Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par User5899 le Jeu 24 Oct 2013 - 0:46

@victor44 a écrit:
@Collier de Barbe a écrit: Et encore une fois, il serait bon de s'interroger: pourquoi ce comportement illégal (être en France sans papier) nécessite tant d'empressement de la part de l'Etat mais pas d'autres?
Il n y a pas eu d empressement, la famille a pu presenter (et perdre) 7 recours

Pour une fois j aurais pu etre d accord avec brighelli s il nous avait épargné son couplet islamophobe. Leonarda vit au quotidien dans une famille qui l éloigne du ciment républicain et on ne peut que se feliciter de l expulsion de cette famille. Ensuite Hollande renvoie les melenchons et les cdb à leurs incohérences. Accueillez donc leonarda afin qu elle grandisse dans l ideal républicain mais force doit rester a la loi et la famille ne peut revenir.

Donc en realité c est "hollande valls" 1  mélenchon eelv 0
Je pense que sur la durée, vous avez raison et que le calcul politique de Holande n'est pas nécessairement mauvais.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Thalie le Jeu 24 Oct 2013 - 1:56

@Collier de Barbe a écrit:Quant au mirobolant RSA (467€ par adulte seul par moi, rappelons-le) là aussi il faut un titre de séjour et remplir un certain de conditions strictes
http://www.social-sante.gouv.fr/espaces,770/handicap-exclusion,775/dossiers,806/le-rsa,2302/le-revenu-de-solidarite-active,2279/qui-peut-demander-a-beneficier-du,14881.html

J'ai bien peur que vous ne cédiez une fois de plus à des fantasmes assez différents de la réalité sociale concernant un "coût" de l'immigration.
Puisque tu cites des chiffres, tu pourrais évoquer les allocations que reçoivent les demandeurs d'asile tels que la famille DIBRANI car en effet ils ne touchaient pas le RSA.
- allocation temporaire d'attente de 11,20/jour et par adulte
http://www.espoirdasile.org/artc/les_droits_sociaux_du_demandeur_d_asile/52/fr/article/
- allocation de subsistance de 718€ pour une famille de 6 personnes + 110 € par personne supplémentaire (ce qui est le cas puisqu'ils étaient 7)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018743346

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par JLB le Jeu 24 Oct 2013 - 2:19

Pour revenir au point de départ (le texte de M. Brighelli) la fixette sur l'islam du sieur Brighelli, sur un sujet qui n'a quand même pas grand rapport avec la choucroute (halal ?) me semble prendre une tournure quasi-pathologique.
Mais je suis surtout atterré de ce déchaînement contre une gamine de 15 ans livrée à la vindicte populaire, et dont il fait le symbole de ses thèses sur les dysfonctionnements du système éducatif, sans le moindre début de commencement d'empathie.
Et je suis toujours aussi désespéré de constater combien peu de collègues sur ce fil ont l'air de voir le problème qu'il peut y avoir à expulser du jour au lendemain une élève dans un pays où elle n'a jamais mis les pieds et avec lequel elle n'a aucune attache.

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Reine Margot le Jeu 24 Oct 2013 - 6:58

@JLB a écrit:Pour revenir au point de départ (le texte de M. Brighelli) la fixette sur l'islam du sieur Brighelli, sur un sujet qui n'a quand même pas grand rapport avec la choucroute (halal ?) me semble prendre une tournure quasi-pathologique.
Mais je suis surtout atterré de ce déchaînement contre une gamine de 15 ans livrée à la vindicte populaire, et dont il fait le symbole de ses thèses sur les dysfonctionnements du système éducatif, sans le moindre début de commencement d'empathie.
Et je suis toujours aussi désespéré de constater combien peu de collègues sur ce fil ont l'air de voir le problème qu'il peut y avoir à expulser du jour au lendemain une élève dans un pays où elle n'a jamais mis les pieds et avec lequel elle n'a aucune attache.
gamine qui n'allait pas à l'école, et a dit au président qu'il faisait mal son travail, qu'elle reviendrait illégalement en France et ferait sa loi...Rolling Eyes c'est marrant, en effet, que les gens n'aient pas beaucoup de compassion...Laughing 

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Robin le Jeu 24 Oct 2013 - 7:44

Brighelli ne cause pas politiquement correct (ça ne date pas d'hier), pose des questions qu'il ne faut pas poser et dit des vérités qu'il ne faut pas dire. Ces vérités-là, il faut les laisser au F.N., au même titre que la défense de l’École républicaine, de l'idée de souveraineté nationale, etc.

Le résultat est que des gens de Gauche (je veux dire qui ont une vague idée de ce qu'incarnait un Jean Jaurès ou un Léon Blum) ou de Droite (qui se souviennent de ce que qu'incarnait le général de Gaulle) envisagent en désespoir de cause de soutenir Marine Le Pen.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que certains intervenants ou peut-être, comme on me l'explique charitablement est-ce que je cultive des "fantasmes" sur l'immigration (et sans doute aussi sur l’École, qui va très bien, Madame la marquise, comme chacun sait).

C'est désespérant et le plus désespérant, c'est de sentir monter l'exaspération autour de soi et de savoir comment tout ça va finir.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Collier de Barbe le Jeu 24 Oct 2013 - 8:40

@Reine Margot a écrit:
@JLB a écrit:Pour revenir au point de départ (le texte de M. Brighelli) la fixette sur l'islam du sieur Brighelli, sur un sujet qui n'a quand même pas grand rapport avec la choucroute (halal ?) me semble prendre une tournure quasi-pathologique.
Mais je suis surtout atterré de ce déchaînement contre une gamine de 15 ans livrée à la vindicte populaire, et dont il fait le symbole de ses thèses sur les dysfonctionnements du système éducatif, sans le moindre début de commencement d'empathie.
Et je suis toujours aussi désespéré de constater combien peu de collègues sur ce fil ont l'air de voir le problème qu'il peut y avoir à expulser du jour au lendemain une élève dans un pays où elle n'a jamais mis les pieds et avec lequel elle n'a aucune attache.
gamine qui n'allait pas à l'école, et a dit au président qu'il faisait mal son travail, qu'elle reviendrait illégalement en France et ferait sa loi...Rolling Eyes c'est marrant, en effet, que les gens n'aient pas beaucoup de compassion...Laughing 
Elle a 15 ans !!!

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Collier de Barbe le Jeu 24 Oct 2013 - 8:41

@Robin a écrit:Brighelli ne cause pas politiquement correct (ça ne date pas d'hier), pose des questions qu'il ne faut pas poser et dit des vérités qu'il ne faut pas dire. Ces vérités-là, il faut les laisser au F.N., au même titre que la défense de l’École républicaine, de l'idée de souveraineté nationale, etc.

Le résultat est que des gens de Gauche (je veux dire qui ont une vague idée de ce qu'incarnait un Jean Jaurès ou un Léon Blum) ou de Droite (qui se souviennent de ce que qu'incarnait le général de Gaulle) envisagent en désespoir de cause de soutenir Marine Le Pen.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que certains intervenants ou peut-être, comme on me l'explique charitablement est-ce que je cultive des "fantasmes" sur l'immigration (et sans doute aussi sur l’École, qui va très bien, Madame la marquise, comme chacun sait).

C'est désespérant et le plus désespérant, c'est de sentir monter l'exaspération autour de soi et de savoir comment tout ça va finir.
Ouvrez un livre d'histoire: vous ne verrez jamais ni Jaurès ni Blum présenter les étrangers comme une menace ou un problème.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 24 Oct 2013 - 8:49

Je n'ai pas tellement envie de rentrer dans ce débat (m'étonnant simplement qu'un cas particulier puisse déclencher de tels discours idéologiques, mais passons), aussi voulais-je juste faire une proposition de consensus.
Le père de Léonarda a en effet déclaré:
Un président «qui fait le mariage pour tous» et qui «sépare une famille» ? «Non, mais ça va pas!»
et
«Dire que les Arabes qui étaient avec moi au centre de rétention, pour la plupart des voleurs et des trafiquants de drogue, ont eu leurs papiers! Et pas moi, qui étais tout à fait intégré…»
Dans ces conditions, je propose d'envoyer la famille Dibrani à Brignolles ou dans un quartier catho tradi. Là, ils s’intégreront parfaitement.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Robin le Jeu 24 Oct 2013 - 8:59

@Collier de Barbe a écrit:
@Robin a écrit:Brighelli ne cause pas politiquement correct (ça ne date pas d'hier), pose des questions qu'il ne faut pas poser et dit des vérités qu'il ne faut pas dire. Ces vérités-là, il faut les laisser au F.N., au même titre que la défense de l’École républicaine, de l'idée de souveraineté nationale, etc.

Le résultat est que des gens de Gauche (je veux dire qui ont une vague idée de ce qu'incarnait un Jean Jaurès ou un Léon Blum) ou de Droite (qui se souviennent de ce que qu'incarnait le général de Gaulle) envisagent en désespoir de cause de soutenir Marine Le Pen.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que certains intervenants ou peut-être, comme on me l'explique charitablement est-ce que je cultive des "fantasmes" sur l'immigration (et sans doute aussi sur l’École, qui va très bien, Madame la marquise, comme chacun sait).

C'est désespérant et le plus désespérant, c'est de sentir monter l'exaspération autour de soi et de savoir comment tout ça va finir.
Ouvrez un livre d'histoire: vous ne verrez jamais ni Jaurès ni Blum présenter les étrangers comme une menace ou un problème.
La situation n'est pas la même. Du temps de Léon Blum et de Jean Jaurès, la France avait la maîtrise de ses frontières. Je ne dis pas que l'immigration est une menace ou un problème en soi, je dis que l'immigration pose des problèmes : l'immigration clandestine, les sans papiers, l'accueil des Roms et les bidonvilles au bord du périphérique parisien, l’utilisation des aides européennes, la question du Droit d'asile, la question du travail et de la scolarisation, la question du respect des Lois de la République française, etc.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Instructeurpublic le Jeu 24 Oct 2013 - 9:25

@Collier de Barbe a écrit:
@Robin a écrit:Brighelli ne cause pas politiquement correct (ça ne date pas d'hier), pose des questions qu'il ne faut pas poser et dit des vérités qu'il ne faut pas dire. Ces vérités-là, il faut les laisser au F.N., au même titre que la défense de l’École républicaine, de l'idée de souveraineté nationale, etc.

Le résultat est que des gens de Gauche (je veux dire qui ont une vague idée de ce qu'incarnait un Jean Jaurès ou un Léon Blum) ou de Droite (qui se souviennent de ce que qu'incarnait le général de Gaulle) envisagent en désespoir de cause de soutenir Marine Le Pen.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que certains intervenants ou peut-être, comme on me l'explique charitablement est-ce que je cultive des "fantasmes" sur l'immigration (et sans doute aussi sur l’École, qui va très bien, Madame la marquise, comme chacun sait).

C'est désespérant et le plus désespérant, c'est de sentir monter l'exaspération autour de soi et de savoir comment tout ça va finir.
Ouvrez un livre d'histoire: vous ne verrez jamais ni Jaurès ni Blum présenter les étrangers comme une menace ou un problème.
Ah bah eux non, forcément. Par contre Georges Marchais...


Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Collier de Barbe le Jeu 24 Oct 2013 - 9:34

@Robin a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Robin a écrit:Brighelli ne cause pas politiquement correct (ça ne date pas d'hier), pose des questions qu'il ne faut pas poser et dit des vérités qu'il ne faut pas dire. Ces vérités-là, il faut les laisser au F.N., au même titre que la défense de l’École républicaine, de l'idée de souveraineté nationale, etc.

Le résultat est que des gens de Gauche (je veux dire qui ont une vague idée de ce qu'incarnait un Jean Jaurès ou un Léon Blum) ou de Droite (qui se souviennent de ce que qu'incarnait le général de Gaulle) envisagent en désespoir de cause de soutenir Marine Le Pen.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que certains intervenants ou peut-être, comme on me l'explique charitablement est-ce que je cultive des "fantasmes" sur l'immigration (et sans doute aussi sur l’École, qui va très bien, Madame la marquise, comme chacun sait).

C'est désespérant et le plus désespérant, c'est de sentir monter l'exaspération autour de soi et de savoir comment tout ça va finir.
Ouvrez un livre d'histoire: vous ne verrez jamais ni Jaurès ni Blum présenter les étrangers comme une menace ou un problème.
La situation n'est pas la même. Du temps de Léon Blum et de Jean Jaurès, la France avait la maîtrise de ses frontières. Je ne dis pas que l'immigration est une menace ou un problème en soi, je dis que l'immigration pose des problèmes : l'immigration clandestine, les sans papiers, l'accueil des Roms et les bidonvilles au bord du périphérique parisien, l’utilisation des aides européennes, la question du Droit d'asile, la question du travail et de la scolarisation, la question du respect des Lois de la République française, etc.
Vous voulez dire comme en 1931 quand on a renvoyé chez eux des centaines de milliers de travailleurs polonais? C'est ça que vous regrettez?

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Robin le Jeu 24 Oct 2013 - 9:43

@Collier de Barbe a écrit:
@Robin a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Ouvrez un livre d'histoire: vous ne verrez jamais ni Jaurès ni Blum présenter les étrangers comme une menace ou un problème.
La situation n'est pas la même. Du temps de Léon Blum et de Jean Jaurès, la France avait la maîtrise de ses frontières. Je ne dis pas que l'immigration est une menace ou un problème en soi, je dis que l'immigration pose des problèmes : l'immigration clandestine, les sans papiers, l'accueil des Roms et les bidonvilles au bord du périphérique parisien, l’utilisation des aides européennes, la question du Droit d'asile, la question du travail et de la scolarisation, la question du respect des Lois de la République française, etc.
Vous voulez dire comme en 1931 quand on a renvoyé chez eux des centaines de milliers de travailleurs polonais? C'est ça que vous regrettez?
Vous me faites dire des choses que je ne dis pas. Ça n'est pas très loyal. Je dis qu'il y a des problèmes et qu'il faut essayer de les résoudre et non se cacher la tête dans le sable.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Le grincheux le Jeu 24 Oct 2013 - 9:56

@Robin a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Robin a écrit:La situation n'est pas la même. Du temps de Léon Blum et de Jean Jaurès, la France avait la maîtrise de ses frontières. Je ne dis pas que l'immigration est une menace ou un problème en soi, je dis que l'immigration pose des problèmes : l'immigration clandestine, les sans papiers, l'accueil des Roms et les bidonvilles au bord du périphérique parisien, l’utilisation des aides européennes, la question du Droit d'asile, la question du travail et de la scolarisation, la question du respect des Lois de la République française, etc.
Vous voulez dire comme en 1931 quand on a renvoyé chez eux des centaines de milliers de travailleurs polonais? C'est ça que vous regrettez?
Vous me faites dire des choses que je ne dis pas. Ça n'est pas très loyal. Je dis qu'il y a des problèmes et qu'il faut essayer de les résoudre et non se cacher la tête dans le sable.
Oui, mais pour cela , il faut quitter son carcan idéologique. Refuser de le faire en gardant son angélisme de type "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" est le principal moteur de la montée du FN, mais c'est beaucoup plus reposant.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Collier de Barbe le Jeu 24 Oct 2013 - 9:58

Ecoutez, je suis comme vous: ça me révulse quand je vois une femme rom qui fait les poubelles dans ma rue. Comme vous je suis atterré que les Etats bulgares & roumains se goinfrent d'aides européennes pour continuer à traiter aussi mal leur population rom. Et comme tout plein d'intervenants, je trouve bien peu de volonté d'intégration dans la famille Dibrani. Et comme Brighelli, Eolas et 98% de l'opinion publique française, je pense que Hollande s'est ridiculisé dans cette affaire.

En revanche, je trouve insupportable que les flics viennent arrêter des enfants scolarisés (même ceux qui sont malpolis avec les autorités et qui sèchent les cours). Ces jeunes n'ont pas choisi de vivre cette situation.
Quelle est la prochaine étape: on demande des papiers en règle avant d'inscrire à l'école? On donne aux collègues un téléphone pour appeler la Police de l'Air & des Frontières (PAF)? On installe un ou deux officiers de la PAF dans chaque lycée de banlieue pour contrôler directement les élèves? Comme le rappelle Eolas dans son post, "des Leonarda, il y a en a des centaines"

Le problème, c'est que ce gouvernement fait quasiment la même politique que le précédent sur l'immigration, à peu de choses près.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par adrifab le Jeu 24 Oct 2013 - 11:06

@Collier de Barbe a écrit:

Le problème, c'est que ce gouvernement fait quasiment la même politique que le précédent sur l'immigration, à peu de choses près.
Peut-être bien parce que la raison fait qu'il n'y a sans doute pas d'autre politique possible en matière d'immigration... 

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 24 Oct 2013 - 11:11

@adrifab a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:

Le problème, c'est que ce gouvernement fait quasiment la même politique que le précédent sur l'immigration, à peu de choses près.
Peut-être bien parce que la raison fait qu'il n'y a sans doute pas d'autre politique possible en matière d'immigration... 
Ben bien sûr. Si l'UMP et le PS sont d'accord, c'est qu'on ne peut pas faire autrement. Est-ce extensible à toutes les autres orientations communes entre les deux derniers gouvernements?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Edgar le Jeu 24 Oct 2013 - 11:12

Bonjour à tous. Je viens de lire l'intégralité de ce fil, qui, une foi n'est pas coutume, n'est pas parti dans le HS à la deuxième page, et c'est agréable. C'est drôle, enfin c'est un façon de parler, le jour où les lycéens ont commencé à faire le blocus de mon établissement avant les vacances, j'ai fait parler 10 mn mes élèves de 3ème qui voulaient comprendre ce qui se passait. Ils étaient assez lucides sur le fait qu'il fallait appliquer la loi dans un pays de droit, et n'avaient aucun problème là-dessus, mais une élève m'a dit qu'elle estimait qu'il ne fallait pas les laisser entrer, et qu'une fois chez nous et installés, les personnes en situation irrégulière comme cette famille, ne devaient plus être expulsées. Je suis resté intérieurement quelques instants face à la simplicité et la candeur de cette intervention, qui me semblait synthétiser en une phrase une bonne partie du problème que nous rencontrons : être capable de maîtriser ses frontières ou accepter que ceux qui les ont traversées aient gagné la partie. Pour faire simple, nous sommes dans le pétrin face à cette pression migratoire que nous ne pouvons plus contrôler, ni de fait, ni par la loi et la réglementation européenne.
Je pense que le premier paragraphe de CDB ci-dessus synthétise bien ce que la plupart d'entre-nous pensent, mais la divergence vient de ce qu'il n'évoque pas. Je partage le sentiment de Robin exprimé sur cette page qui dit ne pas penser vivre dans le même monde que certains intervenants, mais je pense qu'il ne vit effectivement pas dans le même monde, car il me semble que son avis correspond à ce que la majeure partie des Français pensent désormais mais sans forcément le dire : les commentateurs politiques et journalistiques me paraissent bien décalés de l'opinion publique, bien plus qu'ils ne l'ont jamais été. Ce n'est qu'un sentiment bien sûr, le fruit de commentaires à demi-mots que j'ai glanés récemment de personnes de différents milieux, d'âges différents, de bords différents, qui me semblent étonnamment se rejoindre sur cette histoire.
CdB a raison sur le fait que les immigrés n'ont pas forcément été les bienvenus dans notre pays, (dans notre pays ou dans n'importe quel autre pays d'ailleurs, c'est une réalité universelle) n'en déplaise aux slogans tout faits sur la France que l'on ne cesse de brandir mais qui ne veulent rien dire pour les gens; je pense toutefois que l'on ne peut plus comparer les années 30 ou même les années 50 avec la situation actuelle : nous ne sommes plus en période de reconstruction, nous ne sommes plus un pays qui a l'hégémonie économique et peut se permettre de lancer de grands appels humanistes, nous sommes dans un pays dans lequel la société se fissure pour cause de chômage et de crispation sur des questions religieuses, culturelles et sociales qui font, il faut le dire, que d'anciens immigrés récents ne s'y retrouvent pas dans le pays (certains en sont victimes, d'autres n'ont rien fait pour s'y retrouver non plus), mais aussi que la France traditionnelle ne s'y retrouve, elle, plus du tout dans son pays, dont les valeurs ont été bouleversées, critiquées, injuriées, méprisées depuis quelques temps. Ils se replient donc sur eux-mêmes. Ils sont culpabilisés d'être ce qu'ils sont, d'appartenir à une France soit rurale, soit bourgeoise, soit athée, ou d'avoir un aïeul immigré qui a réussi en France et a embrassé les valeurs de la République (ce qui passe parfois pour une forme de soumission par certains). Je pense que cette France "plurielle" (j'utilise à dessein ce mot qui a été déjà utilisé pour parler d'autre chose) est lasse, mais moins bruyante que d'autres. Nous verrons bien, je peux me tromper.
La question des flux migratoires est de toute façon un peu dérisoire aujourd'hui, compte-tenu de la pression qui s'exerce sur nos frontières, et de notre impuissance légale ou douanière. Par ailleurs, il faut le dire, ce qui cristallise l'ensemble du mécontentement autour des questions d'immigration ne sont pas les nouveaux réfugiés économiques ou de guerre qui arrivent, ce sont les problèmes posés par des Français d'origine immigrée récente. Ce sont principalement des jeunes vivant dans des cités, ayant des frères et des soeurs (plus que le taux moyen de 2,5 enfants par femme en moyenne en France) et dont l'intégration dans le tissu social et économique est, admettons-le, très compliquée : problèmes scolaires, problèmes de chômage, délinquance, même si quelques-un s'en sortent grâce à leur famille et à l'école et sont la tête de pont de l'intégration future de ces populations. Mais lorsque l'on pense immigration et problèmes, c'est bien à eux que l'on pense, qui sont Français par leur naissance,  pas à des Pakistanais qui commencent à arriver ou aux réfugiés.
D'où aussi la relance aussi du dossier sur le droit du sol. Tout est bien lié.
(Un petit commentaire sur le départ d'Abraxas, de gré ou de force visiblement, dont je n'étais pas au courant et que je viens d'apprendre. Je suis étonné qu'il y ait autant de voix qui le critiquent après son départ que de voix qui roucoulaient de plaisir à chaque fois qu'il postait le moindre commentaire. Je pense qu'il ne méritait ni plus l'un qu'il ne mérite l'autre, pas plus que n'importe quel posteur ici. Ses visions sur la société sont souvent au tranchoir, et sont donc forcément aussi bien vues sur certains aspects précis qu'excessives ou même totalement erronées sur d'autres: c'était déjà le cas avant, je ne vois pas ce qui a changé.  Il fait une fixation sur l'Islam ? Je ne suis pas sûr que ce soit plus sur l'Islam que sur la religion, sauf que le Catholicisme n'est plus une menace pour la République comme il pouvait l'être il y a 2 siècles, c'est tout. Mais je ne vois pas pourquoi s'acharner sur lui aujourd'hui quand il était porté aux nues avant.)


Dernière édition par Edgar le Jeu 24 Oct 2013 - 11:20, édité 2 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Ingeborg B. le Jeu 24 Oct 2013 - 11:39

Un résumé de la dernière enquête de l'INSEE
http://www.slate.fr/story/63123/immigration-insee-statistiques
Par ailleurs, le problème est que certains discours se fondent surtout sur des fantasmes.
Il faut aussi lire les études concernant la fécondité et autres idées reçues
http://www.ined.fr/fichier/t_telechargement/30883/telechargement_fichier_fr_397.pdf



Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par PauvreYorick le Jeu 24 Oct 2013 - 12:11

Merci groyer de rappeler des chiffres.

Au risque de déplaire à ceux qui s'indignent qu'on les accuse de cultiver des fantasmes[*], il me semble tout de même qu'il y a en France, en ce moment, et sur les pages de ce forum également, une forte déformation quantitative des «problèmes causés par l'immigration», ce qui ne veut dire (je prends les devants) ni que le papa de Leonarda n'existe pas, ni qu'il est un ange descendu du ciel.

[*] accusation que, pour ma part, je ne formulerais pas, s'il est besoin de le préciser.


Dernière édition par PauvreYorick le Jeu 24 Oct 2013 - 12:43, édité 1 fois (Raison : ajout d'une note de bas de post)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Loïse le Jeu 24 Oct 2013 - 12:19

Avec le texte de Brighelli (immigration au mérite et au travail), je n'aurais jamais eu la nationalité française. J'aimerais qu'un jour tous les donneurs de leçons connaissent le déchirement de quitter son pays, sa langue, sa culture, pour être balancé dans l'inconnu, quand on est un adolescent.

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !

Loïse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Celeborn le Jeu 24 Oct 2013 - 12:40

Il y a une très belle chanson de Juliette sur ce thème, intitulée "Aller sans retour". Quelle que soit l'opinion de chacun sur le sujet, j'en conseille l'écoute.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par hobbit le Jeu 24 Oct 2013 - 12:52

@Thalie a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Quant au mirobolant RSA (467€ par adulte seul par moi, rappelons-le) là aussi il faut un titre de séjour et remplir un certain de conditions strictes
http://www.social-sante.gouv.fr/espaces,770/handicap-exclusion,775/dossiers,806/le-rsa,2302/le-revenu-de-solidarite-active,2279/qui-peut-demander-a-beneficier-du,14881.html

J'ai bien peur que vous ne cédiez une fois de plus à des fantasmes assez différents de la réalité sociale concernant un "coût" de l'immigration.
Puisque tu cites des chiffres, tu pourrais évoquer les allocations que reçoivent les demandeurs d'asile tels que la famille DIBRANI car en effet ils ne touchaient pas le RSA.
- allocation temporaire d'attente de 11,20/jour et par adulte
http://www.espoirdasile.org/artc/les_droits_sociaux_du_demandeur_d_asile/52/fr/article/
- allocation de subsistance de 718€ pour une famille de 6 personnes + 110 € par personne supplémentaire (ce qui est le cas puisqu'ils étaient 7)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018743346
Allocations versées car les demandeurs d'asile n'ont pas le droit de travailler.

hobbit
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Ingeborg B. le Jeu 24 Oct 2013 - 13:19

@Loïse a écrit:Avec le texte de Brighelli (immigration au mérite et au travail), je n'aurais jamais eu la nationalité française. J'aimerais qu'un jour tous les donneurs de leçons connaissent le déchirement de quitter son pays, sa langue, sa culture, pour être balancé dans l'inconnu, quand on est un adolescent.
topela 

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par Ingeborg B. le Jeu 24 Oct 2013 - 13:20

@Celeborn a écrit:Il y a une très belle chanson de Juliette sur ce thème, intitulée "Aller sans retour". Quelle que soit l'opinion de chacun sur le sujet, j'en conseille l'écoute.
Je conseillerai aussi sur le sujet l'entretien que le réalisateur d'Heimat a donné à Télérama. Ses remarques sont très justes. Je suis assez sidérée de lire des professeurs reproduire des discours fondés sur des idées reçues et surtout fausses historiquement.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Leonarda 1 - France 0

Message par palomita le Jeu 24 Oct 2013 - 15:32

Moi, ce qui m'inquiète ( je dévie un peu du fil,veuillez m'en excuser) c'est le risque d'amalgame qui se fait de manière insidieuse : l'immigration = immigration clandestine ; immigré = clandestin = profiteur du système ou appartenant à un réseau criminel = personne qui refuse de "s'intégrer " .
Il faudrait déjà définir ce que signifie "s'intégrer" , "être intégré" et " se sentir intégré" ; les définitions ne seront pas les mêmes selon les personnes interrogées .
Le problème , aussi, c'est que les immigrés qu'on dit " intégrés " ne sont considérés comme tels qu' a posteriori ; au départ, ils ont vécu les regards de travers, les remarques ou insultes blessantes ( " retourne dans ton pays, espèce de:censure: ; " apprends le français, on comprends rien à ton charabia" , les accusations de toutes sortes ( " tu viens nous enlever le boulot" " tu profites des allocs " ( ou de la sécu , ou des bourses universitaires etc)).
Evidemment, ce traitement est réservé aux immigrés venant des pays pauvres , même avec des papiers , une carte de séjour et une carte de travail en règle .Il ne viendrait jamais à l'esprit de traiter de la sorte des immigrés venant des pays riches, de préférence occidentaux ( on leur donnera d'ailleurs rarement le nom " d'immigré", bien trop mal connoté .)

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum