Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

Message par Ma'am le Sam 12 Nov 2016 - 16:44

@isabe a écrit:Les réunions affluent maintenant en collège aussi.
Aussi inutiles que chronophages.
Et plusieurs points m'interpellent.

- Quasiment tous les profs râlent mais personne ne dit rien et tout le monde y va. Beaucoup sont sur le mode "si je n'y vais, que va-t-il m'arriver ?". Une telle abnégation est complètement impossible dans le privé où un supérieur ne peut pas imposer à ses techniciens ou ingénieurs des réunions supplémentaires en dehors de leur temps de travail.
Nous sommes une profession bien soumise.

- Ces réunions sont vides et sans intérêt la plupart du temps, mais les CDE et IPR qui les animent ont toujours l'air de penser que "c'était drôlement bien une fois encore". Sont-ils donc incapables de juger de la qualité de leur travail et de la réception qui en est faite ? Bizarre... Tout prof le sait en principe quand il a fait un cours très moyen et est capable de réaliser que les élèves n'ont pas adhéré beaucoup.

- Après avoir beaucoup tempêté et râlé l'année dernière, je me suis entendue dire que si la réforme du collège passait mal, c'est parce qu'il y avait des profs comme moi, qui contribuait à faire régner une mauvaise ambiance en salle des profs. Mieux vaut entendre ça que d'être sourd... Rolling Eyes
Bref, changement de stratégie cette année. Je vais aux réunions sans râler. Je ne bouge plus, je ne dis plus rien, d'ailleurs je regarde à peine l'animateur formateur. Je corrige ou avance mes cours, ce qui est finalement nettement plus salvateur sur mon moral et me donne moins cette impression déprimante de perte de temps. Et finalement cette résistance passive insupporte bien plus les pédagos de ces réunions.

Ce n'est pas tout à fait vrai.
Avant d'être dans l'EN, je travaillais dans le privé et la pression de la hiérarchie existe aussi, avec le chantage à l'emploi en plus.
J'ai vécu plusieurs plans sociaux, il est évident que les plus dociles étaient davantage à l'abri.
Ce qui est surprenant dans l'EN c'est que les gens sont très soumis alors qu'ils ne risquent pas grand chose en fait.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

Message par lolo33 le Sam 12 Nov 2016 - 19:06


si tu es dans un RPI avec une classe dans chaque village, tu ne feras donc aucun CM, ni CE... cool, j'aime ta façon de penser.
Pour le CEC, j'en ai loupé un seul, l'IEN en a profité pour m'inscrire à un projet parfaitement délirant (passer une semaine au collège avec mes élèves) avec l'aval de mon directeur. Alors bon, autant être là pour défendre son bout de gras.

Pour les 108h, nous on doit envoyer nos relevés d'heures à la fin de chaque période. [/quote]

Les RPI, gros cas particulier quand même humhum

Par contre, selon ta façon de penser à toi, il faut donc que l'on aille à toutes les réunions, à nos frais et avec notre véhicule perso; je m' y refuse !!

lolo33
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

Message par archeboc le Sam 12 Nov 2016 - 19:13

@Cath a écrit:
@Haynee a écrit:Léger H.S. mais qui peut intéresser : mon établissement, [...] est fier d'annoncer le premier conseil collège-lycée... [...]
Bientôt le premier conseil lycée/université, puis le conseil université/vie active (ou Pôle emploi, c'est selon) et enfin le premier conseil vie/mort !

Alors chez nous, école d'ingénieur, notre direction a des réunions régulières avec la prépa du coin qui nous envoie une partie non négligeable de ses effectifs. Nous avons évidemment des relations avec le monde professionnel. Le gros problème, c'est qu'on veut vous forcer à appliquer des choses qui se font sur les autres niveaux sans considération aucune de l'efficacité que cela peut avoir chez vous et sans considération non plus des différences de contexte. Pour telle circonscription scolaire de campagne qui coïncidence avec la carte scolaire du collège, le CEC a bien plus de pertinence qu'à Paris intra muros, où beaucoup d'écoles primaires arrosent plusieurs collèges.

Surtout, l'éducation nationale devrait être nationale, et la liaison primaire-collège devrait être assurée par la cohérence des programmes et des instructions au niveau national.


@lolo33 a écrit:
@Volubilys a écrit:Je n'ai toujours que des invitations quelle que soit la réunion, je pourrais donc toute les décliner si j'ai envie si j'ai bien compris? et les 108h, tu gères comment?

Pour les CEC, une année c'était pendant le temps de classe et on avait des remplaçants... le tout avec juste une "invitation". Dans ce cas on décline quand même et on reste dans la salle des maîtres pendant que le remplaçant prend notre classe? (Autant en profiter tant qu'à faire...)


Logiquement, si tu dois prendre ton véhicule, il te faut un OM. Je suis en zone rurale, les deux collèges dont mes élèves dépendent sont à 10 et 20 km de mon école : ça me fais ch... de prendre ma voiture pour en plus se taper une réunion qui ne sert à rien !

Légalement, si tu dois prendre un véhicule, on doit te le fournir. Légalement, un OM devrait indiquer le moyen d'acheminement.
L'EN est totalement hors la loi : toute la structure fonctionne grâce à la bonne volonté et la conscience professionnel des agents.



_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

Message par Ma'am le Sam 12 Nov 2016 - 19:20

[Mode HS on] En tant que parent d'un gamin en seconde, je trouve que ça ne serait pas du luxe une liaison collège-lycée moi...
[Mode HS off]

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum