Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Karine B.
Empereur

Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 0:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Texte de l'appel

Le ministère veut imposer le « rattrapage » de la journée de pré-rentrée du 2 septembre, travaillée par les personnels et non par les élèves. La raison ? Sans cela, les élèves n'auraient pas 36 semaines « pleines » de cours. Contrairement à ce qu'a dit le Rectorat de Lille avant de rectifier son erreur, il ne s'agit donc pas du rattrapage des cours du jeudi 31/10, mais bien de celui du lundi 02/09... jour pendant lequel les personnels ont déjà travaillé !

Nous refusons cette mesure, incroyable de mépris à notre égard.

Nous avons déjà travaillé la journée qu'on nous demande de « rattraper » : or il n'est pas prévu de nous rémunérer pour ce travail supplémentaire... alors même que les salaires diminuent sous l'effet du blocage de l'indice, et de la hausse des cotisations retraite.

Notre temps de travail n'a pas diminué depuis des années, et la charge de travail augmente sans cesse, comme les chiffres du ministère l'attestent eux-mêmes ! Et on voudrait rallonger encore ce temps de travail ?

Les élèves n'auraient pas tous leurs cours sans ce rattrapage ? La belle affaire : c'est le ministère qui, depuis des années, prive les élèves de nombreuses heures de cours, en diminuant les horaires disciplinaires, en n'assurant pas les remplacements et en multipliant les épreuves d'examen en cours d'année !

L'expérience de l'année scolaire 2012/2013 a montré les problèmes d'organisation que ces « rattrapages du mercredi après-midi » posent : perturbation de l'UNSS, problèmes de transports scolaires, activités périscolaires non-prises en compte, problèmes de garde d'enfant pour les personnels, etc.

Mais pire encore : le ministère tarde à annoncer le calendrier des années scolaires 2014/2015, et 2015/2016... Et pour cause : toujours avec le même argument des « 36 semaines de cours pour les élèves », il prévoit de faire rentrer les personnels fin août (29/08/2014 ; 28/08/2015...).

Nous en avons assez que des mesures absurdes et méprisantes aboutissent à alourdir notre charge de travail, à allonger notre temps de travail, et le tout dans un contexte de baisse des salaires.

Nous exigeons donc :
l'annulation du « rattrapage » prévu les mercredi 13/11 et 11/06 ;
dans les établissements qui feront grève ce jour-là, l'absence de retraits sur salaires ;
si ce rattrapage a lieu, le paiement en HSE des heures faites ;
l'abandon du projet de calendrier qui place la pré-rentrée en août.

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Iphigénie le Mer 6 Nov 2013 - 9:05
signé (up)

Pourquoi n'est-elle pas nationale cette pétition?
avatar
phychi67
Niveau 5

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par phychi67 le Mer 6 Nov 2013 - 9:56
Et pourquoi le SNES n'appelle pas à la grève ? Comme SUD ?!

J'ai posé la question à la section SNES de l'académie de Strasbourg mais je n'ai pas de réponse pour le moment...

_________________
"The first principle is that you must not fool yourself–and you are the easiest person to fool."
R. Feynman
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Nestya le Mer 6 Nov 2013 - 10:08
Je ne comprends plus rien! Il y a grève ou pas alors mercredi???? J'ai des collègues qui disent qu'ils veulent faire grève mais je ne trouve aucune annonce sur le site du SNES du Lille, à part la pétition et la motion.
😕 😕 😕 

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 10:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et pourquoi le SNES n'appelle pas à la grève ? Comme SUD ?!

J'ai posé la question à la section SNES de l'académie de Strasbourg mais je n'ai pas de réponse pour le moment...
il y a préavis national, mais pas appel (nous avons beaucoup de remontées de mécontentements, mais aussi de collègues qui ne veulent pas perdre une journée de salaire pour une journée déjà travaillée). Le SNES national réintervient auprès du ministre à ce sujet

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 10:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et pourquoi le SNES n'appelle pas à la grève ? Comme SUD ?!

SUD appelle régulièrement à la grève, on peut se le permettre dans sa situation (quand le SNES appelle à la grève et que c'est un flop, c'est autre chose que quand c'est SUD qui appelle et que c'est un flop)

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Nestya le Mer 6 Nov 2013 - 11:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et pourquoi le SNES n'appelle pas à la grève ? Comme SUD ?!

J'ai posé la question à la section SNES de l'académie de Strasbourg mais je n'ai pas de réponse pour le moment...
il y a préavis national, mais pas appel (nous avons beaucoup de remontées de mécontentements, mais aussi de collègues qui ne veulent pas perdre une journée de salaire pour une journée déjà travaillée). Le SNES national réintervient auprès du ministre à ce sujet
Donc concrètement, est-on couvert si on fait grève mercredi?
Cath
Bon génie

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Cath le Mer 6 Nov 2013 - 11:45
Oui.

Signé.
avatar
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Asha Kraken le Mer 6 Nov 2013 - 11:55
Signé itou.
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 12:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et pourquoi le SNES n'appelle pas à la grève ? Comme SUD ?!

J'ai posé la question à la section SNES de l'académie de Strasbourg mais je n'ai pas de réponse pour le moment...
il y a préavis national, mais pas appel (nous avons beaucoup de remontées de mécontentements, mais aussi de collègues qui ne veulent pas perdre une journée de salaire pour une journée déjà travaillée). Le SNES national réintervient auprès du ministre à ce sujet
Donc concrètement, est-on couvert si on fait grève mercredi?
oui

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Nestya le Mer 6 Nov 2013 - 12:41
Ok merci.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
matahari
Niveau 3

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par matahari le Mer 6 Nov 2013 - 16:29
SUD appelle régulièrement à la grève, on peut se le permettre dans sa situation (quand le SNES appelle à la grève et que c'est un flop, c'est autre chose que quand c'est SUD qui appelle et que c'est un flop)

Karine,
Je trouve cette remarque très vache parce que si les syndicats dits majoritaires ne nous avaient pas tenu le même discours - pour faire passer la pilule- que les CDE, nous n'en serions pas au flou ambiant de ces derniers jours. On nous a expliqué, y compris ici dès l'année scolaire précédente,  que FO racontait des coups, qu'on ne récupérait pas le lundi 2 septembre et j'en passe, du genre "il y a plus important à défendre"... Il y en a marre de ce principe qui veut que défendre ses vacances, ce soit un sujet tabou parce que mal vu par l'opinion! Depuis une décennie, nous allons de reculades en reculades sur notre temps de travail, en acceptant par soucis de ce qui sera perçu. Les grèves fourre-tout ( effectifs, salaires, etc...) je ne fais plus et une grève retraite alors que le projet n'est pas encore connu, non plus.


Il a fallu l'information claire et précise sur le site du ministère pour constater que le Snes et le Snalc ne sont pas très attentifs et qu'ils ont accepté quelque chose d'inacceptable sur le principe. L'année prochaine, je ne ferai pas la pré-rentrée puisqu'elle n'est pas dans "mon" calendrier scolaire et cette année, je ferai grève mercredi toute la journée pour le coup parce que je ne compte guère sur les syndicats supposés dynamiques  pour en appeler au Conseil d'Etat si je ne fais grève que l'après-midi qui correspond à une journée déjà travaillée. Le 11 juin, j'irai travailler puisque j'aurai déjà récupéré ma journée par la grève du 13 novembre.
Même si la grève fait un flop, pas sûr dans les établissements où les collègues se rendent compte qu'on leur raconte n'importe quoi depuis la rentrée ( les CDE ont dû avoir des consignes pour désamorcer le mécontentement), j'aurai au moins la satisfaction de ne pas travailler gratuitement ce jour-là et ça ne me coutera pas plus cher qu'une journée de carence au cas où j'aurais une violente gastro ce jour-là.

Que ce soit FO et Sud qui se soient montrés vigilants pose des questions sur le vieillissement des autres syndicats et pour moi pèsera dans la balance lors des élections professionnelles.

"Le SNES n'appelle pas, mais couvre". Il est gentil le SNES de se réveiller, mais je n'avais plus besoin de lui pour me couvrir, couverte que j'étais par Sud.
avatar
phychi67
Niveau 5

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par phychi67 le Mer 6 Nov 2013 - 16:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
SUD appelle régulièrement à la grève, on peut se le permettre dans sa situation (quand le SNES appelle à la grève et que c'est un flop, c'est autre chose que quand c'est SUD qui appelle et que c'est un flop)
Karine,
Je trouve cette remarque très vache parce que si les syndicats dits majoritaires ne nous avaient pas tenu le même discours - pour faire passer la pilule- que les CDE, nous n'en serions pas au flou ambiant de ces derniers jours. On nous a expliqué, y compris ici dès l'année scolaire précédente,  que FO racontait des coups, qu'on ne récupérait pas le lundi 2 septembre et j'en passe, du genre "il y a plus important à défendre"... Il y en a marre de ce principe qui veut que défendre ses vacances, ce soit un sujet tabou parce que mal vu par l'opinion! Depuis une décennie, nous allons de reculades en reculades sur notre temps de travail, en acceptant par soucis de ce qui sera perçu. Les grèves fourre-tout ( effectifs, salaires, etc...) je ne fais plus et une grève retraite alors que le projet n'est pas encore connu, non plus.


Il a fallu l'information claire et précise sur le site du ministère pour constater que le Snes et le Snalc ne sont pas très attentifs et qu'ils ont accepté quelque chose d'inacceptable sur le principe. L'année prochaine, je ne ferai pas la pré-rentrée puisqu'elle n'est pas dans "mon" calendrier scolaire et cette année, je ferai grève mercredi toute la journée pour le coup parce que je ne compte guère sur les syndicats supposés dynamiques  pour en appeler au Conseil d'Etat si je ne fais grève que l'après-midi qui correspond à une journée déjà travaillée. Le 11 juin, j'irai travailler puisque j'aurai déjà récupéré ma journée par la grève du 13 novembre.
Même si la grève fait un flop, pas sûr dans les établissements où les collègues se rendent compte qu'on leur raconte n'importe quoi depuis la rentrée ( les CDE ont dû avoir des consignes pour désamorcer le mécontentement), j'aurai au moins la satisfaction de ne pas travailler gratuitement ce jour-là et ça ne me coutera pas plus cher qu'une journée de carence au cas où j'aurais une violente gastro ce jour-là.

Que ce soit FO et Sud qui se soient montrés vigilants pose des questions sur le vieillissement des autres syndicats et pour moi pèsera dans la balance lors des élections professionnelles.

"Le SNES n'appelle pas, mais couvre". Il est gentil le SNES de se réveiller, mais je n'avais plus besoin de lui pour me couvrir, couverte que j'étais par Sud.
veneration 
+1000
Je pense comme toi !! Y'en a marre des syndicats "de gauche" qui se couchent avec un pseudo-gourvenement socialiste furieux 

Je suis au SNES aussi cette année, mais je pense qu'il faut durcir le ton face à la politique du gouvernement et je pense très sérieusement passer chez SUD l'an prochain : ils sont plus actifs et EUX défendent vraiment notre statut !!

_________________
"The first principle is that you must not fool yourself–and you are the easiest person to fool."
R. Feynman
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Celeborn le Mer 6 Nov 2013 - 16:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il a fallu l'information claire et précise sur le site du ministère pour constater que le Snes et le Snalc ne sont pas très attentifs et qu'ils ont accepté quelque chose d'inacceptable sur le principe.
Désolé, mais ça, c'est de la désinformation. Je ne vais pas refaire 10 pages de discussion sur le sujet ici ; j'ai déjà donné.

J'en profite néanmoins pour vous signaler la position officielle du SNalc sur les journées de rattrapage:

Le rattrapage, ça suffit !


Le SNALC-FGAF exprime son ras-le-bol au sujet des « journées de rattrapage » auxquelles sont soumis les personnels de l'Éducation nationale. Sous le prétexte tatillon de faire effectuer une semaine complète, sans quoi probablement tous les élèves échoueraient subitement, on place personnels, parents et enseignants dans des situations ubuesques, que le SNALC-FGAF a pourtant signalées depuis fort longtemps.

Ainsi on ne sait même pas quel jour on rattrape (cela variant d'une académie à l'autre) ; ainsi l'organisation des Associations Sportives est mise sens dessus dessous ; ainsi certains établissements rattrapent des demi-journées sur des demi-journées où ils travaillent déjà ; ainsi on annonce aux personnels qu'ils rattrapent une journée qu'ils ont déjà travaillée, créant de ce fait une frustration et une colère légitimes.

Le SNALC-FGAF demande donc que l'on mette fin une bonne fois pour toutes à la pratique des journées de rattrapage. Il rappelle que si tout le temps que l'on passe à l'école à des activités annexes, à des « éducations à... », à des pseudo-accompagnements, à des interventions sur tout et parfois sur n'importe quoi... était en réalité passé à assurer l'enseignement disciplinaire auquel les élèves ont droit et dont ils ont besoin, l'École de la République se porterait certainement mieux. L'enseignement est primordial ; les rattrapages sont inutiles : ce sont deux vérités qu'il serait temps d'admettre.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Iphigénie le Mer 6 Nov 2013 - 16:52
Bon mais pour une fois, essayez l'unité maintenant, pour être efficace tous Wink 
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Roumégueur Ier le Mer 6 Nov 2013 - 17:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
SUD appelle régulièrement à la grève, on peut se le permettre dans sa situation (quand le SNES appelle à la grève et que c'est un flop, c'est autre chose que quand c'est SUD qui appelle et que c'est un flop)
Karine,
Je trouve cette remarque très vache parce que si les syndicats dits majoritaires ne nous avaient pas tenu le même discours - pour faire passer la pilule- que les CDE, nous n'en serions pas au flou ambiant de ces derniers jours. On nous a expliqué, y compris ici dès l'année scolaire précédente,  que FO racontait des coups, qu'on ne récupérait pas le lundi 2 septembre et j'en passe, du genre "il y a plus important à défendre"... Il y en a marre de ce principe qui veut que défendre ses vacances, ce soit un sujet tabou parce que mal vu par l'opinion! Depuis une décennie, nous allons de reculades en reculades sur notre temps de travail, en acceptant par soucis de ce qui sera perçu. Les grèves fourre-tout ( effectifs, salaires, etc...) je ne fais plus et une grève retraite alors que le projet n'est pas encore connu, non plus.


Il a fallu l'information claire et précise sur le site du ministère pour constater que le Snes et le Snalc ne sont pas très attentifs et qu'ils ont accepté quelque chose d'inacceptable sur le principe. L'année prochaine, je ne ferai pas la pré-rentrée puisqu'elle n'est pas dans "mon" calendrier scolaire et cette année, je ferai grève mercredi toute la journée pour le coup parce que je ne compte guère sur les syndicats supposés dynamiques  pour en appeler au Conseil d'Etat si je ne fais grève que l'après-midi qui correspond à une journée déjà travaillée. Le 11 juin, j'irai travailler puisque j'aurai déjà récupéré ma journée par la grève du 13 novembre.
Même si la grève fait un flop, pas sûr dans les établissements où les collègues se rendent compte qu'on leur raconte n'importe quoi depuis la rentrée ( les CDE ont dû avoir des consignes pour désamorcer le mécontentement), j'aurai au moins la satisfaction de ne pas travailler gratuitement ce jour-là et ça ne me coutera pas plus cher qu'une journée de carence au cas où j'aurais une violente gastro ce jour-là.

Que ce soit FO et Sud qui se soient montrés vigilants pose des questions sur le vieillissement des autres syndicats et pour moi pèsera dans la balance lors des élections professionnelles.

"Le SNES n'appelle pas, mais couvre". Il est gentil le SNES de se réveiller, mais je n'avais plus besoin de lui pour me couvrir, couverte que j'étais par Sud.
veneration 
+1000
Je pense comme toi !! Y'en a marre des syndicats "de gauche" qui se couchent avec un pseudo-gourvenement socialiste furieux 

Je suis au SNES aussi cette année, mais je pense qu'il faut durcir le ton face à la politique du gouvernement et je pense très sérieusement passer chez SUD l'an prochain : ils sont plus actifs et EUX défendent vraiment notre statut !!
Imaginez 30 secondes le calendrier du rattrapage du lundi 2 septembre écrit par... Luc Chatel. Pensez-vous que la réaction eût été si timorée?
Imaginez 30 secondes la réforme des rythmes signée par... Luc Chatel. Pensez-vous que les mouvements seraient les mêmes ou seraient plus virulents?
Que le gouvernement soit de droite ou de gauche, le rôle d'un syndicat est de défendre bec et ongle les travailleurs en toute indépendance, sans servilité ou mansuétude.
En bref, je suis pour un syndicalisme résolument corporatiste car quitte à se faire traiter de la sorte vu les dégradations subies par notre beau métier autant y aller à fond.
Nous aurons besoin de taper fort sur la table à un moment donné (très bientôt, d'ailleurs).
Quand je vois que l'on met parfois à l'honneur le ministre sur certains sites syndicaux, je me dis qu'on joue un jeu quelque peu dérangeant (surtout que dans le même temps on a sorti le bazooka contre un autre syndicat au lieu de se poser la question de l'intérêt de l'enseignant).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
phychi67
Niveau 5

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par phychi67 le Mer 6 Nov 2013 - 17:15
En tout cas, moi je serais en grève !! Et j'ai mis en place un Doodle dans mon bahut et on est déjà 5 grévistes (sur 20 qui devraient travailler ce jour-là, environ), ce qui est EXCEPTIONNEL pour un bahut comme le mien ou en général on est que 2 grévistes (au mieux), même lors des mouvements les plus forts (retraites, jours de carence...) !!

_________________
"The first principle is that you must not fool yourself–and you are the easiest person to fool."
R. Feynman
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 19:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
ils sont plus actifs et EUX défendent vraiment notre statut !!
Il n'y a pas de soucis : essaie et tu verras

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 19:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
ils sont plus actifs et EUX défendent vraiment notre statut !!
Il n'y a pas de soucis : essaie et tu verras
Pour ma part, je n'irai pas chez un syndicat qui revendique la titularisation des précaires sans condition (y compris le fils du proviseur recruté comme AED ?), alors que le concours est la base du statut de la fonction publique. Je n'irai pas chez un syndicat qui puisqu'il est contre la hors-classe (comme nous) ne siège pas, laissant les mains libres à l'administration pour promouvoir qui elle veut (ah ben non, y a les autres syndicats qui font le forcing parce qu'ils sont restés). Ce même syndicat qui est contre l'avancement à 3 temps (comme nous) siège pourtant en CAPA parce que là, il a quelques dossiers à suivre (où est la cohérence ?).
Notre statut, ne nous en déplaise, prévoit que nous avons 5 semaines de congés payés. Donc ne confondons pas tout, la pré-rentrée n'a rien à voir avec le statut

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Karine B. le Mer 6 Nov 2013 - 19:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Il a fallu l'information claire et précise sur le site du ministère pour constater que le Snes et le Snalc ne sont pas très attentifs et qu'ils ont accepté quelque chose d'inacceptable sur le principe.
si je ne m'abuse, on n'a jamais voté pour, mais contre, donc on n'a pas accepté, contrairement au SE-UNSA qui continue à défendre (et à m'agresser sur twitter que je ne fréquente jamais, mais j'ai eu des messages bizarrement après-midi)

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
matahari
Niveau 3

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par matahari le Jeu 7 Nov 2013 - 11:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

J'en profite néanmoins pour vous signaler la position officielle du SNalc sur les journées de rattrapage:

Le rattrapage, ça suffit !

Ainsi on ne sait même pas quel jour on rattrape (cela variant d'une académie à l'autre) ; ainsi l'organisation des Associations Sportives est mise sens dessus dessous ; ainsi certains établissements rattrapent des demi-journées sur des demi-journées où ils travaillent déjà ; ainsi on annonce aux personnels qu'ils rattrapent une journée qu'ils ont déjà travaillée, créant de ce fait une frustration et une colère légitimes.

Si le Snalc ne sait pas ce qu'on rattrape qu'il lise le calendrier publié sur le site du ministère ( lien calendrier pdf) Il constatera que ce n'est pas "on annonce" mais bien "on rattrape une journée déjà travaillée"
Peu importe l'argumentaire que tu as effectivement longuement développé pour justifier les 36 semaines dont rien ne dit qu'elles doivent être complètes...
Sur le principe c'est inacceptable de nous faire récupérer un jour où nous étions dans les établissements et c'est la porte ouverte à la récupération des jours fériés .
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Celeborn le Jeu 7 Nov 2013 - 12:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

J'en profite néanmoins pour vous signaler la position officielle du Snalc sur les journées de rattrapage:

Le rattrapage, ça suffit !

Ainsi on ne sait même pas quel jour on rattrape (cela variant d'une académie à l'autre) ; ainsi l'organisation des Associations Sportives est mise sens dessus dessous ; ainsi certains établissements rattrapent des demi-journées sur des demi-journées où ils travaillent déjà ; ainsi on annonce aux personnels qu'ils rattrapent une journée qu'ils ont déjà travaillée, créant de ce fait une frustration et une colère légitimes.

Si le Snalc ne sait pas ce qu'on rattrape qu'il lise le calendrier publié sur le site du ministère ( lien calendrier pdf) Il constatera que ce n'est pas "on annonce" mais bien "on rattrape une journée déjà travaillée"
Peu importe l'argumentaire que tu as effectivement longuement développé pour justifier les 36 semaines dont rien ne dit qu'elles doivent être complètes...
Sur le principe c'est inacceptable de nous faire récupérer un jour où nous étions dans les établissements et c'est la porte ouverte à la récupération des jours fériés .
Merci, je sais lire. Et non, le calendrier officiel ne précise pas qu'on rattrape la journée de prérentrée, je le sais, je l'ai vu passer dans les instances. Les représentants de FO aussi, d'ailleurs. Quant à la phrase sur "on ne sait pas quel jour on rattrape", c'était pour signaler que suivant les académies, c'était parfois un lundi, parfois un jeudi, ce qui montre bien que c'est le bordel.

Ensuite, il y a un document de com' qui n'a rien d'officiel, qui n'a aucune valeur légale, et qui effectivement, affirme cela. Tant pis pour le ministère : ils n'avaient qu'à faire attention à leur com', et ils méritent bien ce qui leur arrive. Maintenant, la réalité, c'est qu'à l'arrivée, on a le même calendrier que l'année dernière, et que je n'ai pas vu les diverses organisations se plaindre l'année dernière pour une situation identique. Mais quoi qu'il en soit, et ça je crois qu'on était tous à le dire, les journées de rattrapage, c'est catastrophique.

A l'arrivée, nous, on propose une solution claire pour les années à venir : 35 semaines de cours, plus aucun rattrapage, pas de prérentrée en août et le pont de l'Ascension. Si elle vous va, n'hésitez pas à la soutenir Smile.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
matahari
Niveau 3

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par matahari le Jeu 7 Nov 2013 - 12:25
[b]
Merci, je sais lire. Et non, le calendrier officiel ne précise pas qu'on rattrape la journée de prérentrée, je le sais, je l'ai vu passer dans les instances. Les représentants de FO aussi, d'ailleurs. Quant à la phrase sur "on ne sait pas quel jour on rattrape", c'était pour signaler que suivant les académies, c'était parfois un lundi, parfois un jeudi, ce qui montre bien que c'est le bordel. (...)

Ensuite, il y a un document de com' qui n'a rien d'officiel, qui n'a aucune valeur légale, et qui effectivement, affirme cela.(...)
Maintenant, la réalité, c'est qu'à l'arrivée, on a le même calendrier que l'année dernière (...)
Pourtant à Metz ou à Lyon, les instances ont bien compris quel jour on rattrapait avant la publication du " doc de com" puisque la récupération du lundi de pré-rentrée a été imposée dès la fin de la dernière année scolaire. (Documents envoyés sur le forum en un temps ancien)
Dans d'autres académies, je suppose que les recteurs ont trouvé le truc tellement gros qu'ils ont préféré "récupérer" les vacances de la Toussaint.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Première communication du ministère à ce sujet. Il n'est effectivement pas dit qu'on récupère la pré-rentrée mais on peut supposer que ce sont les deux jours qui permettent à l'industrie du tourisme de voir augmenter son chiffre d'affaire à la Toussaint.
Sauf que le vendredi 1er novembre étant férié, il y avait un problème!





avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Roumégueur Ier le Jeu 7 Nov 2013 - 12:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[b]
Merci, je sais lire. Et non, le calendrier officiel ne précise pas qu'on rattrape la journée de prérentrée, je le sais, je l'ai vu passer dans les instances. Les représentants de FO aussi, d'ailleurs. Quant à la phrase sur "on ne sait pas quel jour on rattrape", c'était pour signaler que suivant les académies, c'était parfois un lundi, parfois un jeudi, ce qui montre bien que c'est le bordel. (...)

Ensuite, il y a un document de com' qui n'a rien d'officiel, qui n'a aucune valeur légale, et qui effectivement, affirme cela.(...)
Maintenant, la réalité, c'est qu'à l'arrivée, on a le même calendrier que l'année dernière (...)
Pourtant à Metz ou à Lyon, les instances ont bien compris quel jour on rattrapait avant la publication du " doc de com" puisque la récupération du lundi de pré-rentrée a été imposée dès la fin de la dernière année scolaire. (Documents envoyés sur le forum en un temps ancien)
Dans d'autres académies, je suppose que les recteurs ont trouvé le truc tellement gros qu'ils ont préféré "récupérer" les vacances de la Toussaint.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Première communication du ministère à ce sujet. Il n'est effectivement pas dit qu'on récupère la pré-rentrée mais on peut supposer que ce sont les deux jours qui permettent à l'industrie du tourisme de voir augmenter son chiffre d'affaire à la Toussaint.
Sauf que le vendredi 1er novembre étant férié, il y avait un problème!
Non, pour la dernière fois, le document daté du 28 novembre 2012 (l'arrêté ministériel) comporte une double astérisque pointant les rattrapages placée sur la ligne de la rentrée des élèves. L'année précédente, cette astérisque figurait sur la ligne des vacances de la Toussaint.
FO ne peut pas avoir anticipé 10 mois avant une erreur de comm' que le ministère ferait en septembre 2013 !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Aëmiel
Expert spécialisé

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Aëmiel le Jeu 7 Nov 2013 - 14:01
Dites, j'aurais besoin d'éclaircissement, parce qu'on m'a envoyée paître ce matin en sdp.
- on rattrape le lundi 2 septembre sur le mercredi 13 nov et celui du mois de juin, mais les deux journées de la toussaint, elles sont cadeau pour nous ?
- parce que "lissées", ça veut dire quoi, exactement ?
- du coup, par rapport à l'année dernière, travaille-t-on plus de jours, de semaine, ou pas du tout ?

En gros, ce qu'on me dit en sdp, c'est que tout ce bordel, c'est une question de pinaillage : si on nous offre les deux jours de toussaint, on peut bien rattraper une journée, on est toujours bénéficiaire d'une journée. Et que certes c'est très maladroit et méprisant de dire que c'est le lundi 2 septembre qu'on rattrape, mais que finalement, on y gagne quand même par rapport aux années précédentes.
Ils ont faux ou pas, mes collègues ? je ne sais que leur répondre...

_________________
Auteur jeunesse et romance
Dernière parution : Le chant de l'encre
le blog
Contenu sponsorisé

Re: Pétition rattrapage - SNES Lille

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum