Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par John le Ven 15 Nov 2013 - 0:31
Ce vendredi 14 novembre, G. Pau-Langevin a cité sur LCP et sur I-Télé la ville de Bondy comme un modèle d'application de la réforme des rythmes scolaires.

Au même moment, une enseignante témoignait sur le Bondy Blog de la réalité des faits, et relatait les problèmes posés par le péri-scolaire auprès des élèves.

Cruel retour à la réalité des faits pour une ministre qui est complètement déconnectée de la réalité.

« Vous êtes dans une commune où les rythmes sont appliqués depuis la rentrée et dysfonctionnent, nous tous les jours on est dans l’urgence. Ça fait deux mois et demi qu’on vit ça et ça ne fonctionne pas. Avec les animateurs ça ne marche pas, les ateliers, ça ne va pas, les élèves s’ennuient, ils sont dans l’insécurité. Nos élèves sont épuisés, ils sont cernés, le travail n’est pas le même ils n’ont pas la même concentration. Et ça il faut l’entendre ! » explique une enseignante devant l’assemblée syndicale, le tableau est noir, et pourtant il résume bien la situation que sont venue dénoncer parents et enseignants hier devant la mairie de Bondy.

Tous d’accord pour dire que la mise en place de cette réforme est pour l’instant catastrophique. Et si les différentes représentations syndicales peinent à se mettre d’accord sur l’avenir de cette réforme (abrogation? réécriture? ) tous pointent le doigt sur un problème bien spécifique : le recrutement des animateurs. « Le problème c’est qu’on n’a que des animateurs à Bondy, dans d’autres villes il y a des professionnels. Ici il n’y a que des animateurs parfois qui n’ont pas le BAFA. On n’a pas de professionnels formés sur d’autres choses. Donc les activités proposées ne sont plus des temps périscolaires, c’est du temps d’animation, et je n’ose pas dire garderie. Gros mots, insécurité, c’est ça le plus gros problème et je pense que là tout le monde est venu pour ça » explique une autre enseignante au micro.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par Ronin le Ven 15 Nov 2013 - 0:37
Encore de fieffés enseignants réactionnaires campés sur leurs privilèges Evil or Very Mad 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par Fraser le Ven 15 Nov 2013 - 7:31
Ce à quoi, il est rétorqué: "le périscolaire est facultatif".

Mais j'ai beau demander à mon employeur, VP, de pouvoir quitter mon poste plus tôt, il s'obstine à refuser.....pourtant, il nous a bien été dit que le monde du travail s'adapterait aux nouveaux rythmes scolaires....comprends pas
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par Docteur OX le Ven 15 Nov 2013 - 8:41
Article terrifiant.... mon dernier fiston est en petite section et échappe cette année à cette Bérézina.

furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux :
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par leyade le Ven 15 Nov 2013 - 8:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Article terrifiant.... mon dernier fiston est en petite section et échappe cette année à cette Bérézina.  

furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux :
Question (intéressée) : les 3 années de maternelle ne sont pas concernées par ces réformes des rythmes?
Le boxon ne commence qu'au CP?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par leyade le Ven 15 Nov 2013 - 8:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce vendredi 14 novembre, G. Pau-Langevin a cité sur LCP et sur I-Télé la ville de Bondy comme un modèle d'application de la réforme des rythmes scolaires.

Au même moment, une enseignante témoignait sur le Bondy Blog de la réalité des faits, et relatait les problèmes posés par le péri-scolaire auprès des élèves.

Cruel retour à la réalité des faits pour une ministre qui est complètement déconnectée de la réalité.

« Vous êtes dans une commune où les rythmes sont appliqués depuis la rentrée et dysfonctionnent, nous tous les jours on est dans l’urgence. Ça fait deux mois et demi qu’on vit ça et ça ne fonctionne pas. Avec les animateurs ça ne marche pas, les ateliers, ça ne va pas, les élèves s’ennuient, ils sont dans l’insécurité. Nos élèves sont épuisés, ils sont cernés, le travail n’est pas le même ils n’ont pas la même concentration. Et ça il faut l’entendre ! » explique une enseignante devant l’assemblée syndicale, le tableau est noir, et pourtant il résume bien la situation que sont venue dénoncer parents et enseignants hier devant la mairie de Bondy.

Tous d’accord pour dire que la mise en place de cette réforme est pour l’instant catastrophique. Et si les différentes représentations syndicales peinent à se mettre d’accord sur l’avenir de cette réforme (abrogation? réécriture? ) tous pointent le doigt sur un problème bien spécifique : le recrutement des animateurs. « Le problème c’est qu’on n’a que des animateurs à Bondy, dans d’autres villes il y a des professionnels. Ici il n’y a que des animateurs parfois qui n’ont pas le BAFA. On n’a pas de professionnels formés sur d’autres choses. Donc les activités proposées ne sont plus des temps périscolaires, c’est du temps d’animation, et je n’ose pas dire garderie. Gros mots, insécurité, c’est ça le plus gros problème et je pense que là tout le monde est venu pour ça » explique une autre enseignante au micro.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il n'est pire sourd que qui ne veut entendre...
Le pire c'est que tout est dit par ce témoignage, mais qu'ils continuent à mettre la tête dans leur sable.


_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
coquillette
Niveau 6

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par coquillette le Ven 15 Nov 2013 - 8:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Article terrifiant.... mon dernier fiston est en petite section et échappe cette année à cette Bérézina.  

furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux :
Question (intéressée) : les 3 années de maternelle ne sont pas concernées par ces réformes des rythmes?
Le boxon ne commence qu'au CP?
Malheureusement... non. Le boxon est censé commencer pour tous dès la rentrée prochaine No 
avatar
linotte
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par linotte le Ven 15 Nov 2013 - 9:07
Certains n’ont pas encore validé complètement le BAFA il faut qu’on les aide à avoir une spécialisation. Ils n’ont pas toujours la bonne posture vis-à-vis des enfants. Il faut qu’on leur apprenne que lorsqu’on s’occupe d’enfants, son portable on l’oublie au fond de sa poche, sa casquette on l’enlève, on boutonne son pantalon, on dit bonjour… ».

Rééduquer des personnes en charge de l’éducation des enfants, vaste programme qui a de quoi faire sursauter les parents d’élèves
Certains de nos élèves avec deux ans de plus...Qui aimerait voir ses enfants encadrés comme cela...pale 
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par User5899 le Ven 15 Nov 2013 - 11:48
GPL est de plus en plus plombée.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par retraitée le Ven 15 Nov 2013 - 12:25
Il y a de quoi bondir à Bondy !
Envoyons GPL faire un tour dans la célèbre forêt !


La forêt régionale de Bondy est un vestige de l’ancienne forêt de Bondy qui s’étendait sur une part importante du pays d’Aulnoye, et avait une très mauvaise réputation, liée notamment à la présence légendaire de nombreux brigands. Childéric II (petit-fils de Dagobert), roi d’Austrasie, y aurait été assassiné en 675. Les légendes qui l’entouraient ont inspiré Victor Hugo qui y situe la ferme des Thénardiers à Montfermeil dans Les Misérables.
Elle était également le lieu d’un lieu de pèlerinage autrefois réputé, la Chapelle Notre-Dame des Anges à Clichy-sous-Bois. On raconte en effet que trois marchands, attaqués par des brigands, furent sauvés par un ange au Moyen Âge. L’église et son pèlerinage du mois de septembre ont attiré de la moitié du xixe siècle à la Seconde Guerre mondiale un nombre important de pèlerins et fait la réputation du petit village qu’était alors Clichy.

Peut-être sera-t-elle sauvée par un ange !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par retraitée le Ven 15 Nov 2013 - 12:36
Rions un peu, ça fait du bien!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires - tandis que G. Pau-Langevin cite Bondy comme modèle, une enseignante de la ville témoigne : "les élèves sont dans l’insécurité et épuisés".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum