Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tournicoton
Niveau 7

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par tournicoton le Jeu 24 Oct 2013 - 13:34
Bravo pour ce texte si plein de vérités!et hop un lien sur FB
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par *Kati* le Jeu 24 Oct 2013 - 14:36
Rectification: depuis 10h30, 41 Like et que des commentaires encourageants yesyes(page des Amis du Blog "Danger École")!!
Il FAUT que cet article percutant et réaliste soit communiqué aux médias, aux hautes instances, etc!!!
Double casquette Catherine!!! Double casquette Catherine!!!

L'intérêt de cet article, c'est qu'il n'est pas agressif et ne rejette pas la réforme en bloc, juste parce qu'on travaillerait le mercredi matin. Il y a de l'argumentation, des propositions, une ouverture sur une réforme mais pas telle quelle...

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par gelsomina31 le Jeu 24 Oct 2013 - 14:47
Je découvre...
je lis et je partage! chevalier 

Welcome back DC!! yesyes 


Dernière édition par gelsomina31 le Jeu 24 Oct 2013 - 14:50, édité 1 fois

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
henriette
Médiateur

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par henriette le Jeu 24 Oct 2013 - 14:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il FAUT que cet article percutant et réaliste soit communiqué aux médias, aux hautes instances, etc!!!
Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Peut-être l'envoyer à Rue 89, ou à N. Polony ?
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par *Kati* le Jeu 24 Oct 2013 - 20:50
Mais on ne peut pas le faire sans l'accord de l'auteur, non?

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
avatar
henriette
Médiateur

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par henriette le Jeu 24 Oct 2013 - 20:56
Non, on ne peut pas : il faut que ce soit DC qui le fasse je pense.
User17706
Enchanteur

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par User17706 le Jeu 24 Oct 2013 - 20:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais on ne peut pas le faire sans l'accord de l'auteur, non?
Voir cette page et en particulier ce qui se trouve tout en bas: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par doublecasquette le Ven 25 Oct 2013 - 9:25
Merci encore. N. Polony, je dois pouvoir faire quelque chose. En revanche, Rue89, je ne sais pas faire, mais je donne mon accord à qui veut y transférer l'information. S'il faut un écrit quelconque, me contacter par MP.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par Luigi_B le Ven 25 Oct 2013 - 10:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si nos élèves ont besoin de quelque chose, c’est de temps construit, sous la houlette d’un référent qui les connaît, de temps riche et varié qui mettra les disciplines scolaires au service les unes des autres.

Et si cette réforme est mauvaise, c’est qu’elle n’a pas su rendre aux élèves le temps qui leur avait été volé cinq ans plus tôt. Jusque là, ils avaient 26 heures de classe par semaine. Ce temps était déjà un peu court et déjà désorganisé et « flottant » depuis qu’on leur avait volé une heure du samedi pour la donner à des instituteurs qui souvent ne la réclamaient pas. Cela les avait privés d’un samedi sur trois et avait rendu ces journées-là équivoques : temps scolaire ou temps de loisirs ?

Le ver était ainsi entré dans le fruit et avait conforté les familles dans l’idée que l’école était une garderie qu’il importait de conserver lorsqu’on en avait besoin mais qu’on pouvait oublier quand on avait mieux à faire.

Il aurait fallu RE - fonder l’École et on l’a DÉ - foncée un peu plus !

Il aurait fallu prendre à bras le corps le problème de ces enfants levés tôt et couchés tard, on a caché la poussière sous le tapis en les inscrivant au maquillage festif et au macramé !

Il aurait fallu prendre le temps de chercher pourquoi nos élèves étaient épuisés, pourquoi nos petits bouts de maternelle n’arrivaient pas, en trois à quatre années de classe, à parler, écouter, sentir, observer, manipuler objets et instruments scripteurs suffisamment bien pour entrer au CP confiants, pourquoi les méthodes qu’on nous propose obstinément depuis plus de trente ans n’avaient pas tenu les promesses que nous avaient faites leurs concepteurs, pourquoi ce temps enlevé avait précipité les plus fragiles d’entre eux dans un échec scolaire encore plus profond, malgré le cautère sur une jambe de bois que constituait l’Aide Personnalisée.

Il aurait fallu avoir le courage de ramer à contre-courant et d’avouer que cette réforme n’était en aucun cas guidée par un quelconque « intérêt de l’enfant » et que la preuve en était que, dès le début, on avait demandé aux spécialistes de l’enfance en collectivité, les professeurs des écoles, de se taire et de laisser parler ceux qui n’avaient jamais vécu ne serait-ce qu’une année scolaire dans une école. Les « spécialistes », c’étaient ceux qui n’avaient jamais été responsables d’une classe de vingt à trente enfants auxquels ils auraient dû fournir une éducation complète. Les « spécialistes » n’avaient jamais lu les programmes et faisaient semblant d’ignorer que la lecture y côtoyait l’écoute musicale, que le chant y voisinait avec les mathématiques, que les mathématiques y amenaient à la lecture de cartes, la lecture de cartes au dessin, le dessin à l’écriture et l’écriture à la lecture en passant par l’apprentissage de la vie en société et tout ce qui l’accompagne.

À défaut d’empêcher qu’on réveille des petits enfants de trois ans pour les envoyer jouer aux légos de force, cela aurait au moins eu le mérite d’être honnête !
veneration 

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
henriette
Médiateur

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par henriette le Ven 25 Oct 2013 - 10:47
Moi non plus je ne sais pas faire pour Rue 89, mais il y a peut-être des riverains sur le forum ? Je suis presque sûre que oui, mais impossible de me souvenir.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par Roumégueur Ier le Ven 25 Oct 2013 - 10:52
coeurs 
(pas trouvé mieux pour montrer mon admiration...)
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par Ronin le Ven 25 Oct 2013 - 11:34
DC  

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par atrium le Ven 25 Oct 2013 - 13:24
Merci!

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
lebag
Niveau 3

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par lebag le Ven 25 Oct 2013 - 14:16
veneration Bravo et merci !
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par Lilypims le Ven 25 Oct 2013 - 14:40
Je n'arrive pas à partager l'article sur Facebook ! heu 

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
carolette
Érudit

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par carolette le Ven 25 Oct 2013 - 17:15
Je n'ai pas pu non plus, mais j'ai fait un copier-coller de l'adresse et l'ai publiée en statut.
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par Lilypims le Ven 25 Oct 2013 - 17:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je n'ai pas pu non plus, mais j'ai fait un copier-coller de l'adresse et l'ai publiée en statut.
idee  Merci, Carolette !
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: "Je suis toujours maîtresse d'école". Une réflexion sur la "refondation" , par Catherine Huby.

par auléric le Ven 25 Oct 2013 - 21:17
pareil , en statut çà passe
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum