Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
clo74
Niveau 9

débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par clo74 le Mar 22 Oct 2013 - 20:47
Sisyphe et son rocher...En période scolaire, je bosse, pendant les vacances, je bosse! Là, je sature vraiment...
Il faut dire que j'ai 5 niveaux :
- BTS 1ère année, le manuel a changé, donc mes cours aussi!
- TL : je recycle Lorenzaccio, il faudra ensuite que je m'attaque aux Mains libres
- 1ère  L : un cours de français (Les Bonnes de Jean Genet, quelques LA sont prêtes, mais la séquence reste à faire) et un cours de littérature (la renaissance poétique, cours à retravailler aussi)
- Latin 1ère /tale : comme mes Tale ont déjà suivi mon cours l'année dernière, je dois me renouveler un peu (et la Vie de Néron est au programme à la place des Bucoliques)
- Latin 2nde : mes latinistes de l'année dernière étaient pitoyables, ceux de cette année excellent, je dois donc "bétonner" mes cours!
Et vous, comment faites-vous? Suis-je la seule à me sentir "noyée"? Pourtant j'ai 16 ans d'ancienneté, mais j'ai aussi 2 enfants à la maison, et mon homme me donne quelques coups de main, sans plus (je ne suis pas manique du ménage non plus!)
Mon homme ne comprend rien, j'ai réussi l'année dernière, avec un temps plein, à passer l'agrégation et à l'obtenir. Cette année, je devrais travailler moins, mais ce n'est pas le cas : une inspection me pend au nez, j'ai négligé mes cours pendant 2 ans, peut-être suis-je trop perfectionniste?
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par MelanieSLB le Mar 22 Oct 2013 - 21:57
@clo74 a écrit:Sisyphe et son rocher...En période scolaire, je bosse, pendant les vacances, je bosse! Là, je sature vraiment...
Il faut dire que j'ai 5 niveaux :
- BTS 1ère année, le manuel a changé, donc mes cours aussi!
- TL : je recycle Lorenzaccio, il faudra ensuite que je m'attaque aux Mains libres
- 1ère  L : un cours de français (Les Bonnes de Jean Genet, quelques LA sont prêtes, mais la séquence reste à faire) et un cours de littérature (la renaissance poétique, cours à retravailler aussi)
- Latin 1ère /tale : comme mes Tale ont déjà suivi mon cours l'année dernière, je dois me renouveler un peu (et la Vie de Néron est au programme à la place des Bucoliques)
- Latin 2nde : mes latinistes de l'année dernière étaient pitoyables, ceux de cette année excellent, je dois donc "bétonner" mes cours!
Et vous, comment faites-vous? Suis-je la seule à me sentir "noyée"? Pourtant j'ai 16 ans d'ancienneté, mais j'ai aussi 2 enfants à la maison, et mon homme me donne quelques coups de main, sans plus (je ne suis pas manique du ménage non plus!)
Mon homme ne comprend rien, j'ai réussi l'année dernière, avec un temps plein, à passer l'agrégation et à l'obtenir.
Cette année, je devrais travailler moins, mais ce n'est pas le cas : une inspection me pend au nez, j'ai négligé mes cours pendant 2 ans, peut-être suis-je trop perfectionniste?
 

Je n'ai que 5 ans d'ancienneté dans le système français, mais je n'ai pas d'enfant à la maison. Je n'ai que deux niveaux (mais c'est la première fois que j'enseigne en lycée). Je me sens aussi noyée que toi. On va y arriver. elephantrose 
J'ai fait une liste des trucs indispensables à faire avant la rentrée. Je me donne jusqu'à jeudi soir pour les faire, après, tant pis, je me repose. (De toute façon, on part chez mes beaux-parents jeudi soir, donc pas trop le choix sur la date).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Atargatis
Niveau 8

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Atargatis le Mar 22 Oct 2013 - 22:23
Clo, l'an passé j'étais en stage et comme toi je passais l'agrégation... et rétrospectivement j'ai l'impression que j'avais alors plus de temps libre que maintenant... Et c'était le cas...

C'est p-e un effet "après concours": inconsciemment nous avons besoin d'en faire plus comme pour nous rassurer... Peut-être aussi te mets-tu davantage la pression car tu as obtenu ton agreg? Moi c'est clairement le cas, j'ai comme le besoin de prouver que je la méritais... :-/

Courage, peut-être y a-t-il certains cours pour lesquels tu peux te permettre de relâcher un peu la pression quitte à te concentrer davantage sur d'autres? Pour le latin, p-e peux-tu faire faire les mêmes choses (du moins les mêmes textes) aux 2des et au Tales?
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par nlm76 le Mar 22 Oct 2013 - 23:55
Pourquoi faites-vous une différence entre le cours de "littérature" et le cours de "français" en 1re L ? Ce ne sont pas les mêmes élèves ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par nlm76 le Mer 23 Oct 2013 - 0:04
Je ne prépare mes cours.
Enfin... j'ai un plan détaillé du cours (non de la leçon, sur l'heure, mais du cours, qui dure un an). Je m'efforce de bien connaître les textes que j'explique (lus, relus, appris par cœur, éventuellement), mais les explic. sont faites en classe, et non à la maison.
Pour le latin : le cours, c'est la lectio des textes; donc idem : pas de préparation sinon le choix des textes, relecture des textes avant le cours, mais rien d'écrit. Si j'ai passé l'agrég, c'est pour être assez bon pour improviser n'importe quel cours de lycée.
Si nous ne sommes pas capables d'improviser une explic., comment les élèves en seraient-ils capables, eux qui doivent improviser un commentaire le jour du bac ?
Mais visiblement, vous avez trop de classes; donc il faut des mesures radicales. Pourquoi ne pas servir les mêmes textes à des classes différentes (Lorenzaccio pour les première L) ? Inutile de renouveler les cours pour les pseudo-doublants de terminale latin; ce n'est pas de votre faute si on vous file deux cours en un.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par trompettemarine le Mer 23 Oct 2013 - 0:18
@clo74 a écrit:Il faut dire que j'ai 5 niveaux :
- BTS 1ère année, le manuel a changé, donc mes cours aussi!
- TL : je recycle Lorenzaccio, il faudra ensuite que je m'attaque aux Mains libres
- 1ère  L : un cours de français (Les Bonnes de Jean Genet, quelques LA sont prêtes, mais la séquence reste à faire) et un cours de littérature (la renaissance poétique, cours à retravailler aussi)
- Latin 1ère /tale : comme mes Tale ont déjà suivi mon cours l'année dernière, je dois me renouveler un peu (et la Vie de Néron est au programme à la place des Bucoliques)
- Latin 2nde : mes latinistes de l'année dernière étaient pitoyables, ceux de cette année excellent, je dois donc "bétonner" mes cours!
5 niveaux dont trois classes à examen : c'est monstrueux !!! affraid ça m'est arrivé une fois ! Plus jamais ! Il faut être vigilant lors de la répartition des classes et des niveaux. Chez nous, même l'inspectrice déconseillait autant de classes et de travail !

@clo74 a écrit: j'ai aussi 2 enfants à la maison, et mon homme me donne quelques coups de main, sans plus (je ne suis pas manique du ménage non plus!)
Avec ce que tu devrais gagner cette année, il ne faut pas hésiter à prendre une femme de ménage.
@clo74 a écrit: Mon homme ne comprend rien
Les conjoints, surtout s'ils ne sont pas de l'EN, ont du mal à comprendre que l'on puisse travailler autant. (quoi ! une femme, ne pas avoir le temps de s'occuper des enfants ; quoi ! on travaille autant chez les profs : ces préjugés, même chez le meilleur des hommes, sont trop installés [désolée les hommes, je sais que je vais être assassinée par vous sur ce coup-là !] L'ennui, c'est que, comme tu l'as dit, cela ne s'arrête jamais. Il faut trouver un équilibre : la vie de couple et de famille, c'est trop important et ne peut se concevoir sans le travail... équation difficile
Pour cette année, pour toi, étant donné le nombre de classes, ce sera difficile : mais essaie de t'arrêter quelques jours et de reprendre des forces !
Ce n'est pas que tu es perfectionniste, c'est que le métier nous entraîne et franchement, je suis un peu comme toi, j'ai du mal à trouver la pédale du ralentisseur !
Et à nouveau, l'année prochaine, sois ferme sur la répartition de classes.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par User5899 le Mer 23 Oct 2013 - 1:25
@nlm76 a écrit:Je ne prépare mes cours.
Enfin... j'ai un plan détaillé du cours (non de la leçon, sur l'heure, mais du cours, qui dure un an). Je m'efforce de bien connaître les textes que j'explique (lus, relus, appris par cœur, éventuellement), mais les explic. sont faites en classe, et non à la maison.
Pour le latin : le cours, c'est la lectio des textes; donc idem : pas de préparation sinon le choix des textes, relecture des textes avant le cours, mais rien d'écrit. Si j'ai passé l'agrég, c'est pour être assez bon pour improviser n'importe quel cours de lycée.
Si nous ne sommes pas capables d'improviser une explic., comment les élèves en seraient-ils capables, eux qui doivent improviser un commentaire le jour du bac ?
Mais visiblement, vous avez trop de classes; donc il faut des mesures radicales. Pourquoi ne pas servir les mêmes textes à des classes différentes (Lorenzaccio pour les première L) ? Inutile de renouveler les cours pour les pseudo-doublants de terminale latin; ce n'est pas de votre faute si on vous file deux cours en un.
Qu'ajouter à cette uox sapientiae ?
avatar
clo74
Niveau 9

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par clo74 le Mer 23 Oct 2013 - 9:51
@Atargatis a écrit:Clo, l'an passé j'étais en stage et comme toi je passais l'agrégation... et rétrospectivement j'ai l'impression que j'avais alors plus de temps libre que maintenant... Et c'était le cas...

C'est p-e un effet "après concours": inconsciemment nous avons besoin d'en faire plus comme pour nous rassurer... Peut-être aussi te mets-tu davantage la pression car tu as obtenu ton agreg? Moi c'est clairement le cas, j'ai comme le besoin de prouver que je la méritais... :-/

Courage, peut-être y a-t-il certains cours pour lesquels tu peux te permettre de relâcher un peu la pression quitte à te concentrer davantage sur d'autres? Pour le latin, p-e peux-tu faire faire les mêmes choses (du moins les mêmes textes) aux 2des et au Tales?
Effectivement Atargatis, je dois me convaincre que je mérite cette agrégation. J'ai toujours pensé être un peu nulle... J'ai parfois un sentiment d'usurpation, il faut que je m'en défasse.
avatar
clo74
Niveau 9

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par clo74 le Mer 23 Oct 2013 - 9:56
@nlm76 a écrit:Je ne prépare mes cours.
Enfin... j'ai un plan détaillé du cours (non de la leçon, sur l'heure, mais du cours, qui dure un an). Je m'efforce de bien connaître les textes que j'explique (lus, relus, appris par cœur, éventuellement), mais les explic. sont faites en classe, et non à la maison.
Pour le latin : le cours, c'est la lectio des textes; donc idem : pas de préparation sinon le choix des textes, relecture des textes avant le cours, mais rien d'écrit. Si j'ai passé l'agrég, c'est pour être assez bon pour improviser n'importe quel cours de lycée.
Si nous ne sommes pas capables d'improviser une explic., comment les élèves en seraient-ils capables, eux qui doivent improviser un commentaire le jour du bac ?
Mais visiblement, vous avez trop de classes; donc il faut des mesures radicales. Pourquoi ne pas servir les mêmes textes à des classes différentes (Lorenzaccio pour les première L) ? Inutile de renouveler les cours pour les pseudo-doublants de terminale latin; ce n'est pas de votre faute si on vous file deux cours en un.
veneration veneration veneration Cela est si simple, il suffisait d'y penser! Il faudrait que j'aie davantage confiance en moi pour y parvenir. Je vais tenter de moins préparer mes cours à l'écrit.

Merci encore pour vos réponses! fleurs2 
avatar
Va, vis et deviens
Fidèle du forum

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Va, vis et deviens le Mer 23 Oct 2013 - 10:06
@nlm76 a écrit:Je ne prépare mes cours.
Enfin... j'ai un plan détaillé du cours (non de la leçon, sur l'heure, mais du cours, qui dure un an). Je m'efforce de bien connaître les textes que j'explique (lus, relus, appris par cœur, éventuellement), mais les explic. sont faites en classe, et non à la maison.

+1. 
Et je recycle certains cours, je m'appuie sur ce que j'ai déjà fait. Ah oui, chose importante: je travaille en binôme avec ma collègue. Mine de rien quand il y a des trucs à préparer, ça allège la somme de travail.
A la maison je ne fais qu'une seule chose: corriger mes copies.
Bon ok, c'est ma 4ème année au lycée, et il n'y a que cette année que j'ai vraiment l'impression de n'avoir pas toujours un truc à faire!
Courage Clo, tu vas réussir à trouver un rythme de croisière un peu plus sympa!Wink
avatar
arcovm
Niveau 5

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par arcovm le Mer 23 Oct 2013 - 11:28
@nlm76 a écrit:Pourquoi faites-vous une différence entre le cours de "littérature" et le cours de "français" en 1re L ? Ce ne sont pas les mêmes élèves ?
Cela peut arriver lorsqu'il y a des regroupements de classe:
j'ai une 1ère ES/L: 3h de français en classe entière +1 h dédoublée par classe, soit une heure en ES et une heure en L + 2 heure de littérature en L, qui permettent de mener l'étude des deux objets spécifiques de la série : "Humanisme et Renaissance" et "Réécritures".
Ce que tu écris par ailleurs sur la préparation des cours est à méditer en effet. Je suis un peu dans le même cas que clo74, avec moins de classes quand même, mais une agrégation récente, et un retour au lycée après 13 ans de collège = vacances très occupées!
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par nlm76 le Mer 23 Oct 2013 - 11:51
En tout cas ce décrochage des cours de "littérature" des cours de "français" est une immonde absurdité qu'il faut absolument combattre — non pas combattre, mais réduire en bouillie (à l'instar d'Aelroth, dans la laisse XCIII du Roland), en AG des professeurs, en "conseil pédagogique", en conseil de classe et en conseil d'administration.
Notre chef nous a fait le coup il y a deux ans. J'ai commencé en Quichotte à me battre seul contre ce délire psychotique, et quand les collègues qui ont accepté de prendre en charge ces classes déchirées en ont constaté les effets produits, ils ont hurlé avec moi, et notre chef a arrêté ces sottises.
Montjoie !

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Provence
Enchanteur

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Provence le Mer 23 Oct 2013 - 13:09
@clo74 a écrit:mais j'ai aussi 2 enfants à la maison, et mon homme me donne quelques coups de main, sans plus (je ne suis pas manique du ménage non plus!)
Comme le ménage est une affaire commune, il ne faut pas que ton mari te donne des coups de main, mais qu'il fasse sa part. Sinon, prenez une femme de ménage. Tu ne peux pas tout assumer toute seule.
avatar
clo74
Niveau 9

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par clo74 le Mer 23 Oct 2013 - 13:49
@nlm76 a écrit:En tout cas ce décrochage des cours de "littérature" des cours de "français" est une immonde absurdité qu'il faut absolument combattre — non pas combattre, mais réduire en bouillie (à l'instar d'Aelroth, dans la laisse XCIII du Roland), en AG des professeurs, en "conseil pédagogique", en conseil de classe et en conseil d'administration.
Notre chef nous a fait le coup il y a deux ans. J'ai commencé en Quichotte à me battre seul contre ce délire psychotique, et quand les collègues qui ont accepté de prendre en charge ces classes déchirées en ont constaté les effets produits, ils ont hurlé avec moi, et notre chef a arrêté ces sottises.
Montjoie !
Effectivement, c'est une absurdité sans nom : j'ai 35 L, ma collègue en a 9 mélangés avec des S. Cela permet d'économiser des heures!
Mais comme je l'ai déjà écrit, chez nous il y a 3 priorités :
- priorité matérielle (un bâtiment est en travaux, donc moins de salles, et la demi-pension ne fonctionne pas bien, l'heure du déjeuner est donc une composante essentielle de l'emploi du temps!)
- priorité budgétaire : économiser...
- priorité (???) pédagogique si, évidemment, elle est compatible avec les 2 autres.
Donc mes L vivent un infâme bloubiboulga : en classe entière en français, histoire-géographie et EPS, ils sont tantôt en groupe (et des groupes différents selon les matières!) tantôt regroupés avec l'autre L, afin de créer deux groupes équilibrés (en littérature et sciences).
J'ai bien pensé en début d'année les prendre tous en littérature, mais 35.... Entre la peste et le choléra....
Et comme chez nous c'est "dividit ut regnat", tout le monde a l'air de trouver cela normal...
Je pense prendre RDV avec le CDE à la rentrée pour lui faire part de mon ras-le-bol, mais sans grande illusion... C'est une gestionnaire des moyens impartis par le rectorat. Et pour l'instant elle maintient mon groupe de 6 élèves latinistes en 2nde, 10 en 1ère/tale (elle a au moins cette intelligence d'avoir de la considération pour le latin).
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par nlm76 le Mer 23 Oct 2013 - 13:56
En général, les DGH permettent de donner les cours nécessaires, d'avoir des classes cohérentes. Seulement il faut se battre pour que la priorité ne soit pas donnée à l'AP, aux TPE, L&S, MPS et autres projets plus ou moins valables. Priorité aux cours ! Epluchez les répartitions de DGH proposées, participez à la commission permanente et faites donner la priorité à ce qui est prioritaire : les cours (pas plus de français que de maths, de physique ou d'espagnol, mais pas moins non plus) !
Il ne faut pas s'en laisser conter par les chefs qui disent "je n'ai pas les moyens". Il a des moyens, comment les répartit-il ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Écusette de Noireuil le Dim 3 Nov 2013 - 23:35
@Provence a écrit:
@clo74 a écrit:mais j'ai aussi 2 enfants à la maison, et mon homme me donne quelques coups de main, sans plus (je ne suis pas manique du ménage non plus!)
Comme le ménage est une affaire commune, il ne faut pas que ton mari te donne des coups de main, mais qu'il fasse sa part. Sinon, prenez une femme de ménage. Tu ne peux pas tout assumer toute seule.
Entièrement d'accord!
Il y a aussi les petits aspi robots (ça coute un peu cher mais c'est moins compliqué qu'une femme de ménage au niveau gestion et puis ça n'empêche pas Monsieur de faire + souvent les courses/ le coucher des enfants/ la cuisine...)
Pour les cours idem que ce qui a été dit plus haut: s'il est important de savoir où on voit et d'avoir une progression précise, il est vraiment inutile de prévoir minute par minute ce que l'on va faire.Avec les connaissances que l'on a on en sait bien suffisamment pour préparer des élèves au bac, sans avoir à atteindre un niveau universitaire pour chaque préparation! Il faut garder un équilibre entre "recyclage" et nouveauté dans une année mais on 'est pas obligé non plus de réinventer tout à chaque fois, surtout une année comme celle là avec autant de niveaux. Déculpabilise et garde toi des temps de respiration sinon tu vas craquer!
Et souviens-toi: les gros cailloux d'abord:
http://mister-aidant.over-blog.com/article-les-gros-cailloux-48202852.html

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Cowabunga
Habitué du forum

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Cowabunga le Dim 3 Nov 2013 - 23:59
Pour commencer :fleurs 
Bien qu'enseignant au collège, je suis débordée, tout comme toi. Et pourtant j'ai un mari qui fait sa part et plus encore.
Je trouve les conseils donnés précédemment tout à fait excellents... mais je suis totalement incapable de les appliquer. boulet 

Du coup, j'ai un kanban personnel (ouh le vilain mot, je vais me faire lyncher !!) : feuille A4 divisée en trois colonnes (à faire - en cours - fait) sur laquelle je colle des petits post-it (les trucs à faire) ; mes post-it ont trois couleurs différentes (pour la maison - pour le boulot - pour moi). Et puis je fais un relevé des heures passées à travailler, et je m'arrête j'essaie de m'arrêter à 39h/semaine.

Je fais moins, je fais mieux, je ne désespère pas de m'en sortir un jour. titanic 

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
Ruggera7
Neoprof expérimenté

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Ruggera7 le Mar 22 Aoû 2017 - 19:05
Même en collège, on peut aussi être débordée et avoir du mal à équilibrer vie personnelle et travail lié aux cours, copies etc... Sans doute la faute à une mauvaise gestion du quotidien, à un manque d'organisation...

C'est mon cas depuis toujours, je veux trop bien faire, je manque de confiance dans la qualité de ce que je prépare alors je recommence, je modifie, je cherche dans plusieurs manuels, je reformule......

Il serait bon qu'en ces temps d'avant-rentrée, on échange ici ce que les uns et les autres ont pu mettre en place d'efficace, au quotidien. De l'aspi-robot, au planning de menus, à la gestion de la semaine avec temps consacré au travail et temps pour soi...Que l'on soit au lycée ou au collège. Qu'en dites-vous?
avatar
tiptop77
Oracle

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par tiptop77 le Mar 22 Aoû 2017 - 19:15
@Cowabunga a écrit:Pour commencer :fleurs 
Bien qu'enseignant au collège, je suis débordée, tout comme toi. Et pourtant j'ai un mari qui fait sa part et plus encore.
Je trouve les conseils donnés précédemment tout à fait excellents... mais je suis totalement incapable de les appliquer. boulet 

Du coup, j'ai un kanban personnel (ouh le vilain mot, je vais me faire lyncher !!) : feuille A4 divisée en trois colonnes (à faire - en cours - fait) sur laquelle je colle des petits post-it (les trucs à faire) ; mes post-it ont trois couleurs différentes (pour la maison - pour le boulot - pour moi). Et puis je fais un relevé des heures passées à travailler, et je m'arrête j'essaie de m'arrêter à 39h/semaine.

Je fais moins, je fais mieux, je ne désespère pas de m'en sortir un jour. titanic 

J'ai une copine qui fait ça aussi et je trouve que c'est une très bonne idée. Bien sûr, ce n'est pas toujours faisable mais il faut savoir s'arrêter pour mieux bosser ensuite. J'essaie de toujours garder une journée dans la semaine où je ne bosse pas du tout. En général, c'est le samedi et je suis plus en forme et plus dispo pour le boulot.


Dernière édition par tiptop77 le Mar 22 Aoû 2017 - 19:23, édité 1 fois

_________________
May the force be with us!
avatar
tiptop77
Oracle

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par tiptop77 le Mar 22 Aoû 2017 - 19:22
@Ruggera7 a écrit:Même en collège, on peut aussi être débordée et avoir du mal à équilibrer vie personnelle et travail lié aux cours, copies etc... Sans doute la faute à une mauvaise gestion du quotidien, à un manque d'organisation...

C'est mon cas depuis toujours, je veux trop bien faire, je manque de confiance dans la qualité de ce que je prépare alors je recommence, je modifie, je cherche dans plusieurs manuels, je reformule......

Il serait bon qu'en ces temps d'avant-rentrée, on échange ici ce que les uns et les autres ont pu mettre en place d'efficace, au quotidien. De l'aspi-robot, au planning de menus, à la gestion de la semaine avec temps consacré au travail et temps pour soi...Que l'on soit au lycée ou au collège. Qu'en dites-vous?

J'en dis que tu as raison de faire remonter ce sujet pour qu'on se donne des petites astuces d'organisation cheers

Je pense que ce qui a été évoqué dans le message ci-dessus est très important. Il faut essayer autant que faire se peut de limiter ses heures de travail. On peut choisir de faire un travail en un temps donné et on n'y revient pas 15000 fois. J'avoue que je faisais ça ( refaire plusieurs fois une évaluation, réfléchir encore et encore à la manière d'aborder un point de grammaire, etc) pendant un temps et ensuite j'étais plus fatiguée, je voulais absolument que ce que j'avais préparé passe bien en cours et je manquais de souplesse. Il vaut mieux être plus reposée et plus souple quand on fait cours que tendue et fatiguée parce qu'on a préparé de manière nickel chrome et qu'on veut absolument caser cela pendant l'heure de cours.

_________________
May the force be with us!
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Fesseur Pro le Mar 22 Aoû 2017 - 19:37
Il faut effectivement savoir cesser de travailler un chapitre, une séquence.
On peut toujours faire mieux.
Le problème est d'autant plus grand avec les ressources sans fin disponibles sur le net, activité extrêmement chronophage voire frustrante.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Marcelle Duchamp le Mar 22 Aoû 2017 - 19:50
Au risque d'en choquer certains, j'ai écrit mon livre de cours il y a 5 ans sur un ete pourri et j'ai tout fait: du doc élève aux fiches séquences en passant par les progressions etc.
Je n'y touche jamais. C'est ma base.
Je sais quel sujet fonctionne (et me rassure) et quel sujet doit être réactualisé. Du coup, quand je refais quelque chose, j'ai une grosse grosse trame et en 2h, j'ai tout réécrit.

J'ai arrêté de vouloir tout remettre à plat qd j'ai réalisé que j'étais débordée, que je n'arrivais plus à me tenir les délais de corrections (et avec 20 classes, c'est horrible), que je fourmillais d'idées en continu et me parasitais mes moments de liberté. Je me modère pour avoir une vie et en profiter.
Ruggera7
Neoprof expérimenté

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Ruggera7 le Mar 22 Aoû 2017 - 20:15
Ton livre de cours?
Ca m'intéresse...

En effet, je me reconnais dans le fait de me perdre sur le net et de parcourir des tas de ressources toutes plus intéressantes les unes que les autres... Et de toujours vouloir améliorer ce que j'avais élaboré moi-même: très chronophage et frustrant, oui... C'est un piège pour moi. Je vois que je ne suis pas la seule.

Je ne suis pas jeunette dans le profession et avec le recul, c'est bien vrai, je passe de plus en plus de temps à refaire, défaire, me questionner... d'après ce que je trouve ici ou là sur les écrans.

Je ne parviens pas à comptabiliser mon temps de travail...

Pour l'organisation à la maison, je pense établir cette année un roulement de menus sur 15j et m'y tenir; les courses devraient être faites aussi de façon plus rapide et raisonnée (moins de gaspillage et d'interrogations: qu'est-ce qu'on mange ce soir?)
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Marcelle Duchamp le Mar 22 Aoû 2017 - 20:55
Mon livre de cours, c'est ce que je me suis écrit car il n'existe rien en arts plastiques.
J'ai donc invente les sujets, les docs iconographiques, les docs eleves, écrit les définitions et fait des documents histoire de l'art qui vont avec.
Puis sur des feuilles de couleurs, il y a ma fiche séquence avec les objectifs à atteindre, le voc a apporter, le matériel nécessaire etc...
Ca doit faire ds les 300 voire 400 pages.
A côté de ça, j'ai la même trame en diaporama sur clé USB et sur un cloud.
Ca m'a pris 2 mois mais Ca m'a débarrassé d'un surplus de travail à l'année.
Ruggera7
Neoprof expérimenté

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Ruggera7 le Mar 22 Aoû 2017 - 21:00
D'accord, je comprends mieux!! Mais toutes les matières peuvent s'inspirer de cette belle idée, alors...
Contenu sponsorisé

Re: débordée tout le temps par le travail : comment décrocher ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum