"Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toi, collègue de LC, étais-tu informé de la tenue de ce colloque?

13% 13% 
[ 7 ]
69% 69% 
[ 36 ]
2% 2% 
[ 1 ]
10% 10% 
[ 5 ]
6% 6% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 52

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Ruthven le Ven 25 Oct 2013 - 12:48

@trompettemarine a écrit:Se réunir sur l'enseignement des langues anciennes, ce n'est pas opérer une refondation.
C'est faire une veillée funèbre vache .

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par trompettemarine le Ven 25 Oct 2013 - 12:53

C'est pas faux non plus...

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Kilmeny le Ven 25 Oct 2013 - 12:58

@trompettemarine a écrit:C'est pas faux non plus...
Je ne suis pas d'accord ! On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Provence le Ven 25 Oct 2013 - 13:32

@trompettemarine a écrit:

La pédagogie à l'ancienne pour les élèves d'aujourd'hui qui ont si peu d'heures de français : leurs lacunes sont trop grandes (je suis en province, à Paris c'est peut-être différent).
Je ne sais pas ce que tu appelles "pédagogie à l'ancienne". J'utilise dans mes classes de provinciaux campagnards une méthode qui a au moins vingt ans (Invitation au latin). Ça fonctionne.




Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par trompettemarine le Ven 25 Oct 2013 - 13:35

Ce qui était inquiétant, c'était qu'aucun décideur (ministre ou son représentant) n'était présent... (à l'inverse de la première tenue.)
C'est pourquoi je suis assez pessimiste sur l'avenir des langues anciennes.
Je ne suis pas sûre que l'on soit dans les projets ministériaux. Enfin, on verra... J'espère que la prochaine réforme ne sera pas celle de trop pour les langues anciennes. (Ou alors, c'est possible aussi, je n'ai pas le moral en ces temps d'automne...)
De même aussi il ne faut pas penser comme considérables les conséquences éventuelles de cette journée sur la "refondation".

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par trompettemarine le Ven 25 Oct 2013 - 13:38

@Provence a écrit:
@trompettemarine a écrit:

La pédagogie à l'ancienne pour les élèves d'aujourd'hui qui ont si peu d'heures de français : leurs lacunes sont trop grandes (je suis en province, à Paris c'est peut-être différent).
Je ne sais pas ce que tu appelles "pédagogie à l'ancienne". J'utilise dans mes classes de provinciaux campagnards une méthode qui a au moins vingt ans (Invitation au latin). Ça fonctionne.



Pour moi, ce n'est pas celle d'invitation au latin, c'est plus l'attitude du prof que j'ai décrit plus haut qui ne tient compte finalement ni des élèves ni de la richesse de la langue et de la littérature grecque.
De mon côté, j'utilise aussi en grec le manuel d'Alain Frontier. Pour les textes, je crée mes propres supports et utilise peu les manuels, même s'ils ne sont pas mauvais (le jouanna pour le lycée).

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Provence le Ven 25 Oct 2013 - 13:49

Dans ce cas, ce n'est pas un problème de "vieilles méthodes" mais simplement de personnalité, non? Wink 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Provence le Ven 25 Oct 2013 - 13:50

@trompettemarine a écrit:Ce qui était inquiétant, c'était qu'aucun décideur (ministre ou son représentant) n'était présent... (à l'inverse de la première tenue.)
C'est pourquoi je suis assez pessimiste sur l'avenir des langues anciennes.
Merci de me remonter le moral. Neutral 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par trompettemarine le Ven 25 Oct 2013 - 13:51

@Provence a écrit:Dans ce cas, ce n'est pas un problème de "vieilles méthodes" mais simplement de personnalité, non? Wink 
alors OK

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par User5899 le Ven 25 Oct 2013 - 17:01

@henriette a écrit:He, les gens, on n'est plus que deux pelés trois tondus (sans offense pour vous, Cripure, hein ?)
@trompettemarine a écrit:(Cripure est chauve ?)
@henriette a écrit:(Mon dieu, disons que sa pilosité capillaire n'est pas exubérante...)
@Kilmeny a écrit:On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué !
Une petite mise au point... fleurs fleurs  flower flower 

Spoiler:

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Iphigénie le Ven 25 Oct 2013 - 17:27

@trompettemarine a écrit:
@Provence a écrit:Dans ce cas, ce n'est pas un problème de "vieilles méthodes" mais simplement de personnalité, non? Wink 
alors OK
Ben surtout si tu utilises le Frontier, que j'utilisais en collège en 1978-1980... vu qu'en face c'était le Gravil, justement... Sans être convaincue du découpage des apprentissages qu'il proposait, mais au moins, il y avait une méthode....    hein

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par nlm76 le Ven 25 Oct 2013 - 19:18

Au fait, ce n'est pas seulement parce que j'étais une grosse feignasse qu'après deux ans de grec en 4e-3e, j'étais une quiche en entrant en 2de ? C'est parce que notre professeur suivait le Gravil ?
Mais c'est bien ça, ça fait remonter mon estime de moi.
Je vais pouvoir être encore plus arrogant...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par rosa12 le Mar 5 Nov 2013 - 20:17

Il y a des choses ici que je trouve intéressantes (il y en a de la lecture!! Et je crois que ce lien précis n'a pas été mis) : les ressources de cette "refondation".
http://eduscol.education.fr/cid73887/refondation-lca.html
Ce n'est pas toujours du nouveau mais j'ai l'impression qu'on nous encourage à être un peu plus flexible avec les programmes. Je ne sais pas ce que vous en pensez.

rosa12
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Iphigénie le Mer 6 Nov 2013 - 9:36

Cela fait longtemps que le programme est devenu:
"faites tout ce que vous pouvez, d'ailleurs on compte sur votre inventivité, et on vous couvre( enfin, de notre regard bienveillant et surtout lointain..),  mais ne nous demandez rien d'autre et d'ailleurs on ne vient plus vous inspecter en LA  Laughing 
titanic



Sinon, il y a le Spartacus de Kubrick dimanche soir sur Arte.... (ajout à eduscol Laughing Laughing )

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Kilmeny le Mer 6 Nov 2013 - 13:00

@rosa12 a écrit:Il y a des choses ici que je trouve intéressantes (il y en a de la lecture!! Et je crois que ce lien précis n'a pas été mis) : les ressources de cette "refondation".
http://eduscol.education.fr/cid73887/refondation-lca.html
Ce n'est pas toujours du nouveau mais j'ai l'impression qu'on nous encourage à être un peu plus flexible avec les programmes. Je ne sais pas ce que vous en pensez.
Tout à fait.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Audrey le Mer 6 Nov 2013 - 13:12

@iphigénie a écrit:Cela fait longtemps que le programme est devenu:
"faites tout ce que vous pouvez, d'ailleurs on compte sur votre inventivité, et on vous couvre( enfin, de notre regard bienveillant et surtout lointain..),  mais ne nous demandez rien d'autre et d'ailleurs on ne vient plus vous inspecter en LA  Laughing 
titanic



Sinon, il y a le Spartacus de Kubrick dimanche soir sur Arte.... (ajout à eduscol   Laughing Laughing )
Arf... je trouve qu'il vieillit mal, même si je l'aime bien....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par collegedevinci le Mer 13 Nov 2013 - 10:33

Je lis tout avec 50 ans de retard.

Je n'y étais pas, mais j'avais lu l'information sur Eduscol, à la source donc.

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par collegedevinci le Mer 13 Nov 2013 - 10:46

@iphigénie a écrit:

PS: un petit coup d'oeil sur mon site académique: ça y est, il est envahi de liens sur le "latin vivant",la nouvelle tocade est arrivée: enseigner le latin comme une langue vivante: c'est vrai qu'en tant que parent, ça me donne envie d'y inscrire mon enfant, au moins il ne perdra pas son temps, et il aura un savoir d'avenir entre les dents.
  Je crois savoir de quel site académique tu parles, étant donné que j'en assure la gestion. C'est donc moi la vilaine.furieux 

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Iphigénie le Mer 13 Nov 2013 - 11:46

iphigénie a écrit:

   PS: un petit coup d'oeil sur mon site académique: ça y est, il est envahi de liens sur le "latin vivant",la nouvelle tocade est arrivée: enseigner le latin comme une langue vivante: c'est vrai qu'en tant que parent, ça me donne envie d'y inscrire mon enfant, au moins il ne perdra pas son temps, et il aura un savoir d'avenir entre les dents.


Collègedevinci a écrit:
 Je crois savoir de quel site académique tu parles, étant donné que j'en assure la gestion. C'est donc moi la vilaine.furieux

Ton avis m'intéresserait donc(tès réellement) : explique moi l'intérêt de la démarche, car personnellement, comme tu as pu le lire, j'ai de gros doutes, sauf à considérer qu'il s'agit bien d'un retour à l'enseignement de la langue, auquel cas, comme dirait Voltaire, toutes les méthodes sont bonnes sauf la méthode ennuyeuse, mais encore faudrait-il être sûr de notre définition de l'ennui (qui peut naître du vide autant que du trop plein) et de l'efficacité. Wink 
Je n'ai pas dit que tu étais une vilaine, (je ne connais pas tes activités!) j'ai juste remarqué une invasion de liens sur le "latin vivant", sur eduscol comme ailleurs, comme nouvelle panacée  après tant d'autres qui devaient, pour la der des der, sauver notre enseignement...avec les résultats que l'on sait...Et je suppose que les sites académiques sont aussi les porte-parole des directives nouvelles,comme on le voit avec le lien eduscol, ce n'est pas ta seule initiative, et ton  site n'est pas le seul à proclamer cette "refondation" des refondations antérieures, non?  Wink

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par collegedevinci le Mer 13 Nov 2013 - 12:27

Je précise que le "vilaine" c'était de l'humour, et pas du tout un mouvement d'humeur contre toi :)C'est juste que j'ai reconnu l'académie dans tes propos et qu' il est toujours bien de se signaler au lieu de lire en sous-marin cachée derrière un pseudo.  D'ailleurs Menapia n'est pas mon site, j'y ajoute juste des documents en lien avec les "directives nouvelles".

Un peu comme toi, je sens un engouement "latin vivant", des collègues s'y intéressent, quelques IPR aussi. Je comprends même l'envie d'essayer... mais à titre personnel, je suis loin d'être convaincue. La méthode orberg m'a semblé bien pauvre dans ses thématiques (surtout quand on voit la richesse du programme de LCA, en latin ou en grec).  Je n'ai pas feuilleté la méthode Fiévet, donc je n'en pense rien.

Et mes activités sont très simples : enseigner les LCA du mieux que possible, comme vous tous en fait.

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Iphigénie le Mer 13 Nov 2013 - 12:42

Je te remercie de ta réponse, qui ne m'éclaire pas tant que ça en fait  Laughing 
L'un des problèmes de ces nouvelles méthodes, c'est donc déjà qu'il faut s'y plonger en franc-tireur, chacun dans son coin et avec sa vision des choses: c'est déjà un des dangers que j'y vois, car il me semble que l'on n'a pas besoin de davantage de disparité dans les apprentissages qu'on en a déjà actuellement (je parle en tant qu'enseignant en lycée, où la synthèse entre les différents groupes d'élèves est de plus en plus problématique)
Sinon,je ne comprends pas bien ton propos:
C'est juste que j'ai reconnu l'académie dans tes propos et qu' il est toujours bien de se signaler au lieu de lire en sous-marin cachée derrière un pseudo.  D'ailleurs Menapia n'est pas mon site, j'y ajoute juste des documents en lien avec les "directives nouvelles".
Je ne vois pas où est le sous-marin: je consulte parfois de nombreux sites et de toutes académies, ce sont des sites publics, que je sache, et point n'est besoin d'un visa pour y accéder ("se signaler" à qui, d'ailleurs? scratch scratch ). Par ailleurs sur un forum où tout le monde a un pseudo, toi aussi, d'ailleurs, je ne vois pas où est la nécessité de décliner son identité, son académie et son syndicat, à moins d'être une personnalité impliquée dans la vie publique et y faisant autorité, ce qui n'est pas a volonté ni mon cas, en tout cas au plan quasi national de ce forum Wink .
Ma voix est une voix parmi d'autres, qui n'a pas plus d'importance qu'une autre. C'est en tout cas le sens que je donne à l'anonymat. Je ne comprends pas très bien ton propos, où tu as l'air de penser que je t'attaquais (pourquoi diable?), tout en disant que non mais ...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par collegedevinci le Mer 13 Nov 2013 - 13:01

@iphigénie a écrit:Je ne vois pas où est le sous-marin
Je parlais de moi pour le "sous marin" (décidément, je suis bien désolée de donner l'impression de t'attaquer !). Je ne commente pas beaucoup, alors du coup, je suis un peu une anonyme ici, d'où le fait que j'en dise un peu plus pour me faire "connaître" ! Qu'on soit sur un forum ou pas, je trouve très gênant l'anonymisation, surtout quand des convictions sont si fortes (et je parle en général hein). J'ai lu dans les 6 pages de commentaires sur le colloque beaucoup de positions très marquées, très tranchées avec des revendications claires et précises, des demandes, des rejets... bref de vraies positions.

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Refonder l'enseignement du latin" Plan National de Formation, 11 octobre 2013

Message par Iphigénie le Mer 13 Nov 2013 - 13:15

Bon on a du mal à se comprendre, décidément : on devrait échanger en latin, ça obligerait à plus de clarté, peut-être....Laughing 
Les réactions sont vives en effet: c'est la particularité des professeurs de lettres classiques d'être très attachés, malgré tout, à leur discipline... Je pense qu'en fait l'anonymat permet de libérer plus les opinions de chacun: je me souviens de tables rondes(c'étaient il y a longtemps et pas dans ton académie... Wink ) en présence des "autorités" où les paroles étaient assez coincées, en fait... Very Happy 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum