Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéZ
Niveau 4

Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par InvitéZ le Mar 22 Oct 2013 - 18:21
Bonjour à tous,

Je voudrais savoir si vous avez connaissance d'un rapport ou d'une étude qui aurait été faite concernant le niveau de connaissances scientifiques des nouveaux bacheliers S en comparaison à leurs aînés, à la suite de la réforme des programmes ?

Peut-être est-ce encore trop tôt. Mais comme je suis jeune prof, c'est la première réforme des programmes que je connais, et je me demandais s'il était d'usage d'effectuer ce genre d'étude critique après une réforme.

J'ai l'impression que la réforme des programmes de Physique/Chimie dans la filière S a été une catastrophe… mais ce n'est que ma vision personnelle et nécessairement biaisée, c'est pourquoi je voulais savoir s'il y avait une étude faite ou prévue sur le sujet.

Merci !
Bonnes vacances à tous.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par Will.T le Mar 22 Oct 2013 - 18:27
Comme tu le dis, c'est encore un peu tôt puisque les premiers nouveaux bacheliers viennent à peine de commencer les études supérieures.
User17706
Enchanteur

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par User17706 le Mar 22 Oct 2013 - 18:38
Sur un sujet connexe mais pas tout à fait identique je recommande chaque fois que je peux un petit livre: Bernard Convert, Les impasses de la démocratisation scolaire. Sur une prétendue crise des vocations scientifiques. Éditions Raison d'Agir, 2006. Malheureusement je n'ai pas le livre où je suis, et je ne peux pas vérifier si (comme je crois vaguement m'en souvenir) la bibliographie contient des pistes pour répondre à ce genre de question.

Du coup je m'associe à la question. Quelles sont les mesures disponibles de l'évolution du niveau de connaissances pour une réforme donnée (pas forcément la dernière puisqu'il est un peu tôt)?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Marmadoc
Niveau 5

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par Marmadoc le Mar 12 Nov 2013 - 11:57
Compte-rendu de l'Atelier  "Liaison lycée/enseignement supérieur en Physique" tenu lors du 61e Congrès de l'UdPPC à Orléans, le 29 octobre 2013.
Où ce qui était totalement prévisible et totalement prévu arriva.
UdPPC a écrit:Ce bilan extrêmement négatif a été accueilli sans aucune surprise
http://www.udppc.asso.fr/national/index.php/actualites-udppc/622--liaison-lyceeenseignement-superieur
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par Kilmeny le Mar 12 Nov 2013 - 12:00
C'est trop tôt, mais personnellement, je sais ce qu'il en est, même sans avoir lu d'études sur la question...
Quand je vois certains élèves partir en médecine, ça fait peur...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
User17706
Enchanteur

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par User17706 le Mar 12 Nov 2013 - 12:57
@Marmadoc a écrit:Compte-rendu de l'Atelier  "Liaison lycée/enseignement supérieur en Physique" tenu lors du 61e Congrès de l'UdPPC à Orléans, le 29 octobre 2013.
Où ce qui était totalement prévisible et totalement prévu arriva.
UdPPC a écrit:Ce bilan extrêmement négatif a été accueilli sans aucune surprise
http://www.udppc.asso.fr/national/index.php/actualites-udppc/622--liaison-lyceeenseignement-superieur
Ouch... merci.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
CatLea
Oracle

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par CatLea le Mar 12 Nov 2013 - 13:01
Trop tôt encore effectivement car c'est la première année où les nouveaux bacheliers poursuivent en supérieur mais assez tôt pour me rendre compte qu'en BTS, c'est la catastrophe, y compris pour nos élèves de S qui, généralement, tiraient nos promos vers le haut. Les notions scientifiques de base sont acquises uniquement en partie, quand elles sont acquises et le niveau est très faible. Bref, loin d'être top.
InvitéZ
Niveau 4

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par InvitéZ le Mer 13 Nov 2013 - 23:07
@Marmadoc a écrit:Compte-rendu de l'Atelier  "Liaison lycée/enseignement supérieur en Physique" tenu lors du 61e Congrès de l'UdPPC à Orléans, le 29 octobre 2013.
Où ce qui était totalement prévisible et totalement prévu arriva.
UdPPC a écrit:Ce bilan extrêmement négatif a été accueilli sans aucune surprise
http://www.udppc.asso.fr/national/index.php/actualites-udppc/622--liaison-lyceeenseignement-superieur
C'est exactement ce genre de rapport que j'espérais voir arriver, merci beaucoup !!!

Je suis à la fois rassuré de voir que mes collègues font le même constat de cet état de ruine, et à la fois attristé que ça ne soit pas plutôt les responsables de cette catastrophe nationale (je ne pense pas exagérer en choisissant ces mots) qui le fassent.
Les décideurs de cette réforme (je ne sais pas vraiment qui ils sont...) n'ont donc jamais aucun compte à rendre ? Les conséquences sont pourtant colossales, elles touchent et vont toucher des générations entières d'étudiants scientifiques, qui seront les futurs ingénieurs, chercheurs et professeurs de demain, jusqu'à ce qu'on revienne à la raison.

_________________
Néoprof de Physique.
2012-2013 : Stage en lycée
2013-2014 : Néotit en CPGE scientifique
 lecteur
User17706
Enchanteur

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par User17706 le Mer 13 Nov 2013 - 23:36
@Zappons a écrit:Les décideurs de cette réforme (je ne sais pas vraiment qui ils sont...) n'ont donc jamais aucun compte à rendre ? Les conséquences sont pourtant colossales, elles touchent et vont toucher des générations entières d'étudiants scientifiques, qui seront les futurs ingénieurs, chercheurs et professeurs de demain, jusqu'à ce qu'on revienne à la raison.
À en juger d'après d'autres réformes (cf. la pédagogie de l'apprentissage de la lecture), ça pourrait prendre quelques décennies, et encore, c'est une estimation basse, puisqu'on lit clairement sur d'autres fils ( http://www.neoprofs.org/t67851-jean-paul-brighelli-faire-tout-ce-que-l-on-peut-pour-ne-pas-apprendre-a-lire-ni-a-calculer-ni-une-inspection-pedagogique-ordinaire-au-primaire ) que l'expérience de l'échec n'instruit pas toujours.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par User5899 le Mer 13 Nov 2013 - 23:40
J'observe que mes 1reS ont aujourd'hui, sur l'année scolaire, 72 heures de maths en moins que moi quand j'étais en seconde, mais aussi en moins que par rapport aux 1re S d'il y a dix ans. Sur ce seul critère, je ne vois pas par quel miracle le niveau pourrait monter ou, au moins, ne pas diminuer.
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par Paddy le Jeu 14 Nov 2013 - 0:05
@Kilmeny a écrit:C'est trop tôt, mais personnellement, je sais ce qu'il en est, même sans avoir lu d'études sur la question...
Quand je vois certains élèves partir en médecine, ça fait peur...
Je suis entièrement d'accord. D'ailleurs, j'exhorte les filles de mes classes, futures médecins, à garder leur nom de jeune fille quand elles accrocheront leur plaque à l'entrée de leur cabinet. Histoire de les reconnaitre et ne pas servir de cobaye. pale
avatar
grandesvacances
Érudit

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par grandesvacances le Jeu 14 Nov 2013 - 1:47
Le bac S a été considérablement "massifié" au cours de ces dix dernières années, non ? Au point, à vue d'oeil, que soixante pour cent, voire plus, des bacheliers généraux ont un bac S. Donc l'élite de papa, c'est fini.
Contenu sponsorisé

Re: Un rapport ou une étude sur le niveau disciplinaire des nouveaux bacheliers S ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum