Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
C'est pas faux
Sage

Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par C'est pas faux le Mar 29 Oct 2013 - 1:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors qu'il a fondé, en 1982, le lycée expérimental de Saint-Nazaire pour enrayer le décrochage scolaire, Gabriel Cohn-Bendit poursuit son engagement en publiant aujourd'hui Pour une autre école. Repenser l'éducation, vite! (ed. Autrement).

L'auteur milite pour une refondation du système scolaire. "L'école doit être un endroit où on a envie d'être". Il faudrait selon lui, replacer l'élève au centre du système éducatif, et penser l'école non plus en fonction des enseignants mais des enfants.

Les vacances scolaires seraient à ses yeux "un scandale" puisqu'elles ne profiteraient qu'aux enfants du corps enseignant et des cadres supérieurs. "Les autres gosses tournent en rond dans leur quartier."

Par ailleurs, Gabriel Cohn-Bendit regrette le mode de recrutement des enseignants. Le critère pédagogique est selon lui négligé au profit du savoir et de la discipline qu'ils incarnent. "Un enseignant doit impérativement être quelqu'un qui aime être avec les jeunes."

Ouh là ! Pas trop, non plus. Sans blague, je trouve ce critère un peu inquiétant.
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Zenxya le Mar 29 Oct 2013 - 1:29
C'est bon, le successeur de Peillon est trouvé. Un homme de consensus, qui oeuvre dans l'intérêt des enfants, même la droite va l'aimer.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
didine13
Niveau 4

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par didine13 le Mar 29 Oct 2013 - 2:34
Je trouve ça consternant... Je le vois bien comme successeur de Peillon comme tu le dis Zenxya. Il a l'air de croire que ses idées sont révolutionnaires et pas du tout dans l'air du temps...

avatar
JEMS
Modérateur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par JEMS le Mar 29 Oct 2013 - 6:45
Ah l'éternel argument... nous ne pensons pas aux enfants ! Quelle bande d'égoïstes ces profs alors !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
MUTIS
Expert

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par MUTIS le Mar 29 Oct 2013 - 6:49
La pédagogie de l'enfant-roi ou du gamin gâté : encore un qui ne s'est pas remis de mai 68. Tout ce qui, depuis des années, nous mène vers la bêtise, l'inculture et l'immaturité.
Quelle ringardise et quelle médiocrité d'analyse !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
avatar
piesco
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par piesco le Mar 29 Oct 2013 - 6:50
Mieux vaut lire ça qu'être aveugle.
C'est pas faux, j'ai eu la même réaction que toi.  
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par arcenciel le Mar 29 Oct 2013 - 7:23
Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par JPhMM le Mar 29 Oct 2013 - 9:03
Il faudrait selon lui, replacer l'élève au centre du système éducatif, et penser l'école non plus en fonction des enseignants mais des enfants.
Comme tout cela est original. Un grand penseur, à n'en pas douter.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Yazilikaya le Mar 29 Oct 2013 - 9:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il faudrait selon lui, replacer l'élève au centre du système éducatif, et penser l'école non plus en fonction des enseignants mais des enfants.
Comme tout cela est original. Un grand penseur, à n'en pas douter.
Bah écoute, n'as-tu pas remarqué que l'école est exclusivement faite en fonction des intérêts des enseignants?  

Gaby a raison voyons.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par JPhMM le Mar 29 Oct 2013 - 9:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je trouve ça consternant... Je le vois bien comme successeur de Peillon comme tu le dis Zenxya. Il a l'air de croire que ses idées sont révolutionnaires et pas du tout dans l'air du temps...

Le problème de la réflexion pédagogique française est que si quelque chose est dans l'air du temps de quelques hurluberlus d'un café du commerce — qui ont toujours trois trains de retard, cela dit en passant — alors on imagine tout de suite en France que c'est une vague de fond paradigmatique qui est en train d'emporter toute la planète éducative. Sauf que ça n'emporte que les cerveaux de quelques hurluberlus d'un café du commerce.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
User17706
Enchanteur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par User17706 le Mar 29 Oct 2013 - 9:18
C'est exactement ça qui me sidère: comment un propos peut-il encore passer pour révolutionnaire et inouï lorsqu'il est rabâché quotidiennement depuis 30 ou 40 ans par une cohorte de «spécialistes» qui ont l'oreille des pouvoirs publics quand ils ne sont pas directement les pouvoirs publics?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 9:36
Le fait de renvoyer les enfants chez eux à la fin de la journée de classe est un scandale!

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Tine523
Niveau 4

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Tine523 le Mar 29 Oct 2013 - 9:41
Et que pensez-vous de réduire les vacances scolaires d'été, c'est une idée qui circule? il y aurait de nombreux aménagement à faire mais cela pourrait faire des journées plus allégées! Je ne sais pas...
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par arcenciel le Mar 29 Oct 2013 - 9:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et que pensez-vous de réduire les vacances scolaires d'été, c'est une idée qui circule? il y aurait de nombreux aménagement à faire mais cela pourrait faire des journées plus allégées! Je ne sais pas...
Non pour moi!
Des journées allégées en quoi?
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Fraser le Mar 29 Oct 2013 - 9:47
Avant 2008, lorsque j’étais à 4 jours, les vacances d'été étaient réduites d'une dizaine de jours (j'en conviens, reprendre le 22-23 aout, ce n'est pas ce qu'il y a de plus fun, mais c’était la régle du jeu à l’époque et on l'acceptait)
A titre personnel, pourquoi pas (si on me rend le mercredi), mais je sais que les collègues directeurs terminent généralement une semaine après leurs adjoints pour reprendre une semaine avant eux, donc pour moi, c'est non, et surement pas avec le mercredi matin en sus!
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par frimoussette77 le Mar 29 Oct 2013 - 9:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et que pensez-vous de réduire les vacances scolaires d'été, c'est une idée qui circule? il y aurait de nombreux aménagement à faire mais cela pourrait faire des journées plus allégées! Je ne sais pas...
Non pour moi!
Des journées allégées en quoi?
Comme on vient de le faire avec les nouveaux rythmes scolaire : allèger le temps de présence à la maison humhum 
avatar
Albius
Niveau 10

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Albius le Mar 29 Oct 2013 - 9:49
PauvreYorick a écrit:C'est exactement ça qui me sidère: comment un propos peut-il encore passer pour révolutionnaire et inouï lorsqu'il est rabâché quotidiennement depuis 30 ou 40 ans par une cohorte de «spécialistes» qui ont l'oreille des pouvoirs publics quand ils ne sont pas directement les pouvoirs publics?
Tout est dit, sans ironie aucune veneration 
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par arcenciel le Mar 29 Oct 2013 - 9:50
Avec le mercredi ou pas c'est toujours non pour ma pomme!
J'ai besoin de me ressourcer, de déconnecter complètement pendant longtemps pour attaquer l'année scolaire. Ce boulot est usant nerveusement. Et puis les gamins aussi ont besoin de s'aérer afin que tout décante.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par JPhMM le Mar 29 Oct 2013 - 9:51
forrester1 a écrit:Avant 2008, lorsque j’étais à 4 jours, les vacances d'été étaient réduites d'une dizaine de jours (j'en conviens, reprendre le 22-23 aout, ce n'est pas ce qu'il y a de plus fun, mais c’était la régle du jeu à l’époque et on l'acceptait)
A titre personnel, pourquoi pas (si on me rend le mercredi), mais je sais que les collègues directeurs terminent généralement une semaine après leurs adjoints pour reprendre une semaine avant eux, donc pour moi, c'est non, et surement pas avec le mercredi matin en sus!
Le samedi, et le dimanche. professeur 

Et les 24 et 25 décembre, déguisés en Pères Noël. Pour le bien des enfants.
Les enfants.
Vous ne voudriez tout de même pas priver les enfants de Noël. Non ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par *Lady of Shalott* le Mar 29 Oct 2013 - 9:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il faudrait selon lui, replacer l'élève au centre du système éducatif, et penser l'école non plus en fonction des enseignants mais des enfants.
Comme tout cela est original. Un grand penseur, à n'en pas douter.
Mmmhhh, dites, si l'école est pensée en fonction des enseignants, où / qui dois-je appeler pour qu'on corrige immédiatement furieux deux-trois bricoles, comme des classes surchargées, des moyens défaillants (siouplé, un feutre pour écrire au tableau, à vot'bon coeur... Rolling Eyes ), une photocopieuse chroniquement en panne, un horaire par classe de plus en plus réduit, des corvées administratives de plus en plus nombreuses ??? Tant qu'on y est, vous me mettrez du chauffage dans mes salles, du café à volonté pendant mes pauses, avec des gâteaux (parce que, voui, je suis gourmande Embarassed ), et je prendrais bien aussi un jus d'orange. Merci.

Spoiler:
C'est bon, le fantasme abi 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
avatar
Tine523
Niveau 4

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Tine523 le Mar 29 Oct 2013 - 10:01
Il ne s'agissait pas pour moi de convaincre qui que ce soit, c'est juste que c'est une idée que j'entends dans les couloirs et parfois en salle des profs, ou même en discutant avec des instits. L'an dernier, on nous a donné 2 jours de plus pour les vacances d'automne, personnellement, je n'y vois aucun intérêt, si ce n'est qu'on m'a demandé de venir travailler 2 mercredis après-midis en échange. Et quand je vois , cette superbe réforme sur les rythmes scolaires, je me pose des questions... je ne suis quand même pas la seule.

Je suis consciente qu'on a tous besoin d'une vraie coupure pour oublier à quoi ressemble un élève car notre profession est nerveusement très difficile et sans un bon équilibre familiale , il est parfois difficile de ne pas craquer.
avatar
Tine523
Niveau 4

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Tine523 le Mar 29 Oct 2013 - 10:04
Tant qu'on est dans l'idéal , moi c'est la clim qu'il me faut , à partir de mai on est en surchauffe!!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par JPhMM le Mar 29 Oct 2013 - 10:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il faudrait selon lui, replacer l'élève au centre du système éducatif, et penser l'école non plus en fonction des enseignants mais des enfants.
Comme tout cela est original. Un grand penseur, à n'en pas douter.
Mmmhhh, dites, si l'école est pensée en fonction des enseignants, où / qui dois-je appeler pour qu'on corrige immédiatement furieux deux-trois bricoles, comme des classes surchargées, des moyens défaillants (siouplé, un feutre pour écrire au tableau, à vot'bon coeur... Rolling Eyes ), une photocopieuse chroniquement en panne, un horaire par classe de plus en plus réduit, des corvées administratives de plus en plus nombreuses ??? Tant qu'on y est, vous me mettrez du chauffage dans mes salles, du café à volonté pendant mes pauses, avec des gâteaux (parce que, voui, je suis gourmande Embarassed ), et je prendrais bien aussi un jus d'orange. Merci.
Sans parler du fait que si l'école était vraiment pensée en fonction de l'intérêt des élèves, les moyens ne seraient pas défaillants, les classes pas surchargées (mais très allégées, au contraire), les salles à bonne température, etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Pseudo le Mar 29 Oct 2013 - 10:06
Mais si les gamins sont désœuvrés, où est-il inscrit dans le marbre que c'est aux profs de leur assurer des activités ?
Il faut aimer les enfants au point de vouloir les sauver de l'univers familial pour être prof, c'est ça ? Et pour être parents, alors ? Ne faut-il pas avoir envie de s'occuper de ses gosses quand ils ne sont pas à l'école ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Tine523
Niveau 4

Re: Gabriel Cohn-Bendit: "Les vacances scolaires sont un scandale"

par Tine523 le Mar 29 Oct 2013 - 10:08
C'est là qu'il faudrait peut-être repenser la place de l'enfant dans notre société!
... notre société même!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum