Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par roxanne le Sam 9 Nov 2013 - 10:09

J'avais déjà eu le cas mon année de stage avec une gamine insupportable et sans limites mais dont on m'avait dit "que elle c'était particulier" (CDE) qu'il "fallait faire de la pédagogie différenciée" (des collègues bien intentionnés). Alors, elle avait son lot de problèmes personnels mais pas plus que d'autres plus discrets pour lesquels on ne prenait pas tant de précautions. Comme, je ne voyais pas de raisons pour accepter de sa part des retards sans mots ou autres, je m'étais assez vite heurtée à elle (très étonnée, un jour elle m'avait sorti cette phrase mémorable et ô combien significative : "Mais ça fait trois mois que vous êtes là et vous n'avez pas encore compris, moi, ici, je fais ce que je veux !"). Bref, ça s'était assez mal fini, puisque de dépit, ne me voyant pas plier, elle avait rayé ma voiture, et là du coup, conseil de discipline et exclusion définitive ; en fait, je m'étais aperçue à cette occasion que tout le monde n'attendait que ça mais pris à leur propre piège (il n'y avait pas de faits assez graves).

Et cette année, rebelote. Un gamin, paraît-il "surdoué" et tellement "attachant" a réussi à foutre en l'air sa classe de 4e. Donc sanction au bout de 6 mois : on l'a changé de classe pour le mettre chez des gentils. Au passage, il  change de LV2, mais peu importe, ça "passe bien avec la prof " (c'est bien là l'essentiel). Donc, il est en 3e, je l'ai récupré et comme l'a résumé un collègue, c'est une "purge". Pas insolent, mais chiantissime quand il s'y met. Alors, oui quelques fulgurances ponctuelles (allégorie, bonne culture générale) mais la plupart du temps, il dit tout ce qui lui passe par la tête, sans se préoccuper des autres (les "gentils" qui subissent). Je l'ai viré, fait convoquer par la CDE, il m'a présenté des excuses sincères avant de recommencer... Mais la PP (la fameuse prof de LV2), elle sait le prendre, et donc ils ont fait un pacte, les yeux dans les yeux, serrage de main, avec moi, on ne ment pas... et évidemment, au bout de trois jours, c'est reparti de plus belle... Donc, là, on va mettre en place une fiche de suivi, mais on ne parle pas de sanction... Ce gamin est protégé, certains profs pensent être plus malins que d'autres, mais il a pourri deux classes et pas un jour d'exclusion...


Dernière édition par Madame_Prof le Sam 9 Nov 2013 - 14:17, édité 1 fois (Raison : Règles élémentaires de ponctuation d'un message non respectées.)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Sei le Sam 9 Nov 2013 - 10:14

@roxanne a écrit:" Mais ça fait trois mois que vous êtes là et vous n'avez pas encore compris, moi, ici, je fais ce que je veux !"
Ma foi, elle avait tout compris !

@roxanne a écrit:Mais la PP (la fameuse prof de LV 2 ) , elle sait le prendre , et donc ils ont fait un pacte, les yeux dans les yeux , serrage de main, avec moi , on ne ment pas ..et évidemment, au bout de trois jours , c'est reparti de plus belle ..donc, là, on va mettre en place une fiche de suivi , mais on ne parle pas de sanction ...Ce gamin est protégé , certains profs pensent être plus malins que d'autres, mais il a pourri deux classes et pas un jour d'exclusion...
Ils se croient dans L'instit'. Ca m'agace.

Je n'ai pas de conseils du tout, mais je compatis !

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Singing in The Rain le Sam 9 Nov 2013 - 10:19

@roxanne a écrit:J'avais déjà eu le cas mon année de stage avec une gamine insuuportable et sans limite mais  dont on m'avait dit "que elle c'était particulier" (CDE) qu'il "fallait faire de la pédagogie différenciée" (des collègues bien intentionnés) . Alors , elle avait son lot de problèmes personnels mais pas plus que d'autres plus discrets pour lesquels on ne prenait pas tant de précautions . Comme, je ne voyais pas de raisons pour accepter de sa part des retards sans mots ou autres, je m'étais assez vite heurtée à elle . (très étonnée , un jour elle m'avait sorti cette phrase mémorable et ô combien significative :" Mais ça fait trois mois que vous êtes là et vous n'avez pas encore compris, moi, ici, je fais ce que je veux !"). Bref, ça s'était assez mal fini, puisque de dépit, ne me voyant pas plier, elle avait rayé ma voiture, et là du coup, conseil de discipline et exclusion définitive; en fait, je m'étais aperçue à cette occasion que tout le monde n'attendait que ça mais pris à leur propre piège, il n'y avait pas de faits assez graves ).
Et cette année, rebelote .Un gamin , paraît-il "surdoué" et tellement "attachant"  a réussi à foutre en l'air sa classe de 4e .Donc sanction au bout de 6 mois : on l'a changé de classe pour le mettre chez des gentils .Au passage, il  change de LV 2 , mais peu importe, ça "passe bien avec la prof " . (c'est bien là l'essentiel ). Donc, il est en 3e, je l'ai récupré et comme l'a résumé un collègue, c'est une "purge" . Pas insolent ,  mais chiantissime quand il s'y met . Alors, oui quelques fulgurances ponctuelles ( allégorie, bonne culture générale ) mais la plupart du temps , il dit tout ce qui lui passe par la tête, sans se préoccuper des autres (les "gentils" qui subissent) .Je l'ai viré, fait convoquer par la CDE , il m'a présenté des excuses sincères avant de recommencer ... Mais la PP (la fameuse prof de LV 2 ) , elle sait le prendre , et donc ils ont fait un pacte, les yeux dans les yeux , serrage de main, avec moi , on ne ment pas ..et évidemment, au bout de trois jours , c'est reparti de plus belle ..donc, là, on va mettre en place une fiche de suivi , mais on ne parle pas de sanction ...Ce gamin est protégé , certains profs pensent être plus malins que d'autres, mais il a pourri deux classes et pas un jour d'exclusion...
Je rencontre exactement la même chose avec deux cas d'élèves très problématiques. Ils arrivent à retourner l'atmosphère de classe (paroles gênantes, se lève en classe, bavardages incessants).... et en plus, l'administration les couvre sous prétexte de problèmes psy, on doit tout leur laisser passer... sans prendre en compte l'image de laxisme et de laisser-aller que cela véhicule en classe ! Pour ma part, je punis mais à ma hauteur puisque les chefs ne veulent pas aller plus loin... Comme tu le dis, ils doivent attendre une "grosse bêtise" pour vraiment réagir. Le fait que l'élève pourrisse le cours ne les préoccupent pas.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par roxanne le Sam 9 Nov 2013 - 10:22

Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Sei le Sam 9 Nov 2013 - 10:27

Qu'est-ce que ça veut dire "ils ne posent pas problème avec moi" ? L'élève se tient coi ? Pourquoi cela explose ?

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Singing in The Rain le Sam 9 Nov 2013 - 11:09

@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Et ce genre de profs se permet souvent de mettre en avant le "bon comportement" du pénible dans SON cours au conseil de classe, ce qui a le don de m'agacer car ça discrédite les propos des autres collègues qui disent ouvertement les problèmes rencontrés.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par John le Sam 9 Nov 2013 - 11:16

@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Oui, c'est une attitude humaine, mais absolument insupportable.
Un enseignant se plaint du comportement d'un élève, et un autre répond : "ah oui, mais avec moi il est très bien, donc il faut lui mettre les félicitations quand même".
C'est fou de remettre en cause ainsi la parole des collègues (même s'il peut toujours y avoir, évidemment, des erreurs ou des abus).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Madame_Prof le Sam 9 Nov 2013 - 11:19

Dans mon collège nous avons reçu une sorte de "règlement" pour les conseils de classe. A la fin, les distinctions que l'on peut attribuer aux élèves sont décrites (encouragements, félicitations...) et il est bien précisé et écrit en gras que l'opposition d'un seul enseignant suffit à ne pas attribuer la distinction à l'élève concerné. J'ai trouvé ça très bien !

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Elyas le Sam 9 Nov 2013 - 11:24

Le fait qu'un élève se comporte bien chez quelqu'un et pas chez un autre est pour moi un facteur aggravant. Quand un élève se comporte bien chez toi et pas ailleurs, il est normal et professionnel de soutenir le collègue en conflit avec l'élève car celui-ci montre qu'il choisit ses victimes, et c'est un comportement odieux que cela.

Le syndrôme "sauveur du monde", on l'expérimente tous au moins une fois... mais on se rend vite compte de sa limite. C'est une erreur de débutant. Si des collègues persistent dans cette attitude, ils commettent à mon sens une faute professionnelle car cela ne sert ni l'élève ni les collègues, bien au contraire.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par User5899 le Sam 9 Nov 2013 - 11:26

Happy Flower a écrit:
@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Et ce genre de profs se permet souvent de mettre en avant le "bon comportement" du pénible dans SON cours au conseil de classe, ce qui a le don de m'agacer car ça discrédite les propos des autres collègues qui disent ouvertement les problèmes rencontrés.
Oui, et il faut reconnaître que les chefs abondent souvent en leur sens. C'est extrêmement déplaisant. Je me rappelle qu'une fois, en 1re S, à propos d'une élève assez bonne mais hautaine et désagréable, je n'avais pas eu gain de cause et que, le PP ayant absolument tenu à la féliciter, j'étais retourné sur Pronotes et avais rajouté à la fin de l'appréciation de français : "Moi, je ne vous félicite pas". Dommage d'en arriver là, puisque signe de l'absence de la vision de l'équipe.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par MarieL le Sam 9 Nov 2013 - 11:31

Courage Roxanne, je n'ai pas connu un seul cas où l'élève en question n'ait pas fini par lasser la patience de ceux qui le défendaient ou prétendaient qu'avec eux tout se passait bien. Parfois il faut attendre un an de plus, mais un élève insupportable finit toujours par dépasser les bornes. En attendant, il est vrai que c'est très pénible de ne pas obtenir un soutien général, mais tant pis, je persiste à punir et signaler chaque fois que je le juge nécessaire.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par tiptop77 le Sam 9 Nov 2013 - 11:39

@roxanne a écrit:... Mais la PP (la fameuse prof de LV 2 ) , elle sait le prendre , et donc ils ont fait un pacte, les yeux dans les yeux , serrage de main, avec moi , on ne ment pas ...
Pff!! Rolling Eyes 

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par kiwi le Sam 9 Nov 2013 - 12:39

Cripure a écrit:
Happy Flower a écrit:
@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Et ce genre de profs se permet souvent de mettre en avant le "bon comportement" du pénible dans SON cours au conseil de classe, ce qui a le don de m'agacer car ça discrédite les propos des autres collègues qui disent ouvertement les problèmes rencontrés.
Oui, et il faut reconnaître que les chefs abondent souvent en leur sens. C'est extrêmement déplaisant. Je me rappelle qu'une fois, en 1re S, à propos d'une élève assez bonne mais hautaine et désagréable, je n'avais pas eu gain de cause et que, le PP ayant absolument tenu à la féliciter, j'étais retourné sur Pronotes et avais rajouté à la fin de l'appréciation de français : "Moi, je ne vous félicite pas". Dommage d'en arriver là, puisque signe de l'absence de la vision de l'équipe.
Pour éviter ce genre de problème et des débats sans fin en conseil de classe, on est en train de réfléchir cette année à la suppression pure et simple des "récompenses" en fin de bulletin. Chacun sera libre de féliciter un élève dans sa discipline et basta. Ainsi, un collègue qui "s'oppose" ne se sentira plus lésé ; l'élève verra bien les matières où ça ne va pas, que se soit en terme de comportement ou de résultats.



kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Olympias le Sam 9 Nov 2013 - 12:52

@John a écrit:
@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Oui, c'est une attitude humaine, mais absolument insupportable.
Un enseignant se plaint du comportement d'un élève, et un autre répond : "ah oui, mais avec moi il est très bien, donc il faut lui mettre les félicitations quand même".
C'est fou de remettre en cause ainsi la parole des collègues (même s'il peut toujours y avoir, évidemment, des erreurs ou des abus).
En conseil de classe quand je suis PP, il suffit que Kévinou qui a de bons résultats scolaires fasse son pénible dans un cours pour que je refuse les félicitations.
Quand il y a un vote pour avertissement, je vote pour, par solidarité avec les collègues même si Kévinou se tient à carreau chez moi. Principe de base.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par benjy_star le Sam 9 Nov 2013 - 12:55

Cripure a écrit:Je me rappelle qu'une fois, en 1re S, à propos d'une élève assez bonne mais hautaine et désagréable, je n'avais pas eu gain de cause et que, le PP ayant absolument tenu à la féliciter, j'étais retourné sur Pronotes et avais rajouté à la fin de l'appréciation de français : "Moi, je ne vous félicite pas". Dommage d'en arriver là, puisque signe de l'absence de la vision de l'équipe.
J'ai eu ça une année. J'ai quitté le conseil de classe.

Ca a eu l'utilité de faire discuter en salle des profs, j'ai été soutenu : "effectivement, si ton avis n'est pas écouté, inutile de venir au conseil de classe".

Je ne suis plus allé aux conseils de classe suivants pour cette classe.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par tiptop77 le Sam 9 Nov 2013 - 13:29

@Olympias a écrit:
@John a écrit:
@roxanne a écrit:Mais il y a aussi l'attitude certains collègues qui pensent ête invetis d'une mission et qui tirent une gloriole qu'avec eux, il ne pose pas problème . (même si c'est souvent avec ces profs-là justement que ça explose )
Oui, c'est une attitude humaine, mais absolument insupportable.
Un enseignant se plaint du comportement d'un élève, et un autre répond : "ah oui, mais avec moi il est très bien, donc il faut lui mettre les félicitations quand même".
C'est fou de remettre en cause ainsi la parole des collègues (même s'il peut toujours y avoir, évidemment, des erreurs ou des abus).
En conseil de classe quand je suis PP, il suffit que Kévinou qui a de bons résultats scolaires fasse son pénible dans un cours pour que je refuse les félicitations.
Quand il y a un vote pour avertissement, je vote pour, par solidarité avec les collègues même si Kévinou se tient à carreau chez moi. Principe de base.

Tout pareil Smile

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Cath le Sam 9 Nov 2013 - 13:30

Pareil.

Si quelqu'un s'oppose, c'est non.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par roxanne le Ven 22 Nov 2013 - 15:11

Suite des aventures du zozo  "protégé" dont j'avais parlé .Evidemment, la fiche de suivi n'a rien donné . Et donc en toute impunité , il continue de faire le binz et d'arriver les mains dans les poches en classe . Parallèlement , il a dore la musique   et donc il va à toutes les rcrés jouer de la batterie de la musique en salle de musique, la prof les laissant seuls (ils sont plusieurs dont une partie des pénibles) car ils sont "autonomes" .Il y a donc un bruit incroyable, ils ont déjà cassé des baguettes et arrivent en retard car ils n'ont pas entendu sonner  . (tu m'étonnes !). Aujourd'hui, après avoir  embêté son monde, mon zozo a fini par s'affaler sur la table et s'endormir ! Je l'envoie donc à l'infirmerie .A la récréation qui suit , je passe devant la salle de musique et je le vois en pleine forme taper sur la batterie .Je rentre dans la salle lui disant qu'un élève trop fatigué pour  suivre un cours l'est trop pour faire de la musique .La prof intervient , commence à le défendre, il sort cependant . La pp me suit disant qu'on va lui interdire la musique à la récré , la prof de musique ne veut pas, ça ne lui servira à rien..***, j'en ai marre de  ce collège, enfin de ce club med...donc l'autre il continue ses conneries, couvert par les collègues ! (en plus, elle n'a pas peur de les laisser seuls !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Jeanne-Florentine le Ven 22 Nov 2013 - 15:53

Bon courage! Je compatis!

J'ai trois pénibles dont un très lourd dans ma classe de 5e...J'exclus, je fais des rapports sur les 3 depuis le début de l'année et là, le plus pénible (sachant qu'il a déjà un dossier long comme le bras) vient de s'en prendre à une collègue. Il aura son conseil de discipline et il est fort probable qu'il soit viré du bahut. Mais, dans cette histoire, il a fallu qu'une prof porte plainte pour qu'il soit sanctionné. De plus, aujourd'hui, le CPE m'a dit:" on s'est aperçu que ce n'était pas seulement dans votre classe que cet élève était difficile"...J'ai signalé dès le début de l'année les problèmes de chaque élève perturbateur, mais comme je suis débutante, les collègues se sont dits: "chez nous, ça va donc on va laisser couler"...Sauf que les 3 se réveillent partout maintenant...Alors, oui, je compatis...
Bon courage à toi, en tout cas!

_________________
2016-2017: titulaire TZR...en attente d'un remplacement! Laughing
2015-2016: titulaire TZR/ Bébé 1
2014-2015: stagiaire 2 6ème; 4 4ème
2013-2014: contractuelle admissible  1 6ème; 1 5ème

Jeanne-Florentine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par User5899 le Sam 23 Nov 2013 - 1:09

Pour mémoire, je signale que le vote n'est pas une procédure admise légalement en conseil de classe : le PP et le président doivent par la discussion faire émerger un consensus... Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par Fleurette73 le Sam 23 Nov 2013 - 7:40

@roxanne a écrit:Suite des aventures du zozo  "protégé" dont j'avais parlé .Evidemment, la fiche de suivi n'a rien donné . Et donc en toute impunité , il continue de faire le binz et d'arriver les mains dans les poches en classe . Parallèlement , il a dore la musique   et donc il va à toutes les rcrés jouer de la batterie de la musique en salle de musique, la prof les laissant seuls (ils sont plusieurs dont une partie des pénibles) car ils sont "autonomes" .Il y a donc un bruit incroyable, ils ont déjà cassé des baguettes et arrivent en retard car ils n'ont pas entendu sonner  . (tu m'étonnes !). Aujourd'hui, après avoir  embêté son monde, mon zozo a fini par s'affaler sur la table et s'endormir ! Je l'envoie donc à l'infirmerie .A la récréation qui suit , je passe devant la salle de musique et je le vois en pleine forme taper sur la batterie .Je rentre dans la salle lui disant qu'un élève trop fatigué pour  suivre un cours l'est trop pour faire de la musique .La prof intervient , commence à le défendre, il sort cependant . La pp me suit disant qu'on va lui interdire la musique à la récré , la prof de musique ne veut pas, ça ne lui servira à rien..***, j'en ai marre de  ce collège, enfin de ce club med...donc l'autre il continue ses conneries, couvert par les collègues ! (en plus, elle n'a pas peur de les laisser seuls !
C'est incroyable! Shocked 
Tôt ou tard la prof de musique qui les laisse seuls parce qu'ils sont "autonomes" et la PP devront prendre leurs responsabilités. Tôt j'espère. J'imagine mal comment ça pourrait continuer comme ça toute l'année.

Comment l'élève est-il sorti de l'infirmerie? Il n'avait pas de mot pour retourner en cours?

Fleurette73
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par roxanne le Sam 23 Nov 2013 - 8:09

Il n'est pas revenu de l'heure . De toute façon , je pense qu'on sera dans les faits divers avant la fin d'année .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par tabou le Dim 24 Nov 2013 - 14:18

cette année j'ai au moins deux élèves incontrôlables dans une de mes classes, et cela plombe tout ...Je ne sais pas comment m'y' prendre, les colles, les rapports n'ont aucune incidence, ils sont presque contents d'être exclus de cours, ils ne craignent rien ni personne, j'ne peux plus ... Ma principale me dissuade de faire des rapports d'incidents parfois et la CPE assure le contraire, bref je pense qu'on s y'prend mal et qu'ils bénéficient d'une totale impunité

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par titus06 le Dim 24 Nov 2013 - 21:24

@tabou a écrit:cette année j'ai au moins deux élèves incontrôlables dans une de mes  classes, et cela plombe tout ...Je ne sais pas comment m'y' prendre, les colles, les rapports n'ont aucune incidence,  ils sont presque contents d'être exclus de cours, ils ne craignent rien ni personne, j'ne peux plus ... Ma principale me dissuade de faire des rapports d'incidents parfois et la CPE assure le contraire, bref je pense qu'on s y'prend mal et qu'ils bénéficient d'une totale impunité
J'ai du mal à comprendre qu’un chef d’établissement puisse donner de genre de conseil... C'est franchement scandaleux!

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves insupportables, mais "protégés" par l'administration et/ou des collègues.

Message par InvitéMA le Dim 24 Nov 2013 - 22:15

Je ne sais pas quoi te conseiller. Chez nous aussi, certains élèves perturbateurs sont protégés. Et les "gentils" de la classe partent dans le privé.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum