Non à l'injonction de changer l'EN!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 19:40

Ma collègue doc, très active en ce qui concerne la veille sur le monde merveilleux de l'EN, nous envoie une foultitude de docs, d'annonces de conférences, de bibliographies…
Ce soir, elle nous a envoyé l'info suivante:
http://www.cahiers-pedagogiques.com/A4-JA-2013-V3.pdf

Et j'ai répondu…
Il fallait que ça sorte, je n'en peux plus. Si même ma documentaliste, qui est quelqu'un de bien et qui partage mes positions, envoie sur ma boîte mail ce genre de truc, je ne peux plus tenir!
Voilà donc ce que j'ai écrit…un peu sous le coup de l'émotion, mais pas tant que ça… (je précise que certains passages sont censurés par mes soins car j'utilise des termes un peu "audacieux"…).


RE: Participer à la "refondation",table ronde et débats organisés par le CRAP-Cahiers pédagogiques‏  "Holy CRAP!"


Non, l'école n'a pas besoin de changer.
Tout change, tout le temps, et l'école change déjà très vite et depuis belle lurette… rares sont les domaines autres que l'EN où les réformes s'enchaînent à un tel rythme, où les nouveaux impératifs professionnels, les nouvelles missions, comme ils disent, se sont empilés sans relâche les uns sur les autres en un temps très limité.

Moi, clairement, résolument, sans me cacher derrière une organisation au nom prétentieusement ridicule, je réclame le simple droit de pouvoir respirer un peu, le droit de pouvoir garder plus de 4 ans les cours créés lors des changements de programme, le droit de ne pas avoir à apprendre tous les ans de nouvelles abréviations qui ne font que donner de nouveaux habits plus chics à la pourriture ambiante, comme on le fait en se contentant de repeindre en parme et beige macaron les façades des immeubles de ZUP ( vive la ronde des PAI, PAE,PES, PPRE,…), qui ne font que donner l'illusion d'un enseignement de qualité respectueux de l'élève quand la plupart du temps, on ne peut au mieux consacrer qu'une quinzaine de minutes d'aide vraiment individuelle à un élève qui aurait besoin d'heures de travail vraiment disciplinaire et individualisé, et non d'un gloubiboulga d'interdisciplinarité transversale comme ce que les futurs nouveaux programment prévoient.

Je réclame le droit simple d'être respectée pour ma formation, mes compétences professionnelles, mon expérience, mon sérieux et mon engagement. Monsieur Peillon a déclaré il y a quelques jours sur BFMTV, mais ce n'était pas la première fois qu'il le faisait, que la solution à la "crise de l'école", c'était entre autres remèdes miracles, la "professionnalisation du métier d'enseignant." Je ne serais donc pas déjà, nous ne serions donc pas déjà, des professionnels de l'enseignement? Serions-nous des amateurs, béotiens de nos disciplines, arrivant les mains dans les poches, sans avoir aucune idée de ce qu'est un élève, de ce qu'il faut lui apporter, des divers moyens pouvant l'aider à réussir quand les difficultés se présentent? Serions-nous incapables de dresser un bilan clair, objectif et pragmatique de ce qui se passe dans nos classes, dans nos écoles, nos collèges et nos lycées? Les huiles du ministère, les planqués des IUFM requalifiés en ESPE (car rien au fond n'a changé… les gens en poste sont les mêmes, les locaux sont les mêmes, les cours sont les mêmes…), qui pour la plupart n'ont pas vu un élève depuis longtemps, ou dans des conditions idylliques, seraient donc les seuls capables de dresser un bilan de l'enseignement en France et de nous dire à nous, récalcitrants bougons, réfractaires presque ovins, qu'ils connaissent, mieux que nous, la situation et les remèdes à y apporter? Combien de temps accepterons-nous de nous laisser mépriser et insulter publiquement de la sorte?

"Le changement, c'est maintenant!", paraît-il.
Le changement comme valeur positive, c'est une certaine conception de la société, conception que je ne partage pas.
Personnellement, je n'ai jamais pensé que l'on pouvait se construire et progresser dans le changement permanent et imposé, ni qu'un changement pouvait n'apporter que des bénéfices. Mes cheveux blanchissent, c'est un changement dont mon porte-monnaie et ma tignasse se seraient bien passé. L'électroménager à la pointe du progrès est maintenant frappé du sceau de l'obsolescence programmée, c'est également un changement dont je me serais bien passé.
Le premier souci des parents quand ils se séparent, c'est que leur enfant puisse conserver un équilibre dans ce qu'ils peuvent préserver des habitudes familiales installées depuis longtemps, et de dialoguer, d'écouter, d'expliquer.

Dialoguer, écouter, expliquer.

Aujourd'hui, on nous impose des réformes dont la cause, "clairement identifiée et connue" (dixit Monsieur Peillon) par des technocrates théoriciens ne peut être que comptable et fumeuse (Trop d'heures, mal utilisées, avec des professeurs qui ne veulent pas adapter leur pédagogie! Il vous fallait autre chose, M'sieurs-Dames?), alors que jamais nos demandes n'ont été plus simples: qu'on nous laisse faire notre métier tranquilles! Qu'on nous laisse des horaires et des conditions d'enseignement décents! Qu'on nous écoute, nous fasse confiance!

Monsieur Peillon se croit seul défenseur de "l'intérêt de l'enfant", il va même jusqu'à se définir comme le Ministre des enfants. Ce faisant, en creux, il dresse sans relâche dans l'opinion publique un portrait méprisant de l'enseignant, qu'il présente, sans jamais le dire frontalement bien sûr, comme un fossile immuable, agrippé à ses statuts comme une coquillage à son rocher, capable de se mettre en mouvement uniquement pour défendre son propre intérêt personnel, pour contester ce que pourtant, pauvre ministre, il avait décidé lors de "consultations avec tous les partenaires de l'école". Qui serait assez fou, tant le travail d'enseignant demande d'énergie, de patience, de résistance, d'attention, pour aller exercer ce métier s'il n'avait pas l'élève comme souci premier? Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui accepte, que dis-je, qui choisit d'exposer régulièrement ses tympans à un seuil de décibels insupportable à la plupart des parents! Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui choisit de répéter inlassablement, de reformuler, d'encourager, d'expliquer, de répéter encore! Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui choisit de lui consacrer des années d'études, et sa vie professionnelle, quand la plupart des étudiants de même niveau de formation, intéressés par d'autres sirènes, s'engagent pour des perspectives plus lucratives...

Et bien sûr, qui trouve-t-on dans le sillage de ce grand homme si dévoué à la cause des enfants qu'il a quitté bien tôt son casier en salle des professeurs? Le CRAP, comme toujours, (censuré par moi), c'est tellement plus pratique, toujours prêt à ronger quelque bénéfice aux heures les plus sombres de l'enseignement en France...

Décidément, s'il est un constat que je partage avec tous nos ministres passés (et sans doute à venir, vu que Monsieur Peillon va probablement quitter l'incendie des rythmes scolaires en passant par la fenêtre "Elections européennes"), c'est que le niveau des Français en langues étrangères est déplorable.
Pensez donc, même les éminents membres du CRAP (cercle de recherche et d'action pédagogiques dont on se demande d'ailleurs en quoi il agit…) sont touchés par le problème.

CENSURE

Audrey, très remontée aujourd'hui, et chaque jour un peu plus.

PS: Tu peux faire passer à qui tu veux…ou le garder pour toi. Mais franchement, il fallait que ça sorte… et tu l'as compris, ne m'envoie plus jamais un mail du CRAP, sous crainte de voir Hulk débarquer au CDI… ;-)






Voilà… je ne sais pas vous.. mais ça m'a fait un peu de bien d'écrire tout ça...


Dernière édition par Audrey le Ven 25 Oct 2013 - 23:45, édité 6 fois (Raison : J'ai censuré moi-même avant qu'on le fasse vu que ça gêne aux entournures.)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Pseudo le Mer 16 Oct 2013 - 19:46

Je plains ta doc. Si à chaque fois que je transmettais un des mails (m'arrivant par millier, faire le tir est déjà un job en soi) aux collègues, j'avais droit à des pages de retour, alors que bon, le CRAP, le théâtre truc ou le dernier bo, sans dec, à titre perso je m'en bats déjà l’œil. Ca tombe dans ma boite, c'est déjà chiant, alors bon...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par linkus le Mer 16 Oct 2013 - 19:53

Audrey tu vas nous la refaire mais en enregistrant ton message pour qu'on puisse écouter ta belle voix.Very Happy

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 20:04

@Pseudo a écrit:Je plains ta doc. Si à chaque fois que je transmettais un des mails (m'arrivant par millier, faire le tir est déjà un job en soi) aux collègues, j'avais droit à des pages de retour, alors que bon, le CRAP, le théâtre truc ou le dernier bo, sans dec, à titre perso je m'en bats déjà l’œil. Ca tombe dans ma boite, c'est déjà chiant, alors bon...
Contrairement à toi, je connais ma doc, très engagée sur les problèmes que j'évoque dans ma lettre, et nous échangeons régulièrement sur ces questions là par mail avec elle…Elle n'y verra aucun souci, n'aie crainte. Rolling Eyes 


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Luigi_B le Mer 16 Oct 2013 - 20:06

Audrey : fleurs 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 20:06

@linkus a écrit:Audrey tu vas nous la refaire mais en enregistrant ton message pour qu'on puisse écouter ta belle voix.Very Happy
Je l'ai fait pour publier sur facebook… parce que là-bas, lire un long texte, c'est impossible. Du coup, comme c'est en accès restreint, je ne censure pas… ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Tristana le Mer 16 Oct 2013 - 20:06

Je le trouve très bien moi ce mail. C'est bien aussi de sortir de l'indifférence générale, et si cela peut donner matière à discussion, c'est toujours ça de pris.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Pseudo le Mer 16 Oct 2013 - 20:11

Faut l'envoyer au CRAP alors. Si ça reste entre la doc et quelques amis, quel intérêt ? Autant dire les choses aux gens directement concernés.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Zenxya le Mer 16 Oct 2013 - 20:11

ça fait du bien un bon coup de gueule, après, c'est sûr qu'elle n'y est pour rien, ta pauvre Doc ! Envoie lui un bouquet de fleurs virtuels, elle comprendra. fleurs2 fleurs

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 20:13

Oui, c'est ça le but, Tristana…
Mais on va voir si ma doc le diffuse aux collègues, ou juste à certains, ou à personne…sinon, bah je l'afficherai en salle des profs et on en parlera autour du café… ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par linkus le Mer 16 Oct 2013 - 20:14

Ils n'ont pas réfléchit à l'acronyme CRAP?

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 20:15

Sauf que Pseudo, ce n'est pas un courrier qui critique spécifiquement le CRAP, mais cette injonction permanente au changement, ce mépris qu'on nous impose…

Le but, c'est de faire naître l'échange sur ces questions dans mon collège, voilà tout...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Nuits le Mer 16 Oct 2013 - 20:23

@Audrey a écrit:Ma collègue doc, très active en ce qui concerne la veille sur le monde merveilleux de l'EN, nous envoie une foultitude de docs, d'annonces de conférences, de bibliographies…
Ce soir, elle nous a envoyé l'info suivante:
http://www.cahiers-pedagogiques.com/A4-JA-2013-V3.pdf

Et j'ai répondu…
Il fallait que ça sorte, je n'en peux plus. Si même ma documentaliste, qui est quelqu'un de bien et qui partage mes positions, pourrait ma boîte mail de ce genre de truc, je ne peux plus tenir!
Voilà donc ce que j'ai écrit…un peu sous le coup de l'émotion, mais pas tant que ça… (je précise que certains passages sont censurés par mes soins car j'utilise des termes un peu "audacieux"…).


RE: Participer à la "refondation",table ronde et débats organisés par le CRAP-Cahiers pédagogiques‏  "Holy CRAP!"


Non, l'école n'a pas besoin de changer.
Tout change, tout le temps, et l'école change déjà très vite et depuis belle lurette… rares sont les domaines autre que l'EN où les réformes s'enchaînent à un tel rythme, où les nouveaux impératifs professionnels, les nouvelles missions, comme ils disent, se sont empilés sans relâche les uns sur les autres en un temps très limité.

Moi, clairement, résolument, sans me cacher derrière une organisation au nom prétentieusement ridicule, je réclame le simple droit de pouvoir respirer un peu, le droit de pouvoir garder plus de 4 ans les cours créés lors des changements de programme, le droit de ne pas avoir à apprendre tous les ans de nouvelles abréviations qui ne font que donner de nouveaux habits plus chics à la pourriture ambiante, comme on le fait en se contentant de repeindre en parme et beige macaron les façades des immeubles de ZUP ( vive la ronde des PAI, PAE,PES, PPRE,…), qui ne font que donner l'illusion d'un enseignement de qualité respectueux de l'élève quand la plupart du temps, on ne peut au mieux consacrer qu'une quinzaine de minutes d'aide vraiment individuelle à un élève qui aurait besoin d'heures de travail vraiment disciplinaire et individualisé, et non d'un gloubiboulga d'interdisciplinarité transversale comme ce que les futurs nouveaux programment prévoient.

Je réclame le droit simple d'être respectée pour ma formation, mes compétences professionnelles, mon expérience, mon sérieux et mon engagement. Monsieur Peillon a déclaré il y a quelques jours sur BFMTV, mais ce n'était pas la première fois qu'il le faisait, que la solution à la "crise de l'école", c'était entre autres remèdes miracles, la "professionnalisation du métier d'enseignant." Je ne serais donc pas déjà, nous ne serions donc pas déjà, des professionnels de l'enseignement? Serions-nous des amateurs, béotiens de nos disciplines, arrivant les mains dans les poches, sans avoir aucune idée de ce qu'est un élève, de ce qu'il faut lui apporter, des divers moyens pouvant l'aider à réussir quand les difficultés se présentent? Serions-nous incapables de dresser un bilan clair, objectif et pragmatique de ce qui se passe dans nos classes, dans nos écoles, nos collèges et nos lycées? Les huiles du ministère, les planqués des IUFM requalifiés en ESPE (car rien au fond n'a changé… les gens en poste sont les mêmes, les locaux sont les mêmes, les cours sont les mêmes…), qui pour la plupart n'ont pas vu un élève depuis longtemps, ou dans des conditions idylliques, seraient donc les seuls capables de dresser un bilan de l'enseignement en France et de nous dire à nous, récalcitrants bougons, réfractaires presque ovins, qu'ils connaissent, mieux que nous, la situation et les remèdes à y apporter? Combien de temps accepterons-nous de nous laisser mépriser et insulter publiquement de la sorte?

"Le changement, c'est maintenant!", paraît-il.
Le changement comme valeur positive, c'est une certaine conception de la société, conception que je ne partage pas.
Personnellement, je n'ai jamais pensé que l'on pouvait se construire et progresser dans le changement permanent et imposé, ni qu'un changement pouvait n'apporter que des bénéfices. Mes cheveux blanchissent, c'est un changement dont mon porte-monnaie et ma tignasse se seraient bien passé. L'électroménager à la pointe du progrès est maintenant frappé du sceau de l'obsolescence programmée, c'est également un changement dont je me serais bien passé.
Le premier souci des parents quand ils se séparent, c'est que leur enfant puisse conserver un équilibre dans ce qu'ils peuvent préserver des habitudes familiales installées depuis longtemps, et de dialoguer, d'écouter, d'expliquer.

Dialoguer, écouter, expliquer.

Aujourd'hui, on nous impose des réformes dont la cause, "clairement identifiée et connue" (dixit Monsieur Peillon) par des technocrates théoriciens ne peut être que comptable et fumeuse (Trop d'heures, mal utilisées, avec des professeurs qui ne veulent pas adapter leur pédagogie! Il vous fallait autre chose, M'sieurs-Dames?), alors que jamais nos demandes n'ont été plus simples: qu'on nous laisse faire notre métier tranquilles! Qu'on nous laisse des horaires et des conditions d'enseignement décents! Qu'on nous écoute, nous fasse confiance!

Monsieur Peillon se croit seul défenseur de "l'intérêt de l'enfant", il va même jusqu'à se définir comme le Ministre des enfants. Ce faisant, en creux, il dresse sans relâche dans l'opinion publique un portrait méprisant de l'enseignant, qu'il présente, sans jamais le dire frontalement bien sûr, comme un fossile immuable, agrippé à ses statuts comme une coquillage à son rocher, capable de se mettre en mouvement uniquement pour défendre son propre intérêt personnel, pour contester ce que pourtant, pauvre ministre, il avait décidé lors de "consultations avec tous les partenaires de l'école". Qui serait assez fou, tant le travail d'enseignant demande d'énergie, de patience, de résistance, d'attention, pour aller exercer ce métier s'il n'avait pas l'élève comme souci premier? Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui accepte, que dis-je, qui choisit d'exposer régulièrement ses tympans à un seuil de décibels insupportable à la plupart des parents! Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui choisit de répéter inlassablement, de reformuler, d'encourager, d'expliquer, de répéter encore! Qu'il est grand, l'intérêt pour l'enfant de la part de l'enseignant qui choisit de lui consacrer des années d'études, et sa vie professionnelle, quand la plupart des étudiants de même niveau de formation, intéressés par d'autres sirènes, s'engagent pour des perspectives plus lucratives...

Et bien sûr, qui trouve-t-on dans le sillage de ce grand homme si dévoué à la cause des enfants qu'il a quitté bien tôt son casier en salle des professeurs? Le CRAP, comme toujours, (censuré par moi), c'est tellement plus pratique, toujours prêt à ronger quelque bénéfice aux heures les plus sombres de l'enseignement en France...

Décidément, s'il y a un constat que je partage avec tous nos ministres passés (et sans doute à venir, vu que Monsieur Peillon va probablement quitter l'incendie des rythmes scolaires en passant par la fenêtre "Elections européennes"), c'est que le niveau des Français en langues étrangères est déplorable.
Pensez donc, même les éminents membres du CRAP (cercle de recherche et d'action pédagogiques dont on se demande d'ailleurs en quoi il agit…) sont touchés par le problème.

Voyez vous-mêmes: CRAP, en anglais, ça veut dire ***". Et je crois bien que le choix de leur nom et de leur identité est le seul point sur lequel je tomberai jamais d'accord avec eux.

Pour ma part, j'aimerais bien qu'ils restent "au milieu du fleuve de la transformation de l'école", mais bien au milieu, et profondément , très profondément, dans la vase qui va si bien à leur teint pédago.

Audrey, très remontée aujourd'hui, et chaque jour un peu plus.

PS: Tu peux faire passer à qui tu veux…ou le garder pour toi. Mais franchement, il fallait que ça sorte… et tu l'as compris, ne m'envoie plus jamais un mail du CRAP, sous crainte de voir Hulk débarquer au CDI… ;-)
veneration 

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 20:47

Merci Nuits… mais je n'ai aucun mérite. On aurait tous pu écrire la même chose ici.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par atrium le Mer 16 Oct 2013 - 21:45

@Audrey a écrit:Merci Nuits… mais je n'ai aucun mérite. On aurait tous pu écrire la même chose ici.
Non,pas tous et pas aussi bien tourné.
Merci.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par V.Marchais le Mer 16 Oct 2013 - 22:20

Bravo, Audrey.

J'afficherai en SDP - mais à la rentrée, pour que ça ne tombe pas aussitôt aux oubliettes.

Bises.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 22:22

Carrément..? Embarassed 

Regarde quand même si je n'ai pas laissé des fautes dans le texte… et si tu veux le passage que j'ai censuré, je te le file en MP… ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 22:25

Bon, y a une faute dès le premier paragraphe, que je viens de corriger "rareS sont les domaines…"

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Asha Kraken le Mer 16 Oct 2013 - 22:50

Audrey, je fais le forcing pour qu'on se désabonne des Cahiers Pédas que personne n'emprunte, dont les articles sont d'une indigence rare et qui valident toutes les billevesées "innovantes" Laughing  possibles et imaginables. 
Ce qui est amusant, c'est que j'hésitais à poster un truc du même tonneau à propos d'une récente lecture (bouquin du CRDP) qui m'a fait monter dans les tours, le rôle du doc dans cette fameuse révolution numérique ( notamment développer l'usage des facebookeries au C.D.I, car cela permet de nombreux apprentissages...Suspect ), j'ai à la fois envie de rire devant tant d'indigence intellectuelle et de pleurer devant un tel amas de niaiseries supra dangereuses. Bref , je comprends votre doc (car on reçoit un tel amas d'infos de toutes parts que je dois avouer que je ne les lis pas toutes avant de transférer) et je vous comprends itou. Et je pense régulièrement, moi aussi, à la signification anglaise du mot CRAP. Je conçois donc on ne peut mieux votre coup de sang.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 22:59

Je répète: il n'y a aucun souci avec ma doc! ;-)
Elle et moi, on est sur la même ligne, elle comprendra ma réaction, et elle a simplement fait son boulot… J'ai réagi non au fait qu'elle transmette le doc, mais tout simplement au discours tenu sur l'affiche:

"Puisque des intentions aux actes il y a aussi loin que de la coupe aux lèvres, il serait fâcheux de mourir de soif, arrivés au milieu du fleuve de la transformation de l’école...
                           Oui, l’école a besoin de changer, l’école a besoin de l’énergie et de l’imagination de tous les professionnels du monde éducatif, l’école a besoin de travailler en commun avec les parents d’élèves et tous ses partenaires.
La refondation, passons donc aux actes. On s’y met tous ?"

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Asha Kraken le Mer 16 Oct 2013 - 23:05

Mais j'avais bien saisi que ce n'était pas la doc, la responsable de votre ras-le-bol, rassurez-vous, votre message était clair Very Happy ! Et encore une fois, je suis d'accord avec la teneur de votre lettre, le discours du CRAP est d'une absence de recul rare (et je reste nuancée).

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 23:10

@Asha Kraken a écrit:Mais j'avais bien saisi que ce n'était pas la doc, la responsable de votre ras-le-bol, rassurez-vous, votre message était clair Very Happy ! Et encore une fois, je suis d'accord avec la teneur de votre lettre, le discours du CRAP est d'une absence de recul rare (et je reste nuancée).
topela 

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Lefteris le Mer 16 Oct 2013 - 23:15

@Audrey a écrit:Je répète: il n'y a aucun souci avec ma doc! ;-)
Elle et moi, on est sur la même ligne, elle comprendra ma réaction, et elle a simplement fait son boulot… J'ai réagi non au fait qu'elle transmette le doc, mais tout simplement au discours tenu sur l'affiche:

"Puisque des intentions aux actes il y a aussi loin que de la coupe aux lèvres, il serait fâcheux de mourir de soif, arrivés au milieu du fleuve de la transformation de l’école...
                           Oui, l’école a besoin de changer, l’école a besoin de l’énergie et de l’imagination de tous les professionnels du monde éducatif, l’école a besoin de travailler en commun avec les parents d’élèves et tous ses partenaires.
La refondation, passons donc aux actes. On s’y met tous ?"
Bien dit tout ça aai 
Au milieu du fleuve, il sont , huummm ... Lâchez les crocodiles Twisted Evil 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Mer 16 Oct 2013 - 23:24

Merci Lefteris… je t'envoie un mp...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non à l'injonction de changer l'EN!

Message par Audrey le Jeu 17 Oct 2013 - 0:25

Si vous voyez d'autres fautes, dites-le moi...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum