Annualisation du temps de travail

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 15:12

Avant tout, je m'excuse platement auprès des modos car j'imagine bien que ce sujet risque d'avoir un fort potentiel de débat (et donc de surveillance).

Ce post fait suite à la lecture de la Publication du SNPDEN, page 34/35, et des commentaires qu'il engendre.

Mais voilà, après réflexion (mais du haut de mes trois ans de carrière, autant dire peu de recul) je n'arrive finalement pas à comprendre exactement pourquoi nous (ie la plupart des profs, ou encore les syndicats enseignants) sommes contre une annualisation du temps de travail.

Quels sont vos arguments (qu'ils soient pour ou contre d'ailleurs) ?

Merci à vous

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par User5899 le Mer 06 Nov 2013, 17:09

Ben, ce serait déjà intéressant que vous nous disiez pourquoi vous semblez déplorer cet état de fait.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 17:22

Je n'ai aucun avis sur la question, étant donné que je n'ai aucun argument.

Je vois simplement que notre métier, dans sa définition d'ORS, est une exception plus qu'une règle, et quand j'essaye de réfléchir à me dire "Non, l'annualisation, c'est mal" (comme le discours que j'entends beaucoup, ici, au syndicat, etc.), et bien je ne vois pas pourquoi fondamentalement.

Après, il faut déjà savoir ce que l'on met par annualisation. Un fonctionnaire a, de base et si je ne dis pas de bêtises, une obligation de 1607 heures annuelles. Notre travail étant tout de même particulier, avec sa part de travail caché, 1607h de présence en bahut semble tout de même une bien mauvaise chose, n'en déplaise à quelques monarchistes.

Prenons alors notre obligation actuelle, comptée de manière annuelle : 18*36 = 648.

D'où la question : en quoi faire 18h par semaine est une meilleure chose que faire 648h à l'année ?

Ou alors, c'est que le problème est mal posé : c'est ce qu'impliquerait l'annualisation qui fait peur (des semaines à 25h, puis d'autres à 12h, un emploi du temps trop changeant, ...)

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par linotte le Mer 06 Nov 2013, 17:40

La première chose qui me vient, c'est l'obligation de 'rattraper' toutes les heures perdues pour des trucs à la con (ou pas) : nterventions diverses, sorties, etc.

Tu n'as pas fait cours ( même malgré toi) en semaine 12 : tu assures ton cours en semaine 26.

D'où une très forte flexibilité.

Dans un autre contexte, mon frère est annualisé ( il travaille en 3x8 en usine) : il est dispo pour le patron qui peut décider de le faire venir 1h plus tôt , puis de le libérer une journée quand c'est creux. Il a 'compte positif /négatif ' d'heures qui est un bordel sans nom à vérifier pour être sûr du calcul de la boite...

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:44

Dans le supérieur nous sommes annualisés et il devient difficile de faire comprendre à l'administration qu'un jour de maladie ou un jour férié, ça ne se rattrape pas. Et parfois des collègues rattrapent... Et là, c'est le doigt dans un engrenage merdique.
En revanche, dans le secondaire, l'annualisation (si elle est bien calculée à partir des services de 15/18h) aurait un avantage, qui est de graver dans le marbre les services et de ne pas permettre au ministère d'augmenter le nombre de semaines travaillées (car rien n'empêche de les augmenter pour pas un rond en plus).
Mais dans l'ensemble, je vois plus de risques que d'avantages à l'annualisation (et quand on voit qui est pour, ça me renforce dans l'idée que ça ne peut être qu'un piège pour les enseignants).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Paratge le Mer 06 Nov 2013, 17:45

Il suffit d'en parler aux collègues PLP qui se battent depuis 20 ans contre cette mesure...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Cath le Mer 06 Nov 2013, 17:45

A la fac de droit du coin, les étudiants rattrapent le 11 novembre.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:47

@Cath a écrit:A la fac de droit du coin, les étudiants rattrapent le 11 novembre.
Chez nous c'est pareil, des collègues cautionnent... Evil or Very Mad 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Cath le Mer 06 Nov 2013, 17:48

Enfin quand je dis "les étudiants rattrapent", ce sont bien sûr leurs enseignants qui rattrapent, les étudiants ne font que suivre.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Isis39 le Mer 06 Nov 2013, 17:50

J'aurais une question pour ceux qui s'y connaissent : dans notre statut est-il précisé combien de semaine nous devons travailler ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 17:50

@linotte a écrit:La première chose qui me vient, c'est l'obligation de 'rattraper' toutes les heures perdues pour des trucs à la con (ou pas) : nterventions diverses, sorties, etc.

Tu n'as pas fait cours ( même malgré toi) en semaine 12 : tu assures ton cours en semaine 26.

D'où une très forte flexibilité.

Dans un autre contexte, mon frère est annualisé ( il travaille en 3x8 en usine) : il est dispo pour le patron qui peut décider  de le faire venir 1h plus tôt , puis de le libérer une journée quand c'est creux. Il a 'compte positif /négatif ' d'heures qui est un bordel sans nom à vérifier pour être sûr du calcul de la boite...
Quand j'étais assistant pédagogique, j'étais annualisé (en gros, je devais 700h). Personne n'a jamais vérifié que je les avais faites, et on ne m'a jamais demandé de rattraper mes jours d'examens, etc.

Le truc qui était précisé aussi sur mon contrat, c'est que ces heures étaient à effectuer sur 36 semaines.

Et surtout, comme tu le notes, ça me semble vraiment difficile de véritablement vérifier. Et enfin, tu parles de ne pas avoir fait cours en semaine 12, mais imaginons tu pars en sortie semaine 18 : à l'heure actuelle, c'est souvent du bénévolat par les collègues, là ça pourrait être compté dans les heures dues.

Je me fais peut-être avocat du diable là quand même

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par neomath le Mer 06 Nov 2013, 17:51

Je crois surtout que vu l'état actuel des rapports de force dans la société française tout changement de notre statut reviendra à travailler plus pour gagner moins.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:51

@Cath a écrit:Enfin quand je dis "les étudiants rattrapent", ce sont bien sûr leurs enseignants qui rattrapent, les étudiants ne font que suivre.
Oui, j'imagine bien! Very Happy 
Mais c'est insidieux, certains étudiants réclament aussi parfois le nombre d'heures par semestre qu'on leur "doit".
Pour moi, coup de bol, je n'avais jamais cours les jours fériés l'année dernière, quand j'étais stagiaire. Mais cette année, pas question de rattraper les cours du 11 novembre, et je veillerai à ce que ces heures soient tout de même portées à mon crédit quand on fera le compte annuel des services.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Cath le Mer 06 Nov 2013, 17:51

@Isis39 a écrit:J'aurais une question pour ceux qui s'y connaissent : dans notre statut est-il précisé combien de semaine nous devons travailler ?
Non, justement. Ce qui permet tous les ajustements.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 17:52

@Isis39 a écrit:J'aurais une question pour ceux qui s'y connaissent : dans notre statut est-il précisé combien de semaine nous devons travailler ?
Justement, non, d'après le secteur juridique de mon syndicat. C'est pour ça qu'une augmentation de deux semaines de la période scolaire serait une saloperie morale, mais incontestable juridiquement.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:52

@neomath a écrit:Je crois surtout que vu l'état actuel des rapports de force dans la société française tout changement de notre statut reviendra à travailler plus pour gagner moins.
Absolument d'accord! Les décrets de 1950 sont une protection, il ne faut en aucun cas y toucher.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 17:53

@neomath a écrit:Je crois surtout que vu l'état actuel des rapports de force dans la société française tout changement de notre statut reviendra à travailler plus pour gagner moins.
C'est donc bien les implications d'une annualisation qui font peur.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:53

@Modulo a écrit:
@Isis39 a écrit:J'aurais une question pour ceux qui s'y connaissent : dans notre statut est-il précisé combien de semaine nous devons travailler ?
Justement, non, d'après le secteur juridique de mon syndicat. C'est pour ça qu'une augmentation de deux semaines de la période scolaire serait une saloperie morale, mais incontestable juridiquement.
On en avait effectivement parlé ici sur un autre sujet, effectivement les collègues syndicalistes qui connaissent les textes reconnaissaient qu'il est impossible de faire quoi que ce soit contre l'augmentation du nombre de semaines de cours ou de présence dans les bahuts, tant qu'il y a 5 semaines de vacances annuelles.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par User5899 le Mer 06 Nov 2013, 17:54

@Modulo a écrit:
@Isis39 a écrit:J'aurais une question pour ceux qui s'y connaissent : dans notre statut est-il précisé combien de semaine nous devons travailler ?
Justement, non, d'après le secteur juridique de mon syndicat. C'est pour ça qu'une augmentation de deux semaines de la période scolaire serait une saloperie morale, mais incontestable juridiquement.
D'ailleurs nous n'avons pas de petites vacances. Nous sommes seulement dispensés de faire cours quand les élèves sont en vacances. Ce qui veut dire que les fameux stages de vacances qui commencent à s'implanter partout pourraient très bien nous être imposés sans HSE.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par yogi le Mer 06 Nov 2013, 17:55

Et puis c'est plus facile pour le salaire: en étant lissé sur l'année,on est payé le meme montant,constamment.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par User5899 le Mer 06 Nov 2013, 17:56

@yogi a écrit:Et puis c'est plus facile pour le salaire: en étant lissé sur l'année,on est payé le meme montant,constamment.
Comment ? On n'est pas payés sur 10 mois, sans heures sups en septembre ? mdr

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 17:58

Cripure a écrit:
@yogi a écrit:Et puis c'est plus facile pour le salaire: en étant lissé sur l'année,on est payé le meme montant,constamment.
Comment ? On n'est pas payés sur 10 mois, sans heures sups en septembre ? mdr
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Modulo le Mer 06 Nov 2013, 17:58

Cripure a écrit:
@yogi a écrit:Et puis c'est plus facile pour le salaire: en étant lissé sur l'année,on est payé le meme montant,constamment.
Comment ? On n'est pas payés sur 10 mois, sans heures sups en septembre ? mdr
Est ce qu'il existe un équivalent du point Godwin sur ce sujet ? Razz 

Pour en revenir au sujet, pensez-vous qu'il soit véritablement possible de toute façon de moduler nos services en fonction de la semaine (à moins de vouloir la mort de nos chefs adjoints dans la confection d'emploi du temps)

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par User5899 le Mer 06 Nov 2013, 18:01

Non.
Et comme le système actuel ne présente pas d'inconvénients, on ne le touche pas.
Voilà.
Point-barre.
Et maintenant, le ministre, il s'occupe des choses importantes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annualisation du temps de travail

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 06 Nov 2013, 18:01

@Modulo a écrit:Pour en revenir au sujet, pensez-vous qu'il soit véritablement possible de toute façon de moduler nos services en fonction de la semaine (à moins de vouloir la mort de nos chefs adjoints dans la confection d'emploi du temps)
Ce n'est pas le but de l'annualisation, le but est de pouvoir nous faire rattraper certaines choses, ou de donner de la souplesse dans certains cas (par exemple pour les TPE, il est illégal de nous mettre 2h de TPE pendant une moitié d'année en faisant passer ça pour 1h dans l'emploi du temps). Flexibilité, voilà le mot d'ordre!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum