Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Buenos Aires : une école de la deuxième chance pour les travestis (ou : "Autrefois droguée et prostituée, Daniela fait des crumbles").

par John le Mar 29 Oct 2013 - 16:30
L'AFP rend compte d'une école qui vient en aide aux prostitué(e)s d'Argentine qui ont connu la drogue et la prostitution :
http://vidayestilo.terra.com.co/una-escuela-quiere-cambiar-la-vida-a-los-travestis-en-argentina,06564467737f1410VgnCLD2000000dc6eb0aRCRD.html

Extrait :
Lejos de la rigidez de los ámbitos educativos tradicionales, el centro de formación preuniversitaria Bachillerato Popular Trans Mocha Celis, abierto en 2012 en Buenos Aires, se puebla a diario de transexuales y travestis que quieren cambiar su vida, marcada por la prostitución.

"Este bachillerato busca abrir un abanico de posibilidades para que cada quién pueda elegir. Que la prostitución no sea el único medio de vida posible para las trans", dice a la AFP Francisco Quiñones, uno de los coordinadores del proyecto.

En el quinto piso de un antiguo edificio ferroviario abandonado, que fue ocupado y recuperado por una asamblea de barrial tras la crisis económica de 2001, unos 40 estudiantes cursan en aulas vidriadas y luminosas materias como Economía Social o Inclusión Laboral, entre otras que integran este "proyecto formativo ocupacional".

El Bachillerato funciona de tarde, en un horario que permite la asistencia de "las chicas", como se dicen entre ellas, ya que casi todas son prostitutas, trabajan de noche y necesitan la mañana para reponerse, cuentan.
Le Figaro rend compte de cette école :
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/une-ecole-de-la-deuxieme-chance-pour-les-travestis-de-buenos-aires-3242/

Extrait :
Les 40 élèves se prostituent la nuit, dorment le matin et vont aux cours de l’école Mocha Celis l’après-midi. En guise de locaux, le 5e étage d’un bâtiment du quartier commerçant de Chacarita, des anciens bureaux d’une compagnie de chemins de fer. Les professeurs officient en tant que bénévoles dans cette école de la deuxième chance qui a ouvert en 2012 pour les jeunes transsexuels et travestis.[...]
En Argentine, les travestis ont une espérance de vie de 35 ans, du fait de la drogue, de la violence et des maladies sexuellement transmissibles. 85% des travestis ou transsexuels ne finissent pas leur scolarité, victimes de moqueries, brimades ou de violence. Un processus qui sera long à inverser. Mais pour Francisco Quiñones, l’émergence de l’école Mocha Celis est une victoire, l’aboutissement d’années de combat pour les droits des minorités trans et travestis.
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/une-ecole-de-la-deuxieme-chance-pour-les-travestis-de-buenos-aires-3242/

On admirera le sous-titre : "Autrefois droguée et prostituée, Daniela fait des crumbles" :shock:

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum