ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Ergo le Dim 27 Oct 2013 - 19:25

@Malaga a écrit:Mais comment seraient sélectionnés les profs ZEP ? Sur quels critères ? scratch 
Sachant, de plus, que la première année en ZEP est souvent la plus difficile et que les choses s'améliorent parfois avec le temps. Rares sont les profs à savoir gérer immédiatement une classe.
On n'a aucun moyen de savoir si on va y arriver devant une classe et si on va y arriver devant une classe en ZEP. Et on change: je gère mieux que lors de mon année de stage ou que lors de mon arrivée dans le collège il y a deux ans - mais je gère mieux aussi parce que la plupart des élèves m'ont acceptée et qu'ils ne me testent plus (ou qu'ils ne me testent pas parce que je suis arrivée avant eux).
On ne peut pas savoir...Il y a tous les cas de figures: des candidats qui réussissent brillamment leurs concours et luttent devant une classe, des candidats qui échouent 3, 4, 5 fois et qui s'éclatent en classe etc.

La théorie sur les ZEP lors de la formation n'aidera pas particulièrement à mieux s'en sortir en ZEP (ce qu'on m'a raconté en formation est à 1000 lieues de ce que je vis et ce que je vis est encore à 1000 lieues de ce que j'ai entendu une collègue raconter sur son établissement de stage pale ).

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par benjy_star le Dim 27 Oct 2013 - 19:43

@victor44 a écrit:Le fait de recruter bac +3 (ce que font les espe en fait) permettrait d avoir un vivier plus important  et donc d etre selectif Mais avec un contrat clair: enseigner en ZEP.
Quant a sortir de ce "corps" il suffirait de passer le capes interne ou reserve comme le font les PLP
Je pense au contraire qu’il vaut mieux s'interdire de recruter des enseignants pour aller en ZEP s'ils ont moins de X années d'expériences.

Et là, il faut les dédommager, mais pas de la façon minable actuelle.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Dim 27 Oct 2013 - 21:22

@victor44 a écrit:
@Cath a écrit:Ah ben j'avais mal compris alors. Je ne vois pas en quoi le fait d'être moins diplômé rendrait plus résistant.

La seule idée sur laquelle je pourrais être d'accord est sur la création d'un corps spécial (ou d'une mention spéciale au concours, histoire de pouvoir "en sortir" à un moment) avec formation pointue et avantages costauds à l'appui pour enseigner en zone difficile.
Le fait de recruter bac +3 (ce que font les espe en fait) permettrait d avoir un vivier plus important  et donc d etre selectif Mais avec un contrat clair: enseigner en ZEP.
Quant a sortir de ce "corps" il suffirait de passer le capes interne ou reserve comme le font les PLP
Les PLP n'ont pas besoin de passer le CAPES.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Dim 27 Oct 2013 - 21:23

@Marie Laetitia a écrit:
@Cath a écrit:
@victor44 a écrit:Pour etre clair, je pense que le niveau licence suffit amplement pour enseigner en college ( en math j en siis sur en tous les cas) et donc ce concours testerait plus la personnalité et les motivations que le niveau universitaire.

Pas question en.effet de diminuer les exigences des programmes dans certains colleges.
Ah ben j'avais mal compris alors. Je ne vois pas en quoi le fait d'être moins diplômé rendrait plus résistant.

La seule idée sur laquelle je pourrais être d'accord est sur la création d'un corps spécial (ou d'une mention spéciale au concours, histoire de pouvoir "en sortir" à un moment) avec formation pointue et avantages costauds à l'appui pour enseigner en zone difficile.
Comme avantages, je vois bien au bout de 5 ans avec salaire nettement amélioré, trois ans payés à 50% pour reprendre ses études, faire une thèse...  Laughing (moi, ça m'intéresserait!)
Pourquoi pas...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par philann le Dim 27 Oct 2013 - 21:34

@Cath a écrit:
@victor44 a écrit:
@Cath a écrit:Je pense que Victor parlait du niveau enseigné aux élèves, pas de celui des enseignants.
Pour etre clair, je pense que le niveau licence suffit amplement pour enseigner en college ( en math j en siis sur en tous les cas) et donc ce concours testerait plus la personnalité et les motivations que le niveau universitaire.

Pas question en.effet de diminuer les exigences des programmes dans certains colleges.
Ah ben j'avais mal compris alors. Je ne vois pas en quoi le fait d'être moins diplômé rendrait plus résistant.

La seule idée sur laquelle je pourrais être d'accord est sur la création d'un corps spécial (ou d'une mention spéciale au concours, histoire de pouvoir "en sortir" à un moment) avec formation pointue et avantages costauds à l'appui pour enseigner en zone difficile.
veneration  veneration  veneration 

Je ne comprends pas cette équation moi non plus!!
Que la maîtrise disciplinaire ne suffise pas à faire un bon prof, c'est une évidence...Mais je la crois indispensable...y compris au collège!

Moi clairement elle me manque cette maitrise! grandement, quoi qu'en pensent mes CDE. C'est une nécessité de bien être carré sur sa discipline pour pouvoir se consacrer au reste: gestion de classe etc... pour avoir une certaine assurance...ET PAR RESPECT pour les élèves.


_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Dim 27 Oct 2013 - 22:32

@Cath a écrit:Les PLP n'ont pas besoin de passer le CAPES.
Pour aller acheter des fraises effectivement, par contre pour enseigner ailleurs qu en LP c est incontournable

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Dim 27 Oct 2013 - 22:39

@Ergo a écrit:Voilà.
Commençons par donner des moyens supplémentaires à l'élémentaire: encore moins d'élèves, du co-enseignement ou une personne supplémentaire, de quoi faire progresser tous les élèves, qu'ils arrivent avec moins de lacunes dans le secondaire.
...
Plutot que de filer une heure a tout le monde, cette depense serait bien plus pertinente en effet.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par C'est pas faux le Lun 28 Oct 2013 - 1:34

@Ergo a écrit:
Commençons par donner des moyens supplémentaires à l'élémentaire: encore moins d'élèves, du co-enseignement ou une personne supplémentaire, de quoi faire progresser tous les élèves, qu'ils arrivent avec moins de lacunes dans le secondaire.
Respectons les textes des ZEP également, notamment sur les effectifs.
Dans mon école Eclair, la co-intervention est subie par les collègues et vient à la place d'effectifs allégés. C'est la nouvelle usine à gaz en vogue chez nos apparatchiks avec le dispositif PDMQDC qui présente pour eux l'immense avantage d'enfin pouvoir exercer un pouvoir de contrôle sur les enseignants contraints de passer un temps énorme de concertation étroitement encadrée. C'est un poison violent pour la liberté pédagogique dont on se préoccupe bien trop peu à mon sens.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par yogi le Lun 28 Oct 2013 - 6:20

@C'est pas faux a écrit:
@Ergo a écrit:
Commençons par donner des moyens supplémentaires à l'élémentaire: encore moins d'élèves, du co-enseignement ou une personne supplémentaire, de quoi faire progresser tous les élèves, qu'ils arrivent avec moins de lacunes dans le secondaire.
Respectons les textes des ZEP également, notamment sur les effectifs.
Dans mon école Eclair, la co-intervention est subie par les collègues et vient à la place d'effectifs allégés. C'est la nouvelle usine à gaz en vogue chez nos apparatchiks avec le dispositif PDMQDC qui présente pour eux l'immense avantage d'enfin pouvoir exercer un pouvoir de contrôle sur les enseignants contraints de passer un temps énorme de concertation étroitement encadrée. C'est un poison violent pour la liberté pédagogique dont on se préoccupe bien trop peu à mon sens.
Je viens te quitter mon établissement ECLAIR et en effet,la meme choses attend mes ex -collègues cette année. A priori,ca a l'air pas mal comme remédiation mais c'est une excuse pour ne plus baisser les effectifs. On nous prend pour des khons.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Ergo le Lun 28 Oct 2013 - 6:28

Ah mais pour moi, ça va de pair avec la baisse d'effectifs (c'est ce que j'expliquais pour la classe relais où nous étions deux, trois ou quatre selon les heures pour 12 élèves maximum - j'ai fait 3 encadrants pour 4 élèves à la 1e session). L'idée, c'est simplement d'avoir quelqu'un qui puisse aider les élèves par un dédoublement de la classe, par exemple.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 10:04

@victor44 a écrit:
@Cath a écrit:Les PLP n'ont pas besoin de passer le CAPES.
Pour aller acheter des fraises effectivement, par contre pour enseigner ailleurs qu en LP c est incontournable
Ben non, désolée. Un PLP peut demander un détachement en collège ou lycée - même en IUT- et y être titularisé, sans avoir à repasser un concours.

Pour les fraises, je te laisse les sucrer toi-même.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 10:05

@Ergo a écrit:Ah mais pour moi, ça va de pair avec la baisse d'effectifs (c'est ce que j'expliquais pour la classe relais où nous étions deux, trois ou quatre selon les heures pour 12 élèves maximum - j'ai fait 3 encadrants pour 4 élèves à la 1e session). L'idée, c'est simplement d'avoir quelqu'un qui puisse aider les élèves par un dédoublement de la classe, par exemple.
Ça, ça parait intéressant.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 10:12

@Cath a écrit:
@victor44 a écrit:
@Cath a écrit:Les PLP n'ont pas besoin de passer le CAPES.
Pour aller acheter des fraises effectivement, par contre pour enseigner ailleurs qu en LP c est incontournable
Ben non, désolée. Un PLP peut demander un détachement en collège ou lycée - même en IUT- et y être titularisé, sans avoir à repasser un concours.

Pour les fraises, je te laisse les sucrer toi-même.
Si tu leches ton inspecteur(plutot que le sucre des fraises) tu peux aussi passer agrégé par liste d aptitude mais c est pas la norme.

En regle generale si tu demandes un detachement de plp a certifié on te repond passez l interne

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 10:15

Mais comment peux-tu dire ça alors que tu n'es pas PLP ? J'ai bon nombre d'exemple autour de moi, y compris pour l'affectation en IUT.


Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 10:17

Et au passage, c'est assez méprisant de ta part de considérer une intégration dans le corps des certifiés comme une agreg sur liste d’aptitude: les PLP sont recrutés au même niveau que les certifiés (et payés autant).

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 10:26

@Cath a écrit:Mais comment peux-tu dire ça alors que tu n'es pas PLP ? J'ai bon nombre d'exemple autour de moi, y compris pour l'affectation en IUT.

Parceque les collegues que je connais et qui sont en college ont tous passé un capes apres le plp2 où ils enseignaient lettre hg ou math sciences

Ceux qui enseignent en iut sont des enseignants de matieres pro ce qui n a rien a voir avec le sujet puisqu on parle d un corps de professeurs de college

Si tu souhaite le meme mode de recrutement des profs en college qu en iut je vais etre d accord avec toi par contre...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 28 Oct 2013 - 10:30

@victor44 a écrit:
@Cath a écrit:Mais comment peux-tu dire ça alors que tu n'es pas PLP ? J'ai bon nombre d'exemple autour de moi, y compris pour l'affectation en IUT.

Parceque les collegues que je connais et qui sont en college ont tous passé un capes apres le plp2 où ils enseignaient lettre hg ou math sciences

Ceux qui enseignent en iut sont des enseignants de matieres pro ce qui n a rien a voir avec le sujet puisqu on parle d un corps de professeurs de college

Si tu souhaite le meme mode de recrutement des profs en college qu en iut je vais etre d accord avec toi par contre...
Comment peux-tu condamner en deux messages les systèmes de copinage ("de lèche" sic) avec les inspecteurs pour certaines affectations, mais vouloir un système comparable autour des chefs d'établissement? Franchement, je ne vois pas la logique.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 10:31

Ecoute, je n'espère pas te faire changer d'avis, tu es plutôt du genre arc-bouté sur tes certitudes.

J'ai des collègues qui ont demandé et obtenu un détachement en collège, et y ont été titularisés (dans divers enseignements généraux).
Le recrutement en IUT -dans lequel il n'y a pas que de l'enseignement pro- est ouvert également aux PLP : une de mes collègues est partie ainsi il y a 2 ans (ou 3 ?). L'IUT voisin de chez moi recrutait ce genre de profil (i.e : lettres-histoire) pas plus tard que l'an dernier.

Quant au "corps unique" de la maternelle à l'université, il va de soi que j'y suis fermement opposée.

Bon, fin du HS.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 10:56

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Comment peux-tu condamner en deux messages les systèmes de copinage ("de lèche" sic) avec les inspecteurs pour certaines affectations, mais vouloir un système comparable autour des chefs d'établissement? Franchement, je ne vois pas la logique.
Tu ne lis jamais ce que j écris et tu confond recrutement et affectation

L entrée dans un corps se fait par concours et le detachement est un moyen de le contourner par du copinage donc je le combat

Je combat aussi l affectation qui se fait par un mouvement stupide et arithmétique, qui envoie en ZEP des profs qui n ont rien a y faire. Un recrutement local serait moins stupide, l ideal pour moi etant la création d un corps spécifique.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 28 Oct 2013 - 11:03

@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Comment peux-tu condamner en deux messages les systèmes de copinage ("de lèche" sic) avec les inspecteurs pour certaines affectations, mais vouloir un système comparable autour des chefs d'établissement? Franchement, je ne vois pas la logique.
Tu ne lis jamais ce que j écris et tu confond recrutement et affectation

L entrée dans un corps se fait par concours et le detachement est un moyen de le contourner par du copinage donc je le combat

Je combat aussi l affectation qui se fait par un mouvement stupide et arithmétique, qui envoie en ZEP des profs qui n ont rien a y faire. Un recrutement local serait moins stupide, l ideal pour moi etant la création d un corps spécifique.
Je ne confonds rien du tout, j'ai clairement écrit "affectations", car les collègues qui sont affectés en lycée ou en collège en ayant le PLP sont déjà recrutés.
Mais de toute façon le problème est le même, les affectations par les chefs d'établissement vont mener au copinage que tu sembles condamner. Mais je crois que c'est assez confus dans ton esprit.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 11:21

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Comment peux-tu condamner en deux messages les systèmes de copinage ("de lèche" sic) avec les inspecteurs pour certaines affectations, mais vouloir un système comparable autour des chefs d'établissement? Franchement, je ne vois pas la logique.
Tu ne lis jamais ce que j écris et tu confond recrutement et affectation

L entrée dans un corps se fait par concours et le detachement est un moyen de le contourner par du copinage donc je le combat

Je combat aussi l affectation qui se fait par un mouvement stupide et arithmétique, qui envoie en ZEP des profs qui n ont rien a y faire. Un recrutement local serait moins stupide, l ideal pour moi etant la création d un corps spécifique.
Je ne confonds rien du tout, j'ai clairement écrit "affectations", car les collègues qui sont affectés en lycée ou en collège en ayant le PLP sont déjà recrutés.
Mais de toute façon le problème est le même, les affectations par les chefs d'établissement vont mener au copinage que tu sembles condamner. Mais je crois que c'est assez confus dans ton esprit.
Je parle de leche pour le detachement qui n est pas une affectation mais un recrutement dans un corps. La fille d un recteur emloyée comme agent catégorie C pourrait etre detachée PE ça t irait au pretexte qu elle faisait deja partie de l education natonale?

C est toi qui comme d habitude t oppose sans comprendre

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 28 Oct 2013 - 11:23

@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:Tu ne lis jamais ce que j écris et tu confond recrutement et affectation

L entrée dans un corps se fait par concours et le detachement est un moyen de le contourner par du copinage donc je le combat

Je combat aussi l affectation qui se fait par un mouvement stupide et arithmétique, qui envoie en ZEP des profs qui n ont rien a y faire. Un recrutement local serait moins stupide, l ideal pour moi etant la création d un corps spécifique.
Je ne confonds rien du tout, j'ai clairement écrit "affectations", car les collègues qui sont affectés en lycée ou en collège en ayant le PLP sont déjà recrutés.
Mais de toute façon le problème est le même, les affectations par les chefs d'établissement vont mener au copinage que tu sembles condamner. Mais je crois que c'est assez confus dans ton esprit.
Je parle de leche pour le detachement qui n est pas une affectation mais un recrutement dans un corps. La fille d un recteur emloyée comme agent catégorie C pourrait etre detachée PE ça t irait au pretexte qu elle faisait deja partie de l education natonale?

C est toi qui comme d habitude t oppose sans comprendre
Bon soit, admettons qu'il s'agisse d'un recrutement (même si visiblement tu ne connais pas les procédures de détachement, qui ne sont guère possibles pour une catégorie C vers PE, mais comme d'habitude tu parles sans savoir).
Même dans ce cas, le copinage serait de règle pour l'affectation telle que tu la conçois. Et je ne comprends pas qu'on puisse être contre le copinage pour le recrutement, mais pour le copinage pour l'affectation. J'ai bien compris que dans ton esprit (dont j'ai du mal à comprendre les méandres) tu faisais un barrage entre les deux, mais pour moi, le point commun est évident, et c'est le copinage.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par PauvreYorick le Lun 28 Oct 2013 - 11:24

Bon, HS mis à part, 1 heure de décharge, il semble que tout le monde juge ça inadapté.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Cath le Lun 28 Oct 2013 - 11:31

@victor44 a écrit:
L entrée dans un corps se fait par concours et le detachement est un moyen de le contourner par du copinage donc je le combat

(...)
Je parle de leche pour le detachement qui n est pas une affectation mais un recrutement dans un corps. La fille d un recteur emloyée comme agent catégorie C pourrait etre detachée PE ça t irait au pretexte qu elle faisait deja partie de l education natonale?

(...)
C'est plus fort que moi, il faut que je réponde... Je te rappelle que les PLP sont comme les certifiés des cadres A, recrutés jusqu'à récemment comme eux à bac +3, désormais à bac +5. Il n'est donc pas question de "prétexte", ni de copinage (et ça n'a jamais été le cas dans toutes les situations que j'ai connues).
Franchement, victor44, tu deviens plus que désobligeant.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par victor44 le Lun 28 Oct 2013 - 11:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Bon soit, admettons qu'il s'agisse d'un recrutement (même si visiblement tu ne connais pas les procédures de détachement, qui ne sont guère possibles pour une catégorie C vers PE, mais comme d'habitude tu parles sans savoir).
Même dans ce cas, le copinage serait de règle pour l'affectation telle que tu la conçois. Et je ne comprends pas qu'on puisse être contre le copinage pour le recrutement, mais pour le copinage pour l'affectation. J'ai bien compris que dans ton esprit (dont j'ai du mal à comprendre les méandres) tu faisais un barrage entre les deux, mais pour moi, le point commun est évident, et c'est le copinage.
Ben disons que le copinage a plus de chance de jouer pour s eviter un concours et obtenir une promotion que pour etre affecté dans un college de stains

Jdis ça jdis rien mais bon

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ZEP : y aura-t-il une heure de décharge pour les enseignants de 1000 quartiers en France ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 28 Oct 2013 - 11:40

@victor44 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Bon soit, admettons qu'il s'agisse d'un recrutement (même si visiblement tu ne connais pas les procédures de détachement, qui ne sont guère possibles pour une catégorie C vers PE, mais comme d'habitude tu parles sans savoir).
Même dans ce cas, le copinage serait de règle pour l'affectation telle que tu la conçois. Et je ne comprends pas qu'on puisse être contre le copinage pour le recrutement, mais pour le copinage pour l'affectation. J'ai bien compris que dans ton esprit (dont j'ai du mal à comprendre les méandres) tu faisais un barrage entre les deux, mais pour moi, le point commun est évident, et c'est le copinage.
Ben disons que le copinage a plus de chance de jouer pour s eviter un concours et obtenir une promotion que pour etre affecté dans un college de stains

Jdis ça jdis rien mais bon
Mais ce que tu ne comprends visiblement pas, c'est que si le collège de Stains fait ses affectations comme ça, le lycée Henri IV à Paris le fera aussi.
Alors il vaudrait mieux que tu ne dises rien.
Je ne peux également que marquer ma solidarité avec Cath et les PLP qui peuvent se sentir légitimement insultés par tes derniers messages. Un PLP détaché en lycée/collège et intégré dans le corps des certifiés, ça n'est même pas une promotion (c'est la même grille de salaire), c'est impossible à comparer avec un personnel de catégorie C qui deviendrait PE.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum