Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
retraitée
Vénérable

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par retraitée le Lun 4 Nov 2013 - 18:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De fait, je viens de vérifier, de 2004 à 2007, il a dirigé la maison des adolescents de Cochin, fondée grâce aux pièces jaunes de Bernadette.

avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par arcenciel le Lun 4 Nov 2013 - 18:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est sans doute un bon psy mais ça n'en fait pas un expert sur l'école.

Edit: Après lecture du message de philann, il a apparemment un léger problème d'éthique (ou le melon au choix).
Dans le sud il se dit qu'il a le melon... (depuis la maison de Solenn)
avatar
egomet
Grand sage

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par egomet le Lun 4 Nov 2013 - 18:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce guignol est évalué par ses patients, je suppose ?
D'une certaine manière oui. Si les patients n'ont plus confiance, ils cessent de venir chez lui.

Évidemment, les parents n'ont pas d'expertise qui permettraient de faire une évaluation fine de notre travail. Si on leur demandait de mettre des notes, ce serait assez folklorique. Mais ils ont un aperçu des résultats, et il est légitime qu'ils puissent décider de nous accorder ou de nous retirer leur confiance, ou tout simplement de nous préférer d'autres professeurs qu'ils estiment meilleurs.

Quand vous choisissez un garagiste, vous n'avez pas de compétences particulières en mécanique. Pourtant vous avez une petite idée de son travail: les délais sont tenus, les réparations tiennent, on est bien conseillé...

Ce qui me chagrine, c'est que notre bonhomme ne nous dit pas du tout comment il voit les choses. Or dans tout le reste de son intervention, il ne semble pas partisan de la moindre liberté scolaire. Il n'a pas l'air de vouloir que les parents votent avec leurs pieds. Dans ces conditions, ça risque de tourner au n'importe quoi. C'est un peu comme si on n'avait pas le droit de choisir son garagiste et que, pour compenser, on se mettait à le fliquer, à le juger, à lui dire son métier...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Sikelia
Niveau 5

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Sikelia le Lun 4 Nov 2013 - 19:38
"Je crois même que les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents."

Et, inversement, les parents devraient être évalués par les professeurs.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Sikelia
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par victor44 le Lun 4 Nov 2013 - 23:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est vraiment le problème , ces gens à qui les médias font croire qu'ils sont indispensables dans des domaines qui leur sont totalement étrangers! (en tant que pédo-psychiatre, il est autant habilité à parler de l'organisation de lécole qu'à parler de la fabrication des confitures Bonne Maman...)
Ben non, il est très légitime au contraire. S'il intervenait sur la réforme des programmes d'histoire on pourrait râler.

Le problème c'est que beaucoup de gens comme toi pensent que les profs savent tout sur tout mieux que tout le monde. Dans d'autres organisations, chacun son role.

Ne pas se soucier de l'avis des pédiatres dans l'organisation de l'école c'est ça qui est d'une stupidité rare. Pour réparer les chiotes quand c'est bouché dans ton collège qui s'y colle? Les profs d'EPS ou d'Histoire?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par JPhMM le Lun 4 Nov 2013 - 23:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est vraiment le problème , ces gens à qui les médias font croire qu'ils sont indispensables dans des domaines qui leur sont totalement étrangers! (en tant que pédo-psychiatre, il est autant habilité à parler de l'organisation de lécole qu'à parler de la fabrication des confitures Bonne Maman...)
Ben non, il est très légitime au contraire. S'il intervenait sur la réforme des programmes d'histoire on pourrait râler.

Le problème c'est que beaucoup de gens comme toi pensent que les profs savent tout sur tout mieux que tout le monde. Dans d'autres organisations, chacun son role.

Ne pas se soucier de l'avis des pédiatres dans l'organisation de l'école c'est ça qui est d'une stupidité rare.
Appliquons ton argument.
Est-ce ton rôle de décider s'il est très légitime ? Est-ce ton rôle de savoir tout sur tout et en particulier de décider si ne pas se soucier de l'avis des pédiatres dans l'organisation de l'école est d'une stupidité rare ou pas ?

En effet, tu dis que « avoir opinion sur N » n'est pas du rôle d'un enseignant.
Mais toi-même, tu exprimes « avoir une opinion sur "avoir une opinion sur N" » sans de demander cette fois-ci, si cela serait du rôle de l'enseignant.

Étrange...


Dernière édition par JPhMM le Lun 4 Nov 2013 - 23:55, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
philann
Doyen

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par philann le Lun 4 Nov 2013 - 23:52
Sauf qu'il y a pédiatre, psychiatre....et GUIGNOL médiatique...dont oui on peut se f..... de l'avis...sans la moindre difficulté. Ca peut même aider!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
yogi
Grand sage

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par yogi le Mar 5 Nov 2013 - 0:07
Je l'aimais bien cet homme mais maintenant qu'il ouvre tout le temps sur les questions scolaires en étant mal informé au préalable,ca me gonfle!
Je l'ai vu cette semaine à la télé et je trouvais qu'il avait des propos injustes et qu'il ne connaissait pas vraiment le fond du problème.Il arrive avec des solutions tel un zorro ,sans savoir tous les tenants et les aboutissants.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Ruthven le Mar 5 Nov 2013 - 0:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Sauf qu'il y a pédiatre, psychiatre....et GUIGNOL médiatique...dont oui on peut se f..... de l'avis...sans la moindre difficulté. Ca peut même aider!
Mais que viendrait faire un pédiatre même sérieux comme expert sur l'école ? L'école n'est pas une maladie dont il s'agit de guérir les enfants ...
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Ronin le Mar 5 Nov 2013 - 12:06
D'autant qu'il n'est pas pédiatre mais pédo-psychiatre et que sa recherche de notoriété ainsi que certaines indiscrétions sur ses patients le rendent insupportable auprès de ses collègues. Il en est des bien plus au courant des questions scolaires que lui, reconnu pour son enflure narcissique sans limite. ( Il délivre aussi des chroniques sur le rugby dans midi olympique etc. (

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par atrium le Mar 5 Nov 2013 - 12:48
Si le pédo-psychiatre est plus compétent que l'instit pour parler d'école, on pourrait aussi dire que le psychiatre lambda est plus compétent que l'ingénieur dans l'organisation d'une chaîne de production puisqu'on est en plein délire.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par victor44 le Mar 5 Nov 2013 - 13:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si le pédo-psychiatre est plus compétent que l'instit pour parler d'école, on pourrait aussi dire que le psychiatre lambda est plus compétent que l'ingénieur dans l'organisation d'une chaîne de production puisqu'on est en plein délire.
Vous avez raison, virons tous ces médecins du travail et tous ces psychologues d'entreprise qui empechent les patrons de pouvoir enfin mettre au travail ces faineants de salariés, la france va enfin devenir performante.

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Iphigénie le Mar 5 Nov 2013 - 14:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est vraiment le problème , ces gens à qui les médias font croire qu'ils sont indispensables dans des domaines qui leur sont totalement étrangers! (en tant que pédo-psychiatre, il est autant habilité à parler de l'organisation de lécole qu'à parler de la fabrication des confitures Bonne Maman...)
Ben non, il est très légitime au contraire. S'il intervenait sur la réforme des programmes d'histoire on pourrait râler.

Le problème c'est que beaucoup de gens comme toi pensent que les profs savent tout sur tout mieux que tout le monde. Dans d'autres organisations, chacun son role.

Ne pas se soucier de l'avis des pédiatres dans l'organisation de l'école c'est ça qui est d'une stupidité rare. Pour réparer les chiotes quand c'est bouché dans ton collège qui s'y colle? Les profs d'EPS ou d'Histoire?
Non non, c'est Rufo,  
professeur  car ce sont des chiottes d'enfants.
User17706
Enchanteur

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par User17706 le Mar 5 Nov 2013 - 14:23
Il est tout à fait vrai que les profs ne savent pas tout sur tout mieux que tout le monde, comme l'a dit victor44. Ce qui me gêne, c'est qu'on utilise cette vérité pour en tirer la conclusion qu'il faut boire les paroles du premier imposteur qui se présente.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Pseudo le Mar 5 Nov 2013 - 14:42
Ruffo dans ses œuvres radiophoniques

elephantrose

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
InvitéeLoCha
Fidèle du forum

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par InvitéeLoCha le Mar 5 Nov 2013 - 14:44
Ruffo est psymachin? peut être... il a surement des diplômes mais en tout cas, il fait beaucoup de télé(réalité)

" Allo? ici Nabila Ruffo "Rolling Eyes 
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par victor44 le Mar 5 Nov 2013 - 16:58
PauvreYorick a écrit:Il est tout à fait vrai que les profs ne savent pas tout sur tout mieux que tout le monde, comme l'a dit victor44. Ce qui me gêne, c'est qu'on utilise cette vérité pour en tirer la conclusion qu'il faut boire les paroles du premier imposteur qui se présente.
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire et c'est pour ça que j'ai cité une généralité sur les pédiatres et pédo-psy.

On a le droit de ne pas être d'accord avec Ruffo, mais c'est mieux d'expliquer ce qui cloche dans sa démarche plutot que d'écrire "il est nul" ou "les pédiatres n'ont pas à s'exprimer sur les rythmes de l'enfant" ou " ma concierge m'a dit que la dame du 22 le trouvait nul"
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par atrium le Mar 5 Nov 2013 - 17:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si le pédo-psychiatre est plus compétent que l'instit pour parler d'école, on pourrait aussi dire que le psychiatre lambda est plus compétent que l'ingénieur dans l'organisation d'une chaîne de production puisqu'on est en plein délire.
Vous avez raison, virons tous ces médecins du travail et tous ces psychologues d'entreprise qui empechent les patrons de pouvoir enfin mettre au travail ces faineants de salariés, la france va enfin devenir performante.

Vous ne faites donc aucune différence entre les différentes composantes de l'organisation du travail. Tant pis.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par retraitée le Mar 5 Nov 2013 - 17:48
Quel salmigondis!
Cath
Bon génie

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Cath le Mar 5 Nov 2013 - 17:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Ne pas se soucier de l'avis des pédiatres dans l'organisation de l'école c'est ça qui est d'une stupidité rare. Pour réparer les chiotes quand c'est bouché dans ton collège qui s'y colle? Les profs d'EPS ou d'Histoire?
Non non, c'est Rufo,  
professeur  car ce sont des chiottes d'enfants.

:aaq: 
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par atrium le Mar 5 Nov 2013 - 17:53
On se met au niveau des refondateurs. Rolling Eyes 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par atrium le Mar 5 Nov 2013 - 17:53
On se met au niveau des refondateurs. Rolling Eyes 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
User17706
Enchanteur

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par User17706 le Mar 5 Nov 2013 - 17:58
C'est malheureux à dire, mais la journée ne faisant que 24 heures, il est très difficile, voire impossible, d'être scientifiquement à jour lorsqu'on cumule autant d'activités que le Pr Rufo (voyez sa page wiki: il faut le temps d'écrire tous ces livres de vulgarisation, tout en animant toutes ces chroniques radio ou émissions de télévision, et en donnant cours, et en dirigeant les institutions qu'il dirige, sans compter les réunions, certes rares, des diverses académies, sociétés savantes, commissions...). La raison pour laquelle le gouvernement fait appel à lui, c'est bien évidemment sa notoriété, et certainement pas une quelconque compétence sur ce sujet précis. Je ne pense pas qu'il soit très hasardeux de suggérer qu'il ne doit plus guère avoir le temps, depuis environ une vingtaine d'années, de se maintenir à niveau dans sa propre spécialité: d'autant que les fonctions d'administration sont extrêmement prenantes.

Incidemment, cela veut dire aussi que les opposants doivent commencer par tenir sa parole pour ce qu'elle est: négligeable (sauf à se rendre sur un plateau télé, mais bon). Ce qui compte davantage, ce sont les diagnostics des véritables experts éventuels: Rufo n'est qu'une façade, il faudrait être diablement naïf pour s'imaginer un instant le contraire (et donc pour perdre son temps à décortiquer ses déclarations).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
yogi
Grand sage

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par yogi le Mar 5 Nov 2013 - 18:02
PauvreYorick a écrit:C'est malheureux à dire, mais la journée ne faisant que 24 heures, il est très difficile, voire impossible, d'être scientifiquement à jour lorsqu'on cumule autant d'activités que le Pr Rufo (voyez sa page wiki: il faut le temps d'écrire tous ces livres de vulgarisation, tout en animant toutes ces chroniques radio ou émissions de télévision, et en donnant cours, et en dirigeant les institutions qu'il dirige, sans compter les réunions, certes rares, des diverses académies, sociétés savantes, commissions...). La raison pour laquelle le gouvernement fait appel à lui, c'est bien évidemment sa notoriété, et certainement pas une quelconque compétence sur ce sujet précis. Je ne pense pas qu'il soit très hasardeux de suggérer qu'il ne doit plus guère avoir le temps, depuis environ une vingtaine d'années, de se maintenir à niveau dans sa propre spécialité: d'autant que les fonctions d'administration sont extrêmement prenantes.

Incidemment, cela veut dire aussi que les opposants doivent commencer par tenir sa parole pour ce qu'elle est: négligeable (sauf à se rendre sur un plateau télé, mais bon). Ce qui compte davantage, ce sont les diagnostics des véritables experts éventuels: Rufo n'est qu'une façade, il faudrait être diablement naïf pour s'imaginer un instant le contraire (et donc pour perdre son temps à décortiquer ses déclarations).
+1

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par atrium le Mar 5 Nov 2013 - 18:05
PauvreYorick a écrit:C'est malheureux à dire, mais la journée ne faisant que 24 heures, il est très difficile, voire impossible, d'être scientifiquement à jour lorsqu'on cumule autant d'activités que le Pr Rufo (voyez sa page wiki: il faut le temps d'écrire tous ces livres de vulgarisation, tout en animant toutes ces chroniques radio ou émissions de télévision, et en donnant cours, et en dirigeant les institutions qu'il dirige, sans compter les réunions, certes rares, des diverses académies, sociétés savantes, commissions...). La raison pour laquelle le gouvernement fait appel à lui, c'est bien évidemment sa notoriété,
Tout est dit. La parole de Rufo dans ce cas précis (et d'autres, comme le fait remarquer Philann) a la même pertinence que celle de Yannick Noah.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Reine Margot le Mar 5 Nov 2013 - 18:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
PauvreYorick a écrit:Il est tout à fait vrai que les profs ne savent pas tout sur tout mieux que tout le monde, comme l'a dit victor44. Ce qui me gêne, c'est qu'on utilise cette vérité pour en tirer la conclusion qu'il faut boire les paroles du premier imposteur qui se présente.
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire et c'est pour ça que j'ai cité une généralité sur les pédiatres et pédo-psy.

On a le droit de ne pas être d'accord avec Ruffo, mais c'est mieux d'expliquer ce qui cloche dans sa démarche plutot que d'écrire "il est nul" ou "les pédiatres n'ont pas à s'exprimer sur les rythmes de l'enfant" ou " ma concierge m'a dit que la dame du 22 le trouvait nul"
Ce qui est nul dans ce qu'il dit, c'est de prétendre que les parents seraient compétents pour juger des qualités d'un prof, alors qu'ils n'ont pas la formation professionnelle pour le dire. Ce qui n'empêche pas de dialoguer avec les parents et de leur expliquer ce qu'on fait (selon Rufo, on n'expliquerait JAMAIS aux parents ce qu'on traite en cours et comment on travaille, il n'a pas souvent dû aller à une réunion parents-profs).

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Contenu sponsorisé

Re: Marcel Rufo: "L'école, ce n'est pas que les programmes", "les professeurs devraient pouvoir être évalués par les parents", etc.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum