François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

67% 67% 
[ 161 ]
29% 29% 
[ 69 ]
4% 4% 
[ 12 ]
 
Total des votes : 242

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par JPhMM le Mar 5 Nov 2013 - 7:44

@MUTIS a écrit:Avec des "il aurait fallu" et des "il faudrait" on peut refaire la politique et l'économie.
Je présume que c'est très précisément le but, en fait, politique et économie n'étant pas des donnés du monde-hors-l'humain.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Robin le Mar 5 Nov 2013 - 8:01

Sarkozy (que je n'aimais pas particulièrement) avait pris cependant à mes yeux deux bonnes mesures : la défiscalisation des H.S. et les réduction d'impôts en fonction des prêts immobiliers pour l'acquisition d'une résidence principale.

Les socialistes - c'était prévisible - confirment qu'ils ne savent faire qu'une seule chose : augmenter les impôts et je pense qu'ils "tomberont" à cause de ça, comme la monarchie française à la fin du XVIIIème siècle.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mar 5 Nov 2013 - 23:14

@Robin a écrit:Sarkozy (que je n'aimais pas particulièrement) avait pris cependant à mes yeux deux bonnes mesures : la défiscalisation des H.S. et les réduction d'impôts en fonction des prêts immobiliers pour l'acquisition d'une résidence principale.

Les socialistes - c'était prévisible - confirment qu'ils ne savent faire qu'une seule chose : augmenter les impôts et je pense qu'ils "tomberont" à cause de ça, comme la monarchie française à la fin du XVIIIème siècle.
Avec l'Europe qui presse la France de réduire les déficits, ils n'ont pas trop le choix. Je disais au moment des présidentielles que ce n'était pas une bonne idée de vouloir prendre le pouvoir dans cette période car c'est forcément faire le sale boulot et qu'au prochain tour, les adversaires n'auront qu'à faire le bilan calamiteux pour être élus.
Quant à la défiscalisation des heures supplémentaires, c'était une anomalie injuste et mauvaise pour les finances. c'est une des seules bonnes mesures d'Hollande.
Quand je vois les résultats du sondage, je ne sais pas si c'est l'égoïsme, le court-termisme ou l'absence de connaissances des enjeux budgétaires qui les expliquent.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par PauvreYorick le Mar 5 Nov 2013 - 23:17

Je suis également abasourdi par les résultats du sondage.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par User5899 le Mar 5 Nov 2013 - 23:21

@PauvreYorick a écrit:Je suis également abasourdi par les résultats du sondage.
Notons qu'il est renseigné par des personnes chargées pour certaines de l'enseignement de la citoyenneté.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Robin le Mer 6 Nov 2013 - 4:36

Je ne pense pas que ceux qui veulent, comme dirait l'autre "travailler plus pour gagner plus" soient de mauvais citoyens. les impôts ont augmenté, c'est un fait. Tout le monde l'a constaté, alors que les frais restent les mêmes ou augmentent.

Nous avons eu droit à une augmentation d'impôts de 400 euros cette année à cause d'un remplacement fait l'année dernière de janvier à la fin de l'année, en Terminales pour rendre service aux élèves qui n'avaient pas de prof de philo depuis la rentrée (congé maternité). 400 euros, c'est le loyer du studio que nous louons pour notre plus jeune fils. Le plus âgé a plus de trente ans, mais nous continuons à l'aider régulièrement.

Le partage, c'est bien, mais pas celui de la misère.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par mathmax le Mer 6 Nov 2013 - 5:25

Mais combien vous avait rapporté ce remplacement ? Dit ainsi, on dirait qu'il vous a coûté ! J'imagine un solde largement positif ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par MUTIS le Mer 6 Nov 2013 - 7:22

La refiscalisation des HS a entraîné l'appauvrissement de tous les salariés qui font des HS. Plus de 8 millions de personnes en 2012. Je le soutiens: ceux qui ont besoin de ces HS pour vivre un peu moins mal sont souvent les plus pauvres. Un ami électricien  me donnait l'exemple de son employé qui faisait des HS pour gagner 1900 euros par mois à 45 ans. Il a perdu plus de 100 euros par mois selon lui. Même chose dans un atelier pour des dizaines d'ouvriers qui gagnent 1500 euros selon un autre voisin. Ça c'est du concret et cela permet de comprendre un peu mieux l'impopularité de cette mesure.
En fait les donneurs de leçon qui prônent la refiscalisation sont souvent à l'abri du besoin et oublient que l'Education Nationale n'est pas le centre du monde. Cette mesure ne touche pas principalement les profs, elle concerne les ouvriers et les salaires modestes. En réduisant ces salaires, la gauche fait une erreur fondamentale. Les gens les plus privilégiés que je connais ( qui ne sont pas dans l'Education Nationale au passage, n'en déplaise aux jalousies et fantasmes anti- agrégés des uns ou des autres ) ne font pas d'HS: leur salaire de cadre sup. de médecin, de dentiste par exemple continue d'augmenter tandis que celui des plus pauvres baisse grâce à cette mesure. On est assez consterné que des gens de gauche soient aussi inconséquents... Et on est assez consterné par les pétitions de principe et les grands principes qui oublient la réalité des plus modestes. Mesure délétère et ridicule qui nourrira le ressentiment des plus modestes à l'égard des élites donneuses de leçon..

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par celitian le Mer 6 Nov 2013 - 7:41

@MUTIS a écrit:La refiscalisation des HS a entraîné l'appauvrissement de tous les salariés qui font des HS. Plus de 8 millions de personnes en 2012. Je le soutiens: ceux qui ont besoin de ces HS pour vivre un peu moins mal sont souvent les plus pauvres. Un ami électricien  me donnait l'exemple de son employé qui faisait des HS pour gagner 1900 euros par mois à 45 ans. Il a perdu plus de 100 euros par mois selon lui. Même chose dans un atelier pour des dizaines d'ouvriers qui gagnent 1500 euros selon un autre voisin. Ça c'est du concret et cela permet de comprendre un peu mieux l'impopularité de cette mesure.
En fait les donneurs de leçon qui prônent la refiscalisation sont souvent à l'abri du besoin et oublient que l'Education Nationale n'est pas le centre du monde. Cette mesure ne touche pas principalement les profs, elle concerne les ouvriers et les salaires modestes. En réduisant ces salaires, la gauche fait une erreur fondamentale. Les gens les plus privilégiés que je connais ( qui ne sont pas dans l'Education Nationale au passage, n'en déplaise aux jalousies et fantasmes anti- agrégés des uns ou des autres ) ne font pas d'HS: leur salaire de cadre sup. de médecin, de dentiste par exemple continue d'augmenter tandis que celui des plus pauvres baisse grâce à cette mesure. On est assez consterné que des gens de gauche soient aussi inconséquents... Et on est assez consterné par les pétitions de principe et les grands principes qui oublient la réalité des plus modestes. Mesure délétère et ridicule qui nourrira le ressentiment des plus modestes à l'égard des élites donneuses de leçon..
Tout à fait d'accord avec toi et je rajoute que cette défiscalisation avait également permis la déclaration des heures supplémentaites, habituellement non déclarées.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Malaga le Mer 6 Nov 2013 - 8:21

@MUTIS a écrit:La refiscalisation des HS a entraîné l'appauvrissement de tous les salariés qui font des HS. Plus de 8 millions de personnes en 2012. Je le soutiens: ceux qui ont besoin de ces HS pour vivre un peu moins mal sont souvent les plus pauvres. Un ami électricien  me donnait l'exemple de son employé qui faisait des HS pour gagner 1900 euros par mois à 45 ans. Il a perdu plus de 100 euros par mois selon lui. Même chose dans un atelier pour des dizaines d'ouvriers qui gagnent 1500 euros selon un autre voisin. Ça c'est du concret et cela permet de comprendre un peu mieux l'impopularité de cette mesure.
En fait les donneurs de leçon qui prônent la refiscalisation sont souvent à l'abri du besoin et oublient que l'Education Nationale n'est pas le centre du monde. Cette mesure ne touche pas principalement les profs, elle concerne les ouvriers et les salaires modestes. En réduisant ces salaires, la gauche fait une erreur fondamentale. Les gens les plus privilégiés que je connais ( qui ne sont pas dans l'Education Nationale au passage, n'en déplaise aux jalousies et fantasmes anti- agrégés des uns ou des autres ) ne font pas d'HS: leur salaire de cadre sup. de médecin, de dentiste par exemple continue d'augmenter tandis que celui des plus pauvres baisse grâce à cette mesure. On est assez consterné que des gens de gauche soient aussi inconséquents... Et on est assez consterné par les pétitions de principe et les grands principes qui oublient la réalité des plus modestes. Mesure délétère et ridicule qui nourrira le ressentiment des plus modestes à l'égard des élites donneuses de leçon..
Pour quelle raison a-t-il perdu plus de 100 euros par mois ? Tu veux dire que la mensualité de ses impôts a augmenté de 100 euros par mois, c'est cela ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par carolette le Mer 6 Nov 2013 - 8:29

@Pseudo a écrit:C'était un système injuste, déjà parce que tout le monde n'a pas accès aux heures sup. Et cela a incité les gens a la jouer solo (prendre des heures sup) plutôt que de se battre pour le pouvoir d'achat de tous.
Voir des collègues se gaver d'heures sup, pendant que je tirais la langue avec mon pouvoir d'achat qui dégringolait (je n'ai pas droit aux heures sup) m'a profondément choqué.
+1, d'autant qu'en primaire, on n'a pas d'heures supplémentaires...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Dinosaura le Mer 6 Nov 2013 - 8:39

@Edgar a écrit:
@Marmadoc a écrit:Au vu des résultats (82% pour la défiscalisation à 15h17), je ne peux m'empêcher de penser que nous sommes mûrs pour la réforme de nos statuts.

Par "réforme" de nos statuts, j'entends augmentation de nos obligations de service contre une hausse de salaire. En gros : travailler plus pour gagner plus.
Evidemment que oui. Hollande a eu tort de refiscaliser comme Sarkozy a eu tort de défiscaliser. Ce que je veux dire par là, c'est que l'on ne revalorise pas un métier en ne proposant que de faire des HS pour gagner mieux sa vie, en fermant des postes au concours et en comptant sur des profs qui se coltinent des HS épuisantes devant des ados blasés jusqu'à ne plus pouvoir faire cours comme ils devraient le faire. Mais ce discours que j'ai vraiment défendu par le passé, est, en 2013, un discours de gauche un peu immature et anachronique et comme souvent peu en prise avec les réalités et le temps présent.  Il n'y aura plus de revalorisation de notre métier, ni financière, ni sociale, ni intellectuelle (les réformes et exigences actuelles et à venir des diplômes et des filières en sont la preuve), et il ne reste qu'à essayer de s'en sortir individuellement pour tenter, lorsque l'on n'est pas agrégé au 8 ème échelon, de joindre les deux bouts, quitte à accepter un peu tout et n'importe quoi pour éviter la confiscation de la CB et du chéquier. Quand on est devenu une sorte de prolo de l'enseignement, de col bleu qui doit faire vivre sa famille, on ne peut pas se payer le luxe de refuser les HS. Je parle très sérieusement, sans la moindre ironie.
+ 1, malheureusement... On est devenus des larves...

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par carolette le Mer 6 Nov 2013 - 8:41

@MUTIS a écrit:Vous oubliez un petit détail dans vos analyses: il n'y a pas que l'Education Nationale... Dans les entreprises, je le répète , cette mesure de la gauche est vécue comme un scandale par les plus démunis. Et elle ne touche que les salaires des plus pauvres qui ont besoin de ces HS. Les cadres et tous ceux qui peuvent faire des tas d'HS sans avoir à les déclarer comme telles s'ils veulent gagner plus ( professions libérales, commerçants, cadres sups  etc...) n'ont pas vu leur salaire touché. Seuls les plus faibles. La gauche appauvrit les plus faibles et ménage les vrais privilégies, cette mesure en témoigne et c'est ainsi qu'elle est perçue.  Ne vous étonnez pas qu'elle soit impopulaire sauf chez quelques idéologues qui n'en ont pas besoin pour vivre, rassurons-nous, car ils font partie depuis toujours des bien nés ...
Quant à l'argument de Pseudo, il est tout à fait représentatif de la mentalité EN : on jalouse son voisin et l'on veut s'attaquer à ses " privilèges" ridicules sans regarder du côté des véritables privilégiés et sans pouvoir se débarrasser de son envie... On a du mal à sortir de la salle des profs et à voir aussi ce qui se passe en dehors de l'école. Luiypeutetpasmoi ! Snif !
Il n'y a pas que l'EN, c'est vrai.

Mais le discours est un peu stéréotypé quand même : certes les bas et moyens salaires sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. De là à dire que les cadres ou professions libérales n'ont pas besoin de ces heures supplémentaires, je trouve cela très simpliste. Les infirmières à domiciles exercent en libéral, et je n'en connais aucune (pour avoir discuté avec plusieurs d'entre elles ces derniers mois) qui mène grand train... De nombreux cadres, même "sup", font partie de la classe moyenne, ne l'oublions pas. La pression fiscale ne cesse de s'accroître, tout comme la difficulté à conserver son emploi en temps de crise, que l'on soit employé ou cadres (ceux-là sautent aussi quand le chiffre d'affaires et les marges diminuent).
Alors opposer ceux de l'EN contre le reste du monde, ou les "pauvres" contre les supposés "riches", pour moi c'est la même chose...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mer 6 Nov 2013 - 9:03

@MUTIS a écrit:La refiscalisation des HS a entraîné l'appauvrissement de tous les salariés qui font des HS. Plus de 8 millions de personnes en 2012. Je le soutiens: ceux qui ont besoin de ces HS pour vivre un peu moins mal sont souvent les plus pauvres. Un ami électricien  me donnait l'exemple de son employé qui faisait des HS pour gagner 1900 euros par mois à 45 ans. Il a perdu plus de 100 euros par mois selon lui. Même chose dans un atelier pour des dizaines d'ouvriers qui gagnent 1500 euros selon un autre voisin. Ça c'est du concret et cela permet de comprendre un peu mieux l'impopularité de cette mesure.
En fait les donneurs de leçon qui prônent la refiscalisation sont souvent à l'abri du besoin et oublient que l'Education Nationale n'est pas le centre du monde. Cette mesure ne touche pas principalement les profs, elle concerne les ouvriers et les salaires modestes. En réduisant ces salaires, la gauche fait une erreur fondamentale. Les gens les plus privilégiés que je connais ( qui ne sont pas dans l'Education Nationale au passage, n'en déplaise aux jalousies et fantasmes anti- agrégés des uns ou des autres ) ne font pas d'HS: leur salaire de cadre sup. de médecin, de dentiste par exemple continue d'augmenter tandis que celui des plus pauvres baisse grâce à cette mesure. On est assez consterné que des gens de gauche soient aussi inconséquents... Et on est assez consterné par les pétitions de principe et les grands principes qui oublient la réalité des plus modestes. Mesure délétère et ridicule qui nourrira le ressentiment des plus modestes à l'égard des élites donneuses de leçon..
Personne n'interdit de faire des heures supp. Que ces personnes en fassent en deux, trois ou dix, si elles en ont besoin ou qu'elles se sentent capables de les assumer. tout ce que les gens comme moi demandent, c'est qu'elles payent les impôts qui correspondent à ce niveau de revenus. Où y a-t-il une injustice? Où est le scandale ? C'est la norme. Surtout qu'en situation de déficit, c'est un cadeau qu'on ne peut plus se permettre.
Sarkozy a vraiment pollué les esprits en laissant croire qu'on pouvait officiellement gagner plus et ne pas payer ses impôts.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par celitian le Mer 6 Nov 2013 - 9:07

@Malaga a écrit:Pour quelle raison a-t-il perdu plus de 100 euros par mois ? Tu veux dire que la mensualité de ses impôts a augmenté de 100 euros par mois, c'est cela ?
Pas forcément, mais plutôt à la fois une augmentation des impôts et des HS qui ne sont plus réalisées.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mer 6 Nov 2013 - 9:10

@carolette a écrit:
@MUTIS a écrit:Vous oubliez un petit détail dans vos analyses: il n'y a pas que l'Education Nationale... Dans les entreprises, je le répète , cette mesure de la gauche est vécue comme un scandale par les plus démunis. Et elle ne touche que les salaires des plus pauvres qui ont besoin de ces HS. Les cadres et tous ceux qui peuvent faire des tas d'HS sans avoir à les déclarer comme telles s'ils veulent gagner plus ( professions libérales, commerçants, cadres sups  etc...) n'ont pas vu leur salaire touché. Seuls les plus faibles. La gauche appauvrit les plus faibles et ménage les vrais privilégies, cette mesure en témoigne et c'est ainsi qu'elle est perçue.  Ne vous étonnez pas qu'elle soit impopulaire sauf chez quelques idéologues qui n'en ont pas besoin pour vivre, rassurons-nous, car ils font partie depuis toujours des bien nés ...
Quant à l'argument de Pseudo, il est tout à fait représentatif de la mentalité EN : on jalouse son voisin et l'on veut s'attaquer à ses " privilèges" ridicules sans regarder du côté des véritables privilégiés et sans pouvoir se débarrasser de son envie... On a du mal à sortir de la salle des profs et à voir aussi ce qui se passe en dehors de l'école. Luiypeutetpasmoi ! Snif !
Il n'y a pas que l'EN, c'est vrai.

Mais le discours est un peu stéréotypé quand même : certes les bas et moyens salaires sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. De là à dire que les cadres ou professions libérales n'ont pas besoin de ces heures supplémentaires, je trouve cela très simpliste. Les infirmières à domiciles exercent en libéral, et je n'en connais aucune (pour avoir discuté avec plusieurs d'entre elles ces derniers mois) qui mène grand train... De nombreux cadres, même "sup", font partie de la classe moyenne, ne l'oublions pas. La pression fiscale ne cesse de s'accroître, tout comme la difficulté à conserver son emploi en temps de crise, que l'on soit employé ou cadres (ceux-là sautent aussi quand le chiffre d'affaires et les marges diminuent).
Alors opposer ceux de l'EN contre le reste du monde, ou les "pauvres" contre les supposés "riches", pour moi c'est la même chose...
Très juste.
La hausse des impôts est prévisible. Sans économies sérieuses, elle se poursuivra (de façon discrète ou non). L'Etat est aux abois, on commence juste à en prendre conscience avec nos rappels fiscaux. On ne peut pas emprunter sans rembourser un jour.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par celitian le Mer 6 Nov 2013 - 9:10

@carolette a écrit:Mais le discours est un peu stéréotypé quand même : certes les bas et moyens salaires sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. De là à dire que les cadres ou professions libérales n'ont pas besoin de ces heures supplémentaires, je trouve cela très simpliste. Les infirmières à domiciles exercent en libéral, et je n'en connais aucune (pour avoir discuté avec plusieurs d'entre elles ces derniers mois) qui mène grand train... De nombreux cadres, même "sup", font partie de la classe moyenne, ne l'oublions pas. La pression fiscale ne cesse de s'accroître, tout comme la difficulté à conserver son emploi en temps de crise, que l'on soit employé ou cadres (ceux-là sautent aussi quand le chiffre d'affaires et les marges diminuent). Alors opposer ceux de l'EN contre le reste du monde, ou les "pauvres" contre les supposés "riches", pour moi c'est la même chose...
Beaucoup de cadres sont au forfait et ils n'ont pas d'HS quant aux professions libérales,elles travaillent "pour elles" donc rien à voir avec un salarié qui fait tant d"heures pour son employeur.


Dernière édition par ecogest le Mer 6 Nov 2013 - 9:18, édité 1 fois

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mer 6 Nov 2013 - 9:17

ecogest a écrit:
@carolette a écrit:Mais le discours est un peu stéréotypé quand même : certes les bas et moyens salaires sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. De là à dire que les cadres ou professions libérales n'ont pas besoin de ces heures supplémentaires, je trouve cela très simpliste. Les infirmières à domiciles exercent en libéral, et je n'en connais aucune (pour avoir discuté avec plusieurs d'entre elles ces derniers mois) qui mène grand train... De nombreux cadres, même "sup", font partie de la classe moyenne, ne l'oublions pas. La pression fiscale ne cesse de s'accroître, tout comme la difficulté à conserver son emploi en temps de crise, que l'on soit employé ou cadres (ceux-là sautent aussi quand le chiffre d'affaires et les marges diminuent). Alors opposer ceux de l'EN contre le reste du monde, ou les "pauvres" contre les supposés "riches", pour moi c'est la même chose...
Beaucoup de cadres sont au forfait et ils n'ont pas d'HS quant aux professions libérales,elles travaillent "pour eux" donc rien à voir avec un salarié qui fait tant d"heures pour son employeur.
Les infirmières sont contraintes de multiplier les actes. Y a pas d'heures supp, (c'est d'ailleurs une injustice pour ceux qui défendent leur défiscalisation) mais le principe est là: augmenter le temps de travail pour augmenter ses revenus.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par celitian le Mer 6 Nov 2013 - 9:21

[quote="Leclochard]Les infirmières sont contraintes de multiplier les actes. Y a pas d'heures supp, (c'est d'ailleurs une injustice pour ceux qui défendent leur défiscalisation) mais le principe est là: augmenter le temps de travail pour augmenter ses revenus.[/quote]
Ben comme pour tout le monde, les HS étaient défiscalisées car travaillées.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mer 6 Nov 2013 - 9:28

ecogest a écrit:
\"Leclochard a écrit:Les infirmières sont contraintes de multiplier les actes. Y a pas d'heures supp, (c'est d'ailleurs une injustice pour ceux qui défendent leur défiscalisation) mais le principe est là: augmenter le temps de travail pour augmenter ses revenus.
Ben comme pour tout le monde, les HS étaient défiscalisées car travaillées.
Elles font 35 heures les infirmières libérales ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par MUTIS le Mer 6 Nov 2013 - 9:29

@Malaga a écrit:
@MUTIS a écrit:La refiscalisation des HS a entraîné l'appauvrissement de tous les salariés qui font des HS. Plus de 8 millions de personnes en 2012. Je le soutiens: ceux qui ont besoin de ces HS pour vivre un peu moins mal sont souvent les plus pauvres. Un ami électricien  me donnait l'exemple de son employé qui faisait des HS pour gagner 1900 euros par mois à 45 ans. Il a perdu plus de 100 euros par mois selon lui. Même chose dans un atelier pour des dizaines d'ouvriers qui gagnent 1500 euros selon un autre voisin. Ça c'est du concret et cela permet de comprendre un peu mieux l'impopularité de cette mesure.
En fait les donneurs de leçon qui prônent la refiscalisation sont souvent à l'abri du besoin et oublient que l'Education Nationale n'est pas le centre du monde. Cette mesure ne touche pas principalement les profs, elle concerne les ouvriers et les salaires modestes. En réduisant ces salaires, la gauche fait une erreur fondamentale. Les gens les plus privilégiés que je connais ( qui ne sont pas dans l'Education Nationale au passage, n'en déplaise aux jalousies et fantasmes anti- agrégés des uns ou des autres ) ne font pas d'HS: leur salaire de cadre sup. de médecin, de dentiste par exemple continue d'augmenter tandis que celui des plus pauvres baisse grâce à cette mesure. On est assez consterné que des gens de gauche soient aussi inconséquents... Et on est assez consterné par les pétitions de principe et les grands principes qui oublient la réalité des plus modestes. Mesure délétère et ridicule qui nourrira le ressentiment des plus modestes à l'égard des élites donneuses de leçon..
Pour quelle raison a-t-il perdu plus de 100 euros par mois ? Tu veux dire que la mensualité de ses impôts a augmenté de 100 euros par mois, c'est cela ?
Avec la refiscalisation des HS le prélèvement des cotisations sociales est de 10% supplémentaire sur la fiche de paye. Supposons qu'un salaire soit composé de 1600 net + 300 euros d'HS dans le cas de cet ouvrier électricien. Il va perdre 30 euros par mois net. Puis il va devoir déclarer 270X12 = 3240 euros de plus pour ses impôts. Ce qui fait souvent 1000 euros d'impôts en plus minimum !). 1000 : 12 = 83 euros à payer par mois. 83 + 30 : Cet ouvrier qui gagne 1900 euros avec 300 euros d'HS perd 113 euros par mois minimum = 1356 euros sur l'année.
Est-ce bien normal ??? Je ne trouve pas.
Et quand on entend les marges d'augmentation des plus privilégiés, je comprends que l'impression d'injustice soit dévastatrice... D'autant que ceux qui décident ce genre de mesure sont à l'abri de ce genre de souci...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par celitian le Mer 6 Nov 2013 - 9:31

Mais tu ne peux pas comparer des professions libérales et des salariés.

Et, tu ne peux pas non plus généraliser, les cas que tu connais, à toute une profession.

C'est la même chose pour toutes les professions libérales, tu as des avocats qui peinent à toucher le SMIC et d'autres qui explosent les plafonds.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par carpemuette le Mer 6 Nov 2013 - 9:35

Il faut préciser que, fiscalisées ou pas, les heures supplémentaires permettent toujours d'augmenter son salaire. On a l'impression à lire certains que la rémunération des heures sup tombe maintenant directement dans l'escarcelle de l'état. Forcément, cette refiscalisation donne le sentiment d'une hausse des impôts, dont se plaignent en effet de nombreux collègues. Ils oublient simplement qu'il y a 6 ans, ils en payaient tout autant qu'aujourd'hui. Ou alors qu'à l'époque, ils acceptaient moins facilement les heures sup.

Pour les petits salaires dont parle Mutis, je trouve que la défiscalisation était une mesure inégalitaire, comme chez nous d'ailleurs: en effet, certaines entreprises proposent des heures sup à gogo, qu'il faut effectuer de toute façon, fiscalisées ou pas. D'autres, qui marchent moins bien, n'en proposent pas.

Les exemples que tu donnes sont sans doute à peu près juste. L'employé de ton ami doit toucher un peu plus que le  SMiC (ton ami électricien n'a pas les moyens de le payer un peu plus ?) et faire énormément d'heures sup (au détriment de son temps de travail qui doit exploser). Ton ami s'est engouffré dans la brèche ouverte par Sarkozy qui permet une augmentation du salaire dans une entreprise privée sur les deniers de l'état. Or l'état n'a plus les moyens pour cela. Et quand on touche 1900 euros par mois, quel que soit l'âge, on paie plus d'impôts que quand on touche 1400. Je ne vois pas où est le problème, en fait. Cette défiscalisation était anormale. Les gens sont déçus de payer à nouveau plus d'impôts, cela se comprend évidemment, mais cette mesure n'était pas logique. Je ne sais pas, c'est comme tu recevais par erreur tous les mois une boîte de chocolats jusqu'au jour où le fournisseur se rendrait compte qu'il s'est trompé d'adresse de livraison.

De la même manière, un intervenant disait qu'il avait trouvé juste le crédit d'impôts sur l'achat immobilier. Je ne vois pas pourquoi. J'en ai bénéficié, mais je n'ai pas compris pourquoi j'avais droit de payer moins d'mpôts parce que j'ai les moyens d'acheter une maison.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par MUTIS le Mer 6 Nov 2013 - 9:43

@carpemuette a écrit:Et quand on touche 1900 euros par mois, quel que soit l'âge, on paie plus d'impôts que quand on touche 1400. Je ne vois pas où est le problème, en fait. Cette défiscalisation était anormale. Les gens sont déçus de payer à nouveau plus d'impôts, cela se comprend évidemment, mais cette mesure n'était pas logique.
Eh bien moi, je vois où est le problème même si je ne suis pas concerné directement car très privilégié !!
Pour un ouvrier qui gagnait 1900 euros la paie sera de plus de 100 euros en moins après cette mesure.
Et eux voient très bien où est le problème... Une baisse de salaire et de pouvoir d'achat qui devait au départ frapper les classes moyennes supérieures et supérieures frappe les gens les plus modestes. Et on se fait ensuite les chantres de la justice. Les vrais privilégiés se marrent. Ils n'ont pas besoin d'HS pour vivre.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Leclochard le Mer 6 Nov 2013 - 9:44

@carpemuette a écrit:Il faut préciser que, fiscalisées ou pas, les heures supplémentaires permettent toujours d'augmenter son salaire. On a l'impression à lire certains que la rémunération des heures sup tombe maintenant directement dans l'escarcelle de l'état. Forcément, cette refiscalisation donne le sentiment d'une hausse des impôts, dont se plaignent en effet de nombreux collègues. Ils oublient simplement qu'il y a 6 ans, ils en payaient tout autant qu'aujourd'hui. Ou alors qu'à l'époque, ils acceptaient moins facilement les heures sup.

Pour les petits salaires dont parle Mutis, je trouve que la défiscalisation était une mesure inégalitaire, comme chez nous d'ailleurs: en effet, certaines entreprises proposent des heures sup à gogo, qu'il faut effectuer de toute façon, fiscalisées ou pas. D'autres, qui marchent moins bien, n'en proposent pas.

Les exemples que tu donnes sont sans doute à peu près juste. L'employé de ton ami doit toucher un peu plus que le  SMiC (ton ami électricien n'a pas les moyens de le payer un peu plus ?) et faire énormément d'heures sup (au détriment de son temps de travail qui doit exploser). Ton ami s'est engouffré dans la brèche ouverte par Sarkozy qui permet une augmentation du salaire dans une entreprise privée sur les deniers de l'état. Or l'état n'a plus les moyens pour cela. Et quand on touche 1900 euros par mois, quel que soit l'âge, on paie plus d'impôts que quand on touche 1400. Je ne vois pas où est le problème, en fait. Cette défiscalisation était anormale. Les gens sont déçus de payer à nouveau plus d'impôts, cela se comprend évidemment, mais cette mesure n'était pas logique. Je ne sais pas, c'est comme tu recevais par erreur tous les mois une boîte de chocolats jusqu'au jour où le fournisseur se rendrait compte qu'il s'est trompé d'adresse de livraison.

De la même manière, un intervenant disait qu'il avait trouvé juste le crédit d'impôts sur l'achat immobilier. Je ne vois pas pourquoi. J'en ai bénéficié, mais je n'ai pas compris pourquoi j'avais droit de payer moins d'mpôts parce que j'ai les moyens d'acheter une maison.
+1. Très bon résumé.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande a-t-il eu tort de refiscaliser les heures supplémentaires ?

Message par Robin le Mer 6 Nov 2013 - 9:45

@mathmax a écrit:Mais combien vous avait rapporté ce remplacement ? Dit ainsi, on dirait qu'il vous a coûté ! J'imagine un solde largement positif ?
Les remplacements sont payés 30 euros par heure effectivement effectuée (on n'est donc pas payé pendant les vacances). Je suis bien d'accord sur le fait que ça m'a rapporté sur le moment, mais j'ai trouvé que le taux d'imposition était très élevé.

Je suis d'accord pour payer des impôts (l'avis pour les taxes foncières est arrivé ce matin), mais j'ai le sentiment, comme beaucoup de Français d'être étranglé. Je n'ai pas non plus l'impression que la politique actuelle qui obéit aux injonctions de Bruxelles en matière de rigueur (puisque la France n'est plus gouvernée à Paris) puisse redonner du souffle à l'économie en relançant la consommation. Quand vous avez payé vos taxes et vos impôts en même temps que vos charges fixes, il ne vous reste rien pour consommer. On se fixe sur la défiscalisation des H.S., mais c'est évidemment un épiphénomène.

Le problème de fond, c'est évidemment celui du paiement des intérêts de la dette publique engendrée depuis Pompidou par la suppression du privilège de la Banque de France (taux à 0%) et l'obligation d'emprunter aux banques privées, d'une part et d'autres part la politique européenne (suppression des frontières, adoption d'une monnaie commune) qui va à l'encontre des intérêts de la France.

François Hollande est complètement dépassé par la situation (l'écotaxe, la gestion calamiteuse de l'affaire Léonarda et les événements de Mayotte, dont une collègue s'est fait l'écho sur ce site) parce qu'il n'a pas (outre son manque d'intelligence politique et le manque de compétence des membres de son gouvernement) les moyens de la gérer. "Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences de ce dont ils chérissent les causes." (Bossuet)


Dernière édition par Robin le Mer 6 Nov 2013 - 9:47, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum