Les Echos : Est-ce déjà la fin du quinquennat Hollande ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Echos : Est-ce déjà la fin du quinquennat Hollande ?

Message par John le Mar 29 Oct - 11:33

Bien sûr, il a été élu pour cinq ans. Mais moins d'un an et demi après son élection, François Hollande a déjà achevé son action de président. Il ne sera désormais plus qu'une image de chef de l'Etat. Symboliquement, c'est une jeune fille de quinze ans qui a clos la séquence active du quinquennat. Il y a dix jours, Leonarda rejetait dans la seconde son jugement de Salomon baroque faisant penser à « Tintin au Congo » découpant un chapeau en deux pour contenter deux larrons : la fille en France, la famille au Kosovo. Plus profondément, l'élu du 6 mai 2012 est tétanisé par une majorité éclatée, une popularité laminée, une économie plombée. En témoignent ses revirements sur la fiscalité qui constitue pourtant, si l'on ose dire, son péché mignon : baisse de l'impôt sur les sociétés devenue une hausse, annulation de la diminution du taux réduit de TVA, maintien d'une fiscalité favorisant le diesel, suppression de la taxation des plans d'épargne en actions (PEA) au taux normal de CSG…

Certes, le président va peut-être tenir sa grande promesse d'inverser la courbe du chômage dans les mois qui viennent. Mais cette victoire remportée en créant des dizaines de milliers de postes aidés, aussi coûteux qu'éphémères, ne sera qu'un faux-semblant. Plutôt que la mère de toutes les réformes, elle ne sera qu'une fille maladive bientôt condamnée.

Bien sûr, il est tentant d'incriminer l'homme, et ce n'est pas forcément injustifié. Enarque rompu aux brillantes joutes verbales plus qu'à l'action de terrain, forgeron dix ans durant de subtiles motions de synthèse au PS, élu comme Jacques Chirac d'une Corrèze longtemps dominée par le « petit père Queuille » pour qui « il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout », François Hollande n'est pas précisément réputé pour sa capacité à décider. Mais le problème va bien au-delà. Hollande est le nom d'une paralysie politique que l'on retrouve ailleurs, dans le temps et l'espace. Cette paralysie a trois grandes racines : le jeu politique lui-même qui accorde la légitimité aux gouvernants pour peu de temps, des institutions qui encouragent les bâtons dans les roues et une gauche qui n'aime pas gouverner.
http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203093440025-la-fin-du-quinquennat-hollande-623328.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Echos : Est-ce déjà la fin du quinquennat Hollande ?

Message par Ronin le Mar 29 Oct - 11:56

Mais non mais non, laissons lui le temps de faire une synthèse Laughing 

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum