Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par John le Ven 8 Nov 2013 - 1:20

Au BO ce jeudi :
Système éducatif
Pacte pour la réussite éducative
NOR : REDB1300496X
pacte du 6-11-2013
RED

Préambule

La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l'enfant et du jeune. Elle est plus large et englobante que la seule réussite scolaire et tend à concilier l'épanouissement personnel, la relation aux autres et la réussite scolaire. Elle permet l'articulation de tous les temps de l'enfant et du jeune et vise à leur donner les moyens de s'intégrer pleinement dans la société. Elle s'adresse prioritairement à ceux qui sont le plus en difficulté et dans les territoires les plus défavorisés. Elle se réfère aux valeurs et objectifs de la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

La réussite éducative est déjà ancrée dans les pratiques. Elle se matérialise à travers plusieurs démarches, notamment les projets éducatifs locaux (PEL), les projets éducatifs de territoire (PEdT) pilotés par les communes et mis en place dans les écoles dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, les programmes de réussite éducative (PRE) mis en place dans les quartiers de la politique de la ville et pilotés par le ministre délégué chargé de la ville, les actions pédagogiques et éducatives menées dans les écoles et établissements scolaires, notamment en éducation prioritaire, les projets du comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) dans les établissementsscolaires du second degré. Le ministère délégué à la réussite éducative, créé en 2012, entend poursuivre et amplifier cette évolution.

Les actions menées sont multiples et prennent en considération toutes les dimensions de l'environnement de l'enfant et du jeune. Le succès de ces actions suppose d'activer des leviers de nature différente. Elles s'attachent notamment, et de façon non exclusive, à l'accompagnement scolaire, au développement de la pratique d'activités artistiques, culturelles et sportives, à la promotion de la santé, à la lutte contre le décrochage scolaire, au soutien à la parentalité, au renforcement des relations avec les familles, à l'accès aux loisirs éducatifs, etc.



Les acteurs de la réussite éducative

La réussite éducative concerne l'ensemble de la communauté éducative, c'est-à-dire tous les acteurs qui interviennent durant tous les temps de vie des enfants et des jeunes, dans et hors l'École. La diversité caractérise les acteurs de la réussite éducative. Comptent nécessairement parmi eux et sans exclusivité :

Les familles

L'accompagnement d'un enfant et d'un jeune dans sa progression vers l'autonomie et son futur projet de vie ne peut être conçu qu'avec l'implication continue des parents et familles qui restent leurs premiers référents. La reconnaissance de la capacité d'agir des familles ainsi que la prise en compte de leurs attentes et difficultés sont des facteurs importants de la réussite.



L'École

L'École, à travers l'action de l'ensemble des professionnels qui y participent, assure en direction des élèves des missions en termes d'éducation, de formation, de socialisation, de citoyenneté, d'éveil de l'esprit critique, d'apprentissage et de qualification. Elle prépare ainsi à l'entrée dans la vie sociale et professionnelle. Elle est l'un des lieux de repérage des difficultés que rencontrent les enfants et les jeunes et contribue à leur réussite par son action éducative, son fonctionnement et la prise en compte de tous les autres aspects de la vie familiale, culturelle et sociale.


Les ministères partenaires

Dans ses différentes composantes ministérielles, l'État est amené à élaborer des politiques publiques et à mobiliser des moyens au service de la réussite éducative. Dans ce cadre, la priorité du gouvernement donnée à la jeunesse est un levier essentiel de l'action.En accord avec l'Etat, la branche Famille accompagne les actions de réussite éducative au moyen de sa participation à l'organisation des temps périscolaires et extrascolaires.


Les collectivités territoriales

Les collectivités territoriales élaborent, initient et mettent en œuvre localement des politiques publiques qui contribuent à la réussite éducative. Le partenariat entre les différents échelons de collectivités s'impliquant sur ces questions permet des actions plus efficaces.



Les associations

Les acteurs associatifs concourent à la conception et à la mise en place d'actions de réussite éducative. Leurs interventions auprès des enfants et des jeunes permettent d'autres formes d'apprentissage, complémentaires à ceux des temps scolaires et familiaux, et rendent possible l'ouverture culturelle et la construction d'espaces de socialisation, d'engagement et d'exercice de la citoyenneté.

Les principes qui guident la réussite éducative

La réussite éducative requiert une approche globale de l'enfant, du jeune et de sa famille et se fonde sur un projet éducatif partagé, reposant sur des actions pluridisciplinaires.

À cette fin, les acteurs de la réussite éducative s'engagent sur les principes d'action suivants :



Appréhender l'enfant et le jeune dans une approche globale

- Les acteurs prennent en compte toutes les dimensions de la situation et de l'environnement de l'enfant ou du jeune. Ils mettent en cohérence leurs actions et agissent de façon complémentaire.

- La bienveillance, le bien-être, l'accompagnement individuel et collectif, la valorisation des réus­sites plutôt que la stigmatisation des échecs et le renforcement de l'estime de soi sont au cœur des actions de réussite éducative.

- Les situations sociales et économiques des enfants et des familles étant inégales, les acteurs de la réussite éducative se mobilisent plus particulièrement en faveur de ceux qui ont le plus besoin d'attention et d'accompagnement.



Mobiliser les enfants, les jeunes et leurs familles

- L'enfant et le jeune sont acteurs à part entière de leur réussite. Leur participation est à recher­cher et l'expression de leurs attentes est à prendre en compte.

- La reconnaissance et l'implication des parents et des familles sont essentielles. Elles néces­sitent une démarche volontariste en leur direction.



S'adapter à chaque enfant et chaque jeune

- Les acteurs de la réussite éducative se mobilisent pour que tous les lieux éducatifs soient plus inclusifs, en s'adaptant aux difficultés de chaque enfant et chaque jeune, qu'elles soient tempo­raires ou durables (enfants et jeunes en situation de handicap, malades, allophones nouvelle­ment arrivés, etc.).



Favoriser une ouverture sur le monde

- Les acteurs s'engagent à favoriser une ouverture sur le monde aux enfants et aux jeunes et à élargir leurs champs des possibles.

- La perception du territoire doit progressivement s'élargir afin d'offrir aux enfants et aux jeunes une capacité de mobilité et d'accès à toutes les ressources nécessaires à leur épanouissement et à la réalisation de leurs projets.



Adopter une démarche éthique

- La lutte contre toute forme de discrimination et le respect du principe de laïcité guident les acteurs de la réussite éducative.

- Une éthique de la responsabilité caractérise l'ensemble des démarches éducatives des acteurs de la réussite éducative. Elle a notamment pour conséquence le respect d'une confidentialité au sein de l'équipe concernant des informations relatives aux enfants, aux jeunes et à leurs familles.



Agir avec des partenaires dans le cadre d'un pilotage local

- Un cadre partenarial doit être posé dans lequel sont reconnus la place, le rôle et l'utilité de chaque type d'acteurs. Celui-ci permet, à différents niveaux, la coproduction d'actions éduca­tives, une approche pluridisciplinaire et pluri-professionnelle des interventions et un pilotage coordonné.

- Le caractère global et continu de l'éducation est affirmé, ce qui conduit chacun des acteurs concernés à considérer sa place dans un ensemble, à affirmer sa singularité et à prendre en compte tous les autres partenaires.

- Le pilotage local doit permettre de réguler le travail collectif des acteurs de la réussite éduca­tive. Ceux-ci s'engagent à s'inscrire dans une démarche d'évaluation. Ce partenariat repose sur la mobilisation et la mutualisation des moyens humains et financiers et se situe dans le cadre des politiques éducatives territoriales.

- Le périmètre de ce partenariat est variable. Il dépend non seulement de la nature des actions menées mais aussi des spécificités du territoire dans lequel elles sont mises en place. C'est pour répondre au mieux aux besoins, attentes et difficultés des enfants et des jeunes que les actions de réussite éducative se mettent en place au niveau local. Les partenariats, la cohérence et la continuité des actions se construisent à cet échelon.





Ce pacte a vocation à être décliné localement par les acteurs de la réussite éducative qui s'engagent à favoriser les politiques de réussite éducative et à veiller à ce qu'elles fassent l'objet d'études, d'évolutions et de recherches susceptibles de contribuer à l'amélioration de leur efficacité.



Le ministre de l'éducation nationale,
Vincent Peillon

La ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative,
Valérie Fourneyron

La ministre déléguée, chargée de la réussite éducative,
George Pau-Langevin

Le ministre délégué chargé de la ville – représenté par Raphaël le Méauté, secrétaire général du comité interministériel des villes,
François Lamy

La ministre déléguée à la famille,
Dominique Bertinotti

Le président du conseil d'administration de la caisse nationale des allocations familiales (CNAF),
Jean-Louis Deroussen

Le président de l'association des maires de France (AMF), représenté par Florence Presson, adjointe au maire de Sceaux,
Jacques Pelissard

Le président de l'assemblée des départements de France (ADF),
Claudy Lebreton

Le président de l'association des régions de France (ARF),
Alain Rousset

Le président de l'association des maires des grandes villes de France (AMGVF),
Michel Destot

Le président de l'associations des maires ville et banlieue de France (AMVBF), représenté par Catherine Arenou, 1re vice-présidente de l'association des maires ville et banlieue de France,
Renaud Gauquelin

La présidente de l'association nationale des directeurs éducation des villes (ANDEV), représentée par Daniel Grossain, vice-président de l'association nationale des directeurs éducation des villes,
Anne-Sophie Benoît

Le président de l'association nationale des acteurs de la réussite éducative (ANARE),
Frédéric Bourthoumieu

Le président du collectif des associations partenaires de l'école publique (CAPE),
Jean-Luc Cazaillon

Le président du réseau français des villes éducatrices (RFVE),
Yves Fournel
 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par trompettemarine le Sam 9 Nov 2013 - 22:14

J'avoue que je ne sais quoi penser de ce texte, ni quels sont ses objectifs (pourquoi ce texte ?). Je n'en comprends pas l'objet (beaucoup de points me semblent évidents et déjà "actés" dans les faits).

Ce qui me gêne dans une première lecture (peut-être un peu rapide), c'est que dans ce pacte de la réussite éducative, les mots de "professeur" et d'"enseignant" ont totalement disparu.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par User5899 le Sam 9 Nov 2013 - 22:18

@trompettemarine a écrit:J'avoue que je ne sais quoi penser de ce texte
Sleep Sleep Sleep 

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par trompettemarine le Sam 9 Nov 2013 - 22:22

Ah d'accord, c'est juste pour qu'ils ne s'ennuient pas au ministère...

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par gauvain31 le Sam 9 Nov 2013 - 22:28

@trompettemarine a écrit:Ah d'accord, c'est juste pour qu'ils ne s'ennuient pas au ministère...
Oui c'est l'impression qu'ils me donnent ; Une journée au ministère:
-"qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui?
-Ben je ne sais pas
-Et si on dessinait un arbre?
-Oh oui! On peut mettre des couleurs
-Oui mais pas trop, il ne faut pas que le cerveau des enfants et des adultes mobilise trop de neurones
-Ah oui : tu crois qu'ils vont gober notre message?
-Ben non, il faut juste leur faire croire qu'on maîtrise la situation" Razz Razz 

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par User5899 le Sam 9 Nov 2013 - 22:56

Ca nest pas un narbre, dabord, ça nest un schéma neuristique professeur
En narbre professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par gauvain31 le Sam 9 Nov 2013 - 23:02

Cripure a écrit:Ca nest pas un narbre, dabord, ça nest un schéma neuristique professeur
En narbre professeur
Ah oui bien sûr , ça fait toute la différence: comment ai-je pu sous estimé l'équipe de mon ministère . Mea culpa Mea culpa. Merci d'avoir éclairé ma lanterne Cripure

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Liseron le Sam 9 Nov 2013 - 23:22

Bonsoir, est-ce que l'objectif de ce pacte ne pourrait pas être en rapport avec le socle de compétence ? Il me semble qu'il avait été question au moment de son élaboration qu'il soit évalué non seulement dans le cadre scolaire, mais aussi dans le cadre personnel, associatif etc. Ce qui procède d'une certaine logique car le socle fait effectivement appel à des compétences non scolaires de l'élève. Si c'est ça, il y a une forêt très inquiétante derrière cet arbre...

PS Avant qu'on me le suggère, je vais me présenter...

Liseron
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par PauvreYorick le Dim 10 Nov 2013 - 0:05

Penser que c'est d'anciens élèves qui ont écrit ça!

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par JPhMM le Dim 10 Nov 2013 - 0:11

Tiens, les élèves ne sont pas pointés comme acteurs de la réussite éducative... Comme c'est bizarre...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par kensington le Dim 10 Nov 2013 - 0:30

Grâce à la réussite éducative, l'échec scolaire n'existe plus! Et ça, c'est tout de même un grand progrès!

"approche globale", "les temps de l'enfant et du jeune", "épanouissement personnel", "activer les leviers", "démarche éthique", "perception du territoire", "pilotage global" etc.
Que de concepts creux, voire foireux, des écrans de fumée, dans ce texte qui ressassent les idées habituelles pour éviter de parler des savoirs et de leur transmission. Une officialisation de plus de la mort de l'école.

La même idéologie qui nous a déjà menés dans le mur et qui va continuer. Avant je trouvais tout ça très énervant (pour le moins), maintenant je trouve que c'est surtout complètement ringard, usé.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par PauvreYorick le Dim 10 Nov 2013 - 0:38

@kensington a écrit:Que de concepts creux, voire foireux, des écrans de fumée, dans ce texte qui ressassent les idées habituelles pour éviter de parler des savoirs et de leur transmission.
Voilà: le problème est d'abord que ce texte n'a aucun sens précis. On est réduit, comme d'habitude, à conjecturer (certes, c'est d'habitude avec un certain succès... hélas!) les intentions réelles qui sont dessous - tel le crocodile sous les nénuphars.


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 10 Nov 2013 - 0:46, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par InvitéeD2 le Dim 10 Nov 2013 - 0:43

Système éducatif
Pacte pour la réussite éducative

Préambule

La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l'enfant et du jeune. Elle est plus large et englobante que la seule réussite scolaire et tend à concilier l'épanouissement personnel, la relation aux autres et la réussite scolaire. Elle permet l'articulation de tous les temps de l'enfant et du jeune et vise à leur donner les moyens de s'intégrer pleinement dans la société. Elle s'adresse prioritairement à ceux qui sont le plus en difficulté et dans les territoires les plus défavorisés. Elle se réfère aux valeurs et objectifs de la convention internationale des droits de l'enfant de 1989.

La réussite éducative est déjà ancrée dans les pratiques.
Elle se matérialise à travers plusieurs démarches, notamment les projets éducatifs locaux (PEL), les projets éducatifs de territoire (PEdT) pilotés par les communes et mis en place dans les écoles dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, les programmes de réussite éducative (PRE) mis en place dans les quartiers de la politique de la ville et pilotés par le ministre délégué chargé de la ville, les actions pédagogiques et éducatives menées dans les écoles et établissements scolaires, notamment en éducation prioritaire, les projets du comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) dans les établissements scolaires du second degré. Le ministère délégué à la réussite éducative, créé en 2012, entend poursuivre et amplifier cette évolution.

Les actions menées sont multiples et prennent en considération toutes les dimensions de l'environnement de l'enfant et du jeune. Le succès de ces actions suppose d'activer des leviers de nature différente. Elles s'attachent notamment, et de façon non exclusive, à l'accompagnement scolaire, au développement de la pratique d'activités artistiques, culturelles et sportives, à la promotion de la santé, à la lutte contre le décrochage scolaire, au soutien à la parentalité, au renforcement des relations avec les familles, à l'accès aux loisirs éducatifs, etc.



Les acteurs de la réussite éducative

La réussite éducative concerne l'ensemble de la communauté éducative, c'est-à-dire tous les acteurs qui interviennent durant tous les temps de vie des enfants et des jeunes, dans et hors l'École. La diversité caractérise les acteurs de la réussite éducative. Comptent nécessairement parmi eux et sans exclusivité :

Les familles

L'accompagnement d'un enfant et d'un jeune dans sa progression vers l'autonomie et son futur projet de vie ne peut être conçu qu'avec l'implication continue des parents et familles qui restent leurs premiers référents. La reconnaissance de la capacité d'agir des familles ainsi que la prise en compte de leurs attentes et difficultés sont des facteurs importants de la réussite.



L'École [...]

Les ministères partenaires [...]

Les collectivités territoriales [...]

Les associations [...]

Les principes qui guident la réussite éducative

La réussite éducative requiert une approche globale de l'enfant, du jeune et de sa famille et se fonde sur un projet éducatif partagé, reposant sur des actions pluridisciplinaires.

À cette fin, les acteurs de la réussite éducative s'engagent sur les principes d'action suivants :



Appréhender l'enfant et le jeune dans une approche globale

- Les acteurs prennent en compte toutes les dimensions de la situation et de l'environnement de l'enfant ou du jeune. Ils mettent en cohérence leurs actions et agissent de façon complémentaire.

- La bienveillance, le bien-être, l'accompagnement individuel et collectif, la valorisation des réus­sites plutôt que la stigmatisation des échecs et le renforcement de l'estime de soi sont au cœur des actions de réussite éducative.

- Les situations sociales et économiques des enfants et des familles étant inégales, les acteurs de la réussite éducative se mobilisent plus particulièrement en faveur de ceux qui ont le plus besoin d'attention et d'accompagnement.



Mobiliser les enfants, les jeunes et leurs familles

- L'enfant et le jeune sont acteurs à part entière de leur réussite. Leur participation est à recher­cher et l'expression de leurs attentes est à prendre en compte.

- La reconnaissance et l'implication des parents et des familles sont essentielles. Elles néces­sitent une démarche volontariste en leur direction.



S'adapter à chaque enfant et chaque jeune [...]


Favoriser une ouverture sur le monde [...]


Adopter une démarche éthique [...]

Agir avec des partenaires dans le cadre d'un pilotage local [...]
- Le pilotage local doit permettre de réguler le travail collectif des acteurs de la réussite éduca­tive. Ceux-ci s'engagent à s'inscrire dans une démarche d'évaluation. Ce partenariat repose sur la mobilisation et la mutualisation des moyens humains et financiers et se situe dans le cadre des politiques éducatives territoriales.

- Le périmètre de ce partenariat est variable. Il dépend non seulement de la nature des actions menées mais aussi des spécificités du territoire dans lequel elles sont mises en place. C'est pour répondre au mieux aux besoins, attentes et difficultés des enfants et des jeunes que les actions de réussite éducative se mettent en place au niveau local. Les partenariats, la cohérence et la continuité des actions se construisent à cet échelon.

Ce pacte a vocation à être décliné localement par les acteurs de la réussite éducative qui s'engagent à favoriser les politiques de réussite éducative et à veiller à ce qu'elles fassent l'objet d'études, d'évolutions et de recherches susceptibles de contribuer à l'amélioration de leur efficacité.
 

D'accord. Donc, si je comprends bien, jusqu'à maintenant, on avait tendance à ne pas "favoriser les politiques de réussite éducative". Au contraire, l'ensemble des enseignants s'efforçait d'isoler les méthodes qui favorisaient l'échec scolaire, et de les reproduire. Heureusement, le PACTE est arrivé, et à présent tout va changer. Pour cela, les enseignants se voient indiqués des consignes précises et des moyens d'action ciblés :
- "Une approche globale reposant sur des actions pluridisciplinaires"
- Dans le cadre de "partenariats de périmètres variables"

L'innovation majeure est sans nul doute la suivante : les enseignants ne seront pas chargés de la transmission de connaissances, mais de l' "accompagnement scolaire". Pour ce faire, il importe de se plier aux desideratas "prendre en compte les attentes" des "parents et des familles (??)" (une petite soeur de 2 ans 1/2, ça compte ?), puisqu'il est évident que ces "attentes" ne peuvent et ne doivent pas être réduites à la seule réussite scolaire. L' "expression de l'attente des enfants et des jeunes" est également à "prendre en compte", étant entendu que les élèves de 3 à 17 ans sont les mieux placés pour savoir ce qu'il convient d'acquérir afin d'être à même d'affronter le monde adulte.

Les enseignants s'engagent également à "s'inscrire dans une démarche d'évaluation", et gare à tes fesses si tu ne prends pas assez en compte les attentes des élèves et des familles. Dans cette optique, l'important est surtout de "valoriser les réussites, plutôt que de stigmatiser les échecs". Et donc si Kevin a une moyenne à 2 en mathématiques en seconde, mais que la compétence "se repérer dans une bibliothèque" est validée, il importe de mettre en avant cette réussite, de ne pas mentionner ses lacunes ou son manque de travail, et de prendre en compte son attente et celle de sa famille, et qu'il rejoigne une filière générale scientifique.

Amen.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par User5899 le Dim 10 Nov 2013 - 0:46

Pour développer un tout petit peu mes bâillements de tout à l'heure, je suis atterré par le schéma qu'on voit plus haut. On dirait un TPE de 1re ES. C'est une sorte de catalogue vide de sens qui présente des slogans incompréhensibles en eux-mêmes. Qui peut se douter qu'on parle là d'enseignement ? Et pour un enseignant, quelle insulte de lire dans la prose de son propre ministère que, par exemple, la "démarche éthique" est un but à atteindre ! C'est vraiment insultant de caractériser une sorte de contrat moral passé entre le ministère et les élèves présents et à venir par un tel trou noir.
"Favoriser l'ouverture sur le monde". Pourquoi ? Pour quoi ? Est-ce souhaitable ? Est-ce possible ? Qui y réfléchit ? Où sont les résultats de ces éventuelles réflexions ? Peut-on connaître mieux en proportion du rapprochement ? Comment ouvrir sur le monde ? Quelle est la fermeture présupposée ?
"Adopter une démarche éthique". Bon, avec Chatel, Fillon, Robien, on avait été habitué à la démarche étique, c'est déjà mieux. Mais une démarche dans quel domaine ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'il ne faut pas tripoter les gosses ? Qu'il ... Mais non, je ne vois même pas comment poursuivre ce catalogue. Je ne comprends pas ce que ça veut dire. Ce sont des mots ronflants, c'est tout.
"Agir avec des partenaires dans le cadre d'un pilotage local". Je crains de comprendre que là, on se fixe comme objectif d'enfermer l'élève dans son ploucland à lui (alors qu'on se proposait par ailleurs d'ouvrir sur le monde Rolling Eyes). Nos élèves ne sont pas des cerises ou des poulets, je ne suis pas convaincu que le circuit court leur soit approprié. Nos élèves doivent pouvoir changer de région pour raison familiale sans que l'enseignement qu'ils reçoivent change avec la région. Par ailleurs, la république doit avoir pour principe de limiter autant que possible les arbitraires individuels, locaux notamment. Je ne comprends pas.
"Appréhender l'enfant et le jeune dans une approche globale". J'espère que ce n'est pas une proposition de Valls (je pense à l'appréhension de certains jeunes sans papiers d'être appréhendés par les forces de l'ordre), ni une proposition des autorités religieuses (avec le circonflexe disparu dans la nouvelle orthographe) ? Bon, sérieusement, là encore, qu'est-ce que ça veut dire ? A la limite, l'élève et le jeune, c'est démago, mais au moins on peut vaguement discerner quelque chose. Mais ça ?
Bref, belle pub pour les powerpoint ! tant de vide donne le vertige. Et on nous présente cette *** comme, en gros, notre ordre de mission ? Mais qui peut-on recruter pour souscrire à ces âneries ? Quels non-comprenants faudra-t-il aller chercher ?
Je suis atterré et furax. On se demandait quel est le rôle de George Pau-Langevin dans ce gouvernement ; force est de constater que ce document ne répond pas à la question Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par InvitéeD2 le Dim 10 Nov 2013 - 0:50

Cripure a écrit:Ca nest pas un narbre, dabord, ça nest un schéma neuristique professeur
En narbre professeur
Exceptionnel. cheers 

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Docteur OX le Dim 10 Nov 2013 - 9:15

@kensington a écrit:Grâce à la réussite éducative, l'échec scolaire n'existe plus! Et ça, c'est tout de même un grand progrès!

"approche globale", "les temps de l'enfant et du jeune", "épanouissement personnel", "activer les leviers", "démarche éthique", "perception du territoire", "pilotage global" etc.
Que de concepts creux, voire foireux, des écrans de fumée, dans ce texte qui ressassent les idées habituelles pour éviter de parler des savoirs et de leur transmission. Une officialisation de plus de la mort de l'école.

La même idéologie qui nous a déjà menés dans le mur et qui va continuer.  Avant je trouvais tout ça très énervant (pour le moins), maintenant je trouve que c'est surtout complètement ringard, usé.
+1

je n'ai même pas envie de commenter, on dirait une séquence de vidéo-gag. Un type fait un plongeon avec le sourire dans une piscine, mais celle-ci n'est pas remplie. Non, en fait , c'est pas marrant.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Celeborn le Dim 10 Nov 2013 - 9:23

Auprès de mon arbre, je vivais heureux… Razz 

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par kensington le Dim 10 Nov 2013 - 9:27

C'est l'arbre qui cache la forêt...

humhum 

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Cath le Dim 10 Nov 2013 - 10:01

Vous croyez qu'il y a des cours spéciaux pour apprendre à s'exprimer sous cet aspect spécieux ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Dinosaura le Dim 10 Nov 2013 - 10:03

Mais cela va avec le fait que les nouveaux capes veulent recruter des étudiants "à l'éthique sociale affirmée" et non plus des spécialistes de leur discipline...

A remarquer que les mots "enseignants", "professeurs", "élèves", "savoirs" n'apparaissent pas dans ce texte...

Quand sa conception du métier, instructionniste et républicaine, est à ce point bafouée, quand on considère l’École comme un sanctuaire du savoir et comme le lieu de la transmission d'une culture universelle, comme un lieu d'émancipation coupé du monde et de ses contingences (matérielles notamment), unique dans le temps de l'existence (avec l'ambition de faire profiter à tous de la skolè aristocratique et de la formation d'un jugement libre et sans préjugés), et que la réponse donnée par le ministère est celle-ci : "L'École, à travers l'action de l'ensemble des professionnels qui y participent, assure en direction des élèves des missions en termes d'éducation, de formation, de socialisation, de citoyenneté, d'éveil de l'esprit critique, d'apprentissage et de qualification.",on ne peut qu'être atterré... Et, oui, c'est l'acte de la mort de l’École.titanic

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Adso le Dim 10 Nov 2013 - 10:13

Chez nous  PPRE a été mis en place sur les indications des enseignants du primaire : les fameux "PPRE passerelles". Sauf que ça ne fonctionne pas. Certains élèves refusent le PPRE et leur famille aussi. Une autre famille l'an dernier vient signer le document mais comme ce n'est pas comme à la banque on ne les a jamais revus. Je ne pensais pas qu'un tel délire fût possible. Hélas! La multiplication des divers soutiens ne mène qu'à la confusion. Sachant cela cette année j'ai cessé de m'impliquer dans le fameux "lien-CM2/6e" . Pas de projet. Ma collègue de primaire était d'accord bien sûr.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par JPhMM le Dim 10 Nov 2013 - 10:21

Ça a quelle valeur légale un pacte ?

diable 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par Adso le Dim 10 Nov 2013 - 10:30

L'inspecteur du primaire reçu au collège insiste sur la signature de la famille et gnagnagna... Bref. Inutile et les familles l'ont bien compris signature liée à aucune obligation pas comme à la banque!!

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par micaschiste le Dim 10 Nov 2013 - 10:43

@JPhMM a écrit:Ça a quelle valeur légale un pacte ?

diable 

+1:sleep: Sleep Sleep Sleep 
eduquons, eduquons mais n'instruisons pas, surtout pas.
C'est exactement la même chose que pour la super info de la semaine concernant la mise en place des fichiers communs pour les contraventions entre certains pays. Malgré cette mise en commun, aucune modification juridique, juste de l'information. C'est pas bien vous avez roulé trop vite en Italie, nous vous demandons de payer votre amende mais sachez que si vous ne payez pas, on en pourra rien faire du point de vue juridique. Continuez à dormir tranquille!

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacte pour la réussite éducative : les familles, l'école, les ministères partenaires, les collectivités territoriales et les associations.

Message par may68 le Dim 10 Nov 2013 - 11:29

@trompettemarine a écrit:J'avoue que je ne sais quoi penser de ce texte, ni quels sont ses objectifs (pourquoi ce texte ?). Je n'en comprends pas l'objet (beaucoup de points me semblent évidents et déjà "actés" dans les faits).

Ce qui me gêne dans une première lecture (peut-être un peu rapide), c'est que dans ce pacte de la réussite éducative, les mots de "professeur" et d'"enseignant" ont totalement disparu.
"les mots de "professeur" et d'"enseignant" ont totalement disparu."

C'est pas pour rien on sera tous des enseignants-animateurs ou des animateurs-enseignants 'reste à trouver le terme approprié ! Avec la réforme des rythmes on met déjà un pied dedans . Des enseignants faisant les TAP changeront de casquettes à 15h45 et des animateurs ou des asem feront les enseignants en animant des activités qui ressemblent à de l'école (cf le post sur la formation des asem à Paris ) etc ...

http://vigilance-rs.clicforum.fr/t484-Les-agents-de-service-des-coles-maternelles-asem-remplaceront-elles-bient-t-les-instits-en-maternelle.htm

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum