Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Libération - Quatre maires sur les rythmes scolaires : « Si on pouvait encore reporter, je n’hésiterais pas une seconde »

par John le Dim 20 Oct 2013 - 0:40
Rythmes scolaires : «Ça va être encore plus compliqué à appliquer l'an prochain»
«Libération» redonne la parole à quatre maires interrogés il y a tout pile un an. Les discours ont changé.

Pierre-Yves Jardel (centriste), maire d’Orbais-l’Abbaye, dans la Marne. [...] «On va être face aux mêmes problèmes. En pire, je pense. Chez nous, la grosse difficulté c’est de trouver des animateurs. Il n’y en a pas. Nous sommes en milieu rural (4 000 habitants dans la communauté de communes, dont 599 à Orbais-l’Abbaye). Les animateurs de la ville la plus proche n’accepteront jamais de venir chez nous pour une heure par jour. On va donc devoir composer avec les bénévoles. On compte sur les retraités mais c’est pas évident. Certains qui s’étaient proposés l’année dernière hésitent maintenant. «Financièrement, c’est n'est pas évident non plus. La réforme va nous coûter environ 200 euros par élève. On en a 438 scolarisés… Ça fait une somme. Les fonds débloqués par l’Etat (50 euros par enfant) ne représentent pas grand chose. On va devoir rogner sur nos dépenses obligatoires comme l’entretien des routes. Ce n’est pas bien, je sais, mais comment faire ? Les gens sont taxés de partout, je me vois mal augmenter les impôts locaux. Non, on ne peut pas faire ça.»
«Si on pouvait encore reporter, je n’hésiterais pas une seconde» [...]

Denis Macé, maire sans étiquette de Valbonnais, un petit village de l’Isère: [...]«On a justement fait une réunion cette semaine à ce sujet avec l’autre village du canton qui a une école. Les enseignants étaient là avec les équipes municipales. Autour de la table, tout le monde était d'accord : on est tous à 100% contre cette réforme.[...]

David Proult, chargé de l’école dans la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) : [...]Nous, la municipalité, étions partants. Je pensais, et je continue d’ailleurs à penser, qu’il faut essayer d’étaler au mieux le temps scolaire et réduire la journée des élèves, même s’il est évident que ce n’est pas la principale réforme dont l’école a besoin… C’est d’ailleurs ce qui explique la vive opposition des parents et profs à cette réforme. Pour eux, ce n’est vraiment pas la priorité. Il y a beaucoup plus urgent. Assurer la présence d’un enseignant tous les jours devant les élèves. L’année dernière, on a comptabilisé jusqu’à cinquante classes sans maître, sur une seule semaine ! Voilà la réalité.[...]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Libération - Quatre maires sur les rythmes scolaires : « Si on pouvait encore reporter, je n’hésiterais pas une seconde »

par arcenciel le Dim 20 Oct 2013 - 9:18
Ils n'avaient qu'à y penser avant.
avatar
géohistoire
Niveau 10

Re: Libération - Quatre maires sur les rythmes scolaires : « Si on pouvait encore reporter, je n’hésiterais pas une seconde »

par géohistoire le Dim 20 Oct 2013 - 12:41
Ils ont oublié de préciser : la repousser sine die.
Contenu sponsorisé

Re: Libération - Quatre maires sur les rythmes scolaires : « Si on pouvait encore reporter, je n’hésiterais pas une seconde »

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum