Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par John le Jeu 17 Oct 2013 - 22:00
C'est avec un certain agacement que je suis le débat sur les rythmes scolaires. A deux reprises, j'ai conduit un travail de concertation sur les rythmes scolaires. En juin 2010 avec Odile Quintin, à la demande du ministre Luc Châtel. En juin 2012 ensuite, le ministre Vincent Peillon m'a demandé de coordonner la concertation préparatoire à la loi de refondation de l'école, laquelle comprenait l'évolution des rythmes scolaires.

J'ai écouté tous les acteurs : les représentants des parents d'élèves, des enseignants, des partenaires sociaux, des acteurs économiques et des collectivités territoriales. Aucune association n'a demandé le statu quo. Sur l'organisation de la semaine, aucune association représentative n'a demandé le maintien de la semaine de quatre jours.

Face à cette réforme indispensable la mauvaise foi domine pour la refuser. Mauvaise foi de membres de l'opposition qui ont oublié qu'en 2010 un rapport parlementaire établi par deux députés UMP, Michèle Tabarot et Jacques Grosperrin, demandait le retour à la semaine de cinq jours. Mauvaise foi de certains enseignants pour qui la semaine de quatre jours était un avantage indéniable. Mauvaise foi de certaines familles aisées pour qui l'échec scolaire n'est pas une préoccupation. En 2011, les fédérations de parents d'élèves demandaient le retour aux quatre jours et demi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par Luigi_B le Jeu 17 Oct 2013 - 22:40
Le problème, ce n'est pas la semaine de quatre jours et demi... Et en ce cas qui est de mauvaise foi ?
évolutions
Niveau 6

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par évolutions le Ven 18 Oct 2013 - 5:20
Bien d'accord Luigi_B.

Quand vont-ils avouer que c'est pour faire faire des économies à l'Etat sur le dos des municipalités qu'ils ont mis en place le PET. Les rythmes ne sont qu'un leurre de la territorialisation de l'éducation. S'ils voulaient que nous revenions à quatre jours et demi je crois que cela aurait été accepté. Ce qui ne passe pas, ce sont les TAP et la suppression de la coupure du mercredi pour toutes les raisons déjà évoquées.

La concertation dont ce Monsieur parle n'a pas dû se faire de manière transparente et démocratique sinon elle n'aurait pas abouti à ce capharnaüm.
Quand Vincent Peillon osera-t-il confirmer ou infirmer ce que nous dénonçons depuis l'année dernière à savoir le transfert des charges de l'Etat vers les collectivités locales en matière d'éducation car sur ce point, je n'ai jamais rien entendu dire de sa part ?

Je pense que les TAP, ils s'en tape et que lorsqu'il aura réussi à atteindre son objectif inavouable, il dira que chacun peut faire ce qu'il veut. Une preuve de cela c'est qu'il n'a pas imposé son décret du 24 janvier aux écoles privées alors que la plupart sont sous contrat d'association avec l'Etat.

Le combat continue et cela semble bouger du côté des parents et des municipalités. M. Vincent Peillon n'a pas encore atteint son objectif.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par Fraser le Ven 18 Oct 2013 - 6:37
Et quand bien même ce serait la semaine de 4 jours et demi.
Je n'ai aucune honte à dire que, oui, je regrette mon mercredi, pour ma fille, pour moi, pour mes élèves.
En quoi est-ce honteux de vouloir préserver l'un des seuls avantages que nous avions? En quoi serions nous différents des salariés la RATP ou de la SNCF qui défendent leurs conditions de travail? Parce que nous travaillons avec des enfants, nous devrions oublier vie de famille et condition de travail?
J'en ai plus qu'assez de ces recteurs, universitaires et autres pseudos spécialistes qui s'autoproclament experts dans notre métier et qui nous dictent notre conduite en étouffant nos revendications
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par arcenciel le Ven 18 Oct 2013 - 6:40
forrester1 a écrit:Et quand bien même ce serait la semaine de 4 jours et demi.
Je n'ai aucune honte à dire que, oui, je regrette mon mercredi, pour ma fille, pour moi, pour mes élèves.
En quoi est-ce honteux de vouloir préserver l'un des seuls avantages que nous avions? En quoi serions nous différents des salariés la RATP ou de la SNCF qui défendent leurs conditions de travail? Parce que nous travaillons avec des enfants, nous devrions oublier vie de famille et condition de travail?
J'en ai plus qu'assez de ces recteurs, universitaires et autres pseudos spécialistes qui s'autoproclament experts dans notre métier et qui nous dictent notre conduite en étouffant nos revendications
Itou!
(tiens je viens d'entendre à l'instant que Peillon est l'invité de Eurpe1 à 8h2O)
avatar
oli54
Niveau 5

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par oli54 le Ven 18 Oct 2013 - 10:10
Que dire de la mauvaise foi de certains partisans de la réforme ?
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par gauvain31 le Ven 18 Oct 2013 - 10:22
Déjà l'obligation de faire la dernière demi-journée le mercredi était suspect à mes yeux. Les chronobiologistes avaient bien montré l'intérêt du samedi matin par rapport au mercredi. Même d'anciens élèves de lycée que j'ai eus en Picardie m'avaient dit qu'ils préféraient travailler le samedi matin par rapport au mercredi matin car ils étaient fatigués le mardi soir. Mais ici il est clairement question de l'intérêt des adultes (aisés)

Peillon auraient dû au moins laisser le libre choix aux municipalités avec encouragement de travailler le samedi matin; ce qui a l'avantage de faire une pause le mercredi salutaire pour les enfants et les professeurs. Même si je reconnais que dans certaines écoles où beaucoup de parents sont séparés, le mercredi travaillé a son avantage pour avoir une garde complète le WE.

Ce qui m’écœure dans cette histoire c'est l'intérêt des adultes qui prévaut sur celui des élèves... cette société me dégoûte parfois
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par Igniatius le Ven 18 Oct 2013 - 10:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Déjà l'obligation de faire la dernière demi-journée le mercredi était suspect à mes yeux. Les chronobiologistes avaient bien montré l'intérêt du samedi matin par rapport au mercredi. Même d'anciens élèves de lycée que j'ai eus en Picardie m'avaient dit qu'ils préféraient travailler le samedi matin par rapport au mercredi matin car ils étaient fatigués le mardi soir. Mais ici il est clairement question de l'intérêt des adultes (aisés)

Peillon auraient dû au moins laisser le libre choix aux municipalités avec encouragement de travailler le samedi matin; ce qui a l'avantage de faire une pause le mercredi salutaire pour les enfants et les professeurs. Même si je reconnais que dans certaines écoles où beaucoup de parents sont séparés, le mercredi travaillé a son avantage pour avoir une garde complète le WE.

Ce qui m’écœure dans cette histoire c'est l'intérêt des adultes qui prévaut sur celui des élèves... cette société me dégoûte parfois
Je suis bien d'accord avec ça !

Les promoteurs de cette réforme inutile et bordélique ne nous parlent que de justice sociale, or c'est bien elle qui n'a pas prévalu quand il a été décidé de supprimer le samedi matin : les acteurs économiques ainsi que les parents cadres ayant plein de RTT n'en voulaient plus. Combien étaient de la FCPE ?
On a considérablement baissé le volume horaire hebdomadaire et maintenant on vient nous raconter qu'il est nécessaire que les gosses pauvres puissent aussi faire du machramé à l'école.

Si on veut combattre l'injustice sociale, et c'est bien ce pour quoi je milite, rétablissons des horaires décents pour tous : les gosses de cadre travaillent avec leurs parents le we, en compensant tout ce que l'école ne fait plus. Autour de moi, 100% des parents adoptent ce fonctionnement.
On discutera ensuite des programmes, y'a aussi du boulot.

Forestier, vraiment, quel Tartuffe.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : Christian Forestier est agacé par "la mauvaise foi de certains enseignants" et de "certaines familles aisées".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum