HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par miss terious le Sam 9 Nov 2013 - 23:41

Bonsoir les Néos,
Cette année, le CDE nous a demandé de travailler sur une problématique HIDA dans chaque niveau. Pour les 4e, l'équipe HG/Arts-pla/Éd. musicale/français et divers a décidé que ce serait : « Comment l'art représente-t-il le peuple au XIXe siècle ?». L'œuvre commune choisie est La Liberté guidant le peuple de Delacroix.
Après ce préambule, je peux en venir à ma demande.
Dans le cadre de mon chapitre sur le réalisme, je me dis que je peux traiter la problématique en question. J'ai cherché et trouvé une œuvre qui me permettrait de travailler dessus. C'est Le Boulevard des Capucines de Jean Béraud :

J'essaie maintenant de concevoir un questionnaire d'analyse. Et c'est là que je bloque. J'ai bien quelques idées, mais... je ne suis guère satisfaite.
Je me tourne donc vers vous afin d'obtenir votre aide. Auriez-vous des idées de questions à poser, des pistes d'étude ?
Je vous remercie d'avance de l'aide que vous m'apporterez.
Miss T

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par henriette le Dim 10 Nov 2013 - 0:00

Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais apparemment, ce peintre a fait plusieurs toiles sur le Boulevard des Capucines.
Par exemple, celle-ci, avec une analyse rapide au lien indiqué ci-dessous :

http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=623&oe_zoom=1076&id_sel=1076

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par miss terious le Dim 10 Nov 2013 - 0:12

Merci Henriette. J'avais en effet trouvé ce lien. Mais je trouve la première toile plus représentative du peuple parisien, plus fourmillante, avec plus de détails.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par Une passante le Dim 10 Nov 2013 - 9:19

@miss terious a écrit:Bonsoir les Néos,
Cette année, le CDE nous a demandé de travailler sur une problématique HIDA dans chaque niveau. Pour les 4e, l'équipe HG/Arts-pla/Éd. musicale/français et divers a décidé que ce serait : « Comment l'art représente-t-il le peuple au XIXe siècle ?». L'œuvre commune choisie est La Liberté guidant le peuple de Delacroix.
Après ce préambule, je peux en venir à ma demande.
Dans le cadre de mon chapitre sur le réalisme, je me dis que je peux traiter la problématique en question. J'ai cherché et trouvé une œuvre qui me permettrait de travailler dessus. C'est Le Boulevard des Capucines de Jean Béraud :

J'essaie maintenant de concevoir un questionnaire d'analyse. Et c'est là que je bloque. J'ai bien quelques idées, mais... je ne suis guère satisfaite.
Je me tourne donc vers vous afin d'obtenir votre aide. Auriez-vous des idées de questions à poser, des pistes d'étude ?
Je vous remercie d'avance de l'aide que vous m'apporterez.
Miss T
Heu... votre CDE se mêle de ce que vous faites en cours ? je ne connais pas les programmes de collège mais ce n'est pas plutôt parce que ce serait inscrit dedans ?

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par Oudemia le Dim 10 Nov 2013 - 9:23

Peu de gens du peuple -si vous entendez par là "bas de l'échelle sociale"-  :  le commissionnaire, le balayeur, la "femme du peuple" justement, reconnaissable à son tablier, et le garçon de café (à moitié visible à droite).
On peut s'interroger bien sûr sur les deux femmes du premier plan...

Des questions sur les vêtements, les coiffures (une seule femme en cheveux, une majorité de hauts de forme), les couples/les gens seuls -on distingue un enfant tenu par une femme à gauche-, pour cerner cette population ?

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par MUTIS le Dim 10 Nov 2013 - 9:36

La toile qui me vient à l'esprit serait plutôt l'Enterrement à Ornans de Courbet ou une toile impressionniste de la Grenouilllere par ex. Celle qui est présentée me semble dépourvue d'intérêt. Courbet me semble tout de même beaucoup plus important pour comprendre les enjeux du"réalisme" en peinture...
Mais personne n'a répondu à votre chef d'établissement d'aller cueillir quelques pissenlits ... Il demande et vous obéissez bien sagement ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par Adso le Dim 10 Nov 2013 - 9:42

Très surprenant que ton CDE t'impose quoi que ce soit de pédagogique!! Tu peux aller faire un tour sur le site "L'histoire par l'image" pour plus de doc.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par Celeborn le Dim 10 Nov 2013 - 9:53

La toile peut te permettre de travailler sur un élément majeur de la société du XIXe : la réclame. Là, tu as les affiches sur les colonnes (il y en a une où l'on peut lire, je crois, « lait pur ») et les devantures.

Sinon, tu peux travailler sur le lien entre vêture et catégorie sociale : l'« uniforme » du bourgeois (et de la bourgeoise, avec le fait qu'elles se serrent la taille à fond) VS les vêtements du balayeur, du porteur, du garçon de café...

Une nouvelle de Maupassant bien choisie serait du plus bel effet là-dessus.

Même remarque enfin sur l'action de votre CDE.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par Sphinx le Dim 10 Nov 2013 - 16:56

Une remarque sur la composition ? Dans ta toile, tu as un espace plein dans la moitié droite (le trottoir, les arbres, les bâtiments) et un espace dégagé à gauche (la route, le ciel). Les personnages mis en valeur sont les trois du premier plan, qui sont les seuls à regarder vers le peintre / vers le spectateur, et surtout les deux femmes qui occupent une position centrale (voir le contraste entre leurs tenues assez différentes) et vers qui pointe le regard du monsieur assis sur le banc, qui est clairement là en spectateur. Les autres personnages sont tous occupés : ils se déplacent, ils travaillent, ils lisent un journal, ils se déplacent... il n'y a que ce monsieur qui observe (avatar du peintre ?) et ces deux femmes qui posent, séparées par le caniveau qui tranche le toile en deux.

L'image postée par Henriette a un traitement radicalement différent puisqu'on regarde à travers la rue, celle-ci n'est plus dans le prolongement du regard, et donc la perspective est beaucoup moins ouverte ; il n'y a plus de comparaison entre les personnages, le point de mire central est l'officier, au centre du tableau et face à nous.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par miss terious le Dim 10 Nov 2013 - 22:18

Merci pour vos réponses. Je retrouve pas mal de choses que j'avais vues moi aussi dans le message de Sphinx.
Pour le reste, je rappelle que je dois travailler sur la représentation du peuple, pas sur le réalisme en particulier (ni sur la pub, même si cela me paraît intéressant). Pas de peuple dans la toile de Courbet dont parle MUTIS.
Quant à l'ingérence de mon CDE dans ma pédagogie, je dois dire que les problématiques d'HIDA ont été décidées en équipe comme le demandent les textes, lors d'un conseil pédagogique.
Si vous avez encore des idées, des pistes d'analyse, je reste preneuse. MERCI d'avance !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par cannelle21 le Dim 10 Nov 2013 - 22:31

J'ai l'impression d'un cadrage qui rappelle la photographie : instantanéité des actions, perspective, peu de regards vers le peintre.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par cannelle21 le Dim 10 Nov 2013 - 22:33

Monet a également peint un Boulevard des Capucines, non ?

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par miss terious le Dim 10 Nov 2013 - 23:59

Oui. C'est cette toile :

Mais il est plus difficile d'y distinguer les personnages et catégories sociales, ou encore le mobilier urbain. Je la trouve donc moins intéressante que celle de Béraud.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : le peuple au XIXe s. ; votre aide SVP !

Message par miss terious le Lun 11 Nov 2013 - 0:01

Ah, pour répondre à Celeborn : je ferai l'étude de cette toile après un travail sur La Dot de Maupassant. J'ai d'ailleurs extrait un passage de la nouvelle pour accompagner le tableau.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum