Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par lapetitemu le Jeu 31 Oct 2013 - 18:44

Suite de la série "Déprimée par mes 6e" ! Pour rappel du problème, voir ici.

Il faut donc que je leur apprenne :
- à lire (correctement, oral comme écrit)
- à écrire (des phrases complètes, avec le moins possible de fautes d'orthographe)
- à travailler (ne pas penser à acheter le livre le jour du contrôle de lecture, rattraper un cours qu'on a manqué...)
- et à se tenir en classe (ARRÊTER les commentaires à voix haute - ça se voit que je suis excédée ?  furieux -, se mettre au travail rapidement, lever la main avant de parler).

Tout un programme !

Après moultes réflexions, je suis prête à tester de nouvelles choses avec eux, si ça peut réduire un peu la catastrophe (et que je les récupère les années suivantes, si ça m'arrive, avec un niveau un peu meilleur...). Mais il reste certaines conditions, certains incontournables : je n'ai que cinq heures par semaine en tout et pour tout avec eux, jamais en demi-groupes. Je peux en envoyer quelques-uns (quatre max) en soutien mais ce n'est pas moi qui l'assure. Je peux éventuellement envisager, ponctuellement, d'envoyer une moitié de classe faire un travail au CDI pendant que je garde les autres en classe, mais je n'en abuserai pas, car je ne sais pas si j'en ai vraiment le droit, et, surtout, le documentaliste est bien trop inefficace pour leur faire faire quoi que ce soit de constructif, même si je lui explique mon projet (et encore moins si je lui laisse l'initiative).

Voilà ! Avec tout ça, que me conseillez-vous pour la suite de l'année ? Je pense notamment aux bons conseils de Véronique, à son travail sur l'écriture. Certains s'en sont-ils inspirés, mais avec des conditions "normales" (car je crois que Véronique a une heure de plus en 6e) ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par lapetitemu le Mer 13 Nov 2013 - 14:21

J'ai édité le titre et je reviens vers vous car, vraiment, je me sens démunie.

Pour info, j'ai refait le contrôle de lecture qu'ils avaient raté avant les vacances : prévenus le mardi de la rentrée, une semaine pour re(normalement)lire les six contes de Perrault, questions similaires un peu simplifiées. Résultat : au mieux, ils sont passés de 2 à 4/20 ; et ceux qui avaient eu une bonne note la première fois se sont complètement relâchés, pas de phrases complètes, questions laissées blanches... Certains qui avaient 14/20 ont finalement en dessous de la moyenne à ce deuxième contrôle.

Le problème est réel. Je pense qu'ils ne travaillent pas parce qu'ils ne savent pas travailler, et je pense qu'ils ont un retard d'un an ou deux (voire plus) en lecture, écriture, compréhension, maîtrise de la langue. Ce qui explique (ou ce qui entraîne, je ne sais pas trop dans quel sens ça va) leur immaturité, et donc leurs problèmes de comportement en classe.

Je suis prête à les aider, comme je l'ai dit plus tôt.
Mais je suis désemparée. Je ne suis pas instit. Je n'ai aucune idée de la manière dont on apprend à lire et à écrire à 22 élèves de 6e. Je veux bien laisser de côté le programme, l'histoire des arts, etc... Mais pour faire quoi à la place ?

Pour l'instant, comme "pistes", je n'ai que les conseils de Véronique pour l'écriture (mais ce ne sont que des remarques relevées çà et là sur le forum, pas une méthode fournie clé en main, et c'est bien normal !), et le manuel Lector Lectrix dont j'avais fait l'acquisition l'an dernier pour le soutien.

Mais je ne sais pas par quel bout commencer. En gros, je me demande comment concilier le programme de 6e avec une autre manière de travailler, qui reviendrait vraiment sur les bases de la compréhension de l'écrit et de la maîtrise de la langue.

J'espère avoir plus de commentaires cette fois-ci !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par Kalypso le Mer 13 Nov 2013 - 15:15

je ne suis pas prof de lettres mais j'aimerais savoir ce qu'en pensent les autres collègues, notamment le ou la collègue d'histoire géo, qui doit aussi être en prise directe avec leurs problèmes de langue... ?

tu leur fais quoi comme type de séances en classe ? et si tu prends des textes plus simples, plus courts, que tu commences par les faire lire à haute voix avant de décortiquer très lentement chaque texte, après avoir dégagé le sens global ?

je me rappelle que mon instit de cm2 nous demandait de faire des lectures très souvent, et on devait tous chercher au moins 3 mots inconnus (chez nous), ensuite on mettait en commun et on notait dans un cahier de voc (à apprendre)... c'était un peu plus ludique car ceux qui n'avaient pas cherché ces mots là devaient être en mesure de répondre aux autres !

bref, je ne t'aide pas beaucoup...

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par retraitée le Mer 13 Nov 2013 - 15:30

Pour travailler l'attention, des exercices de copie sont utiles.
Et à ta place, je m'inspirerais des manuels de primaire du GRIP.
http://www.slecc.fr/index.html

S'ils ont un niveau CE1 ou CM, il faut reprendre les bases.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par marininha le Mer 13 Nov 2013 - 15:32

Même problème ici, je ne peux que compatir .. Je suis horrifiée par leurs copies, leur niveau de lecture, leur absence totale de vocabulaire ... C'est incroyable ce niveau ... J'attends de voir ce qu'on va te répondre, mais sache que tu n'es pas seule ! santeverre 

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par retraitée le Mer 13 Nov 2013 - 15:37

De toutes façons, quand j'avais des 6e faibles, je revoyais les notions de mots, de lettres, de syllabes, les accents et leur rôle, la ponctuation, les marques de genre et de nombre, les classes de mots, les groupes de verbes etc, toutes choses revues dans le manuel de CM mentionné ci-dessus.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Nov 2013 - 16:15


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par falblabla le Mer 13 Nov 2013 - 16:16

Jette un oeuil sur "je lis, je comprends" CM1 et CM2, c'est de la grammaire de texte téléchargeable en ligne.
Pour la production d'écrit, j'utilise des supports du type livres d'artistes : tu fais de la lecture, de l'écriture et de l'histoire des arts en même temps.
Les dictées : des phrases ou des textes de leur production avec le vocabulaire rencontré et l'étude des sons.
Je reviens si j'ai d'autres idées.

Ah oui ! J'ai le même type d'élèves que toi, et bizarrement, quand je leur explique l'origine des mots, ils la retiennent.

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par lapetitemu le Mer 13 Nov 2013 - 16:37

Merci beaucoup pour tous vos messages ! Merci Spinoza pour avoir fait le travail à ma place Embarassed (je suis peut-être comme mes élèves, finalement...)

Je vais regarder tout ce que vous me dites (manuels en ligne, sujets du forum...).

Falblabla : qu'appelles-tu livres d'artistes ?

Sinon, je rebondis sur ce disait Top glamour, par rapport au fait de raccourcir les textes : c'est facile à faire sur un chapitre de groupement de textes, mais quid des œuvres intégrales ?
Bon, là, les Contes de Perrault, je peux concevoir que c'est ultra difficile pour des élèves comme ça. Mais comment puis-je être sûre que ce sera mieux sur les autres œuvres que j'ai prévues ? La seule "facile" que je fais, c'est Le Magicien d'Oz (et qui arrive juste après Perrault, donc ça les "reposera" peut-être un peu), mais ensuite c'est Le Médecin malgré lui et L'Odyssée. Je n'y peux rien : ce sont les programmes. Dois-je revoir ce choix d’œuvres à la baisse ? Si oui, par quoi les remplacer ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par falblabla le Mer 13 Nov 2013 - 16:56

Les livres d'artistes sont des albums où l'écrit et les illustrations sont en interaction. Des livres pas comme les autres (plus ludiques). Ils étonnent et développent la curiosité.
Deux exemples qui me viennent à l'esprit :
"Leaves" de Komagata Katsumi : des pages en braille, en anglais, et des illustrations en pages découpées.
Enzo Mori "Le jeu des fables" : des illustrations épaisses, non reliées mais qui s'emboitent, ou les enfants doivent imaginer l'histoire.




falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Nov 2013 - 17:31

@lapetitemu a écrit:Merci beaucoup pour tous vos messages ! Merci Spinoza pour avoir fait le travail à ma place Embarassed
Ce n'est pas du tout complet, j'ai mis seulement les sujets qui sont dans la rubrique français au primaire sur Neoprofs, mais déjà ça te fait de la lecture.
Pour compléter : tu dois encore pouvoir trouver d'autres sujets, dans la partie français/collège (et peut-être dans d'autres rubriques?) sur Neoprofs. Et ensuite si ça ne suffit pas, tu as aussi le forum Le Trouble à écumer.
Outre bien sûr les personnes compétentes sur le forum (et notamment V. Marchais veneration ), je me permettrais de te conseiller de lire ce que dit M-O Sephiha ici --> http://skhole.fr/dysorthographies-au-coll%C3%A8ge-par-marc-olivier-sephiha
Il y a d'ailleurs peut-être un sujet sur cet article.
ou ici sous une forme plus vivante --> http://www.soseducation.org/colloque/actes_colloque_06.php?PHPSESSID=5h7a72kjf5b4vm5qlra1dkf9i0
(attention à sos-education tout de même http://www.liberation.fr/societe/2003/04/01/sos-education-attention-danger_460300 et http://education.blog.lemonde.fr/2010/05/13/lultra-verite-sur-sos-education-4/ )

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par Lelapinblanc le Mer 13 Nov 2013 - 18:14

Bonjour,
peut-être peux-tu t'aider des ressources pour les élèves non francophones du point du fle (http://www.lepointdufle.net/) ? Une mine d'exercices accessibles !
En lecture, partir de choses très simples (types les "histoires pressées", des albums "pour grands") et faire de la lecture à voix haute, en faisant des points de vocabulaire ?
Bon courage !

Lelapinblanc
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par lapetitemu le Jeu 14 Nov 2013 - 17:38

La lecture à voix haute, c'est une piste, parce que ça pourrait m'aider aussi à résoudre les problèmes de comportement : leur apprendre à être attentif, à écouter, à se concentrer.
Mais je ne pourrais bien sûr pas m'en contenter puisque mon but est quand même de leur apprendre à se débrouiller face à l'écrit.

Falblabla, ce genre de supports, je ne peux pas me permettre d'en faire l'acquisition, et je ne vois pas trop comment les utiliser dans une classe de 22 élèves (et encore, j'ai de la chance, ils ne sont pas 30). Là se trouve la limite de nombreuses activités qu'on nous propose en formation, avec des albums par exemple : pas utilisable en classe entière dans un collège sans grands moyens financiers.

J'ai bien lu ce que vous m'avez écrit, j'ai pas mal discuté avec l'une de mes collègues de français, je note tout un tas de choses que je pourrais faire, mais il me reste un problème : celui de ma progression.
En fait, c'est une question centrale : dois-je repenser toute ma progression, en remplaçant mes chapitres trop compliqués pour la plupart (celui sur les Contes de Perrault que je fais en ce moment, par exemple, mais j'imagine que sur Molière et sur L'Odyssée, ce sera pareil) par des groupements de textes courts et accessibles, ou bien des OI très courtes, voire de littérature jeunesse ? Cela revient à ne pas suivre le programme. Mais il me semble clair qu'avec cette classe-là, le programme n'est pas faisable en l'état.
Ou bien dois-je me contenter de modifier mes chapitres de l'intérieur, en supprimant certaines séances superflues, en gardant les mêmes oeuvres mais en privilégiant la lecture collective, l'explication à l'oral du sens littéral... ?

Là, je bloque complètement.
Pour mettre en oeuvre toutes les activités (et il y en a des tonnes) que vous me proposez et qui me semblent intéressantes pour ces élèves, il faudrait mettre le programme à la poubelle et repartir de zéro. C'est ça qui me semble difficile, et qui me laisse désemparée pour le moment.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par allan le Jeu 14 Nov 2013 - 18:13

bonjour à toi,
Je peux te donner quelques modestes pistes, puisque cela fait plusieurs années que je prends en charge une classe de 6eme à dispositif spécifique ( en grande difficulté).
Tout d'abord, les programmes tels qu'ils sont rédigés, ne peuvent en aucun cas convenir à ces petits. Ces élèves ont généralement deux à trois ans de retard dans les apprentissages de l'école élémentaire.
Pour mes progressions , voici comment je procède:
1 Je cloisonne mes activités afin de leur donner des repères.
Lundi lecture suivie - mardi grammaire....etc ca rassure les élèves et ca permet de mettre un peu d'ordre dans leurs têtes.
2 Ma progression grammaticale est extrêmement simple. Il faut retirer le métalangage superflu sinon tes élèves mélangeront tout!!!
Ils doivent être capables de distinguer les principales natures de mots avant de rentrer dans les fonctions dans la phrase.
3 En lecture, il faut faire un deuil sur le programme qui est manifestement insurmontable pour ces publics. L'inspecteur lui - même m'a dit: "Mr , prenez des libertés et laissez tomber le programme!votre objectif est de leur apprendre à lire et un peu écrire correctement".
Je n'étudie pas Molière avec cette classe, je choisis une version très romancée de L'odyssée et je leur fais lire Les récrés du Petit Nicolas ( avec des questions simples à l'appui pour vérifier leur degré de compréhension en lecture).
4 En orthographe: dictées à trous :Au tableau, j'écris un texte dont certaines terminaisons ont été retirées ( 10 en général, je mets 1 pt par terminaison correcte).Il faut très souvent les faire copier car c'est une compétence qui n'est absolument pas maîtrisée pour ces publics.
5 En expression écrite: démarre sur des textes tronqués, des jeux d'écriture... des lettres imaginaires à envoyer à mémé...etc...
Je n'ai pas de solutions miracles toutefois, j'ai remarqué avec le temps qu'il fallait éviter autant que faire se peut les photocopies et les questionnements en texte trop longs.
Contente toi de reprendre les bases du CM1 /CM2 et prends les chemins de traverse en ce qui concerne les programmes sans quoi , tu n'arriveras pas à les (r) accrocher.

allan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler autrement en 6e avec une classe entière en difficulté

Message par lapetitemu le Jeu 14 Nov 2013 - 19:36

Merci beaucoup Allan, ce que tu écris me paraît concret et me fait voir plus clair. Cela m'aide beaucoup !

Ce que je compte faire, c'est discuter avec les autres collègues (la PP, mais qui est en EPS, donc n'a pas forcément noté les mêmes difficultés que moi, les autres profs de disciplines littéraires/linguistiques en priorité) pour savoir s'ils considèrent aussi que la classe est en grande difficulté, et mérite donc des actions spécifiques. Car, si ça se trouve, je suis alarmiste, et je ne voudrais pas les "priver" d'une progression normale, passant par les points du programme. Si je me lance dans une nouvelle manière de faire, il faudra, je pense, que j'en parle à l'équipe, et puis à mes collègues de français qui les récupéreront les années suivantes.

Juste une question : qu'appelles-tu éviter les photocopies ? Photocopies de textes, de questions, de leçons... ? Parce que pour les textes, si je ne peux pas me servir de mes oeuvres intégrales, ni des textes du manuel, ni des photocopies, je vais être bloquée !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum