Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par John le Dim 10 Nov 2013 - 19:43
L'approche du congrès des maires, le 19 novembre] prochain, fait craindre une fronde des élus contre les nouveaux rythmes scolaires. La puissante association des maires de France, classée à droite, est hostile à la réforme. Et les remontées du ministère de l'Intérieur feraient état de 30% de maires qui n'appliqueraient pas la réforme en 2014.

[...] Il y a moins d'un an, au congrès des maires, François Hollande sapait la réforme Peillon en accordant un an de délai aux élus récalcitrants. Les municipales étaient encore loin, et le contexte politique plus favorable qu'aujourd'hui. Tout laisse à penser que si l'opposition à la réforme continuait à gronder, le président pourrait être tenté de lâcher une nouvelle fois du lest aux élus. Une situation intenable pour Peillon."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Fraser le Dim 10 Nov 2013 - 19:55
Curieux de voir la composition politique de ces 30% de maires...
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par arcenciel le Dim 10 Nov 2013 - 20:00
NKM aurait dit sur BFM tout à l'heure que si le gouvernement socialiste rend la loi facultative, en tant que maire elle reviendrait à la semaine de 4 jours...
Cath
Esprit sacré

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Cath le Lun 11 Nov 2013 - 10:26
forrester1 a écrit:Curieux de voir la composition politique de ces 30% de maires...
Pareil...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par User5899 le Lun 11 Nov 2013 - 11:07
Mais je ne comprends pas bien. Les PE, que leur maire soit ou non d'accord, travailleront selon le rythme imposé par leur DASEN, donc par le ministère, non ? Les maires ne fixent pas le service des PE. Et cette réforme est une réforme scolaire.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par atrium le Lun 11 Nov 2013 - 11:17
Cripure a écrit:Mais je ne comprends pas bien. Les PE, que leur maire soit ou non d'accord, travailleront selon le rythme imposé par leur DASEN, donc par le ministère, non ? Les maires ne fixent pas le service des PE. Et cette réforme est une réforme scolaire.
Oui et non (et je ne suis pas normand). Cette réforme donne justement du pouvoir aux maires sur le rythme et l'amplitude quotidienne. Le placement des APC (en concertation ou pas avec la mairie) peut aussi donner lieu à bien des dérives. Qui peut croire que ces pouvoirs accrus des CM sur les écoles élémentaires et les conditions de travail des PE n'aient pas été prévus par les concepteurs de cette réforme?

avatar
carolette
Érudit

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par carolette le Lun 11 Nov 2013 - 11:40
Théoriquement, les maires ont (un peu) de pouvoir :
"Des déclinaisons locales seront possibles à l’intérieur du cadre réglementaire national afin de prendre en compte les contraintes et les atouts des différents territoires et de permettre à ces derniers de mener à bien leurs ambitions éducatives.
Un certain nombre de dérogations – notamment le choix du samedi matin au lieu du mercredi matin – pourront être accordées. L’intérêt des élèves étant la priorité absolue, ces dérogations devront être justifiées par les particularités du projet éducatif territorial et présenter des garanties pédagogiques suffisantes."
(là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans les faits, c'est une autre histoire, puisque les IEN et leur hiérarchie doivent émettre un avis sur le PEdT...
Mais si l'on fait le lien avec un sujet ouvert il y a peu, qui préciserait que les PE exerçant des fonctions de compléments et de remplacement verraient leur temps de travail annualisé, on s'achemine vers de sacrées différences d'une commune à une autre (ici :http://www.neoprofs.org/t67772-annualisation-des-pe-plus-de-24h-de-service-dans-certaines-conditions#2253217);
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par arguin le Lun 11 Nov 2013 - 11:48
 C'est sûrement difficile à concevoir pour un professeur de l'enseignement secondaire, mais lorsqu'on travaille en élémentaire, a fortiori dans des petites communes, on est en relation étroite avec les élus (maires et adjoints en charge des affaires scolaires).
Les conseils d'école du premier trimestre de cette année scolaire 2013-2014 (et ceux de l'année dernière) ont permis aux enseignants (et délégués de parents d'élèves) de prendre la température de la mairie de leur commune d'exercice en matière d'application du décret sur les rythmes scolaires en 2O14 (pour 80 % des communes). Les résultats des sondages auprès des parents d'élèves de la commune d'exercice sont à présent connus. Que les élus y soient favorables ou non, ils appliqueront la loi...avec des disparités considérables sur le territoire national...Il n'empêche que c'est un casse tête pour la plupart des maires, notamment dans les petites communes.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par henriette le Lun 11 Nov 2013 - 11:50
Le maire de ma commune, qui serait favorable au samedi matin si la réforme doit être appliquée absolument (mais espère qu'elle ne le sera pas !), m'a dit par contre que les maires n'avaient qu'un rôle consultatif dans l'histoire.
En dernier lieu la DASEN, qui doit harmoniser les choses pour les écoles d'un même secteur, tranchera - et du coup ce serait le mercredi tout de même chez nous, ce qui fait perdre beaucoup d'argent à la commune, car :
- la journée complète de centre aéré proposée avant le mercredi donnait lieu à une aide substantielle de la CAF, aide qui du coup ne sera plus perçue,
- le samedi matin ne nécessiterait pas de mise en place d'une restauration scolaire, contrairement au mercredi, ce qui représente du coup un coût de 2 euros par élève.
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par arguin le Lun 11 Nov 2013 - 11:54
On peut imaginer qu'il y aura beaucoup de dérogations ou... une reculade du gouvernement suite au congrès des maires
avatar
carolette
Érudit

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par carolette le Lun 11 Nov 2013 - 11:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le maire de ma commune, qui serait favorable au samedi matin si la réforme doit être appliquée absolument (mais espère qu'elle ne le sera pas !), m'a dit par contre que les maires n'avaient qu'un rôle consultatif dans l'histoire.
En dernier lieu la DASEN, qui doit harmoniser les choses pour les écoles d'un même secteur, tranchera - et du coup ce serait le mercredi tout de même chez nous, ce qui fait perdre beaucoup d'argent à la commune, car :
- la journée complète de centre aéré proposée avant le mercredi donnait lieu à une aide substantielle de la CAF, aide qui du coup ne sera plus perçue,
- le samedi matin ne nécessiterait pas de mise en place d'une restauration scolaire, contrairement au mercredi, ce qui représente du coup un coût de 2 euros par élève.
Dans ma commune, le maire nous a dit qu'il ne mettrait pas en place de restauration scolaire le mercredi midi midi, sauf pour les enfants restant au centre aéré l'après-midi. Il faut dire que son projet prévoit des matinées de 4 heures, soit de 8h15 à 12h15 (il doit donc demander une dérogation).
il préfèrerait investir sur le contenu des TAP (chiffré à 150€ par enfant et par an, 100 000 € en tout).

J'édite : le maire en question est à gauche (PRG), et refuse de passer aux 4,5 jours pour gagner 3/4 d'heure par jour, pendant lesquels il est impossible de mettre en place des projets valables.


Dernière édition par carolette le Lun 11 Nov 2013 - 14:49, édité 1 fois
Tinsel
Expert

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Tinsel le Lun 11 Nov 2013 - 14:42
Ce matin j'ai vu l'élue en charge des rythmes scolaires, elle refuse de refuser d'appliquer la réforme. Pour elle c'est comme les maires qui refusent de marier les homosexuels. S'ils s'agissaient d'une loi vraiment honteuse comme un truc raciste, elle conçoit qu'on refuse, mais là non, c'est la loi.

Prions pour que notre dérogation soit accordée et qu'on ait 2x1h30!

_________________
Koala + bassine
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Roumégueur Ier le Mar 12 Nov 2013 - 7:09
Pour compléter, un article du Figaro qui pointe 50 maires refusant le passage même en 2014 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'heure est donc à la défiance. Constitués en collectif, cinquante maires de droite appellent au boycott de la réforme des rythmes scolaires «en l'état». À Cannes, Courbevoie, Mâcon, Saint-Maur-des-Fossés, Massy, Le Raincy, Levallois ou Sceaux, ils expliquent qu'ils n'appliqueront pas le décret Peillon à la rentrée 2014, «tant que l'impact financier ne sera pas maîtrisé et que l'efficacité contre l'échec scolaire ne sera pas démontrée».

Objectif de ce mouvement soutenu par Valérie Pécresse, députée UMP des Yvelines: faire monter la pression sur le gouvernement, avant le congrès des maires de France qui se tiendra du 19 au 21 novembre"
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Pseudo le Mar 12 Nov 2013 - 7:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour compléter, un article du Figaro qui pointe 50 maires refusant le passage même en 2014 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'heure est donc à la défiance. Constitués en collectif, cinquante maires de droite appellent au boycott de la réforme des rythmes scolaires «en l'état». À Cannes, Courbevoie, Mâcon, Saint-Maur-des-Fossés, Massy, Le Raincy, Levallois ou Sceaux, ils expliquent qu'ils n'appliqueront pas le décret Peillon à la rentrée 2014, «tant que l'impact financier ne sera pas maîtrisé et que l'efficacité contre l'échec scolaire ne sera pas démontrée».

Objectif de ce mouvement soutenu par Valérie Pécresse, députée UMP des Yvelines: faire monter la pression sur le gouvernement, avant le congrès des maires de France qui se tiendra du 19 au 21 novembre"
Avec une telle demande, ils sont tranquilles. Je mets quiconque au défi de prouver que çi ou ça ait une efficacité démontrée contre l'échec scolaire. Outre que l'on fait rarement de bilan autre qye purement formel et/ou partial, mais on trouvera toujours des contres exemples.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes : 30% des maires refuseraient d'appliquer la réforme en 2014.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum