Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
EU1
Fidèle du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par EU1 le Mar 29 Oct 2013 - 13:57
@Karine B. a écrit:
@EU1 a écrit:
@Karine B. a écrit:On a des stats : hormis quelques disciplines rares, le voeu préférentiel atteint rarement 10 demandes de suite, cela signifie soit que le collègue a renoncé, soit qu'il a eu sa mut
Ou qu'au bout de cinq ans, n'en pouvant plus d'attendre, a craqué et a préféré demander une région plus proche de celle qu'il convoite... j'en connais beaucoup qui sont en Pays de la Loire faut de pouvoir rentrer en Bzh...
on n'est pas responsables 1) du poids du privé en Bretagne (la moitié) 2) du très fort taux de réussite des étudiants dans cette académie (qui peut pourtant être obtenue en extension en philo à 21 pts selon les années)
Oui je sais bien... Wink 
Je sais que vous faites le maximum pour les collègues mais je suis quand même un peu étonné que vous ne soyez pas plus que ça interpellés par les différences entre célibataires et pacsés...


Dernière édition par EU1 le Mar 29 Oct 2013 - 13:58, édité 1 fois
avatar
Babayaga
Vénérable

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Babayaga le Mar 29 Oct 2013 - 13:57
@Nestya a écrit:
@Hélips a écrit:

D'autre part, il faudrait que je retrouve l'article, mais il me semble qu'un fonctionnaire doit habiter dans son département d'exercice. D'où obligation pour l'administration de favoriser le rapprochement de conjoints.

Ah bon? J'ai de nombreux collègues qui travaillent dans mon collège (Pas-de-Calais) mais qui vivent sur Lille, dans le Nord donc.
C'est mon cas et je pense que c'est légal, je fais de la route pour travailler mais habiter avec mon mari et mes trois enfants. Mon mari est fonctionnaire dans le Nord.
Un texte qui m'interdirait cela et m'obligerait à prendre un second logement dans le Pas de Calais, je trouverais ça scandaleux.
De toute façon c'est sûr que cette obligation n'existe pas, quand je fais une demande de mutation, j'ai le RC, parce que je peux y prétendre.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Karine B. le Mar 29 Oct 2013 - 13:58
@EU1 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@EU1 a écrit:
que le système soit national, on est tous d'accord, enfin beaucoup j'imagine...mais qu'un célibataire reste 10 ans dans une région qu'il n'a pas choisi alors que des pacsés rentrent tranquillement chez eux au bout de deux ans, c'est cela que certains d'entre nous ne trouvons pas juste... vous comprenez là rassurez-moi...
On a des stats : hormis quelques disciplines rares, le voeu préférentiel atteint rarement 10 demandes de suite, cela signifie soit que le collègue a renoncé, soit qu'il a eu sa mut
Ou qu'au bout de cinq ans, n'en pouvant plus d'attendre, a craqué et a préféré demander une région plus proche de celle qu'il convoite... j'en connais beaucoup qui sont en Pays de la Loire faut de pouvoir rentrer en Bzh...
Rennes 137 pts en lettres modernes, 138 en lettres classiques, 210 en maths, c'est quand même faisable

5 ans d'ancienneté = 75 pts + 5 demandes de voeux préférentiels = 100 pts + l'échelon
Si on est en ZEP + 300 pts

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
roxanne
Devin

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par roxanne le Mar 29 Oct 2013 - 13:59
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Ce qui est étrange, c'est de passer un concours national et de trouver anormal d'être affecté éventuellement loin de ses préférences.
+ 1

On sait qu'il y a inadéquation entre besoins et viviers d'étudiants lauréats des concours, on choisit d'être fonctionnaire pour ses avantages, ses inconvénients et la mission de service publique qui va avec
Ben, pareil pour les gens en couple alors..moi je m'en foutais d'être loin de chez moi, ce que je voulais c'est un poste fixe et c'est clairement ma situation personnelle qui me l'a fait attendre si longtemps .
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Karine B. le Mar 29 Oct 2013 - 14:00
@EU1 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@EU1 a écrit:Ou qu'au bout de cinq ans, n'en pouvant plus d'attendre, a craqué et a préféré demander une région plus proche de celle qu'il convoite... j'en connais beaucoup qui sont en Pays de la Loire faut de pouvoir rentrer en Bzh...
on n'est pas responsables 1) du poids du privé en Bretagne (la moitié) 2) du très fort taux de réussite des étudiants dans cette académie (qui peut pourtant être obtenue en extension en philo à 21 pts selon les années)
Oui je sais bien... Wink 
Je sais que vous faites le maximum pour les collègues mais je suis quand même un peu étonné que vous ne soyez pas plus que ça interpellés par les différences entre célibataires et pacsés...
ce qui est scandaleux = les capacités d'accueil qui obligent à avoir près de 1000 pts en techno alors qu'il y a 40 postes vacants, la barre en documentation est très haute alors qu'on a 130 postes vacants ....

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Jul
Habitué du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Jul le Mar 29 Oct 2013 - 14:02
@Karine B. a écrit:
@EU1 a écrit:

Ne pas discuter les règles ? mais pourtant c'est bien vous en tant que syndicalistes qui êtes les plus à mêmes de les discuter en vue de les améliorer...
Le particulier sur le général ? vous semblez dire que les collègues qui vivent le système comme injuste sont peu nombreux ? désolé mais j'en doute, j'en veux pour preuve, même si cela n'en est pas une pour vous, les différents posts des collègues qui trouvent le système pas très juste... ça compte quand même
1) Ne pas discuter les règles : je n'interviens qu'au niveau académique et le barème de Lille n'est pas trop mal (50 pts max pour les conjoints, 40 pts par année de TZR)
2) Nous recevons des dizaines de messages par jour au moment des muts, je fais une "tournée réunions mutations" du 12 au 22/11 tous les soirs ou presque et je rencontre du monde. Ctte conversation a déjà eu lieu sur ce forum, avec quasiment les mêmes intervenants
Mais ça change tout ça!
Il fallait le dire dès le début. Et c'est bien la preuve que non, on ne peut le savoir dès le début, lorsqu'on passe le concours, puisque tu apportes toi-même la preuve que tout diffère d'une académie à l'autre, académie dans lesquelles on se retrouve justement par hasard, ou du moins pas par choix. C'est donc un grand n'importe quoi!
avatar
Babayaga
Vénérable

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Babayaga le Mar 29 Oct 2013 - 14:02
@Jul a écrit:
@Reine Margot a écrit:Mais ni Roxanne ni moi ne sommes contre l'idée d'une bonification pour RC: seulement elle paraît bien trop importante au vu de l'ancienneté, c'est tout.
+ 1
C'est cette disproportion entre les deux situations qui pose problème.
Oui, enfin ça dépend où. À Lille, le RC vaut 30 points. Les enfants 50 (je crois qu'on vient de passer à 75 cette année), et les années de séparation ne comptent pas. Pour le dernier mouvement, avec mes 4 années de séparation, j'ai eu dans les 250 points, et l'année d'avant environ 170.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Karine B. le Mar 29 Oct 2013 - 14:03
@roxanne a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Ce qui est étrange, c'est de passer un concours national et de trouver anormal d'être affecté éventuellement loin de ses préférences.
+ 1

On sait qu'il y a inadéquation entre besoins et viviers d'étudiants lauréats des concours, on choisit d'être fonctionnaire pour ses avantages, ses inconvénients et la mission de service publique qui va avec
Ben, pareil pour les gens en couple alors..moi je m'en foutais d'être loin de chez moi, ce que je voulais c'est un poste fixe et c'est clairement ma situation personnelle qui me l'a fait attendre si longtemps .
Là encore, j'ai des stats et on a soit des TZR obtenant très vite un poste fixe (1 ou 2 ans) car ils font des voeux très larges (tout poste dans un groupe de communes incluant les ZEP (le 1/3 de nos établissements dans l'académie)), mais plus le TZR avance "en âge", moins il fait de voeux et plus il devient exigeant, et c'est normal. Mais j'ai du mal à entendre un TZR ayant 6 ou 7 ans se plaindre de la fonction de TZR alors qu'il a demandé 3 lycées du centre-ville de Lille

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Karine B. le Mar 29 Oct 2013 - 14:06
@Jul a écrit:
@Karine B. a écrit:
@EU1 a écrit:

Ne pas discuter les règles ? mais pourtant c'est bien vous en tant que syndicalistes qui êtes les plus à mêmes de les discuter en vue de les améliorer...
Le particulier sur le général ? vous semblez dire que les collègues qui vivent le système comme injuste sont peu nombreux ? désolé mais j'en doute, j'en veux pour preuve, même si cela n'en est pas une pour vous, les différents posts des collègues qui trouvent le système pas très juste... ça compte quand même
1) Ne pas discuter les règles : je n'interviens qu'au niveau académique et le barème de Lille n'est pas trop mal (50 pts max pour les conjoints, 40 pts par année de TZR)
2) Nous recevons des dizaines de messages par jour au moment des muts, je fais une "tournée réunions mutations" du 12 au 22/11 tous les soirs ou presque et je rencontre du monde. Ctte conversation a déjà eu lieu sur ce forum, avec quasiment les mêmes intervenants
Mais ça change tout ça!
Il fallait le dire dès le début. Et c'est bien la preuve que non, on ne peut le savoir dès le début, lorsqu'on passe le concours, puisque tu apportes toi-même la preuve que tout diffère d'une académie à l'autre, académie dans lesquelles on se retrouve justement par hasard, ou du moins pas par choix. C'est donc un grand n'importe quoi!
Non, ça ne change pas tout : on a beau avoir le plus barème du monde :
1) on a supprimé 6000 postes depuis 98, donc tu as du mal à avoir un poste fixe à moins de 40 kms de Lille
2) tant que tu n'es pas rentré dans l'académie ...
3) je ne discute pas personnellement le barème, il l'est par ma direction nationale (et nos demandes de rééquilibrage sont à lire tous les ans dans le supplément mut)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Marcel Khrouchtchev le Mar 29 Oct 2013 - 14:09
@Karine B. a écrit:
3) je ne discute pas personnellement le barème, il l'est par ma direction nationale (et nos demandes de rééquilibrage sont à lire tous les ans dans le supplément mut)
A l'intra tu le discutes quand même. Wink 
avatar
roxanne
Devin

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par roxanne le Mar 29 Oct 2013 - 14:11
On a déjà eu 100 fois cette conversation, je ne te parle pas d'un lycée de centre ville à Lille mais d'un établissement dans l'Allier...
la même année , dans notre académie -peut-être une exception- les TZR ont perdu leur bonif de 20 points par an et les RC sont passés de 50 à 150 points sur un GC .Donc ce qui était à mon sens équilibré est devenu clirement déséquilibré .Quand j'en ai parlé à un représentant syndical du SNES, il m'a été répondu :3ah mais, ce n'était pas juste, tu te rends compte , des TZR célibataires passaient devant des gens en couple !  "
effectivement quelle horreur ! et on parle d'intra là, pas d'aller à 800 kms de chez soi. j'ai depuis résilié ma carte ..
avatar
Elle aime
Expert

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Elle aime le Mar 29 Oct 2013 - 14:12
Marcelle,

Je connaissais ton histoire (article sur rue89). Je n'ai pas de conseils à te donner, juste fleurs2  .
Bon courage.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
avatar
EU1
Fidèle du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par EU1 le Mar 29 Oct 2013 - 14:12
@Karine B. a écrit:
@roxanne a écrit:
@Karine B. a écrit:+ 1

On sait qu'il y a inadéquation entre besoins et viviers d'étudiants lauréats des concours, on choisit d'être fonctionnaire pour ses avantages, ses inconvénients et la mission de service publique qui va avec
Ben, pareil pour les gens en couple alors..moi je m'en foutais d'être loin de chez moi, ce que je voulais c'est un poste fixe et c'est clairement ma situation personnelle qui me l'a fait attendre si longtemps .
Là encore, j'ai des stats et on a soit des TZR obtenant très vite un poste fixe (1 ou 2 ans) car ils font des voeux très larges (tout poste dans un groupe de communes incluant les ZEP (le 1/3 de nos établissements dans l'académie)), mais plus le TZR avance "en âge", moins il fait de voeux et plus il devient exigeant, et c'est normal. Mais j'ai du mal à entendre un TZR ayant 6 ou 7 ans se plaindre de la fonction de TZR alors qu'il a demandé 3 lycées du centre-ville de Lille
Là encore ça dépend des coins. Dans mon département et dans ma matière, les TZR c'est plutôt 8 ans voire plus... cette année un poste dans ma matière seulement dans tout le département.. barème : 470 de mémoire je crois...
mon barème : 50 (je n'ai même pas calculé tellement c'est ridicule).. du coup, beaucoup d'attente en perspective..
enfin bon, c'est comme ça...

allez bon après-midi à tous Wink +++
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Karine B. le Mar 29 Oct 2013 - 14:21
@roxanne a écrit:
effectivement quelle horreur ! et on parle d'intra là, pas d'aller à 800 kms de chez soi. j'ai depuis résilié ma carte ..
alors que la position du SNES n'est pas celle du représentant que tu as eu puisque nous demandons le rétablissement des pts TZR (obtenu dans quasiment toutes les académies, mais valables seulement à l'intra pour l'instant)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Babayaga
Vénérable

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Babayaga le Mar 29 Oct 2013 - 14:24
@EU1 a écrit:
@Daphné a écrit:
@EU1 a écrit:Daphné et toi ne semblez pas comprendre, pourtant les différents intervenants ont exprimé leur point de vue de façon très simple et très claire... bizarre...

Ce qui n'est pas normal, ce n'est pas d'être affecté, un temps, loin de chez soi, c'est la grosse différence de traitement entre les célibataires et les pacsés... et toutes les répercussions sur les choix de vie, les postes obtenus etc  ce n'est quand même pas compliqué à comprendre

PS : Daphné et toi étant les deux seules syndicalistes avec qui nous avons discuté sur ce fil, je trouve quand même cela assez préoccupant que vous balayiez d'un revers de main les arguments exposés par nombre d'entre nous...
On ne les balaye pas d'un revers de main, mais on a une vision générale du système, on voit tout le mouvement inter et intra, pas juste le petit bout de la lorgnette et les fausses informations qui circulent, oui je dis bien les fausses informations.
Alors oui on défend un système qui est le moins inéquitable possible , sachant que si tout le monde veut le lycée Masséna à Nice ou le lycée Montaigne à Bordeaux ben oui ce n'est pas possible !
Les élèves de Drancy ou du fin fond du Cantal ont aussi droit à des professeurs.
Alors oui il y a eu des dégradations et la suppression du véritable mouvement national, les suppressions de postes massives, mais en 40 ans un système évolue pour tout le monde et je persiste à dire que les mutations ce n'est pas le pire de notre métier, ni même de la vie, quand on voit ce qui peu arriver.
Daphné : vous allez loin, volontairement je l'espère, sinon il y a un vrai déficit de compréhension de l'écrit
que le système soit national, on est tous d'accord, enfin beaucoup j'imagine...mais qu'un célibataire reste 10 ans dans une région qu'il n'a pas choisi alors que des pacsés rentrent tranquillement chez eux au bout de deux ans, c'est cela que certains d'entre nous ne trouvons pas juste... vous comprenez là rassurez-moi...
Je pense qu'il faut accepter de vivre ailleurs, pour une durée indéfinie. Car mettre sa vie dix ans entre parenthèses en attendant de vivre où l'on veut, c'est gâcher ses années de jeunesse. Et forcément, à la onzième année, si la mutation ne marche pas, c'est le drame. Celui qui accepte ça vivra bien mieux, qu'il soit célibataire ou marié.

Et il y a d'autres syndicalistes sur ce fil Wink

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
palomita
Érudit

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par palomita le Mar 29 Oct 2013 - 14:32
A l'intra, la situation n'est pas rose non plus selon l'académie et la matière . Je connais plusieurs collègues qui attendent toujours un poste fixe et cela fait des années que ça dure ( plus de 12 ans pour certains ).
Une collègue est même partie à la retraite il y a 3 ans sans avoir jamais eu de poste fixe depuis qu'elle était revenue dans notre académie en tant que T.A avec délégation rectorale .
Les joies de l'académie de Bordeaux dans une matière où les barres sont hautes ...

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
nuages
Doyen

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par nuages le Mar 29 Oct 2013 - 15:08
@Hélips a écrit: il me semble qu'un fonctionnaire doit habiter dans son département d'exercice.
Non , il n'est même pas obligé d'habiter dans l'académie où il a été nommé (c'est mon cas par choix personnel et mes trajets en train me sont même en grande partie remboursés )
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par dandelion le Mar 29 Oct 2013 - 15:10
@nuages a écrit:
@Hélips a écrit: il me semble qu'un fonctionnaire doit habiter dans son département d'exercice.
Non , il n'est même pas obligé d'habiter dans l'académie où il a été nommé (c'est mon cas par choix personnel et mes trajets en train me sont même en grande partie remboursés )
C'était même dans sa commune d'exercice. Quand je me suis inscrite sur les listes électorales à la mairie de la commune où je vivais (premier poste fixe), l'agent m'a indiqué que le seul fait d'exercer mes fonctions dans la commune m'autorisait à m'y inscrire. Je ne sais pas si la loi a été abrogée, toujours est-il que personne n'exigeait alors qu'elle fut appliquée.
stephielucky
Habitué du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par stephielucky le Mar 29 Oct 2013 - 15:21
Bonjour

Moi aussi je trouve qu'il y a une trop grosse différence de barême entre célibataires, pacsés et mariés.
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Marcelle Duchamp le Mar 29 Oct 2013 - 15:54
Wow! mais que de réponses!!!

Alors, on va recentrer un peu le débat.
Oui, je joue un jeu pervers de vouloir garder le pacs mais à notre séparation, il était d'accord pour me laisser ce cadeau. Il s'est rétracté quand il a appris que j'avais rencontré quelqu'un d'autre (un coup de foudre... et qui est évidemment pour ma chance, aussi à Bordeaux!). Lui, m'a remplacée au bout de 15 jours soit dit au passage... Moi ça fait juste 6 semaines que je fréquente cette nouvelle personne contre 5 mois pour mon Ex. Je lui dois/devrai en quelque sorte "un célibat éternel" pour pouvoir avoir le droit de conserver le pacs.

Quelqu'un a mentionné que sans conjoint, plus de RC. Je suis d'accord mais j'en ai soupé... 5 ans de TGV tous les week-ends, un budget de près de 30 000 € de transport en 5 ans!!!
Ma psy a marqué sur mon dossier médical que j'avais besoin d'être rapprochée de mes proches pour ma santé. Seulement, le fait de monter un dossier médical est tellement long: ça fait déjà 5 mois que je suis en attente!

J'ai vraiment conscience de profiter du système maintenant mais c'était un pacs d'amour à la base. Je ne voulais pas me marier si je ne pouvais pas vivre avec lui, ça m'aurait trop pesée. Mais dans le cas contraire, si j'avais eu un poste, cela ferait belle lurette que je serai mariée et avec des gosses!
Moi, je veux juste rentrer chez moi et aspirer à avoir un rythme de vie normale: toute ma vie de ces dernières années s'est axée autour de mon Ex. Je fais des journées à 7h de cours tous les jours sauf le mercredi juste pour avoir un week end de 3 jours, je suis à 25h/sem pour payer mon TGV, mon planning de travail était géré le soir pour que je sois totalement déchargée les week-ends pour rester avec lui... Je me suis usée la santé.

Je n'ai pas l'impression de lui en demander beaucoup, juste accepter de garder cette situation encore quelques temps, de me fournir les papiers et après bye bye... (En plus, c'est moi qui paye les impôts et qui fait bien dégrever la note avec mes frais réels donc c'est tout bénef pour lui!)
Comme
avatar
roxanne
Devin

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par roxanne le Mar 29 Oct 2013 - 15:59
C('est sûr qu'il n'est pas cool sur ce point d'autant plus qu'il n'y perd rien ..et ton nouvel amoureux , il ne te suivrait pas en RP ?
Si tu devais rester, il faut peut-^tre te réorganiser, ne pas remonter tous les we, alterner, rester deux -trois semaines sans revenir .
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Marcelle Duchamp le Mar 29 Oct 2013 - 16:05
Mon nouvel amoureux est déjà passé par la RP donc il n'aspire pas à y repartir et qui plus est, il a signé dans un CDI en janvier dans une super boite.
C'est sur qu'il va falloir que je ré-organise ma vie...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Reine Margot le Mar 29 Oct 2013 - 16:06
@roxanne a écrit:On a déjà eu 100 fois cette conversation, je ne te parle pas d'un lycée de centre ville à Lille mais d'un établissement dans l'Allier...
la même année , dans notre académie -peut-être une exception- les TZR ont perdu leur bonif de 20 points par an et les RC sont passés de 50 à 150 points sur un GC .Donc ce qui était à mon sens équilibré est devenu clirement déséquilibré .Quand j'en ai parlé à un représentant syndical du SNES, il m'a été répondu :3ah mais, ce n'était pas juste, tu te rends compte , des TZR célibataires passaient devant des gens en couple !  "
effectivement quelle horreur ! et on parle d'intra là, pas d'aller à 800 kms de chez soi. j'ai depuis résilié ma carte ..
ce n'est pas le cas dans des académies comme la mienne où au contraire les droits des TZR sont très défendus par le Snes local (par exemple un RAD est vraiment définitif, ce qui n'était pas le cas dans mon ancienne académie où il changeait tous les ans)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
roxanne
Devin

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par roxanne le Mar 29 Oct 2013 - 16:06
De toute façon, on ne peut organiser sa vie uniquement en fonction de quelqu'un.Il ne venait jamais lui ?
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Marcelle Duchamp le Mar 29 Oct 2013 - 16:07
Il venait 3 voire 4 fois par an grand max... Souvent, je me laissais du repos en janvier et février quand j'étais bien crevée et ne descendais pas... Il ne montait pas pour autant!
avatar
A Tuin
Sage

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par A Tuin le Mar 29 Oct 2013 - 16:34
@roxanne a écrit:C('est sûr qu'il n'est pas cool sur ce point d'autant plus qu'il n'y perd rien ..et ton nouvel amoureux , il ne te suivrait pas  en RP ?
Je ne connais pas grand monde qui veuille aller là par choix, si ce n'est pour le salaire dans le secteur privé, ou les postes qui parfois sont intéressants justement parce que personne ne veut y aller !!
Contenu sponsorisé

Re: Ma vie, mes rêves de mutation, mon drame...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum