ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Raoul Volfoni le Lun 28 Oct 2013 - 19:32

@victor44 a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:
@Cath a écrit:Reçus au PLP lettres-histoire 2012 : 35,35%
Reçus au CAPES lettres modernes 2012 : 48,26%

http://www.education.gouv.fr/cid60887/donnees-statistiques-caplp-session-2012.html
http://www.education.gouv.fr/cid60943/donnees-statistiques-capes-session-2012.html

En 2011, reçus au PLP : 32.1 %
En 2011, reçus au CAPES : 42.4 %

https://www.pleiade.education.fr/portal/gear/generic/SelectPageContent?itemDesc=contenu&contentid=7050209

...

En 2008, reçus au PLP : 12.71 %
En 2008, reçus au CAPES : 23.67 %

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/siac/siac2/jury/2008/caplp_ext/histlett.pdf
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/siac/siac2/jury/2008/capes_ext/lettmod.pdf


Je n'ai pas trouvé de chiffres d'avant 2008, et certains me donneraient certainement tort, mais ceux-là montrent quand même que si tu trouves le PLP plus facile, il est en tout cas plus difficile à obtenir que le CAPES.
J'ajoute que le CAPLP mène à un métier difficile à exercer, plus difficile à mon sens quedans l'enseignement général. Je ne parle pas des élèves mais de la bivalence que ce concours exige pour les disciplines générales ; enseigner correctement deux matières, ce n'est vraiment pas évident. D'autant plus lorsqu'on a des classes où se côtoient des élèves presque illettrés ou non francophones et d'autres qui ont un excellent niveau.
Juste pour dire que la bivalence, que certains voudraient nous imposer en collège, ce n'est pas anecdotique.
Et après tu vas nous sortir que le concours de catégorie C à la poste est plus dur parceque moins de 10% le réussissent. Si ça te fait plaisir de penser que l'élite présente le plp...
L'élite ? Quelle élite ? Tu sous-entends peut-être que le CAPLP est un concours pour les "mauvais", puisque l'élite ne le passe pas ? Faut-il rappeler que les deux concours se passent à diplôme égal, que les candidats présentent souvent les deux et qu'un certain nombre choisit l'affectation en LP plutôt qu'en enseignement général ? Tes propos sont d'une condescendance incroyable.
Tu dis toi-même que le CAPLP est plus facile que le CAPES de lettres, sans avancer d'autre preuve que ton doigt mouillé. De fait, c'est toi qui compares les deux concours. Cath te montre que tu as tort, chiffres à l'appui, mais tu balaies ces chiffres qui ne vont pas dans ton sens d'une remarque méprisante : ben ouais, l'élite (laquelle, je le répète ?) ne passe pas le CAPLP. Personne n'a parlé du concours catégorie C de la Poste, qui n'a rien à voir avec l'enseignement ou les ZEP, sauf toi qui viens essayer de nous faire croire que c'est la réponse de Cath qui est hors-sujet. Chapeau la mauvaise foi.
Dernière chose, tu n'as probablement pas lu ma réponse, et tu me fais des procès d'intention ("tu vas nous sortir"). J'ignore si cette phrase s'adresse à Cath ou à moi, mais jusqu'à présent, c'est surtout toi qui sors tout et n'importe quoi (affirmer qu'un concours est plus difficile qu'un autre, mais aller dégotter un autre exemple qui n'a rien à voir quand les chiffres te donnent tort...) Cath a répondu à ce que tu disais, avec chiffres et sources, j'ai ajouté une opinion personnelle. Maintenant si tu considères que nos interventions sont uniquement destinées à "nous faire plaisir", libre à toi.

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par MarieL le Lun 28 Oct 2013 - 19:33

@victor44 a écrit:Ce qui me révulse c'est que dans ces collège plein d'élève n'ont pas cours ou des ersatz de cours parceque les profs crevent de trouille d'y aller ou ne revent que d'en partir. Alors que plein de collègues s'y sentent bien et s'en sortent. Recrutons autrement et donnons une chance à ces momes des cités. Oui les codes ne sont pas les mêmes, oui c'est plus dur d'obtenir le silence et de se faire respecter, donc recrutons des gesn qui sont pret à y rester et certes ils auront du mal comme nous tous au début, mais une fois ce cap passé, ils n'auront pas pour objectif de s'en aller.
Exprimé de cette façon, c'est déjà moins énervant.
Effectivement, dans certains établissements difficiles, certains cours n'en sont pas réellement et c'est un vrai problème. Surtout que les élèves en difficulté auraient au contraire besoin au contraire de régularité et d'exigence.
En revanche, je ne suis pas convaincue par ton explication "parce que les profs crèvent de trouille ou ne rêvent que d'en partir"...
Heureusement que la majorité des collègues s'en sortent, tout de même. De là à dire qu'ils s'y sentent bien, là encore, ce n'est pas ce que je vois. Ils se sentent utiles, ils tiennent à aider les élèves, ils revendiquent l'égalité des chances, ils font leur travail, liste non limitative, mais se sentir bien face à des élèves qui n'ont pas beaucoup de chances de réellement s'en sortir, face à des situations personnelles terribles, là pour le coup j'ai des doutes.

Ensuite même les plus convaincus finissent par fatiguer tout de même, et demandent un poste où ils n'ont pas à faire avec d'autres codes comme tu dis. (Des collègues qui font toute leur carrière en ZEP, il y en a combien par établissement honnêtement ? De tous les établissements que je connais, les doigts d'une main c'est déjà trop pour les compter).

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Finrod le Lun 28 Oct 2013 - 20:23

@victor44 a écrit:Oui les codes ne sont pas les mêmes, oui c'est plus dur d'obtenir le silence et de se faire respecter, donc recrutons des gesn qui sont pret à y rester et certes ils auront du mal comme nous tous au début, mais une fois ce cap passé, ils n'auront pas pour objectif de s'en aller.

Ok là dessus, mais Comment ?

C'est qu'il faut trouver sacrément de monde alors que pour le moment on a quasiment personne et on peine à recruter même pour enseigner dans des zones dites tranquilles (qui ne le sont pas tant).

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Oct 2013 - 20:50

Axel a écrit:
@victor44 a écrit:Ce qui me révulse c'est que dans ces collège plein d'élève n'ont pas cours ou des ersatz de cours parceque les profs crevent de trouille d'y aller ou ne revent que d'en partir. Alors que plein de collègues s'y sentent bien et s'en sortent. Recrutons autrement et donnons une chance à ces momes des cités. Oui les codes ne sont pas les mêmes, oui c'est plus dur d'obtenir le silence et de se faire respecter, donc recrutons des gesn qui sont pret à y rester et certes ils auront du mal comme nous tous au début, mais une fois ce cap passé, ils n'auront pas pour objectif de s'en aller.
Exprimé de cette façon, c'est déjà moins énervant.
Effectivement, dans certains établissements difficiles, certains cours n'en sont pas réellement et c'est un vrai problème. Surtout que les élèves en difficulté auraient au contraire besoin au contraire de régularité et d'exigence.
En revanche, je ne suis pas convaincue par ton explication "parce que les profs crèvent de trouille ou ne rêvent que d'en partir"...
Heureusement que la majorité des collègues s'en sortent, tout de même. De là à dire qu'ils s'y sentent bien, là encore, ce n'est pas ce que je vois. Ils se sentent utiles, ils tiennent à aider les élèves, ils revendiquent l'égalité des chances, ils font leur travail, liste non limitative, mais se sentir bien face à des élèves qui n'ont pas beaucoup de chances de réellement s'en sortir, face à des situations personnelles terribles, là pour le coup j'ai des doutes.

Ensuite même les plus convaincus finissent par fatiguer tout de même, et demandent un poste où ils n'ont pas à faire avec d'autres codes comme tu dis.
(Des collègues qui font toute leur carrière en ZEP, il y en a combien par établissement honnêtement ? De tous les établissements que je connais, les doigts d'une main c'est déjà trop pour les compter).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 21:25

@Finrod a écrit:
@victor44 a écrit:Oui les codes ne sont pas les mêmes, oui c'est plus dur d'obtenir le silence et de se faire respecter, donc recrutons des gesn qui sont pret à y rester et certes ils auront du mal comme nous tous au début, mais une fois ce cap passé, ils n'auront pas pour objectif de s'en aller.

Ok là dessus, mais Comment ?

C'est qu'il faut trouver sacrément de monde alors que pour le moment on a quasiment personne et on peine à recruter même pour enseigner dans des zones dites tranquilles (qui ne le sont pas tant).
Mecaniquement ça fera moins de postes au capes, comme pour le plp il y aura des candidats et ceux qui sont deja en ZEP et qui trouveront le statut valable integreront ce nouveau corps

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 28 Oct 2013 - 21:48

@victor44 a écrit:
@Finrod a écrit:
@victor44 a écrit:Oui les codes ne sont pas les mêmes, oui c'est plus dur d'obtenir le silence et de se faire respecter, donc recrutons des gesn qui sont pret à y rester et certes ils auront du mal comme nous tous au début, mais une fois ce cap passé, ils n'auront pas pour objectif de s'en aller.

Ok là dessus, mais Comment ?

C'est qu'il faut trouver sacrément de monde alors que pour le moment on a quasiment personne et on peine à recruter même pour enseigner dans des zones dites tranquilles (qui ne le sont pas tant).
Mecaniquement ça fera moins de postes au capes, comme pour le plp il y aura des candidats et ceux qui sont deja en ZEP et qui trouveront le statut valable integreront ce nouveau corps
Te rends-tu compte que c'est la fin de l'égalité républicaine? Et que va-t-on faire des zones qui ne seraient plus ZEP? Que feront les profs qui y seront? Et à l'inverse, que va-t-on faire des bahuts qui deviennent ZEP?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 22:01

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Te rends-tu compte que c'est la fin de l'égalité républicaine? Et que va-t-on faire des zones qui ne seraient plus ZEP? Que feront les profs qui y seront? Et à l'inverse, que va-t-on faire des bahuts qui deviennent ZEP?
Tu la crois sincerement egalitaire ta republique? Réveille toi bisounours, le collégien de H IV n est pas traité comme celui de sevran

Pour ceux qui sont en ZEP, ils pourront choisir d y rester en integrant le nouveau corps ou de muter hors ZEP avec une protection type mesure de carte scolaire.

Si un bahut devient ZEP, la procédure serait identique

Je suis sur que cette proposition aurait le soutien de ceux qui préparent le CAPES

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par User5899 le Lun 28 Oct 2013 - 22:12

@Raoul Volfoni a écrit:Tu dis toi-même que le CAPLP est plus facile que le CAPES de lettres, sans avancer d'autre preuve que ton doigt mouillé.
C'est une affirmation qui a en effet toutes les probabilités de la fausseté. Quand le concours porte sur deux disciplines, par exemple lettres-anglais, il a peut-être, je dis bien peut-être, un programme moins étendu, mais c'est quand même Cripure et Mr B qui officient. Je ne vois pas en quoi c'est plus facile Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Presse-purée le Lun 28 Oct 2013 - 22:23

J'entends bien, Victor, mais là, je trouve que ton système pourrait permettre - ce que tu ne souhaites pas, je pense - de dispenser de résoudre les autres problèmes de ces quartiers. En d'autres termes, tu attends tout de l'école (et de la pédagogie) alors que parfois les élèves sont dans des situations sociales et surtout affectives qui rendent difficiles les apprentissages. Et ces problèmes là, les profs ne peuvent pas toujours les résoudre.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 22:40

@Presse-purée a écrit:J'entends bien, Victor, mais là, je trouve que ton système pourrait permettre - ce que tu ne souhaites pas, je pense - de dispenser de résoudre les autres problèmes de ces quartiers. En d'autres termes, tu attends tout de l'école (et de la pédagogie) alors que parfois les élèves sont dans des situations sociales et surtout affectives qui rendent difficiles les apprentissages. Et ces problèmes là, les profs ne peuvent pas toujours les résoudre.
Ne parles pas à ma place, je demande juste que ces élèves aient cours tout les jours avec des profs motivés et heureux d etre en ZEP

Pour le reste ce n.est pas mon bouleau, mais si à toutes leurs difficultés tu rajoutes une ecole au rabais alors ils n ont aucune chance. Et des profs absents ou depassés c est moins de cours et moins d ecole pour ces momes.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par jilucorg le Lun 28 Oct 2013 - 22:54

@victor44 a écrit:Pour le reste ce n'est pas mon bouleau
Bouleau :




Boulot :

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 29 Oct 2013 - 6:55

@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Te rends-tu compte que c'est la fin de l'égalité républicaine? Et que va-t-on faire des zones qui ne seraient plus ZEP? Que feront les profs qui y seront? Et à l'inverse, que va-t-on faire des bahuts qui deviennent ZEP?
Tu la crois sincerement egalitaire ta republique? Réveille toi bisounours, le collégien de H IV n est pas traité comme celui de sevran

Pour ceux qui sont en ZEP, ils pourront choisir d y rester en integrant le nouveau corps ou de muter hors ZEP avec une protection type mesure de carte scolaire.

Si un bahut devient ZEP, la procédure serait identique

Je suis sur que cette proposition aurait le soutien de ceux qui préparent le CAPES
Moi je suis un bisounours alors que toi tu crois que le SGEN défend les profs? Mouarf. Razz 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par dandelion le Mar 29 Oct 2013 - 8:46

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Te rends-tu compte que c'est la fin de l'égalité républicaine? Et que va-t-on faire des zones qui ne seraient plus ZEP? Que feront les profs qui y seront? Et à l'inverse, que va-t-on faire des bahuts qui deviennent ZEP?
Tu la crois sincerement egalitaire ta republique? Réveille toi bisounours, le collégien de H IV n est pas traité comme celui de sevran

Pour ceux qui sont en ZEP, ils pourront choisir d y rester en integrant le nouveau corps ou de muter hors ZEP avec une protection type mesure de carte scolaire.

Si un bahut devient ZEP, la procédure serait identique

Je suis sur que cette proposition aurait le soutien de ceux qui préparent le CAPES
Moi je suis un bisounours alors que toi tu crois que le SGEN défend les profs? Mouarf. Razz 
Franchement, comment fait-on pour être heureux quand on doit voir tous les jours des gamins qui vivent dans des conditions indignes, n'ont pas toujours le ventre plein, subissent toutes sortes de violences? On s'en fout? Le critère de recrutement c'est l'indifférence et l'aveuglement?
Je trouve quand même très gros de mettre toutes les difficultés des ZEP sur le dos des profs. Le problème c'est la ZEP, pas les profs.
Sans compter que des endroits avec des élèves en grande difficulté sociale et scolaire pas classés ZEP, il y en a quelques uns.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par PauvreYorick le Mar 29 Oct 2013 - 9:20

En tout cas un fil éclaire l'autre: on sait maintenant qui doit remplacer Peillon! Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 9:35

Simple curiosité, victor: tu as vécu ou travaillé dans des quartiers "sensibles"?

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Mar 29 Oct 2013 - 9:40

@atrium a écrit:Simple curiosité, victor: tu as vécu ou travaillé dans des quartiers "sensibles"?
Les deux mon capitaine

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Raoul Volfoni le Mar 29 Oct 2013 - 9:51

@dandelion a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:Tu la crois sincerement egalitaire ta republique? Réveille toi bisounours, le collégien de H IV n est pas traité comme celui de sevran

Pour ceux qui sont en ZEP, ils pourront choisir d y rester en integrant le nouveau corps ou de muter hors ZEP avec une protection type mesure de carte scolaire.

Si un bahut devient ZEP, la procédure serait identique

Je suis sur que cette proposition aurait le soutien de ceux qui préparent le CAPES
Moi je suis un bisounours alors que toi tu crois que le SGEN défend les profs? Mouarf. Razz 
Franchement, comment fait-on pour être heureux quand on doit voir tous les jours des gamins qui vivent dans des conditions indignes, n'ont pas toujours le ventre plein, subissent toutes sortes de violences? On s'en fout? Le critère de recrutement c'est l'indifférence et l'aveuglement?  
Je trouve quand même très  gros de mettre toutes les difficultés des ZEP sur le dos des profs. Le problème c'est la ZEP, pas les profs.
Sans compter que des endroits avec des élèves en grande difficulté sociale et scolaire pas classés ZEP, il y en a quelques uns.
+1 avec Dandelion. Je vis dans un quartier défavorisé, et certains gosses que je croise me font mal au cœur. Ce quartier est un ghetto, social et "national" (les étrangers y sont majoritaires, avec une proportion élevée de non-francophones, ce qui ne facilite pas la communication). Les écoles et le collège du quartier sont aux prises avec toutes sortes de problèmes, et on ne peut pas dire que le recrutement des profs puisse réellement améliorer tout ça.
Mais on continue à installer toujours plus de populations défavorisées dans ce coin et dans les autres cités de la ville, histoire de continuer à concentrer le même type de problèmes. Ce n'est pas les quelques locataires du "contingent fonctionnaires" qui vont apporter une réelle mixité sociale.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 29 Oct 2013 - 9:52

@victor44 a écrit:
@atrium a écrit:Simple curiosité, victor: tu as vécu ou travaillé dans des quartiers "sensibles"?
Les deux mon capitaine
Donc tu penses être un "super prof"? Meilleur que nous, c'est bien ça?
Ne crois-tu pas que le système dont tu rêves va mener à la création de deux systèmes parallèles et imperméables (encore plus qu'aujourd'hui)? Penses-tu qu'il y aura suffisamment de profs aussi doués que toi voulant aller en ZEP volontairement?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Mar 29 Oct 2013 - 9:53

@PauvreYorick a écrit:En tout cas un fil éclaire l'autre: on sait maintenant qui doit remplacer Peillon! Very Happy
Je crains que ça ne crispe encore plus les neos Very Happy Very Happy Very Happy 

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 29 Oct 2013 - 9:55

@victor44 a écrit:
@PauvreYorick a écrit:En tout cas un fil éclaire l'autre: on sait maintenant qui doit remplacer Peillon! Very Happy
Je crains que ça ne crispe encore plus les neos   Very Happy Very Happy Very Happy 
Un ministre de l'EN qui écrit dans un français approximatif, ça aurait au moins le don de faire marrer tout le monde.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par JPhMM le Mar 29 Oct 2013 - 9:55

Difficile de se priver de la seule personne au monde qui a étudié les maths en sixième avec Bourbaki.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 29 Oct 2013 - 9:57

@JPhMM a écrit:Difficile de se priver de la seule personne au monde qui a étudié les maths en sixième avec Bourbaki.
Very Happy 
Mais Ségolène Royal a lu Confucius en CM2, alors Victor sera d'abord ministre délégué sous sa bienveillante tutelle.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 10:08

@victor44 a écrit:
@atrium a écrit:Simple curiosité, victor: tu as vécu ou travaillé dans des quartiers "sensibles"?
Les deux mon capitaine
Et tu penses que quelques profs aussi motivés soient-ils seront capables de changer les choses dans la durée? C'est bien d'être optimiste.

Ce que j'ai constaté, du temps où l'appellation ZEP n'existait pas et que la mobilité des enseignants était plus faible, ce sont des dérives qui s'installaient au fil du temps chez ceux qui justement étaient restés trop longtemps. Si difficile que ce soit aujourd'hui (la situation des quartiers s'est dégradé), le turn over des enseignants permet d'éviter ces problèmes de découragement voire pire, courants dans les années 70 chez les instits et les profs des quartiers sensibles.

Pour la majorité des collègues, 3 à 5 ans suffisent à lessiver un enseignant ZEP, éclair, rar etc... Quelques phénomènes peuvent durer plus longtemps (en maternelle par exemple) sans sombrer dans le cynisme, l'aquoinbonisme voire pour les cas les plus atteints la culture de l'excuse à tout prix. Ce n'est pas un jugement mais un constat.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Dinosaura le Mar 29 Oct 2013 - 10:12

Y a-t-il un turn-over aussi chez les instits des académies déficitaires ? Les PE rencontrés lors des Assises de l'éducation prioritaire semblaient être là depuis longtemps (je suis dans le nord de l'académie de Créteil). Ou est-il devenu impossible pour ces collègues de demander leur mutation ?

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 10:21

@Dinosaura a écrit:Y a-t-il un turn-over aussi chez les instits des académies déficitaires ? Les PE rencontrés lors des Assises de l'éducation prioritaire semblaient être là depuis longtemps (je suis dans le nord de l'académie de Créteil). Ou est-il devenu impossible pour ces collègues de demander leur mutation ?
Comme pour les profs: les mouvements inter et intra sont bloqués depuis 3,4 ans.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Dinosaura le Mar 29 Oct 2013 - 10:31

D'accord... J'imagine que chez eux, l'usure doit être réelle. A moins qu'ils n'aient enfilé leur habit de saints laïques, comme le suggère Victor... mais j'en doute.

Vu comme ça, je te rejoins sur le fait que le turn-over est tout autant nécessaire qu'une certaine stabilisation des équipes pédagogiques pour que les élèves aient devant eux des gens frais, capables d'essuyer l'usure nerveuse qu'induisent les zep (et la démoralisation qu'entraîne le fait de voir la misère sociale et culturelle de ces élèves).

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum