Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par John le Mer 30 Oct 2013 - 21:30
67 ans. Une impression de fatigue. Rendez-vous chez mon toubib. Coronographie en semi-urgence. Le cardiologue m’explique tout. On va me shooter un peu pour me glisser une caméra dans une artère. Un brancardier souriant s’empare de mon lit à roulettes. Slalom dans les couloirs. Mon pilote jette un œil sur sa montre. « 10H30… Avec les nouveaux rythmes de l’hôpital, ce n’est plus le cardio, qui va vous opérer, c’est moi ! Mais n’ayez pas peur, j’ai fait un stage d’une semaine et tout ira bien !» Malaise… au sens propre et figuré. Et là, je me réveille…

Je me suis assoupi. Normal ! Il est quatorze heures trente. Table ronde du CRAP-cahiers pédagogiques. Salle surchauffée. En apéritif au débat : la réforme dite des « rythmes scolaires », au sein d’une réflexion plus large sur la refondation de l’Ecole. Mon malaise rebondit. Comment expliquer que jusqu’à 16 heures, les enfants d’une école primaire soient confiés à un agent de l’état formé à bac plus cinq, voire six dans la réalité, puis que deux minutes après, les mêmes enfants basculent sous la responsabilité d’un BAFA, formé en deux semaines… parfois sans le bac ? Comment expliquer que ce qui apparaît comme impensable dans le monde hospitalier devienne réalité dans le monde éducatif ?

A partir de cette parabole dérangeante, je voudrais pointer quelques tensions à trancher dans le cadre d’une réflexion plus globale sur ce piège dans lequel le ministre semble s’être enfermé lui-même. Tensions qui pour certaines relèvent du non-dit, voire du tabou ; ce qui explique, en partie, la situation actuelle. [...]

Et là je constate que je me suis de nouveau assoupi. Dans la salle, je connais un bon tiers des participants. « Toujours les mêmes » selon la formule consacrée de ceux qui pleurent sur les seulement 15 à 20% des enseignants, soit disant mobilisés…Puis, je me réveille. Philippe Watrelot, le "big chief" des Cahiers Pédagogiques, vient d’employer un mot anglais. En gros, si j’ai bien compris, nous ne savons pas nous appuyer sur l’existant pour aller de l’avant. Et il a raison. Partir de… pour en partir. J’adore cette formule, à la fois réaliste et utopique, de Jean Yves Rochex. Les décideurs, y compris ceux qui sont de bonne volonté, « rêvent » les enseignants (ou cauchemardent, c’est selon), comme certains profs « rêvent » les élèves. Et si nous partions, pour une fois, de la vraie vie des enseignants, pour construire des réformes avec eux ?

Il fait trop chaud. Je craque quand mon vieux copain Yves Fournel, adjoint au maire de la ville de Lyon, avec qui j’ai milité syndicalement à la grande époque, semble surpris des résistances à la refondation, alors que « Tout le monde a été consulté… ». C’est vrai… sauf les enseignants.

Jean Paul Julliand

Ex-ex-ex-… aujourd’hui retraité.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par Olympias le Jeu 31 Oct 2013 - 10:53
Mais ça, on le savait, sauf qu'on l'oublie...trop souvent ! La concertation c'est sans nous, enfin, sans celles et ceux qui vont au charbon, qui ont des choses à dire...(pas intéressant quoi !). Mais dans ce domaine, furieux le changement, c'est pas maintenant...
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par atrium le Jeu 31 Oct 2013 - 11:00
La cardiologie, c'est élitiste.

Mieux vaut un bon généraliste dévoué qui comprend le vécu des patients.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Paratge
Érudit

Re: Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par Paratge le Jeu 31 Oct 2013 - 11:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La cardiologie, c'est élitiste.

Mieux vaut un bon généraliste dévoué qui comprend le vécu des patients.
Ou mieux encore un psychologue formé dans un IUFM.
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par Docteur OX le Jeu 31 Oct 2013 - 11:43
John, le lien stp. Merki.
avatar
Paratge
Érudit

Re: Le cardiologue et le prof des écoles - Rythmes scolaires : "Tout le monde a été consulté, sauf les enseignants".

par Paratge le Jeu 31 Oct 2013 - 17:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum