Autre question poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autre question poésie

Message par miss terious le Sam 21 Mar 2009 - 23:36

J'ai un petit souci pour la disposition des rimes des quatrains dans "Nevermore" de Verlaine.
Pour rappel :
Souvenir, souvenir, que me veux-tu? L'automne
Faisait voler la grive à travers l'air atone,
Et le soleil dardait un rayon monotone
Sur le bois jaunissant où la bise détone.

Nous étions seul à seule et marchions en rêvant,
Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent.
Soudain, tournant vers moi son regard émouvant:
«Quel fut ton plus beau jour?» fit sa voix d'or vivant,
Mon souci est que, si on utilise des lettres - les rimes allant tjs par 2 - ça donne AABB, mais aussi ABBA et même ABAB. Alors... je leur dis quoi aux élèves ? Dois-je m'appuyer sur le schéma dans les deux tercets (EE/FGFG) et dire que puisqu'ici elles sont croisées, dans les 2 premières strophes elles le sont aussi ? Qu'on a le choix ? Grrrrrrrrrrrrr.... M'énerve !
Finalement, je n'aime pas ma séquence sur la poésie !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre question poésie

Message par Invité le Dim 22 Mar 2009 - 6:10

Tu as affaire ici à des couplets monorimes.
C'est ainsi qu'on nomme, adjectivement, les couplets écrits chacun sur une rime unique; ou, substantivement, de l'ensemble du poème obtenu.
En général, le monorime est dénué de prétention artistique: c'est lecteur une plaisanterie ou un jeu de société. On peut, cependant, essayer de tirer parti de son insistance. Mais il faut que le sens soit lui-même en rapport avec l'idée d'obsession ou de répétition lassante. «Melancholia II», «Nevermore» dans «les poèmes Saturniens» de Verlaine en sont de bons exemples. study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre question poésie

Message par retraitée le Dim 22 Mar 2009 - 11:54

Précisément, la répétition de la même sonorité est à relier au thème du souvenir obsédant et de la monotonie évoquée dans le premier quatrain;

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autre question poésie

Message par miss terious le Dim 22 Mar 2009 - 21:20

Merci !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum