Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Karol
Je viens de m'inscrire !

écume des jours

par Karol le Mar 24 Mar 2009 - 15:14
Bonjour,
Je souhaite lancer une séquence en 1ère à la rentrée de pâques sur l'écume des jours de Vian mais ne trouve que très peu de données sur cette oeuvre. Pouvez-vous m'aider?
Merci
avatar
Yuna
Niveau 3

Re: écume des jours

par Yuna le Mar 24 Mar 2009 - 18:15
Bonjour Karol,

Bienvenue sur le forum!

Je ferai une séquence en 3ème sur cette même oeuvre au même moment. Mon objectif sera de lire un oeuvre dans son contexte et je compte les faire beaucoup travailler sur le lexique.
Je vais bientôt établir un planning de lecture pour mes élèves...

Est-ce une classe littéraire?
Quels sont les objets d'étude?

J'ai acheté une édition neuve avec un petit dossier (pas "scientifique"), dès que j'aurai fini, je t'en parles (enfin s'il y a des choses à dire).
Karol
Je viens de m'inscrire !

Re: écume des jours

par Karol le Mar 24 Mar 2009 - 19:24
Bonsoir,
L'objet d'étude est le roman/ vision du monde et des personnages. La problématique que j'envisage est la suivante Comment Vian met-il le merveilleux au service de la dénonciation?
En fait mon problème se situe surtout au niveau des lectures analytiques: je trouve qq infos sur l'incipit et l'excipit, mais presque rien sur d'autres lectures dans le corps du texte.
Pour tes 3èmes, il y a sans doute un joli travail à faire autour du lexique, des néologismes et surtout des images, mais là, le problème est le même: peu de support.
Je te tiens au courant si je trouve des choses.
Bon courage
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Mar 24 Mar 2009 - 21:20
et oui il n'y a pas grand-chose sur L'écume... j'en suis passée par là également.
Je travaille dessus avec mes 1ères STG (je termine ma séquence), je pourrai t'aider, mais pas avant ce we, car j'ai mon inspection à préparer et des bacs blancs à terminer.

En attendant si quelqu'un d'autre peut t'aider, et bon courage !
Karol
Je viens de m'inscrire !

Re: écume des jours

par Karol le Mer 25 Mar 2009 - 18:29
Merci et bon courage pour ton inspection...
avatar
EGny
Niveau 5

Re: écume des jours

par EGny le Mer 25 Mar 2009 - 18:50
Ta problématique me semble un peu trop vaste et n'interroge pas assez l'objet d'étude selon moi, qui est, je te le rappelle : "le roman et ses personnages, vision de l'homme et du monde". Tu dois donc, il me semble, interroger également la notion de personnage dans ta problématique...
Après, j'avoue parler un peu dans le vide dans la mesure où je n'ai jamais étudié ce roman avec une classe, je ne le fais lire qu'en lecture cursive.
avatar
Yuna
Niveau 3

Re: écume des jours

par Yuna le Mer 1 Avr 2009 - 18:22
Je viens d'apprendre qu'il existait un cédérom sur l'Ecume des jours. Il date de 1998 et il a été édité au CRDP de Champagne-Ardenne. Je ne sais pas si on peut encore se le procurer (une des formatrices me l'a prêté). Peut-être faut-il aller voir les documents que propose la fondation Boris Vian.
Pour la mise en oeuvre en classe de première, étant donné mon peu d'expérience, je ne veux pas dire de bêtises, alors je me tais.
Personnellement, j'ai demandé à mes élèves de noter les références à la lumière ou aux soleils et j'espère qu'ils remarqueront l'évolution...
Enfin voilà, bon courage Karol !
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Lun 13 Avr 2009 - 17:56
Karol, je t'ai envoyé un mp assez long à propos de L'écume... si tu ne le reçois pas, envoie-moi un mp à ton tour !
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Lun 13 Avr 2009 - 20:06
Heu… la dénonciation de quoi, dans l'Ecume des jours ?
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Lun 13 Avr 2009 - 22:02
heu.. de quoi parlez-vous Abraxas ?

edit : je viens de voir par rapport au post de Karol (ça date) , tapez pas siou plaît !!!!

Ben quand même, je n'irai pas jusqu'à dire "dénonciation" mais "critique" oui...
avatar
John
Médiateur

Re: écume des jours

par John le Lun 13 Avr 2009 - 22:04
La question me semble claire :

La problématique que j'envisage est la suivante Comment Vian met-il le merveilleux au service de la dénonciation?

Heu… la dénonciation de quoi, dans l'Ecume des jours ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Lun 13 Avr 2009 - 22:07
j'ai rectifié ! Very Happy
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Mar 14 Avr 2009 - 6:26
Et je n'ai toujours pas de réponse.
Moi qui croyais que c'était un roman d'amour, exactement sur la thématique de la Dame aux camélias (et plus tard de Love story), bref, un prétexte idéal pour faire comprendre aux élèves que ce qui compte, c'est le style. "Il se fit un abondant silence". J'adorerais avoir écrit cette phrase, et je n'y vois pas trop de dénonciation de quoi que ce soit.
C'est comme le suicide de la souris à la fin. L'histoire de la queue du chat et du pensionnat de petites filles aveugles. Dénonciation de quoi ?

Il faudrait se méfier : il y a une tendance à voir du "message" un peu partout. C'est méconnaître totalement les raisons qui font que l'on écrit.
Pour faire le lien avec un autre fil sur le Journal de deuil de Barthes, je vous recopie la phrase à mon sens essentielle :
"Je ne veux pas en parler par peur de faire de la littérature — ou sans être sûr que c'en ne sera pas — bien qu'en fait la littérature s'origine dans ces vérités."

Je ne vois pas d'autre raison à écrire qu'un travail de deuil ininterrompu — comme Eluard parle de "poésie ininterrompue". Qu'il s'agisse du deuil d'enfance ou d'adolescence (voir Racine, Rousseau, Stendhal, Dumas, Flaubert, Zola, Camus, Sartre — la liste est invraisemblablement longue), ou du deuil d'une liaison (voir Lamartine, à qui ça a donné du talent une fois, ou Laclos, ou Dumas fils — ou Vian). Pour parodier Aragon : "Il n'y a pas de littérature qui ne soit à douleur."
Vous leur apprenez quoi, aux élèves ?
Alors la dénonciation, là-dedans… Ou même la critique, John…
Invité
Invité

Re: écume des jours

par Invité le Mar 14 Avr 2009 - 8:26
Je suis d'accord avec Abraxas... Vian, c'est avant tout (je crois), le plaisir des mots et la fantaisie verbale (c'est donc une très bonne idée que de travailler sur le lexique) : je me souviens de son "Jean-Sol Partre", qui me fait encore rire alors que j'écris ces lignes !
Quant au "fond" de l'oeuvre, on peut toujours broder sur la soif de liberté, l'hypersensibilité à la souffrance et à la misère du monde, la révolte contre le mal, l'antibellicisme... Bref, une interrogation sur le Bien et le Mal (dans laquelle Dieu ne répond pas !, d'où l' "abondant silence"). MAIS d'après MA lecture (et je conçois que tout le monde ne la partage pas !), Boris ne fait que poser les questions, lancer des pistes, mais n'y répond pas vraiment. Tout reste ouvert.
En ce sens, j'aurais du mal à dire qu'il y a vraiment un "message" dans cette oeuvre. Ce n'est pas du roman à thèses (toujours selon moi !)

Ah, au fait ! je fais me premiers pas sur le forum ! J'espère que je ne dis pas trop de bêtise !!!....... Embarassed
avatar
Leil
Sage

Re: écume des jours

par Leil le Mar 14 Avr 2009 - 8:30
Quand je l'ai lu l'an dernier (oui, oui, lu ... une mauvaise expérience au collège ne m'avait pas donné envie de le terminer), j'ai été étonnée par la richesse de son écriture.
Un jazzman de la plume.
Du coup, je n'y ai pas vraiment vu de critique ... mais peut-être une critique du monde du travail de l'époque (époque du taylorisme/ fordisme) ?

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Mar 14 Avr 2009 - 15:53
selon moi, et selon aussi les critiques que j'en ai lu - ce qui ne veut pas dire que je crois tout ce que je lis -, il y a quand même un anti-cléricalisme très fort, et aussi une critique de la bureaucratie.
On n'est pas obligé de tout interpréter c'est sûr, mais c'est quand même évident dès qu'on étudie vraiment le texte.
Peut-être que le terme "dénonciation" employé au départ par Karol était trop fort, et ne reflétait pas forcément son idée, mais on a le droit de chercher sa voie non ?

Après, s'il ne fallait lire que pour le plaisir, j'en serais fort aise, et alors supprimons le bac français !

Quant au "fond" de l'oeuvre, on peut toujours broder sur la soif de liberté, l'hypersensibilité à la souffrance et à la misère du monde, la révolte contre le mal, l'antibellicisme...
ben là oui, on s'éloigne grandement du sujet, le terme "broder" montre l'inanité d'une telle étude, et pour le coup c'est vraiment extrapoler que d'en dire autant ! je n'aurais jamais pensé à tout ça ! humhum
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Mar 14 Avr 2009 - 19:11
Je crois qu'il faut cesser de voir des romans à thèse partout. Ou des romans "engagés", sous prétexte qu'ils sont postérieurs à 1945. Surtout quand Jean-Sol Partre y est impliqué — et y meurt, si je me rappelle bien. Trucidé comme John Lennon.
Sans compter que comme tant d'autres, l'Ecume des jours est un livre fait de livre. Voir l'épisode du pianocktail, littéralement emprunté à A rebours — c'est-à-dire au comble de "l'écriture-artiste" décadente.
Et pour ce qui est du taylorisme, c'est plutôt les années 20. Voir les usines Ford dans le Voyage au bout d ela nuit. Céline était-il pour autant un écrivain à message ?
Oui — dans Bagatelles pour un massacre. Et quel message !

Quant au plaisir du texte, il y a amplement matière à dire. Je rappelle que le cher Roland (Barthes, pas Goigoux…) lui a consacré un volume entier, et que j'aimerais bien entendre mes élèves en faire autant, trente ans plus tard.

Ce que je dis du roman doit d'ailleurs être vrai des autres genres. Ce n'est pas parce que Prévert écrit "Quelle connerie la guerre" dans Barbara que c'est un poème antimilitariste (même si Prévert était antimilitariste). Je suis volontiers antimilitariste, mais je suis amoureux avant tout.
Invité
Invité

Re: écume des jours

par Invité le Mar 14 Avr 2009 - 19:22
Tout à fait d'accord Abraxas ! (encore une fois !) Les romans de Vian (pas seulement l'Ecume) donnent vraiment une impression de fourre-tout ! C'est du montage, du patchwork. Il n'y a pas de métaphysique à y chercher... ou alors la "métaphysique du patchwork", justement !...

Mais bon, c'est une expérience littéraire qui en vaut bien une autre !
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Mar 14 Avr 2009 - 19:24
A la rigueur, de la pataphysique… Very Happy
avatar
Saraswati
Neoprof expérimenté

Re: écume des jours

par Saraswati le Mar 14 Avr 2009 - 20:12
mais qui a dit qu'on faisait de L'Ecume... un roman à thèse ? c'est ça que je ne comprends pas !
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Mar 14 Avr 2009 - 23:13
Le côté "dénonciation" — voir les posts initiaux.
avatar
John
Médiateur

Re: écume des jours

par John le Mar 14 Avr 2009 - 23:27
Ou même la critique, John…

Pardon ? Je n'ai rien dit, moi ! Embarassed

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur

Re: écume des jours

par John le Ven 17 Avr 2009 - 15:09
Voilà ce que propose M. Eric Briot, qui a soutenu sa thèse en 2001 à Nancy sur le thème : "Le tangible et l'intangible. La tentation de l'anéantissement et l'esthétique de la liturgie dans les Chroniques romanesques de Jean Giono", au sujet de l'Ecume des Jours dans le Dossier du professeur du Livre de Poche (2007-2008). Il s'agit d'une prise de notes personnelle :

Lecture cursive

Roman qui déroute, roman audacieux, devenu classique (éveille sensibilité, émotions, réflexion). Inspiration musicale du texte narratif. Selon Queneau : "Le plus poignant des romans d'amour contemporains".

Exploration

Structure narrative simple :
1. Période heureuse
1.1. Chap. I à IX (avant Chloé)
1.2. Chap. XI à XXII (après l'apparition de Chloé)

2. Lent déclin et contrariété des désirs
2.1. Voyage de noces, incidents et maladie de Chloé (chap. XXIII à XXXII)
2.2. Diagnostic (chap. XXXIII à XL)
2.3. Second voyage et obligations (chap. XLI à XLVI)

3. Des échecs de plus en plus violents
3.1. Nouvelle maladie de Chloé, le travail, folie de Chick et assassinat de Partre (XLVII à LIX)
3.2. Mort et enterrement de Chloé puis suicide de la souris (LX à LXVIII)

Pistes d'exploitation

- Etude comparative du merveilleux entre 1 et 2/3 : Les présages sont heureux en 1 et malheureux en 2/3.
- Le statut des personnages : Portraits de Colin, Chick, Alise, Isis et Chloé. Héros à la fois dans et hors stéréotypes ("Il était grand, mince avec de longues jambes, et très gentil"). Héros sans épaisseur psychologique qui rappelle la Bande Dessinée.

Perspectives d'analyse :

PLAN 1 : LE ROMAN DE LA DECOMPOSITION
- Espace romanesque en décomposition (boue, végétaux, vie de l'appartement)
- Chick sombre dans la folie
- Les actions et les destructions se précipitent à la fin.

PLAN 2 : LE ROMAN DU DESIR
- Le désir de Colin
- Les miroirs du désir
- La mort du désir

PLAN 3 : ROMAN D'AMOUR/ROMAN D'HUMOUR
- Humour léger et fantaisie
- Humour noir
- Sape et destruction

PLAN 4 : L'UNIVERS DU DESSIN ANIME
- On peut relever les procédés du dessin animé : machines, animaux, nature déréglée, caricatures...
- On peut créer un dessin animé à partir de l'Ecume des Jours (hum !)

Une lecture analytique : l'explicit
1. Le jeu du chat et de la souris
1.1. Un thème conventionnel revisité ("Vraiment, dit le chat, ça ne m'intéresse pas énormément")
1.2. Echange argumentatif dérisoire et parodique entre le chat et la souris
1.3. La faillite de la volonté et du désir ("Mets ta tête dans ma gueule, dit le chat, et attends").
2. Humour et dérision
2.1. L'écho de la mort humaine chez l'animal
2.2. Le refuge de l'humour : Ubu contre Beckett
3. L'absurde et après
3.1. La mort physique et incarnée
3.2. Compassion et "retour du tragique"
3.3. Le Destin reconnu et parodié.

Exercices, recherches et travaux

Explications de textes :
Portrait de Colin et description de l'appartement (p.19-22 en Lgf)
Ruses et incursions du désir (p.57-61)
Premiers rendez-vous (p.75-82)
Chacun sa chimère (p.134-139)
Les impasses du désir (p.282-284)

Exposés : La Nature, l'homme et la technique dans l'Ecume des Jours (= artifice, mort et desctruction)
L'Ecume des Jours, récit poétique (= inventions langagières et merveilleux)
L'écume des Jours et Les Fleus bleues (= Les mots dans l'après-guerre)
L'Ecume des Jours et L'Arrache-coeur (= amours impossibles, conjugual et maternel)

Dissertation : Selon Gilbert Pastureau, dans l'Ecume des Jours, "le pathétique s'élève au tragique". Cette vision pessimiste sufift-elle à rendre compte du roman ?

cf. www.borisvian.org

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: écume des jours

par Abraxas le Ven 17 Avr 2009 - 16:11
Il est vraiment bien, ce garçon (John, of course). Merci à lui…
avatar
John
Médiateur

Re: écume des jours

par John le Ven 17 Avr 2009 - 18:49
Merci ! Remarquez qu'Eric Briot est peut-être un type bien lui aussi, mais je ne l'ai jamais rencontré. Comme le dit Michel Drucker : Eric, si tu nous regardes !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: écume des jours

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum