Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Ven 25 Oct - 8:25

Bonjour,

Depuis cette semaine circule une nouvelle pétition pour sauver l'enseignement du latin et du grec. Soyons nombreux à la signer pour montrer notre attachement à ces langues et l'importance qu'elles revêtent au sein de notre culture et de notre patrimoine.

Je vous laisse le lien :

http://chn.ge/Hfw25A


Dernière édition par John le Sam 26 Oct - 11:33, édité 1 fois (Raison : Initiateur et soutiens de la pétition mentionnés en titre.)

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Ven 25 Oct - 13:04

N'hésitez pas à la diffuser autour de vous !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Olympias le Ven 25 Oct - 13:09

J'ai signé

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Bobby-Cowen le Ven 25 Oct - 13:12

Itou !

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par PauvreYorick le Ven 25 Oct - 13:14

hop!

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Lora le Ven 25 Oct - 13:28

Signée !

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par trompettemarine le Ven 25 Oct - 13:49

signée aussi !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par User5899 le Ven 25 Oct - 17:08

Ai signé.

Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Asha Kraken le Ven 25 Oct - 17:11

Itou.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par miss sophie le Ven 25 Oct - 18:48

Signé.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par FelixA le Ven 25 Oct - 23:23

Pétition signée!

FelixA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Jeanne-Florentine le Sam 26 Oct - 9:08

Pétition signée et diffusée!

_________________
2016-2017: titulaire TZR...en attente d'un remplacement! Laughing
2015-2016: titulaire TZR/ Bébé 1
2014-2015: stagiaire 2 6ème; 4 4ème
2013-2014: contractuelle admissible  1 6ème; 1 5ème

Jeanne-Florentine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Iphigénie le Sam 26 Oct - 9:16

Bon, on va la signer quand même, mais bon, elle commence bien mal cette pétition:


Alors que les professeurs de lettres classiques font quotidiennement la preuve de leur dynamisme et de leurs compétences en matière d'innovation,
Décidément la Cnarela a un petit penchant pour le modèle " Bourgeois de Calais", la corde au cou du repentir: on revendique, mais le doigt sur la couture de la toge, hein.....Faudrait pas croire qu'on s'occupe d'Antiquité, hein...On sert à la modernité moderne, faut pas croire....

D'aucuns me trouveront extrémiste, mais je suis persuadée que tant qu'on se sent obligé de montrer que l'intérêt des L.A c'est de servir à tout le reste, on fait fausse route et on ne convaincra personne: si l'important c'est tout le reste, autant faire tout le reste directement.
La notion de "détour" est trop subtile pour être efficace. Et en même temps on participe de l'état d'esprit général: "c'est vrai que faire du latin au XXIe siècle c'est ringard, mais , aussi, on fait en sorte de s'ouvrir sur aujourd'hui, je vous assure..."Bref, on continue de se tirer une balle dans le pied.


Dernière édition par iphigénie le Sam 26 Oct - 9:21, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par LisaZenide le Sam 26 Oct - 9:17

Signée... même si j'ai tiqué sur la même phrase qu'Iphigénie...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par linotte le Sam 26 Oct - 9:35

Pétition signée.

Moi j'ai apprécié le passage sur la déréglementation horaire que subissent ces options avec la cuisine interne de chaque établissement.
J'aurais aimé un passage plus appuyé sur la volonté de supprimer la filière classique (dès la 5e et, in fine, du CAPES:humhum: )

Quant à l'innovation, bon...Rolling Eyes Chacun fait sa cuisine +/- technologique en cours, l'important à la base, c'est de pouvoir faire cours.

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Iphigénie le Sam 26 Oct - 9:58

@linotte a écrit:Pétition signée.

Moi j'ai apprécié le passage sur la déréglementation horaire que subissent ces options avec la cuisine interne de chaque établissement.
J'aurais aimé un passage plus appuyé sur la volonté de supprimer  la filière classique (dès la 5e et, in fine, du CAPES:humhum: )

Quant à l'innovation, bon...Rolling Eyes Chacun fait sa cuisine +/- technologique en cours, l'important à la base, c'est de pouvoir faire cours.
Bien sûr, Linotte, au quotidien.
Mais là on en est à la croisée des chemins: cette matière a -t-elle un intérêt ?
Si tout ce qu'on trouve à dire c'est qu'elle sert  en appoint des  autres matières, qui elles sont importantes, je ne vois pas bien qui on va convaincre en dehors du sérail.
C'est comme si on disait qu'il faut faire des maths parce que ça sert à compter les syllabes dans un vers, ou du solfège pour comprendre les expressions françaises à base de termes musicaux, comme "mettre un bémol". Folklore.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par linotte le Sam 26 Oct - 11:25

Oui ! C'est fou ça de vouloir apprendre le latin...pour le latin Rolling Eyes 
Il faut éviter de devenir un appoint transdisciplinaire ( ...et donc superflu 'en temps de crise'...)
Quant à convaincre en dehors du sérail, je vois le verre plutôt vide.Crying or Very sad 

(hs : bcp de métaphores culinaires ...il est temps de penser à l'apéro.)

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Paratge le Sam 26 Oct - 11:29

C'est signé, même si ça revient à pisser dans un violon...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Lun 28 Oct - 22:26

up

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Presse-purée le Lun 28 Oct - 22:30

@Paratge a écrit:C'est signé, même si ça revient à pisser dans un violon...
+1

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Audrey le Lun 28 Oct - 22:33

@iphigénie a écrit:Bon, on va la signer quand même, mais bon, elle commence bien mal cette pétition:


Alors que les professeurs de lettres classiques font quotidiennement la preuve de leur dynamisme et de leurs compétences en matière d'innovation,
Décidément la Cnarela a un petit penchant pour le modèle " Bourgeois de Calais", la corde au cou du repentir: on revendique, mais le doigt sur la couture de la toge, hein.....Faudrait pas croire qu'on s'occupe d'Antiquité, hein...On sert à la modernité moderne, faut pas croire....

D'aucuns me trouveront extrémiste, mais je suis persuadée que tant qu'on se sent obligé de montrer que l'intérêt des L.A c'est de servir à tout le reste, on fait fausse route et on ne convaincra personne: si l'important c'est tout le reste, autant faire tout le reste directement.
La notion de "détour" est trop subtile pour être efficace. Et en même temps on participe de l'état d'esprit général: "c'est vrai que faire du latin au XXIe siècle c'est ringard, mais , aussi, on fait en sorte de s'ouvrir sur aujourd'hui, je vous assure..."Bref, on continue de se tirer une balle dans le pied.
Tout pareil, et je ne cesse de le dire, comme toi...

Mais j'ai signé quand même...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par trompettemarine le Lun 28 Oct - 23:37

La première partie de la pétition est peut-être tout simplement aussi stratégique : nous sommes en mouvement (dans le sens du vent... (mauvais pour Iphigénie Wink   ), mais la réalité c'est que...(et on a le contenu de la deuxième partie). Une petite démarche dialectique en somme.

Dans tous les cas, la deuxième partie est cruellement vraie et il faudrait que le discours ministériel soit enfin clair : les LC sont nuisibles ou pas ? elles coûtent si cher que ça ? ça vaut le coup ou pas de les supprimer ? Il faut continuer les classes à sélection des langues vivantes ou pas (comme système de reproduction des élites, il n' y a pas mieux) ?
Là, on nous somme de mourir en buvant la ciguë des ministres successifs.

Hors sujet du fil :
Enfin, Iphigénie, (je crains que sur le point suivant nous ne soyons jamais d'accord, étant donné la discussion sur un autre fil) je ne vois pas en quoi faire preuve d'innovation (le terme est un peu grandiloquent et excessif, je l'admets), c'est ne plus étudier l'antiquité. Je ne vois pas le rapport. Jamais en latin, il ne me viendrait l'idée de faire du latin de cuisine pour le rendre vivant. Il est vivant, au sens du dialogue socratique, à travers le dialogue et le questionnement sur les textes antiques.
Ce but loyalement et consciemment fixé, qu'on utilise telle méthode ancienne ou telle méthode innovante, importe peu. De toutes façons, si j'ose la comparaison, de même que la parole est "l'acte concret par lequel, à un moment donné l'usager exprime sa pensée", de même la méthode (innovante ou pas) n'est qu'un acte concret par lequel un professeur, à un moment donné, enseigne sa matière.
Le latin et le grec ne se résument pas à une méthode. Ils la dépasseront toujours. Il peut y avoir une mauvaise méthode et une bonne méthode. Elle disparaîtra, changera au profit d'une autre. Mais s'il n'y a plus de méthode du tout, ni de récepteurs de la méthode, ni de professeurs pour en exprimer une, c'est clair qu'il n'y aura plus de latin ou de grec. J'espère ne pas voir arriver ces nouveaux âges obscurs.


Dernière édition par trompettemarine le Mar 29 Oct - 0:03, édité 1 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par trompettemarine le Lun 28 Oct - 23:43

@Paratge a écrit:C'est signé, même si ça revient à pisser dans un violon...
En même temps, si on ne fait rien, c'est sûr qu'il ne se passera rien, enfin pas dans le sens où on le souhaiterait...humhum 
La Cnarela est quand même une association dont le lobbying est loin d'être inutile. Dans notre région, c'est elle qui se bat aux côtés des collègues pour empêcher les suppressions de classe (alors même qu'il y a des élèves : 2ème classe de cinquième supprimée etc.). Elle demande systématiquement à rencontrer le recteur, etc.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Iphigénie le Mar 29 Oct - 8:39

Hors sujet du fil :
Enfin, Iphigénie, (je crains que sur le point suivant nous ne soyons jamais d'accord, étant donné la discussion sur un autre fil) je ne vois pas en quoi faire preuve d'innovation (le terme est un peu grandiloquent et excessif, je l'admets), c'est ne plus étudier l'antiquité. Je ne vois pas le rapport. Jamais en latin, il ne me viendrait l'idée de faire du latin de cuisine pour le rendre vivant. Il est vivant, au sens du dialogue socratique, à travers le dialogue et le questionnement sur les textes antiques.
Ce but loyalement et consciemment fixé, qu'on utilise telle méthode ancienne ou telle méthode innovante, importe peu. De toutes façons, si j'ose la comparaison, de même que la parole est "l'acte concret par lequel, à un moment donné l'usager exprime sa pensée", de même la méthode (innovante ou pas) n'est qu'un acte concret par lequel un professeur, à un moment donné, enseigne sa matière.
Le latin et le grec ne se résument pas à une méthode. Ils la dépasseront toujours. Il peut y avoir une mauvaise méthode et une bonne méthode. Elle disparaîtra, changera au profit d'une autre. Mais s'il n'y a plus de méthode du tout, ni de récepteurs de la méthode, ni de professeurs pour en exprimer une, c'est clair qu'il n'y aura plus de latin ou de grec. J'espère ne pas voir arriver ces nouveaux âges obscurs.
Trompettemarine, je ne crois pas que IRL je serais en opposition avec ta vision des choses. Comme tu le dis, peu importe les mots si on a un résultat.
Mais dans la réalité, je constate désespérément que l'ensemble de ces "innovations pour sauver le latin" aboutit à le couler: je m'explique,(et c'est particulièrement sensible quand on enseigne en seconde), on voit arriver des multiples collèges quantité d'élèves qui n'ont pas le début du commencement d'une réelle acquisition, hors folklorique, du latin- mêlés à des élèves qui ont fait un cursus cohérent et je dois bien le dire, "à l'ancienne". Que ce soit par déformation de la notion de"civilisation" ou par pénurie d'enseignants de LC remplacés par des bonnes volontés mais pas forcément performantes, le fait est là: ce dont on souffre, ce n'est pas d'un manque d'innovation, c'est d'un manque de méthode réelle, générale, cohérente, et... exigeante. Maintenir des options juste pour le folklore ou même les" heures".... c'est peut-être important aussi, mais bof.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Mar 29 Oct - 9:02

On peut concilier les deux. (comme Lucrèce met en poésie sa philosophie -lui-même explique qu'il recouvre de miel la coupe de médicament). Utiliser le miel pour faire passer le médicament n'est pas servir des tasses entières de miel, sans aucun remède à l'intérieur.

Mais nous sommes d'accord, les collègues qui ne font ingurgiter que du miel mettent en péril la discipline. Mais c'est aussi vrai de la part de ceux qui font boire le médicament de façon austère et à coups de trique. Le fait est qu'enseigner le latin comme autrefois est devenu difficile, car les élèves n'ont plus les bases grammaticales en français. Il faut donc ruser pour que l'apprentissage se fasse en douceur, mais attention, je ne rogne pas sur les apprentissages ! (et je n'approuve pas ceux qui les rognent pour faire des cours-peplum, mais pour moi, innover, moderniser, ce n'est pas rogner sur l'apprentissage grammatical de la langue mais le présenter sous un jour avenant adapté aux élèves d'aujourd'hui qui n'ont pas eu le même apprentissage de la grammaire française que nous. Il faut donc les grammaticaliser (d'autant plus !!) mais sous une apparence affable, trouver des moyens pour que les apprentissages classiques soient appris sans rogner sur la qualité : pour moi, c'est cela la modernisation et l'innovation du latin - et non faire de la garderie en toge : en gros, c'est faire le travail de tout professeur : pas seulement émettre un savoir, mais faire en sorte qu'il soit assimilé - tout enseignement est une modernisation : on s'adapte à son public qui par définition est plus moderne que celui d'autre fois, mais on ne dénature pas les enseignements).(rien d'anormal, mais il faut que le grand public le sache, car ils ont une vision passéiste de nos disciplines qui leur apparaissent démodées)

Je crois que le problème vient de ce que derrière le mot modernisation, nous ne mettons pas tous la même réalité. Ne nous déchirons pas mais essayons plutôt de définir ce qu'est une bonne modernisation. (non défigurer le latin mais l'enseigner au mieux du public que nous avons sous les yeux). Nous tiquons sur le termes de modernisation car nous enseignons les langues "anciennes", mais moderniser signifie tout simplement profiter du monde d'aujourd'hui pour mieux transmettre nos savoirs . Ce n'est pas dénaturer nos enseignements. C'est ainsi que je l'entends et j'ose espérer qu'il en est de même en haut lieu. Mais j'ai eu l'occasion de rencontrer des inspecteurs "pro-modernisation", mais très attachés à l'enseignement de la grammaire et au contenu de nos disciplines. C'est pourquoi pour moi, la modernisation ce n'est pas tout changer dans nos disciplines mais montrer au grand public que nous faisons oeuvre d'enseignement et que ce qu'ils appellent des langues mortes ne sont pas mortes mais vivantes (non au sens de pratiquons le latin et le grec comme des langues vivantes, mais au sens de langues vives !!!)



Dernière édition par Kilmeny le Mar 29 Oct - 9:35, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum