Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par John le Mer 13 Nov - 21:20

Voici un extrait de l'interview de François Rebsamen par Ruth Elkrief, diffusée sur BFM TV ce mercredi 13 novembre entre 19 et 20h. François Rebsamen (PS), était invité par Ruth Elkrief à s'exprimer sur la réforme des rythmes scolaires. Le sénateur-maire de Dijon, président du groupe socialiste au Sénat, a cependant tenu des propos très étonnants, en faisant dériver la discussion sur le mariage pour tous. Pour défendre la réforme des rythmes scolaires, il s'est mis à justifier... la "clause de conscience" réclamée par les maires anti-mariage pour tous !

Voici la retranscription de l'interview :

Ruth Elkrief - Il y a des crises sociales, il y a des manifestants dans les rues, il y a des bonnets rouges, des bonnets verts, des gilets jaunes, etc, on va en reparler... Et vous, vous dites aujourd'hui : "Attention, la république est en danger". Ca n'est pas une manoeuvre de diversion ?

François Rebsamen - Non, parce que nous n'interdisons, et nous n'en avons pas le pouvoir, ni la volonté, à personne de manifester, de s'opposer, mais on le fait pas le... on le fait pas le 11 novembre. On respecte les lois : quand elles sont votées, ce sont les lois de la République, ce sont les lois de tous. Et donc, on respecte les lois. Même si on les aime pas, on les applique. On pouvait à la rigueur comprendre la difficulté pour certains, en raison de leur foi, de leurs croyances, sur le mariage pour tous. On pouvait aller jusque là, jusqu'à une clause de conscience. Mais, pour ce qui est des rythmes scolaires, etc., la loi, elle doit s'appliquer à tous.

Ruth Elkrief - La clause de conscience, elle a été refusée, sur le mariage pour tous.

François Rebsamen - Oui, non mais certains, certains l'avaient évoquée...

Ruth Elkrief - Oui, mais elle est exclue aujourd'hui.

François Rebsamen - ...donc on pouvait comprendre que certains fassent appel à cela sur un sujet de cette importance, mais là, le respect de la loi, tous les partis républicains, tous les partis républicains doivent le porter, ce respect.
C'est ici : à partir de 4 minutes.

Oui, vous lisez bien : sur le sujet du mariage pour tous, François Rebsamen déclare bien : "On pouvait aller jusque là, jusqu'à une clause de conscience. Mais, pour ce qui est des rythmes scolaires, etc., la loi, elle doit s'appliquer à tous". La teneur du propos est malheureusement claire.

Par ailleurs, faut-il en déduire que François Rebsamen, maire influent et proche de François Hollande, faisait partie de ceux qui, avec Bernard Poignant (maire de Quimper), avaient conseillé l'année dernière à François Hollande d'accorder aux maires de France une "clause de conscience" ? Le président s'y était en effet engagé lors du congrès de l'AMF en novembre 2012, avant de se rétracter quelques jours plus tard devant les protestations des partisans de l'égalité des droits.

Quoi qu'il en soit, François Rebsamen tient ici des propos dangereux, lorsqu'il oppose d'une part la loi sur le mariage pour tous, pour laquelle il pense qu'"on aurait pu aller jusqu'à une clause de conscience", et d'autre part la loi sur les rythmes scolaires, dont il affirme qu'elle doit à l'inverse "s'appliquer à tous". Il risque par là même de renforcer les extrémistes, toujours déterminés, qui, le 11 novembre 2013, ont encore crié à François Hollande leur haine des LGBT et de la République, en lui lançant sur les Champs Elysées et à Oyonnax des slogans comme "Ta loi, on en veut pas" ou "Un papa, une maman, on ment pas aux enfants".


Dernière édition par John le Mer 13 Nov - 23:10, édité 4 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par Condorcet le Mer 13 Nov - 21:24

En d'autres termes, ce qui était acceptable à propos du mariage pour tous devient blâmable à propos des rythmes scolaires.

Et la clause de conscience s'agissant du premier magistrat de la ville me semble d'une légitimité fort réduite !

En un mot comme en mille, j'ai du mal à suivre la logique de François Rebsamen.


Dernière édition par Condorcet le Mer 13 Nov - 21:32, édité 1 fois

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par User5899 le Mer 13 Nov - 21:28

On aurait dû se douter que les chaînes d'infos se multipliant, les interviews de personnages politiques de quatrième ordre, sans principes ni formation suffisants, se multiplieraient aussi, et qu'ainsi, le chaos progresserait avec ce qu'on pensait être les progrès de l'information.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par John le Mer 13 Nov - 21:32

personnages politiques de quatrième ordre
Il est tout de même sénateur-maire de Dijon, président du groupe socialiste au Sénat.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par Condorcet le Mer 13 Nov - 21:35

Et très proche du Président...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par User5899 le Mer 13 Nov - 21:58

@John a écrit:
personnages politiques de quatrième ordre
Il est tout de même sénateur-maire de Dijon, président du groupe socialiste au Sénat.
Bon, d'accord. Troisième ordre, alors.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 13 Nov - 21:59

C'est le successeur du chanoine Kir quand même! professeur 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par Asha Kraken le Mer 13 Nov - 22:01

L'argumentaire est tellement spécieux que l'on se demande si le but déguisé de la manoeuvre n'était pas de nous faire savoir que "le mariage pour tous ", hein, après tout, hein, ben c'est pas la came de monsieur Rebsamen...

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par Tristana le Mer 13 Nov - 22:05

@Asha Kraken a écrit:L'argumentaire est tellement spécieux que l'on se demande si le but déguisé de la manoeuvre n'était pas de nous faire savoir que "le mariage pour tous ", hein, après tout, hein, ben c'est pas la came de monsieur Rebsamen...
C'est le sentiment que cela me donne aussi.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par User5899 le Mer 13 Nov - 22:46

Spoiler:
Et encore, de 3e ordre parce qu'on s'interroge sur ses intentions secrètes...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour défendre les rythmes scolaires, François Rebsamen (sénateur-maire PS) justifie une "clause de conscience" pour les maires opposés au mariage pour tous.

Message par PauvreYorick le Jeu 14 Nov - 0:15

Ce brusque hors-sujet est vraiment surprenant. Hypothèse la plus charitable: une grosse gaffe.

Par ailleurs Rebsamen n'est pas très à gauche, hein, sans quoi il n'aurait jamais été élu (sénateur-) maire de Dijon. Et effectivement, il ne faut pas être grand clerc pour subodorer que ses ambitions vont très au-delà.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum