Incipit de La Vénus d'Ille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par ML184 le Sam 9 Nov 2013 - 18:22

Bonjour,

Je vais entamer un parcours sur la Vénus d'Ille et comme premier extrait, je voudrais étudier un extrait qui aurait pour but de montrer les caractéristiques d'un incipit fantastique.
Je pensais faire étudier l'extrait de "Je descendais le dernier coteau du Canigou" à "saints de Serrabona".

Toutefois, je trouve qu'il y a peu d'éléments sur le cadre spatio-temporel et sur l'identité du narrateur. Verriez-vous un autre extrait qui conviendrait mieux ?

Merci d'avance pour vos réponses ;-)Very Happy 

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Singing in The Rain le Sam 9 Nov 2013 - 18:32

Un autre extrait ? dans une autre oeuvre tu veux dire ?

Si tu fais un parcours sur la Vénus d'Ille, je trouve que l'incipit est intéressant car il pose un cadre réaliste nécessaire à l'apparition du fantastique (la découverte de la statue malveillante). Pour ma part, je prolonge l'extrait jusqu' à "jamais elles ne touchaient terre" (fin du récit de l'accident de Jean Coll)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Oudemia le Sam 9 Nov 2013 - 18:34

Dans la mesure où le texte se présente comme un récit authentique, l'époque est celle de la parution, quand au lieu il y a des indications disséminées un peu partout.
Et l'identité du narrateur n'apparait pas, mais ses activités, pour ce qu'on en voit,  sont celles de l'auteur, autre touche pour l'ancrage dans la réalité Razz 

Pour ceux qui passent ici, j'ai une question : comment prononcer Ille ? jusqu'alors je disais "ile" mais je commence à douter.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Singing in The Rain le Sam 9 Nov 2013 - 18:39

Narrateur proche de Mérimée lui-même inspecteur des Monuments historiques. Visite de la région Roussillon en 1837. 1834 inspecteur général des monuments publics (s’informer sur découvertes archéo, recenser monuments anciens et veiller à leur préservation…) Visite Italie, Turquie, Grèce, Espagne.

Pour quelles raisons le narrateur vient-il à Ille ?
- visiter des ruines avec l’antiquaire M. De Peyrehorade (spécialiste des vestiges antiques / et non vendeur de vieux meubles)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Lefteris le Sam 9 Nov 2013 - 19:41

@ML184 a écrit:Bonjour,

Je vais entamer un parcours sur la Vénus d'Ille et comme premier extrait, je voudrais étudier un extrait qui aurait pour but de montrer les caractéristiques d'un incipit fantastique.
Je pensais faire étudier l'extrait de "Je descendais le dernier coteau du Canigou" à "saints de Serrabona".

Toutefois, je trouve qu'il y a peu d'éléments sur le cadre spatio-temporel et sur l'identité du narrateur. Verriez-vous un autre extrait qui conviendrait mieux ?

Merci d'avance pour vos réponses ;-)Very Happy 
Tiens je suis en train de le faire ... J'en ai plusieurs éditions, mais j'utilise désormais les classiques Hatier, dont le découpage me paraît judicieux , ainsi que les questionnaires proposés aux élèves, et donc je souscris à l'avis qui t'a été donné d'aller jusqu'à "jamais elles ne touchaient terre".
Tous les éléments de l'intrigue sont alors en place, jeu de paume compris, qui joue un rôle non négligeable.
Il y a peu d'éléments sur le cadre, car le narrateur,  bien qu'anonyme , présente des points communs avec l'auteur , Mérimée lui-même, et une ville existant (avec une légère variante).
Le début est très  intéressant au contraire  car il permet de montrer qu'outre ces éléments, le le cadre du fantastique est parfaitement réaliste, jusqu'au discours direct du guide (avec l'accent méridional, devinable aux expressions, et que rend avec bonheur le lecteur dans la littérature audio ) , aux éléments pittoresques (la fameuse "couleur locale") , à la mention d'un nom paraissant si réel qu'on le dissimule (M. de P.).
Le premier indice qui va lier la statue à l'action est le comportement du guide à son égard, qui lui attribue de la méchanceté et veut "venger" jean Coll. Mais ce n'est encore qu'un point de vue (intérêt du ppint de vue interne, subjectif) , qui attire l'attention du  lecteur , mais que ce dernier peut prendre ou laisser.
La tension ne naît que du faisceau d'indices troublants qui entourent la statue. Incipit très intéressant donc , qui permet de bien montrer - par opposition à l'horreur, au merveilleux- ce qu'est le fantastique, qui naît dans un univers parfaitement banal , et qui repose sur le travail d'écriture et le jeu des points de vue.

@Oudemia a écrit:Dans la mesure où le texte se présente comme un récit authentique, l'époque est celle de la parution, quand au lieu il y a des indications disséminées un peu partout.
Et l'identité du narrateur n'apparait pas, mais ses activités, pour ce qu'on en voit, sont celles de l'auteur, autre touche pour l'ancrage dans la réalité Razz

Pour ceux qui passent ici, j'ai une question : comment prononcer Ille ? jusqu'alors je disais "ile" mais je commence à douter.
Je me souviens vaguement avoir entendu prononcer comme Ville des professeurs de faculté, et le lecteur de la littérature audio prononce ainsi. Donc je suis cette habitude (peut-être à tort...).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par ML184 le Dim 10 Nov 2013 - 10:15

Merci à tous pour tous ces commentaires éclairants. Very Happy 

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Nita le Dim 10 Nov 2013 - 11:29

Je crois qu'on dit ï-e, comme dans fille. Je trouve ça assez laid, par manque d'habitude, je suppose, parce que j'ai toujours entendu [il].

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Iphigénie le Dim 10 Nov 2013 - 11:31

Il me souvient (d'un temps lointain où cela entrait dans les programmes du lycée), qu'il était très intéressant de faire relever par les élèves les "jalons" du récit: à chaque indice "irrationnel" répond une explication rationnelle, si bien que l'on ne sait jamais où se situe l'action, naturelle ou surnaturelle. Ainsi que le travail sur la chronologie du récit (insistance sur les faits mineurs, flou artistique caché derrière les détails de l'avant et de l'après sur la nuit du meurtre...) On dirait que la Vénus a été écrite exprès pour justifier la définition du fantastique de Todorov, sur laquelle on est un peu revenu aujourd'hui, je crois).

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Aurevilly le Dim 10 Nov 2013 - 12:28

L'orthographe du mot est ambiguë et autorise deux prononciations (fille vs ville) effectivement. Mais le village d'Ille est situé en Roussillon donc en zone linguistiquement catalane. C'est donc un mot catalan qui veut dire...île et se prononce [ij] donc comme "fille"!Sleep

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 13:19

@ML184 a écrit:Merci à tous pour tous ces commentaires éclairants. Very Happy 
C'est une oeuvre dense,  qui répond non seulement aux définitions du fantastique, mais  aussi à la définition de la nouvelle  par Baudelaire :

« Dans la nouvelle, il ne doit pas se glisser un seul mot qui ne soit une intention, qui ne tende, directement ou indirectement, à parfaire le dessin prémédité. ».

Tiens, je joins un pense-bête : il est en Word, tu peux vider les cases et les faire remplir aux élèves

@Aurevilly a écrit:L'orthographe du mot est ambiguë et autorise deux prononciations (fille vs ville) effectivement. Mais le village d'Ille est situé en Roussillon donc en zone linguistiquement catalane. C'est donc un mot catalan qui veut dire...île et se prononce [ij] donc comme "fille"!Sleep
Argument sérieux en effet, qui mériterait de figurer dans les préfaces des éditions. Même le nom est ambigu dans cette histoire !
Les Illois en tout cas ne manquent pas de rappeler que Mérimée utilise leur ville dans une nouvelle
http://www.ille-sur-tet.com/index.php/tradition/venus

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par ML184 le Dim 10 Nov 2013 - 13:30

Merci beaucoup pour ce document de synthèse ;-)

[quote="Fichiers joints Vénus d'Ille rationnel irrationnel.doc (35 Ko) Téléchargé 0 fois"]Fichiers joints

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incipit de La Vénus d'Ille.

Message par MarieL le Dim 10 Nov 2013 - 20:14

@Aurevilly a écrit:L'orthographe du mot est ambiguë et autorise deux prononciations (fille vs ville) effectivement. Mais le village d'Ille est situé en Roussillon donc en zone linguistiquement catalane. C'est donc un mot catalan qui veut dire...île et se prononce [ij] donc comme "fille"!Sleep
C'est ainsi qu'on le prononce en Roussillon en effet, je ne m'étais jamais posé la question, même à Rouen... (Et je n'ai pas souvenir que les élèves aient hésité, peut-être parce que j'avais annoncé le titre avant de distribuer le livre).

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum