Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

L'Humanité : un pamphlet contre la réforme des rythmes par Alcide Carton (ex-IEN).

par John le Jeu 14 Nov 2013 - 1:40
Extrait :
«Rythmes scolaires : comment sortir de l’impasse », titrait l’Humanité dernièrement. S’agit-il réellement d’une impasse ou n’est-ce pas plutôt le résultat calamiteux de la décision d’un pouvoir borné ayant accepté l’idéologie néolibérale et poursuivant, à son tour, de manière sournoise la casse déjà bien engagée du service public républicain d’éducation ?

Il faut rendre hommage à l’Humanité d’avoir consacré une pleine page à la question des rythmes scolaires modifiés, au moment même où l’actualité met sur le devant la question du travail du dimanche. On ne peut manquer de faire quelques rapprochements entre ces questions. Toutes deux concernent la vie familiale de ceux – les mêmes – qui sont directement concernés : les pères et les mères qui subissent le travail précaire, la flexibilité des horaires, celles et ceux qui au chômage ont tout perdu, y compris leurs repères temporels sociaux d’une part et, désormais, leurs enfants d’autre part. Toutes deux procèdent du même élan libéral, s’accaparer et gérer, à leur place, ce qui reste aux travailleurs du bon usage par soi du peu de temps à soi, car ce temps-là est aussi une marchandise.

Ainsi, au nom de la démocratisation du temps périscolaire, au moment même où les parents s’épuisent dans des horaires débridés et incertains, le temps consacré à l’école, réduit de deux heures volées par la droite aux bons élèves pour pallier l’impopularité des milliers de fermetures de postes, se prolonge d’un temps d’activisme périscolaire censé agir sur les performances des élèves concernés. On arrive même à justifier cette imposture par des arguties pseudo-scientifiques empruntées à la chronopsychologie. Pour obliger les parents, l’imparable loi économique, pour les enfants, l’imparable loi psychologique.

En 2008, la droite, si prompte à s’offusquer aujourd’hui, a volé aux élèves et aux enseignants (au moins) deux heures de culture scolaire partagée. Or, réduire le temps d’enseignement n’a eu pour conséquence depuis quarante ans que d’exposer de plus en plus, hors de l’école, les enfants aux inégalités sociales et culturelles. L’on persiste aujourd’hui. Le ministre Peillon a ainsi substitué à ces deux heures de culture scolaire volée du « temps éducatif » payé au moindre coût, accroissant les inégalités sur le territoire. Le compte n’y est pas et ce sont les enfants qui subissent les effets de la précarité et de la flexibilité de la situation de leurs parents plus encore que les autres qui paient le prix de ce tour de passe-passe.

Car cette réforme des rythmes scolaires concerne les enfants de ceux que l’on voudrait voir travailler le dimanche. Curieux rapprochement, elle ne concerne en rien ceux des actionnaires et des cadres bourgeois de la grande distribution ou d’autres holdings, qu’ils fréquentent ou non l’école publique. Il y a bien longtemps que leurs activités s’accordent à leurs rythmes soi-disant biologiques. Ils ont un emploi du temps de ministre et dans l’entre-soi de leur classe sociale, ils naissent bourgeois et apprennent à le devenir.

Il fallait bien être « énarque », philosophe, ou pour le moins « chronobiologiste », pour penser qu’on pourrait bousculer la vie quotidienne des petits de maternelle et même des plus grands, par la succession d’une multitude d’intervenants, sans compromettre leur fatigabilité et leur attention pendant les heures d’école.
Texte intégral : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
philann
Doyen

Re: L'Humanité : un pamphlet contre la réforme des rythmes par Alcide Carton (ex-IEN).

par philann le Jeu 14 Nov 2013 - 1:44
veneration veneration veneration 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Condorcet
Oracle

Re: L'Humanité : un pamphlet contre la réforme des rythmes par Alcide Carton (ex-IEN).

par Condorcet le Jeu 14 Nov 2013 - 1:56
Très beau texte !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Contenu sponsorisé

Re: L'Humanité : un pamphlet contre la réforme des rythmes par Alcide Carton (ex-IEN).

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum