Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par John le Dim 10 Nov 2013 - 20:05
Présentation :
Le potentiel des sciences cognitives est énorme si l’on sait tirer parti de leurs enseignements sur le cerveau des très jeunes enfants et transposer tout ce corpus de connaissances. Que sait-on, précisément ? S’il fallait ne retenir qu’une seule découverte majeure pour ces dix dernières années, explique le professeur Dehaene, c’est que le cerveau, dès l’enfance, est intrinsèquement très organisé. Il contient d’emblée ce qu’on pourrait nommer des algorithmes, et l’apprentissage proprement dit ne fera que les activer et les recycler pour des usages culturels et scolaires. La remarquable plasticité du cerveau humain le rend habile, à tout âge, à apprendre. Encore faut-il savoir en tirer parti. C’est ici que les neurosciences ont leur mot à dire.
Sommaire :
A - Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine
B - Quand les neurosciences rejoignent les sciences de l’éducation
C - Les quatre piliers de l’apprentissage
1. L’attention, un filtre qu’il faut savoir captiver et canaliser.
2. L’engagement actif.
3. Le retour d’information.
4 - Consolider l'acquis
D - Le rôle du sommeil.

Article intégral : http://www.paristechreview.com/2013/11/07/apprentissage-neurosciences/#.Un7NhLLg228

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Celeborn le Dim 10 Nov 2013 - 20:40
À noter un passage particulièrement intéressant sur l'apprentissage de la lecture où Dehaene signale que les neurosciences rejoignent les sciences de l'éducation car elles prouvent qu'il n'y a pas de voie directe (de reconnaissance directe du mot), mais bien une automatisation du déchiffrage, et qu'il faut donc bien apprendre la lecture en commençant par le b-a.ba (pour simplifier). On aura tous compris que les neurosciences ne rejoignent donc en fait pas exactement les sciences de l'éducation, du moins pas le courant majoritaire qui a longuement prévalu et qui prévaut toujours aujourd'hui !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Ronin le Dim 10 Nov 2013 - 22:14
Qui peut rejoindre les "sciences" de l'éducation ? les témoins de Jéovah ? les sourciers ? les raëliens ?

_________________
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par trompettemarine le Dim 10 Nov 2013 - 22:29
C'est à la fois intéressant et en même temps je n'ai pas l'impression d'avoir lu quelque chose de nouveau ou de révolutionnaire.
C'est comme un théorème de mathématiques, on dirait qu'on a démontré quelque chose que l'on savait déjà.

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Luigi_B le Lun 15 Sep 2014 - 22:37
Un reportage sur "France 2" donnant totalement raison à Dehaene pour l'apprentissage de la lecture au JT de "France 2" ce soir.

A 34'35 : http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-lundi-15-septembre-2014_688913.html

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Igniatius le Lun 15 Sep 2014 - 22:43
Oui je l'ai vu, j'étais mort de rire : deux études qui semblent enfin prouver que les "réformistes" "innovateurs" disent n'importe quoi sur l'apprentissage de la lecture depuis 30 ans.
Mais à la fin, on n'est pas déçu par l'EN qui précise qu'il y a bien besoin de la méthode globale et qu'il n'est donc question de rien changer.


Je plains le réformateur qui, dans le secret de sa chambre, pense en lui-même "Ouais, mais c'est parce que l'on n'est pas allé assez loin dans la méthode globale. C'est pour ça."
Et qui se couche satisfait.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Luigi_B le Jeu 18 Sep 2014 - 17:08
Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Celadon le Jeu 18 Sep 2014 - 17:23
"Ne manquez aucun tweet de UNSA Education."
Oh ben non, ce serait dommage ! pale
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Dimka le Jeu 18 Sep 2014 - 17:32
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249


S’agit-il de déchiffrer, comme le solfège permet de donner le nom des notes inscrites sur une portée ? Alors effectivement, à un moment ou un autre, il sera indispensable de mettre en place cette opération nommée combinatoire et qui rend possible le passage des lettres aux sons, même –pour faire davantage savant– des graphèmes aux phonèmes, donc –pour faire plus simple– au b + a = ba.

Mais s’il s’agit de faire du sens, de comprendre ce qui est écrit, voire même d’y mettre du sentiment, donc d’interpréter le texte à la manière du musicien qui joue sa partition, alors, il faudra au lecteur bien plus qu’une capacité à déchiffrer.
Suspect

Je ne comprends rien à cette comparaison (si ce n’est que je ne confierais pas l’éducation musicale de mes potentiels enfants à l’unsa…). Avant d’être réellement musiciens, les gamins passent des heures et des heures à faire du solfège, dois-je en conclure qu’avant d’être réellement lecteurs, ils doivent passer des heures et des heures à faire du b-a ba ?

_________________
Spoiler:
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par V.Marchais le Jeu 18 Sep 2014 - 18:09
@Igniatius a écrit:Oui je l'ai vu, j'étais mort de rire : deux études qui semblent enfin prouver que les "réformistes" "innovateurs" disent n'importe quoi sur l'apprentissage de la lecture depuis 30 ans.
Mais à la fin, on n'est pas déçu par l'EN qui précise qu'il y a bien besoin de la méthode globale et qu'il n'est donc question de rien changer.

.

E pur si muove... cafe
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Thalia de G le Jeu 18 Sep 2014 - 18:15
Nous en parlâmes  ici

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
LouisBarthas
Érudit

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par LouisBarthas le Jeu 18 Sep 2014 - 20:43
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249

« ...comme tous lecteurs expérimentés, nous photographions les mots et syllabes connus et ne recourrons que très rarement à du déchiffrage. »
mdr

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
LouisBarthas
Érudit

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par LouisBarthas le Jeu 18 Sep 2014 - 20:47
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249
« Mais s’il s’agit de faire du sens, de comprendre ce qui est écrit, voire même d’y mettre du sentiment, donc d’interpréter le texte à la manière du musicien qui joue sa partition, alors, il faudra au lecteur bien plus qu’une capacité à déchiffrer. »
mdr

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Presse-purée le Jeu 18 Sep 2014 - 20:53
@LouisBarthas a écrit:
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249
« Mais s’il s’agit de faire du sens, de comprendre ce qui est écrit, voire même d’y mettre du sentiment, donc d’interpréter le texte à la manière du musicien qui joue sa partition, alors, il faudra au lecteur bien plus qu’une capacité à déchiffrer. »
mdr

Ouais, il faut de la culture.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Presse-purée le Jeu 18 Sep 2014 - 20:55
@LouisBarthas a écrit:
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249

« ...comme tous lecteurs expérimentés, nous photographions les mots et syllabes connus et ne recourrons que très rarement à du déchiffrage. »
mdr

*baille* L'automatisation, ce n'est pas de la photographie... Bref, je vais quitter ce fil, parce que je vais finir par être franchement désagréable.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Igniatius le Jeu 18 Sep 2014 - 20:58
@Presse-purée a écrit:
@LouisBarthas a écrit:
@Luigi_B a écrit:Le reportage n'a pas plu à tout le monde : https://twitter.com/UNSA_Education/status/512569873352757249

« ...comme tous lecteurs expérimentés, nous photographions les mots et syllabes connus et ne recourrons que très rarement à du déchiffrage. »
mdr

*baille* L'automatisation, ce n'est pas de la photographie... Bref, je vais quitter ce fil, parce que je vais finir par être franchement désagréable.

Ouais.
C'est dommage que l'auteur du texte n'ait pas bien photographié la conjugaison de certains verbes.

C'est pourtant un lecteur expérimenté.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Contenu sponsorisé

Re: Stanislas Dehaene et les neurosciences : Les quatre piliers de l'apprentissage.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum