Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par PauvreYorick le Mer 30 Oct 2013 - 14:51

@Lilypims a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Lilypims a écrit:

Mais ils ne le sont pas et, en attendant, nous sommes seuls.
Et bien il faut le dire, haut et fort, ça !
Le dire à la hiérarchie = vous êtes incompétents (tous les enfants ont le droit d'être scolarisés normalement"), changez de métier.
Le dire aux gens hors EN = tu es égoïste (tu ne veux t'occuper que des enfants sans problèmes), change de métier.
J'ai une idée, d'un coup: si les profs créaient un syndicat? bounce 

PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par Olympias le Mer 30 Oct 2013 - 14:56

Pour ceux que ça intéresse
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par Chocolat le Mer 30 Oct 2013 - 14:58

@PauvreYorick a écrit:
J'ai une idée, d'un coup: si les profs créaient un syndicat? bounce 
Je sais que tu dis ça pour rire, mais je réagis quand même.
Des syndicats, il y en a déjà; et beaucoup trop, d'ailleurs; mais ils ne savent pas être efficaces.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par PauvreYorick le Mer 30 Oct 2013 - 15:03

Pour rire, à moitié seulement: le genre d'action dont il était question me semblait typiquement relever d'une démarche syndicale, l'idéal pour sortir les personnels de leur isolement individuel. Je précise, au cas où, que je suis syndiqué (au SNES). Je comprends que l'on déplore que l'efficacité des syndicats ne soit pas plus grande qu'elle ne l'est, mais je m'estime très mal placé pour jeter la pierre, parce que je n'ai pas beaucoup contribué, sinon par ma cotisation, à une quelconque activité syndicale.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par Chocolat le Mer 30 Oct 2013 - 15:07

@Olympias a écrit:Pour ceux que ça intéresse
Merci.
Il y a le même genre de doc pour les EIP et pour les TSL, mais la différence entre les trois est très importante.
Elle me paraît en tout cas ingérable pour les TED sans AVS.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par Chocolat le Mer 30 Oct 2013 - 15:16

@PauvreYorick a écrit:Pour rire, à moitié seulement: le genre d'action dont il était question me semblait typiquement relever d'une démarche syndicale, l'idéal pour sortir les personnels de leur isolement individuel. Je précise, au cas où, que je suis syndiqué (au SNES). Je comprends que l'on déplore que l'efficacité des syndicats ne soit pas plus grande qu'elle ne l'est, mais je m'estime très mal placé pour jeter la pierre, parce que je n'ai pas beaucoup contribué, sinon par ma cotisation, à une quelconque activité syndicale.
J'ai été syndiquée, et j'ai essayé de contribuer par ma cotisation, ainsi qu'à travers une implication sur le terrain.
Aujourd'hui je ne le suis plus, et ce pour deux raisons principales :

- je ne me sens presque jamais représentée (au niveau des problématiques abordées et défendues)
- je n'approuve pas la stratégie de communication adoptée


Je persiste néanmoins à penser et à affirmer que leur existence est indispensable, à condition qu'ils changent de stratégie et de cheval de bataille.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendaison accidentelle à Tarascon : l'institutrice relaxée

Message par auléric le Mer 30 Oct 2013 - 15:24

@Chocolat a écrit:
@Lilypims a écrit:

Mais ils ne le sont pas et, en attendant, nous sommes seuls.
Et bien il faut le dire, haut et fort, ça !

Mais le problème est que chacun tente de se débrouiller dans son coin comme il peut, parce que c'est bien connu que le fait de reconnaître que non, on n'y arrive pas, est une preuve de faiblesse (ou d'incompétence) qui sera pointée du doigt par ceux qui sont censés apporter des solutions...
c'est tout à fait çà
avatar
auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum