Stupeur et tremblements ....

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Reine Margot le Dim 17 Aoû - 9:48

je ne sais pas si le prof est seul responsable, ni le texte d'ailleurs, c'est un ensemble de choses...quand on tombe sur une classe qui dès le début de l'année vous dit qu'elle ne veut pas bosser (j'ai eu le cas cette année de 3e latin qui voulaient tous arrêter depuis la 5e)ben on fait ce qu'on peut...il y a plein de paramètres: le texte choisi, l'humeur des élèves, la méthode du prof...

camomille les gens?

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Capessou le Dim 17 Aoû - 12:28

Je lis ce post depuis hier ... cela me donne des nausées...

Vous sortez les lectures de leur contexte. J'étudie du Zola, Hugo, Césaire, Eluard, Labbé, Bazin (et bien d'autres "classiques") en extraits, en textes intégraux... en 3e. Mais je travaille aussi sur un petit groupements de textes sur les OGM, une planche de BD sur la peine de mort (ce qui me permet d'enchaîner sur Claude Gueux) et je fais cela parce que c'est comme ça ... Bon argument vous ne trouvez pas ?
Mais je ne vais pas me défendre en expliquant pourquoi je le fais... je n'ai pas envie de perdre mon temps. Je pense que tout le monde peut comprendre pourquoi.
Si l'on n'est pas bien avec tel ou tel texte, cela ne passera pas. Si l'on ne sait pas utililser la richesse de tel ou tel support, bien sûr qu'il ne faut pas le faire...

Seb ou proflolo, page 8 je crois, (Seb page 7, je viens de retrouver le message) dit montrer des films à ses classes mais ne pas travailler le slam ou la BD parce qu'il n'en est pas spécialiste... ni même spécialiste en art cinématographique, dit-il. Pourtant il reconnaît montrer des films... Est-ce logique ?
Nous ne sommes pas spécialistes mais cela nous permet parfois d'atteindre un objectif. Peut-être pour faire une analyse comparative (livre/adapation cinématographique) et ainsi montrer la richesse de l'écrit ? Peut-être pour détendre sa classe ? Peut-être pour ... Je ne sais pas dans quel but ce professeur cité plus haut le fait et donc je ne me permets pas de juger ses pratiques, ses objectifs, je veux juste souligner quelques incohérences.

Je me sens une m*** à en lire certains, cela faisait bien longtemps que je ne m'étais sentie ainsi. Cela remonte à l'époque où je n'étais pas titulaire et que l'on pouvait porter sur moi un regard méprisant.

Relisez-vous attentivement si vous ne comprenez pas ma réaction. Certaines des vôtres sont très négatives et créent deux clans : les élites qui jugent et ceux qui s'expliquent. Or personne ne peut juger "virtuellement".

Je pense que tous et toutes nous aimons les classiques, nous en faisons notre priorité. La seule différence entre les "clans" réside dans le fait que certains n'étudieront vraisemblablement jamais d'autres textes que des "classiques" (si cela fonctionne ils ont bien raison !!!). Le plaisir de lire et de se cultiver passe par des chemins si différents et personnels qu'il n'y a pas une seule méthode sur terre pour le faire acquérir, sinon je pense que nous le saurions.

Je finirais ainsi : il y a évidemment de bons et de moins bons profs ! Ce n'est pas à nous de le dire mais j'ai quand même une petite idée. Ceux qui fréquentent si assidûment le net et discutent de leur métier sont probablement des profs qui aiment leur travail et y réfléchissent. N'est-ce pas cela avant tout qui définit l'intelligence? Je n'ai pas dit la culture mais bien l'intelligence !

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Seb le Dim 17 Aoû - 12:33

Oui c'est logique puisque j'ai étudié l'histoire du cinéma en fac et que j'ai suivi des formations en cinéma, donc j'estime ne pas être trop nul. Et je vois mal comment étudier le théâtre sans voir la pièce jouée : or, dans une banlieue lointaine et défavorisée, les élèves ne peuvent pas se payer une place de théâtre. Je suis donc contraint de faire l'étude du film de la pièce en question.

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Capessou le Dim 17 Aoû - 12:39

Bien sûr que c'est logique Seb ! Tu ne réponds qu'à une petite partie de mon message. D'ailleurs n'étudies-tu l'image que pour cela ? Jamais autre chose que des pièces jouées filmées ?

En prenant cet exemple, je pensais montrer qu'on peut ne pas être spécialiste et pourtant se risquer avec un autre support que le texte...

Tu ne joues pas le jeu du dialogue. Tant pis.

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Floflo le Dim 17 Aoû - 13:01

Capessou : cheers santeverre devil

_________________
Les mots sont
La voix de l'émotion
Grand Corps Malade

Floflo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Nou le Dim 17 Aoû - 13:13

@Seb a écrit: or, dans une banlieue lointaine et défavorisée, les élèves ne peuvent pas se payer une place de théâtre. Je suis donc contraint de faire l'étude du film de la pièce en question.

Peut-être aussi qu'ils ne veulent pas mettre entre 8 et 10 euros pour aller au théâtre et préfèrent s'acheter de belles baskets... Il s'agit aussi de leur expliquer en quoi c'est important d'aller dans ces différents lieux culturels. Cela dit, il existe normalement dans chaque établissement un fonds social, personne ne vous empêche de demander un financement au CA pour des sorties de ce genre et de faire bénéficier ces élèves défavorisés du CUCS.

Il faut se bouger et refuser cet "enfermement" dans la banlieue.

_________________
"Celui qui ne partage pas son savoir n'a plus rien à inventer" François Delarozière
"Les mots sont importants. Quand on parle mal, on pense mal. Et quand on pense mal, on vit mal." Nanni Moretti

Nou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stupeur et tremblements ....

Message par Leil le Dim 17 Aoû - 14:50

@Nou a écrit:Il faut se bouger et refuser cet "enfermement" dans la banlieue.

Surtout que pour avoir côtoyé les deux extrêmes (très favorisé et très défavorisé), le gosse défavorisé a toujours été celui qui souhaitait le plus apprendre pour s'en sortir.

Mais je ne vais pas me défendre en expliquant pourquoi je le fais... je n'ai pas envie de perdre mon temps. Je pense que tout le monde peut comprendre pourquoi.

Oui et je pense que si nous sommes ici, nous nous intéressons un minimum aux progrès qu'un élève pourrait faire. Aucun membre n'a à recevoir de leçons d'un autre. Je me méfie des gens qui ne se remettent jamais en question. Les idées péremptoires ne conduisent jamais l'Homme très loin.

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum