Des 6e sans-gêne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des 6e sans-gêne

Message par Invité le Mar 24 Mar 2009 - 18:20

Nous avons cette année des 6e assez terribles, sans-gêne, qui de plus sont à 27, ce qui n'arrange pas les choses. Ce matin, j'ai dû relever cinq carnets parce qu'ils se poussaient dans le couloir, alors que je faisais le tour par le CDI pour leur ouvrir, ayant oublié ma clé. Mais le pire, c'est que je me tenais encore dans le couloir, de l'autre côté de la cour intérieure, plusieurs m'ont vue m'arrêter et les regarder, mais cela ne les a pas dérangés plus que ça. Evil or Very Mad
Ensuite, en deuxième heure, je vois un élève prendre tranquillement le livre qu'il avait à lire pour jeudi, alors que je commençais depuis un petit moment le cours. Je prends aussi son carnet, et voilà-t-il pas que je le reprends environ dix minutes plus tard à bavarder avec son voisin. :mitrailler:
J'étais tellement outrée que je lui ai donné une page et demie de texte à copier ! C'est un peu sévère, mais flûte, il l'avait cherché quand même !
Je précise que normalement ils me craignent plutôt, mais voilà, ils sont arrivés comme ça et sont restés irréductibles... Ce sont les seuls qui demandent encore à aller aux toilettes en plein cours, bien que nous refusions ! Gné Vous en avez d'aussi gratinés que les miens ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Reine Margot le Mar 24 Mar 2009 - 18:43

dis, on a les mêmes? moi ils sont 28...et je suis PP!
je pense que ce genre de comportement se répand et se banalise.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Anna de Noailles le Mar 24 Mar 2009 - 19:21

Les miens sont pareils voire pire!
Ils ne sont que 21 mais il y a 5 cas très lourds.
Ils ne travaillent pas, n'ont pas leurs affaires, 2 n'ont pas acheté le livre de lecture (depuis le 4 fév.), n'ont pas leur carnet. Ils sont fourbes et bavardent sans cesse, ne suivent pas et interrompent le cours notamment pour demander de sortir au wc (alors que la récré vient d'avoir lieu, se prétendent malades) alors que c'est non. Un des élèves n'a de cesse d'interrompre la séance en faisant mine de poser une question intéressante pour faire rire la galerie. En fait la question n'a rien à voir et il monopolise la parole 30 fois dans l'heure si on ne le stoppe pas. Un autre a détraqué le signal d'alarme: il les déclenchait sans cesse et maintenant le système est out. Deux autres se sont battus et l'un a fait un oeil au beurre noir à l'autre. Enfin, ils trafiquent leur carnet, arrachent et multiplient les fourberies. Ainsi, ils multiplient les exclusions. Et j'en oublie!
Vous l'aurez compris, c'est une des 6è les plus gratinées. J'arrive à faire cours mais quelle énergie faut-il!
Niveau résultat c'est le chaos ils n'ont pas la moyenne en français, maths, histoire, svt! Du rarement vu!
Qui dit mieux?

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Anna de Noailles le Mar 24 Mar 2009 - 19:25

Je précise que je ne lâche rien et qu'ils n'ont de cesse d'être punis. Mais je m'interroge car on dirait qu'ils aiment ça! Je donne souvent des pages à copier et bien tout n'est pas perdu, ils font la punition bien volontiers et me la présentent.Seraient-ils maso? (mieux vaut en rire!!!)

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 19:27

@lulamae a écrit:Nous avons cette année des 6e assez terribles, sans-gêne, qui de plus sont à 27, ce qui n'arrange pas les choses. Ce matin, j'ai dû relever cinq carnets parce qu'ils se poussaient dans le couloir, alors que je faisais le tour par le CDI pour leur ouvrir, ayant oublié ma clé. Mais le pire, c'est que je me tenais encore dans le couloir, de l'autre côté de la cour intérieure, plusieurs m'ont vue m'arrêter et les regarder, mais cela ne les a pas dérangés plus que ça. Evil or Very Mad
Ensuite, en deuxième heure, je vois un élève prendre tranquillement le livre qu'il avait à lire pour jeudi, alors que je commençais depuis un petit moment le cours. Je prends aussi son carnet, et voilà-t-il pas que je le reprends environ dix minutes plus tard à bavarder avec son voisin. :mitrailler:
J'étais tellement outrée que je lui ai donné une page et demie de texte à copier ! C'est un peu sévère, mais flûte, il l'avait cherché quand même !
Je précise que normalement ils me craignent plutôt, mais voilà, ils sont arrivés comme ça et sont restés irréductibles... Ce sont les seuls qui demandent encore à aller aux toilettes en plein cours, bien que nous refusions ! Gné Vous en avez d'aussi gratinés que les miens ?

Dis toi que ce que tu as là avec une classe, nous l'avons tous les jours et quasiment avec toutes les classes dans mon bahut. Ce que tu décris là correspond à ce que je peux espérer de mieux de mes classes.Dans les couloirs, les notres hurlent, se jettent les sacs, se font des croche pieds ou essayent de se faire tomber dans les escaliers...et tout ça sous nos yeux. Pour peu qu'une femme de ménage ait laissé son chariot dans le couloir, tu peux être sûre que 10 secondes plus tard, le chariot aura dégringolé les escaliers.
Quant à leur comportement en cours...à part les 3èmes, ils se tiennent plutôt bien mais ce que tu décris dans ton topic, j'y ait droit très régulièrement. Je mets les 3èmes à part car ce sont des fous furieux. Ils terrorisent tout le collège.
Bref si c'est tout ce que tu as comme problème de discipline, je t'envie. Pour te rassurer, dis toi qu'il y a pire ailleurs: des collèges où les toilettes sont dégradés, des élèves qui grimpent sur les tables, qui forcent les portes...

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par sand le Mar 24 Mar 2009 - 19:40

Misère, Nestya, où es-tu tombée ? Quel courage il faut pour travailler dans de telles conditions...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 20:02

Disons que lorsque mes anciens collègues ont appris où j'étais mutée, ils se sont comportés comme si je partais au front. Moi j'étais ravie, j'avais enfin un poste fixe. Depuis, j'ai compris leur réaction.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité31 le Mar 24 Mar 2009 - 20:12

@Nestya a écrit:
@lulamae a écrit:Nous avons cette année des 6e assez terribles, sans-gêne, qui de plus sont à 27, ce qui n'arrange pas les choses. Ce matin, j'ai dû relever cinq carnets parce qu'ils se poussaient dans le couloir, alors que je faisais le tour par le CDI pour leur ouvrir, ayant oublié ma clé. Mais le pire, c'est que je me tenais encore dans le couloir, de l'autre côté de la cour intérieure, plusieurs m'ont vue m'arrêter et les regarder, mais cela ne les a pas dérangés plus que ça. Evil or Very Mad
Ensuite, en deuxième heure, je vois un élève prendre tranquillement le livre qu'il avait à lire pour jeudi, alors que je commençais depuis un petit moment le cours. Je prends aussi son carnet, et voilà-t-il pas que je le reprends environ dix minutes plus tard à bavarder avec son voisin. :mitrailler:
J'étais tellement outrée que je lui ai donné une page et demie de texte à copier ! C'est un peu sévère, mais flûte, il l'avait cherché quand même !
Je précise que normalement ils me craignent plutôt, mais voilà, ils sont arrivés comme ça et sont restés irréductibles... Ce sont les seuls qui demandent encore à aller aux toilettes en plein cours, bien que nous refusions ! Gné Vous en avez d'aussi gratinés que les miens ?

Dis toi que ce que tu as là avec une classe, nous l'avons tous les jours et quasiment avec toutes les classes dans mon bahut. Ce que tu décris là correspond à ce que je peux espérer de mieux de mes classes.Dans les couloirs, les notres hurlent, se jettent les sacs, se font des croche pieds ou essayent de se faire tomber dans les escaliers...et tout ça sous nos yeux. Pour peu qu'une femme de ménage ait laissé son chariot dans le couloir, tu peux être sûre que 10 secondes plus tard, le chariot aura dégringolé les escaliers.
Quant à leur comportement en cours...à part les 3èmes, ils se tiennent plutôt bien mais ce que tu décris dans ton topic, j'y ait droit très régulièrement. Je mets les 3èmes à part car ce sont des fous furieux. Ils terrorisent tout le collège.
Bref si c'est tout ce que tu as comme problème de discipline, je t'envie. Pour te rassurer, dis toi qu'il y a pire ailleurs: des collèges où les toilettes sont dégradés, des élèves qui grimpent sur les tables, qui forcent les portes...


Je pourrais écrire sensiblement la même chose, si ce n'est que chez nous, les 3e de cette année sont plutôt "calmes" par rapport aux 4e.

Moi aussi je suis envieuse quand je lis ça !
Il faut dire que mon collège a tout d'une ZEP, mais comme il n'est plus possible d'avoir cette dénomination, on se contente de APV-violence.
Enfin j'ai connu encore pire quand j'étais TZR... Là, dans mon collège actuel, les élèves ne sautent pas par la fenêtre ni ne montent sur les tables.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité le Mar 24 Mar 2009 - 20:16

@Nestya a écrit:Disons que lorsque mes anciens collègues ont appris où j'étais mutée, ils se sont comportés comme si je partais au front. Moi j'étais ravie, j'avais enfin un poste fixe. Depuis, j'ai compris leur réaction.

Ce n'est pas effectivement le type d'établissement où je suis : je suis désolée de donner l'impression de me plaindre alors que oui, cela peut être tellement pire ailleurs ! Embarassed
A ma décharge, j'ajoute que j'ai connu la ZEP aussi à mes débuts (je n'arrivais pas à faire cours, d'ailleurs, j'étais remplaçante). Dans le même genre, à mon deuxième remplacement, j'ai été une fois arrêtée par un flic qui m'a plainte d'aller dans un endroit si terrible, où eux-mêmes y allaient à reculons. Ben ça m'a mise en condition ! affraid
Effectivement, ces joyeux débuts m'ont fourni une provision de cauchemars pour ma vie durant ! Et quand, il y a sept ans, l'inspecteur m'a dit que j'étais "trop directive", j'ai pris ça pour un compliment ("moi directive, j'ai donc de l'autorité alors...?" yesyes ).
Bon courage, Nestya, j'espère que tu obtiendras bientôt un poste plus facile. C'est ce qui est terrible : qui veut encore être dans ce type d'établissement ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 20:17

Lynette a écrit:

Je pourrais écrire sensiblement la même chose, si ce n'est que chez nous, les 3e de cette année sont plutôt "calmes" par rapport aux 4e.

Moi aussi je suis envieuse quand je lis ça !
Il faut dire que mon collège a tout d'une ZEP, mais comme il n'est plus possible d'avoir cette dénomination, on se contente de APV-violence.
Enfin j'ai connu encore pire quand j'étais TZR... Là, dans mon collège actuel, les élèves ne sautent pas par la fenêtre ni ne montent sur les tables.
Tien, c'est vrai que j'ai eu ça aussi. Une élève qui est sortie du cours par la fenêtre. Je précise quand même que nous étions au rez de chaussée.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité le Mar 24 Mar 2009 - 20:19

Dommage... Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 20:21

@lulamae a écrit:
@Nestya a écrit:Disons que lorsque mes anciens collègues ont appris où j'étais mutée, ils se sont comportés comme si je partais au front. Moi j'étais ravie, j'avais enfin un poste fixe. Depuis, j'ai compris leur réaction.

Ce n'est pas effectivement le type d'établissement où je suis : je suis désolée de donner l'impression de me plaindre alors que oui, cela peut être tellement pire ailleurs ! Embarassed
A ma décharge, j'ajoute que j'ai connu la ZEP aussi à mes débuts (je n'arrivais pas à faire cours, d'ailleurs, j'étais remplaçante). Dans le même genre, à mon deuxième remplacement, j'ai été une fois arrêtée par un flic qui m'a plainte d'aller dans un endroit si terrible, où eux-mêmes y allaient à reculons. Ben ça m'a mise en condition ! affraid
Effectivement, ces joyeux débuts m'ont fourni une provision de cauchemars pour ma vie durant ! Et quand, il y a sept ans, l'inspecteur m'a dit que j'étais "trop directive", j'ai pris ça pour un compliment ("moi directive, j'ai donc de l'autorité alors...?" yesyes ).
Bon courage, Nestya, j'espère que tu obtiendras bientôt un poste plus facile. C'est ce qui est terrible : qui veut encore être dans ce type d'établissement ?!

Mais tu as raison de te plaindre. Les élèves se permettent de plus en plus ce genre de comportement même dans les établissements plus "faciles" que le mien. Et à mon sens, ce n'est pas normal! A mon époque (on dirait une petite vieille là Very Happy ), on ne se serait jamais permis ce genre de comportement. Mais j'ai l'impression qu'il y a de moins en moins de limites. Le règne de l'enfant roi est passé par là.

Et à part ça, nous faisons un métier enviable! Suspect

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 20:40

@lulamae a écrit:Dommage... Razz
Je ne l'aurais pas dit à voix haute mais je n'en pensais pas moins. Twisted Evil

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité31 le Mar 24 Mar 2009 - 20:50

@Nestya a écrit:
Lynette a écrit:

Je pourrais écrire sensiblement la même chose, si ce n'est que chez nous, les 3e de cette année sont plutôt "calmes" par rapport aux 4e.

Moi aussi je suis envieuse quand je lis ça !
Il faut dire que mon collège a tout d'une ZEP, mais comme il n'est plus possible d'avoir cette dénomination, on se contente de APV-violence.
Enfin j'ai connu encore pire quand j'étais TZR... Là, dans mon collège actuel, les élèves ne sautent pas par la fenêtre ni ne montent sur les tables.
Tien, c'est vrai que j'ai eu ça aussi. Une élève qui est sortie du cours par la fenêtre. Je précise quand même que nous étions au rez de chaussée.

lol! ah ben ça va alors lol! A la Courneuve, à un moment donné, certains gamins s'y sont essayés du 1er...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité31 le Mar 24 Mar 2009 - 20:53

Lulamae, tu sais, je crois qu'il y a toujours pire ailleux, c'est comme tout, et ça en nous console pas, et ça ne doit pas non plus nous empêcher de nous plaindre et d'évacuer. Oui ils sont sans gêne et non ce n'est pas normal; tu as raison de t'en plaindre et ça ne peut que te soulager...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Nestya le Mar 24 Mar 2009 - 22:03

Lynette a écrit:Lulamae, tu sais, je crois qu'il y a toujours pire ailleux, c'est comme tout, et ça en nous console pas, et ça ne doit pas non plus nous empêcher de nous plaindre et d'évacuer. Oui ils sont sans gêne et non ce n'est pas normal; tu as raison de t'en plaindre et ça ne peut que te soulager...
Tout à fait d'accord! S'exprimer sur Neoprofs a un effet cathartique. Il ne faut pas s'en priver.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité le Mar 24 Mar 2009 - 22:25

Oui, ça me défoule ! malmaisbien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par moon le Mer 25 Mar 2009 - 8:53

Moi, ce sont mes cinquièmes qui sont comme ça....enfin une classe! Ils trouvent ça normal de s'énerver dans les couloirs ( et quand je les remet en place, visiblement c'est moi qui les agresse!), d'entrer en courant en cours, de cacher leur chewing-gum, de me demander systématiquement de leur prêter du matériel, de venir en cours pour certaines dans des tenues très...hmm. Le pire, c'est que cela concerne surtout cinq ou six élèves, les autres sont justes très faibles et manquent de concentration...depuis deux mois je suis vraiment en mode warrior avec eux, je ne lâche rien! Lundi j'ai poussé une gueulante phénoménale, hier quand ils sont arrivés les trois quart de la classe savait sa leçon...j'avais prévu une activité un peu plus ludique que d'habitude ( je leur donne leur nom de chevalier, ils ont commmencé à faire un blason) mais j'ai encore dû râler très fort sur deux élèves. Au final, j'ai terrorisé ma meilleure élève et les autres était désespérés...quant aux élèves concernés...pff. Je précise que pour le moment je n'exclus pas parce que :
1) ils n'attendent que cela pour faire les caïds et "péter les plombs" face à moi
2) je sais que si ça arrive, je ne pourrai rien maîtriser, et la situation empirera!
Bref en ce moment j'y vais en serrant les dents, et j'appréhende déjà la fin de l'année!
Heureusement qu'ils ne sont pas tous comme ça!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par loute le Mer 25 Mar 2009 - 9:02

j'ai une classe comme ça: un cours sur deux, je sais qu'il faudra exclure Alexis, que Dylan va refuser de travailler et commenter à haute voix mon boulot, que Basile va découper des papiers, que Joseph va bouder ou discuter avec son aimée... et les autres papotent... et le cours suivant, on avance, c'est le calme (relatif) et c'est pas désagréable... bref, des chieurs!
La colère froide marche bien, le mépris les embete beaucoup, j'alterne. Mais je n'aime pas ce métier, dans ces moments là!

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Invité le Mer 25 Mar 2009 - 9:17

Arghhh ! J'oubliais ça, les élèves qui te disent d'un air ahuri : "madame, j'ai plus de cartouche. - Et bien, ça me fait beaucoup de peine, mais débrouille-toi pour en trouver une."
J'ai eu l'an dernier une élève (qui est partie ensuite) qui me demandait l'heure. Je lui aurais sauté à la gorge ! On sentait que c'était pour montrer aux autres qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait des profs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par mnemosyne le Mer 25 Mar 2009 - 9:26

Je suis TZR je viens de finir un remplacement en lycée qui s'est très bien passé, et j'en commence un ds un collège (pas réputé difficile pourtant, comme quoi!)
Les 6e sont comme ceux que vous vous décrivez, ils n'ont peur de rien, ont un aplomb pr leur jeune âge qui l'a au début décontenancée.
Et j'ai une classe de 4e complètement allumés, la semaine dernière j'ai dû en amener un à l'infirmerie parce qu'un autre lui avait cassé le nez!!!
Voici venir le tps des muts intra et je ne sais plus si je dois demandé des lycées ou des collèges.
Y a-t-il encore des collèges où on ne passe pas une heure à faire la police?

mnemosyne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Pseudo le Mer 25 Mar 2009 - 9:49

@Nestya a écrit:
Dis toi que ce que tu as là avec une classe, nous l'avons tous les jours et quasiment avec toutes les classes dans mon bahut. Ce que tu décris là correspond à ce que je peux espérer de mieux de mes classes.

Pareil chez nous.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par charlottofraise le Mer 25 Mar 2009 - 10:15

@mnemosyne a écrit:Y a-t-il encore des collèges où on ne passe pas une heure à faire la police?
Oui, surtout quand on est là depuis au moins la deuxième rentrée. Ta réputation te précède et tu n'as plus qu'à froncer les sourcils pour te faire obéir (euh, en règle générale !). Cette année, je n'ai qu'à montrer la porte pour que les élèves "planqués" dans les couloirs sortent en récréation, l'an dernier ils riaient et ne bougeaient pas.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par Pseudo le Mer 25 Mar 2009 - 10:21

@charlottofraise a écrit:
@mnemosyne a écrit:Y a-t-il encore des collèges où on ne passe pas une heure à faire la police?
Oui, surtout quand on est là depuis au moins la deuxième rentrée. Ta réputation te précède et tu n'as plus qu'à froncer les sourcils pour te faire obéir (euh, en règle générale !). Cette année, je n'ai qu'à montrer la porte pour que les élèves "planqués" dans les couloirs sortent en récréation, l'an dernier ils riaient et ne bougeaient pas.

Au bout de la deuxième année, comme tu y vas ! Cela demande parfois un peu plus de temps. Et dans mon bahut, rien n'est complètement gagné. Les états de grâce, où tu as l'impression que ça y est, tu te fais respecter, sont régulièrement remis en cause et sont bien fragiles !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des 6e sans-gêne

Message par charlottofraise le Mer 25 Mar 2009 - 10:25

Je sais que je suis vernie avec ce bahut. Mais donc, oui, ils existent. Wink

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum