Théodore de Banville - Querelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théodore de Banville - Querelle

Message par tannat le Dim 27 Oct - 19:20

Bonsoir,
L'un d'entre vous aurait-il déjà étudié le poème de Théodore de Banville : Querelle ? En auriez-vous une version "originale"(= possédez-vous un exemplaire de Roses de Noël ? Je souhaite étudier ce poème et le texte du manuel "Fleurs d'encre 6e" présente la particularité de ne pas correspondre à celui présenté ci-dessous : en effet, au vers 6 on trouve (dans le manuel) "De deux petits ruisseaux sur un lit calme et doux," pourriez-vous me donner la bonne version ?

Lorsque ma sœur et moi, dans les forêts profondes,
Nous avions déchiré nos pieds sur les cailloux,
En nous baisant au front tu nous appelais fous,
Après avoir maudit nos courses vagabondes.

Puis, comme un vent d'été, brisant les fraîches ondes,
Mêle deux ruisseaux purs sur un lit calme et doux,
Lorsque tu nous tenais tous deux sur tes genoux,
Tu mêlais en riant nos chevelures blondes.

Et pendant bien longtemps nous restions là blottis,
Heureux, et tu disais parfois: Ô chers petits!
Un jour vous serez grands, et moi je serai vieille!

Les jours se sont enfuis, d'un vol mystérieux,
Mais toujours la jeunesse éclatante et vermeille
Fleurit dans ton sourire et brille dans tes yeux.

Théodore de Banville, Roses de Noël (1845).

Enfin, pour quelle(s) raison(s), selon vous, l'a-t-il intitulé "Querelle" ?

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théodore de Banville - Querelle

Message par John le Dim 27 Oct - 19:24

Enfin, pour quelle(s) raison(s), selon vous, l'a-t-il intitulé "Querelle" ?
Parce qu'au début du sonnet, la mère gronde gentiment les deux petits.

Je souhaite étudier ce poème et le texte du manuel "Fleurs d'encre 6e" présente la particularité de ne pas correspondre à celui présenté ci-dessous : en effet, au vers 6 on trouve (dans le manuel) "De deux petits ruisseaux sur un lit calme et doux," pourriez-vous me donner la bonne version ?

Normalement, c'est celle du manuel qui est la bonne.
D'ailleurs, il y avait une grosse faute de frappe dans le texte que tu as copié ci-dessus : je l'ai corrigée, mais ça prouve que cette version n'est pas sérieuse, alors que celle du manuel a sans doute été vérifiée par les auteurs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théodore de Banville - Querelle

Message par tannat le Dim 27 Oct - 19:41

Le terme "querelle" est un peu fort, non ?

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théodore de Banville - Querelle

Message par John le Dim 27 Oct - 19:42

Ben justement : elle devrait les quereller, mais elle leur parle avec amour.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum