Pétition de JM Fourgous contre la réforme des rythmes scolaires : déjà plus de 10 000 signatures.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pétition de JM Fourgous contre la réforme des rythmes scolaires : déjà plus de 10 000 signatures.

Message par John le 14/11/2013, 22:32

Appel aux Maires, aux parents et aux enseignants

STOP A LA REFORME PEILLON SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

La réforme des rythmes scolaires du Ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, est déjà, avant même son application complète, une aberration économique, familiale et éducative. De plus, elle entraînera automatiquement une hausse des impôts locaux (jusqu’à 5 points d’impôts en plus !) dans un contexte de ras-le-bol fiscal des Français.

Cette réforme totalement bancale, dont l'objectif est de rééquilibrer les rythmes des enfants en revenant à la semaine de 4 jours et demi pour laisser place à plus d’activités périscolaires, divise le corps enseignants, inquiète les familles et fragilise les collectivités locales. Alors qu’elle se voulait consensuelle, elle a donné l’image de l’impréparation, de la cacophonie et de l’inefficacité:

C’est une réforme coûteuse et non financée. Contrairement au principe de libre administration des collectivités locales, le Gouvernement a transféré par un simple décret ministériel une nouvelle charge aux communes sans leur transférer les moyens correspondants. Le fonds exceptionnel « d’amorçage » (50 euros/an/enfant) est insuffisant (coût estimé : minimum 150 euros/an/enfant, et jusqu'à 500 euros en zone rurale !) et ne sera pas pérenne. Selon un sondage Harris, 73 % des Français n’acceptent pas de payer plus d’impôts locaux pour que les activités périscolaires soient gratuites.

C’est une réforme injuste. Elle creuse les inégalités entre villes riches et villes pauvres. Les activités périscolaires n’étant pas obligatoires, les familles aisées pourront récupérer leurs enfants plus tôt (dès 15h30) ; les autres, n’auront pas le choix. Par ailleurs, L'enseignement privé sous contrat n'est pas tenu d'appliquer cette réforme, créant ainsi une école à deux vitesses.

C’est une réforme qui divise. Elle a été le théâtre de fortes résistances au changement dans le système éducatif. Censée être un exemple de concertation, elle s’est faite, à la hâte, sans plan de financement, et sans l’accord des syndicats, des parents d’élèves et des élus locaux. Résultat : moins de 20% des communes sont passés aux 4 jours et demi à la rentrée 2013, avec souvent une cacophonie à la clef (ex. : à Trappes, dans les Yvelines, la semaine est désorganisée et les activités se limitent à de la simple garderie).

C’est une réforme qui n’a pas démontré son efficacité. Le niveau de fatigue des enfants est inchangé. Les programmes scolaires n’ont pas été adaptés et les inégalités sociales se creusent chaque jour davantage. Le sys­tème sco­laire fran­çais favo­rise l'exclusion des élèves des milieux modestes. La réforme Peillon ne fait qu’accentuer ce phénomène.

L’Ecole française mérite mieux. A choisir, il aurait mieux fallu affecter le milliard et demi d’euros que coûterait la réforme des rythmes scolaires à un grand plan de modernisation de la pédagogie avec les outils numériques.

Il faut remettre complètement à plat la réforme Peillon qui ne satisfait personne, faire d’urgence une évaluation, et permettre aux communes de reporter son application.

Les Maires n’ont pas l’intention de financer cette réforme par l’augmentation des impôts locaux, surtout à une période où le pouvoir d’achat de nos concitoyens baisse et doit être protégé.

Une proposition de loi déposée par plus de 90 députés d'opposition « permettant le libre choix des maires concernant les rythmes scolaires dans l'enseignement du premier degré », a été enregistrée à la présidence de l'Assemblée nationale le 23 octobre 2013.

SIGNEZ CETTE PETITION CONTRE LA REFORME PEILLON !

Jean-Michel FOURGOUS

Maire d'Elancourt (78)
Pour lire la pétition, et la signer : http://contrelaloipeillon.fr/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition de JM Fourgous contre la réforme des rythmes scolaires : déjà plus de 10 000 signatures.

Message par liliepingouin le 14/11/2013, 22:43

hors de question de signer quoi que ce soit portant la mention "il aurait fallu un grand plan de modernisation de la pédagogie avec les outils numériques" furieux ou pleurnichant sur la rengaine "ya trop d'impôts".

Et je ne comprends pas non plus l'indignation sur le mode "les familles aisées pourront récupérer leurs enfants plus tôt et pas les autres", avec le couplet inégalités sociales, parce que d'une part, les familles aisées ne sont pas forcément celles qui peuvent récupérer leurs enfants (il me semble au contraire que si elles sont aisées c'est parce que les parents travaillent, et que les chômeurs peuvent récupérer sans problème leurs enfants), et que, avant la réforme, personne ne se souciait de savoir ce que devenaient les enfants laissés à la garderie, ni si cela accentuait une quelconque inégalité sociale.

Personnellement, j'en ai plus que ras-le-bol du soi-disant ras-le-bol fiscal. Si les gens ne sont pas contents, on n'a qu'à supprimer l'école une fois pour toutes: ils paieront bien moins d'impôts et n'auront qu'à se débrouiller avec leurs enfants.

Désolée pour ce mouvement d'humeur.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum