ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Simone Boué le Dim 3 Nov 2013 - 11:19

Et puis arrêter de mettre tous les élèves de ZEP dans le même sac. J'ai eu plusieurs élèves de ZEP, donc, qui sont en fac de médecine/formations sélectives maintenant et pour qui ça se passe très bien, d'autres pour qui devenir plombier est devenu une évidence. Tous ne sont pas des méchants-qui-cassent-tout. Evidemment il y a des élèves violents, et ça c'est difficile à supporter (tout comme la pauvreté) mais par pitié, si on arrêtait de faire des amalgames : élèves en difficulté= élève difficiles = élèves de ZEP ça irait beaucoup mieux, d'autant que certains collègues n'officiant pas en ZEP se retrouvent avec les mêmes difficultés.

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par atrium le Dim 3 Nov 2013 - 12:03

Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:Je retiens quand même que certains avouent être bien dans leur collège ZEP et je veux bien croire que l'idée d'être confiné à la ZEP toute sa carrière puisse rebuter. Alors au moins supprimons ces points pour la mute qui nuisent aux collège ZEP car ils empêchent la stabilité des équipes et obligent certains provinciaux à prendre des postes pour lesquels ils ne sont pas armés au seul motif que sans ces points ni tricherie (faux PACS) le retour n'est pas possible.
Je ne sais pas de quel niveau c'est de suggérer qu'il n'est de ZEP qu'à Paris, mais c'est pas mal gratiné.
La Castellane s'est embourgeoisée pendant la nuit? heu 

On me dit jamais rien à moi.

Notons aussi que le "provincial" est décidément un péquenot qui dépérit dès qu'on le place "à la grande ville" dans un milieu plus riche et cosmopolite que son village natal, habité par sa famille depuis 25 générations et où tout le monde est cousin. Je vous laisse, je dois aiguiser ma faux.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par atrium le Dim 3 Nov 2013 - 12:05

@Simone Boué a écrit:Et puis arrêter de mettre tous les élèves de ZEP dans le même sac. J'ai eu plusieurs élèves de ZEP, donc, qui sont en fac de médecine/formations sélectives maintenant et pour qui ça se passe très bien, d'autres pour qui devenir plombier est devenu une évidence. Tous ne sont pas des méchants-qui-cassent-tout. Evidemment il y a des élèves violents, et ça c'est difficile à supporter (tout comme la pauvreté) mais par pitié, si on arrêtait de faire des amalgames : élèves en difficulté= élève difficiles = élèves de ZEP ça irait beaucoup mieux, d'autant que certains collègues n'officiant pas en ZEP se retrouvent avec les mêmes difficultés.
Je me suis laissé dire que certains devenaient même instits ou profs...

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Jacq le Dim 3 Nov 2013 - 12:09

Elève difficiles ?
Dédoublement des classes, voilà moi ce qui me paraît utile. Mais pour cela il faut des heures et créer des postes.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Jim Thompson le Dim 3 Nov 2013 - 14:10

@Jacq a écrit:Elève difficiles ?
Dédoublement des classes, voilà moi ce qui me paraît utile. Mais pour cela il faut des heures et créer des postes.
+1:topela: 

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Jul le Dim 3 Nov 2013 - 18:10

@Jim Thompson a écrit:
@Jacq a écrit:Elève difficiles ?
Dédoublement des classes, voilà moi ce qui me paraît utile. Mais pour cela il faut des heures et créer des postes.
+1:topela: 
+ 1000!
Et toutes les mesures prises récemment vont en sens inverse des dédoublements de classe.
Regardez la réforme du lycée, c'est l'occasion au passage de supprimer les modules en Lettres et en Histoire en demi groupe.
Les suppressions de poste ont eu pour conséquence de mettre fin au dédoublement de la dernière heure pour quasiment chaque matière en collège ZEP.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Jacq le Dim 3 Nov 2013 - 23:18

@Jul a écrit:
@Jim Thompson a écrit:
@Jacq a écrit:Elève difficiles ?
Dédoublement des classes, voilà moi ce qui me paraît utile. Mais pour cela il faut des heures et créer des postes.
+1:topela: 
+ 1000!
Et toutes les mesures prises récemment vont en sens inverse des dédoublements de classe.
Regardez la réforme du lycée, c'est l'occasion au passage de supprimer les modules en Lettres et en Histoire en demi groupe.
Les suppressions de poste ont eu pour conséquence de mettre fin au dédoublement de la dernière heure pour quasiment chaque matière en collège ZEP.
Réforme Bac pro 3 :
- suppression des déboublements remplacés par un volume d'heures complémentaires inférieur à ce qu'il y avait avant.
- des classes plus chargées (nous étions en ZEP et réseau d'éducation prioritaire dans mon établissement, avec maximum de 24 élèves par classe, et nous sommes passés à 32 élèves).
- et en raison des suppressions de postes des regroupements des "petites classes" (parfois des CAP avec peu d'élèves) en classes entières (exemple, les CAP industriels) pour les matières générales.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum