Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 14:02

@Simgajul a écrit:Donc l'année prochaine, pour nous les CAD2, cette année on a un tuteur à qui on est censé uniquement poser des questions (il ne vient pas nous voir, ne corrige pas nos cours ni rien en théorie) et l'année prochaine on n'aura pas de tuteur, on bossera 18H et on se tapera une journée de formation en plus?
Pardon, mais le sigle CAD2 = ?

EDIT Bon, j'ai trouvé, «contractuel admissible».

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Philomèle le Ven 15 Nov 2013, 14:05

@PauvreYorick a écrit:

Ceux qui l'auront compris risquent de vouloir passer le CAPES ordinaire même en cas d'obtention préalable du CAPES exceptionnel... si c'est possible. (Et ça, je n'en sais fichtre rien, non plus.)
C'est possible.
Cela suppose de retarder d'un an la titularisation. À voir.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 14:08

Dalathée2 a écrit:Mais quand je vois que près de 20% des candidats de l'académie de Modulo n'ont pas choisi ce contrat, je me dis que j'aurais peut-être dû faire pareil.

Parce que là, concrètement, j'ai 6h de moins par semaine pour réviser ces put**** d'oraux, moins le temps infini que je mets pour préparer mes cours et corriger mes copies, moins le temps monstrueux que je passe en prise de tête sur la gestion de classe & co.
Je dois dire que lorsque la question m'a été posée par des étudiants admissibles (et j'espère futurs collègues), je leur ai conseillé de réfléchir à deux fois avant d'accepter ce contrat, exactement pour cette raison: un investissement énorme en temps, dont le bénéfice pour l'oral n'est certainement pas nul, mais, disons, spéculatif. De toute façon à moins d'avoir des conditions ultra-favorables et une capacité à cloisonner impressionnante, je ne vois guère comment on peut entrer dans ce métier, même à raison d'un tiers de service, sans y passer sa vie.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 14:09

@Philomèle a écrit:
@PauvreYorick a écrit:

Ceux qui l'auront compris risquent de vouloir passer le CAPES ordinaire même en cas d'obtention préalable du CAPES exceptionnel... si c'est possible. (Et ça, je n'en sais fichtre rien, non plus.)
C'est possible.
Cela suppose de retarder d'un an la titularisation. À voir.
Sauf si, comme c'est le cas pour beaucoup, ils ont déjà un M2! (Dans certaines disciplines il n'y a quasiment que ce cas de figure!)


Dernière édition par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 14:38, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par barèges le Ven 15 Nov 2013, 14:13

Voli vola a écrit:
@Modulo a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Désolé d'utiliser un peu abusivement ce fil pour cela, mais c'est donc ce qui est prévu?
(J'ai du mal à trouver des informations fiables et synthétiques sur ce que sera/seront le/s stage/s à partir de la rentrée 2014.)
Le budget 2014 prévoit deux cas de figure :

1/ Les 2014 anticipé, actuellement contractuels admissibles (ou pas) qui seront à temps plein devant les élèves (échelon 3 normalement). Oui, même ceux qui ont refusé le contrat.
2/ Les actuels M1 de cette année, qui passeront le 2014, et qui seront stagiaires à mi-temps (échelon 1).

Je ne suis pas certain de l'info qui suit, mais tout ce beau monde devrait avoir un jour de formation (oui, en plus des 18h pour les 2014 anticipés, bref on revient à la situation de 2010-2011)
Le changement c'est maintenant. 
Sans commentaire...
Sachant que le dispositif transitoire a été présenté comme un moyen de susciter des vocations...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Ven 15 Nov 2013, 14:28

Dalathée2 a écrit:Si je puis me permettre, je trouve ça assez dégueulasse que l'expérience acquise en tant que contractuel ne puisse pas jouer en notre faveur aux oraux. Alors certes, ça nous enlève une pression supplémentaire (qui aurait été liée à l'obligation de "réussir" cette année en collège/lycée en plus de la préparation des oraux). Mais quand je vois que près de 20% des candidats de l'académie de Modulo n'ont pas choisi ce contrat, je me dis que j'aurais peut-être dû faire pareil.

Parce que là, concrètement, j'ai 6h de moins par semaine pour réviser ces put**** d'oraux, moins le temps infini que je mets pour préparer mes cours et corriger mes copies, moins le temps monstrueux que je passe en prise de tête sur la gestion de classe & co. Et tout cela ne m'avance à strictement rien, ni en termes d'épreuves au concours (totalement déconnectées de l'expérience en classe), ni en termes d'échelons, ni en termes de titularisation (j'aurais à faire un stage à 18h comme tout le monde).

Et si ça se trouve, à la fin de cette année scolaire, je ne réussirai pas les oraux et on me dira que je n'ai pas les capacités pour enseigner, alors que c'est ce que j'ai fait pendant un an. (Même si cela est aussi valable pour les autres contractuels "normaux", ça m'emme*** profondément.) Alors que les 20% de Modulo réussiront peut-être le concours en s'étant touché la nouille toute l'année de ce côté-là.
Je ne crois pas qu'on puisse dire qu'on se "touche la nouille" en préparant un oral de concours.
Parmi les admissibles qui refusent, il y en a qui travaillent, comme prof ou non, et gagnent plus et ne peuvent se permettre de gagner moins s'ils veulent survivre.

J'ai eu le capes en enseignant à temps complet, préparant l'agreg et encore inscrite en thèse. 
C'est le même capes que l'étudiant frais émoulu de master meef, dépendant de ses parents et s'étant consacré uniquement au concours. Et certains sont mieux classés que moi. C'est la vie...

Notre concours est national et place tout le monde au même niveau et les évalue sur les mêmes critères.  C'est pour moi primordial. Les 6h sont une expérience pour se faire la main,  cela peut être utile mais ne doit pas détourner du véritable objectif: l'admission. Et si cela nous en détourne de trop il faut refuser ou démissionner...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 14:30

+1 pour Voli Vola en qui concerne les priorités et la hiérarchisation des problèmes Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InvitéeD2 le Ven 15 Nov 2013, 14:55

Voli vola a écrit:Je ne crois pas qu'on puisse dire qu'on se "touche la nouille" en préparant un oral de concours.
Parmi les admissibles qui refusent, il y en a qui travaillent, comme prof ou non, et gagnent plus et ne peuvent se permettre de gagner moins s'ils veulent survivre.

J'ai eu le capes en enseignant à temps complet, préparant l'agreg et encore inscrite en thèse. 
C'est le même capes que l'étudiant frais émoulu de master meef, dépendant de ses parents et s'étant consacré uniquement au concours. Et certains sont mieux classés que moi. C'est la vie...

Notre concours est national et place tout le monde au même niveau et les évalue sur les mêmes critères.  C'est pour moi primordial. Les 6h sont une expérience pour se faire la main,  cela peut être utile mais ne doit pas détourner du véritable objectif: l'admission. Et si cela nous en détourne de trop il faut refuser ou démissionner...
Pour la première phrase, je faisais référence à l'absence de cours à préparer, à donner et de copies à corriger.

Pour la seconde, vous avez réussi ce que beaucoup seraient incapable d'envisager. C'est très bien pour vous (et je le dis sans ironie) mais ça ne change rien au problème global.

Pour la troisième, ce que je sous-entends c'est justement que ces critères sont un peu étranges, puisqu'ils ne prennent pas en compte une année complète de pratique, et favorisent des savoirs disciplinaires sans tenir compte de la capacité de transmission du candidat. Nous avons été fortement encouragés à accepter ce contrat de << 6h >> (entre d'immenses guillemets) qui nous a pratiquement été présenté comme un incontournable. Par ailleurs, on nous a fait valoir que la réforme du concours favoriserait l'expérience, alors qu'en réalité les CAD2 sont encore soumis au concours ancienne formule, basé presque exclusivement sur l'aspect académique.

Pour la dernière, je savoure doucement votre insinuation à peine voilée sur mon incapacité à tout mener de front, alors que vous-même avez parfaitement réussi à avoir "le capes en enseignant à temps complet, préparant l'agreg et encore inscrite en thèse." C'est une remarque particulièrement agréable et je vous remercie d'avoir pris le temps de la partager avec ma médiocre personne.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Ven 15 Nov 2013, 15:16

Oula je ne suis pas habituée à être vouvoyée par des collègues. .. et je ne voulais pas être blessante. Sincères excuses.
Il n'y avait aucun sous-entendu de ma part sur la capacité de quiconque,  sincèrement Smile 
mon point de vue, il est vrai, est très idéologique (j'étais farouchement opposée à la masterisation et la régionalisation du capes et je crois que je le resterai). De fait cela implique de ne pas prendre en compte le mérite de chacun. Je ne citais mon cas personnel que pour illustrer le fait que mon avis est dissocié de mon intérêt personnel. Je comprends cependant que tu (j'espère que tu me tutoieras en retour, ce n'est pas pour te prendre de haut loin s'en faut) aies un avis contraire et je le respecte. Et je ne doute pas du fait que l'on ait pu vous promettre monts et merveilles pour vous faire accepter les heures.

Je pense sincèrement ma dernière phrase du message précédent. Pas parce que je porterais un jugement de valeur mais pzrce que j'ai vu des amis contractuels tomber dans ce piège et se planter. Trop d'amis. Je n'ai que peu de conseils à donner mais je pense vraiment celui-là: il faut avoir comme priorité de s' assurer le concours et la stabilité. Comme disait mon fabuleux chef de l'an dernier "pensez à vous avant tout, l'EN ne vous dira jamais merci..."

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Ven 15 Nov 2013, 15:19

Et pour le toucher la nouille, j'avais bien compris mais je trouvais (humblement) ça très dur car temps partiel,  temps complet ou pas, la préparation d'un concours reste un vrai parcours du combattant.

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Osmie le Ven 15 Nov 2013, 15:25

Voli vola a écrit:Oula je ne suis pas habituée à être vouvoyée par des collègues. .. et je ne voulais pas être blessante. Sincères excuses.
Il n'y avait aucun sous-entendu de ma part sur la capacité de quiconque,  sincèrement Smile 
mon point de vue, il est vrai, est très idéologique (j'étais farouchement opposée à la masterisation et la régionalisation du capes et je crois que je le resterai). De fait cela implique de ne pas prendre en compte le mérite de chacun. Je ne citais mon cas personnel que pour illustrer le fait que mon avis est dissocié de mon intérêt personnel. Je comprends cependant que tu (j'espère que tu me tutoieras en retour, ce n'est pas pour te prendre de haut loin s'en faut) aies un avis contraire et je le respecte. Et je ne doute pas du fait que l'on ait pu vous promettre monts et merveilles pour vous faire accepter les heures.

Je pense sincèrement ma dernière phrase du message précédent. Pas parce que je porterais un jugement de valeur mais pzrce que j'ai vu des amis contractuels tomber dans ce piège et se planter. Trop d'amis. Je n'ai que peu de conseils à donner mais je pense vraiment celui-là: il faut avoir comme priorité de s' assurer le concours et la stabilité. Comme disait mon fabuleux chef de l'an dernier "pensez à vous avant tout, l'EN ne vous dira jamais merci..."
Je suis bien d'accord avec Voli Vola. Si tu n'obtiens pas le concours, tu resteras contractuelle et en effet, l'EN s'en fout.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Simgajul le Ven 15 Nov 2013, 17:07

Je pense quand même que le contrat permet de s’améliorer en didactique car tu te retrouves face à tes documents et tu te poses les questions que tu devras te poser le jour J en préparant ton épreuve.

C'est sur que par contre il faut prendre le temps de bosser les autres épreuves et apprendre par cœur, le socle, les programmes et autres...



_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InvitéeD2 le Ven 15 Nov 2013, 22:19

Voli vola a écrit:Oula je ne suis pas habituée à être vouvoyée par des collègues... et je ne voulais pas être blessante. Sincères excuses.
Il n'y avait aucun sous-entendu de ma part sur la capacité de quiconque,  sincèrement Smile 
mon point de vue, il est vrai, est très idéologique (j'étais farouchement opposée à la masterisation et la régionalisation du capes et je crois que je le resterai). De fait cela implique de ne pas prendre en compte le mérite de chacun. Je ne citais mon cas personnel que pour illustrer le fait que mon avis est dissocié de mon intérêt personnel. Je comprends cependant que tu (j'espère que tu me tutoieras en retour, ce n'est pas pour te prendre de haut loin s'en faut) aies un avis contraire et je le respecte. Et je ne doute pas du fait que l'on ait pu vous promettre monts et merveilles pour vous faire accepter les heures.

Je pense sincèrement ma dernière phrase du message précédent. Pas parce que je porterais un jugement de valeur mais pzrce que j'ai vu des amis contractuels tomber dans ce piège et se planter. Trop d'amis. Je n'ai que peu de conseils à donner mais je pense vraiment celui-là: il faut avoir comme priorité de s' assurer le concours et la stabilité. Comme disait mon fabuleux chef de l'an dernier "pensez à vous avant tout, l'EN ne vous dira jamais merci..."
Certains néo aiment être vouvoyés, alors je m'y perds un peu ! bounce

Pour le reste, je suis un peu à cran sur ce sujet parce que les choses ne se passent pas comme je l'avais prévu, et que ça n'est pas du tout ce qu' "on" m'avait promis. (Et "on" est un c... Wink ) Je serais vraiment déçue d'avoir été CAD2 et de ne pas avoir l'oral ; c'est un peu ma hantise. Sans racune ? Smile 

Et j'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas s'attendre à de la reconnaissance de la part de l'EN, alors je vais réfléchir sérieusement. humhum 

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 16 Nov 2013, 01:16

Allisa, tu as tout mon soutien. Cette situation est atroce. J'ai passé le précédent concours sans travailler à côté, et je ne sais pas ce qu'il en serait aujourd'hui de moi si j'avais dû tâter du terrain avant de passer les épreuves orales. Chaque chose en son temps, je pense que ça reste une bonne formule - du moins, tant que les épreuves sont essentiellement disciplinaires. Elles sont déconnectées des véritables capacités exigées pour faire ce métier, mais c'est aussi ce qui permet de faire de cette année de préparation du concours quelque chose d'un peu grisant, l'occasion d'achever en beauté plusieurs années d'études, de rassembler les connaissances accumulées, de briller de tous ses feux avant de plonger dans le bain un peu froid de la réalité.

Après, je pense que ce qu'il faut viser, c'est surtout le classement. Les candidats sont peu nombreux il me semble, alors il n'y a pas trop à s'en faire pour l'obtention du concours.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Dim 17 Nov 2013, 01:05

Dalathée2 a écrit:
Voli vola a écrit:Oula je ne suis pas habituée à être vouvoyée par des collègues... et je ne voulais pas être blessante. Sincères excuses.
Il n'y avait aucun sous-entendu de ma part sur la capacité de quiconque,  sincèrement Smile 
mon point de vue, il est vrai, est très idéologique (j'étais farouchement opposée à la masterisation et la régionalisation du capes et je crois que je le resterai). De fait cela implique de ne pas prendre en compte le mérite de chacun. Je ne citais mon cas personnel que pour illustrer le fait que mon avis est dissocié de mon intérêt personnel. Je comprends cependant que tu (j'espère que tu me tutoieras en retour, ce n'est pas pour te prendre de haut loin s'en faut) aies un avis contraire et je le respecte. Et je ne doute pas du fait que l'on ait pu vous promettre monts et merveilles pour vous faire accepter les heures.

Je pense sincèrement ma dernière phrase du message précédent. Pas parce que je porterais un jugement de valeur mais pzrce que j'ai vu des amis contractuels tomber dans ce piège et se planter. Trop d'amis. Je n'ai que peu de conseils à donner mais je pense vraiment celui-là: il faut avoir comme priorité de s' assurer le concours et la stabilité. Comme disait mon fabuleux chef de l'an dernier "pensez à vous avant tout, l'EN ne vous dira jamais merci..."
Certains néo aiment être vouvoyés, alors je m'y perds un peu ! bounce

Pour le reste, je suis un peu à cran sur ce sujet parce que les choses ne se passent pas comme je l'avais prévu, et que ça n'est pas du tout ce qu' "on" m'avait promis. (Et "on" est un c... Wink) Je serais vraiment déçue d'avoir été CAD2 et de ne pas avoir l'oral ; c'est un peu ma hantise. Sans racune ? Smile 

Et j'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas s'attendre à de la reconnaissance de la part de l'EN, alors je vais réfléchir sérieusement. humhum 
Aucune rancune pour ma part Smile
Garde le cap des oraux et s'il le faut, minute ton temps de préparation de cours pour te forcer à être efficace et ne pas t'épuiser mais tu verras que tu prendras vite le pli et seras vite plus efficace, plus rapide et plus confiante. Dès la fin du t1!
Courage!

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par zerbinau le Dim 17 Nov 2013, 07:02

Pour moi accepter ce contrat, même s'il ne rapporte rien pour l'oral, était quand même vivement conseillé au sens où l'année prochaine nous serions stagiaires temps plein (18h) sans décharge et surement sans tuteur. Ceux qui ne l'auront pas accepté prendront un grand risque, avec le stress de l'inspection, la fatigue, la préparation des cours... Cette expérience est pour moi la porte d'entrée dans le monde enseignant. Alors oui, nous ne sommes pas beaucoup payé, mais nous pouvons compléter notre salaire avec un autre travail (je dispense 10h de cours particuliers par semaine pour avoir une rémunération complète). Malgré le manque de temps, je prépare aussi l'agrégation. Un formateur nous a avoué à demi-mot qu'il n'y avait presque aucun enjeu pour l'oral et qu'il nous conseillait de mettre cette année à profit pour passer l'agrégation.
L'année prochaine, nous aurons déjà une partie de nos cours, pas d'interrogation concernant la gestion de classe et surtout un aplomb supplémentaire afin de réussir le challenge de l'année de stage.

zerbinau
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Dim 17 Nov 2013, 07:22

@zerbinau a écrit:Pour moi accepter ce contrat, même s'il ne rapporte rien pour l'oral, était quand même vivement conseillé au sens où l'année prochaine nous serions stagiaires temps plein (18h) sans décharge et surement sans tuteur. Ceux qui ne l'auront pas accepté prendront un grand risque, avec le stress de l'inspection, la fatigue, la préparation des cours... Cette expérience est pour moi la porte d'entrée dans le monde enseignant. Alors oui, nous ne sommes pas beaucoup payé, mais nous pouvons compléter notre salaire avec un autre travail (je dispense 10h de cours particuliers par semaine pour avoir une rémunération complète). Malgré le manque de temps, je prépare aussi l'agrégation. Un formateur nous a avoué à demi-mot qu'il n'y avait presque aucun enjeu pour l'oral et qu'il nous conseillait de mettre cette année à profit pour passer l'agrégation.
L'année prochaine, nous aurons déjà une partie de nos cours, pas d'interrogation concernant la gestion de classe et surtout un aplomb supplémentaire afin de réussir le challenge de l'année de stage.
Si les niveaux sont les mêmes (et rien n'est moins sûr), et si l 'expérience a été positive (car une première expérience horrible entourée de personnes malveillantes peut aussi au contraire miner la confiance en soi, et pas qu'un peu).
Je n'irais donc pas aussi loin dans les "bénéfices", même si je pense qu'il est indéniable que cela apporte de l'expérience, toujours bonne à prendre Smile

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par zerbinau le Dim 17 Nov 2013, 09:05

Les conditions d'exercice normalement sont plutôt bonnes (pas de ZEP, pas de classes difficiles...). Je pense que cela permet de savoir si l'enseignement est réellement fait pour nous. Cela ne sert à rien de passer un concours si derrière on ne sait pas ce qui nous attend. En réponse au sujet, je pense qu'il faut que la personne qui souhaite démissionner fasse une introspection pour déterminer si elle souhaite continuer ou pas. On peut tous se tromper de voie, d'orientation professionnelle. Avant d'enseigner, je suis passée par les Ressources Humaines et j'ai appris, à mes dépens, que le monde du recrutement et de l'entreprise n'était pas fait pour moi.
En réunion avant avant la prise de fonction, le recteur nous avait mis en garde et avait avoué qu'environ 10% des collègues seraient en difficulté et démissionneraient. Cela est dû, en partie à l'absence de formation spécifique à notre métier, mais également pour beaucoup à un projet professionnel pas clairement défini, à une idéalisation du métier.
L'année prochaine sera encore plus dure que cette année. Il y aura le temps plein, la pression de la titularisation. Démissionner maintenant pour moi voudra dire avoir de grandes chances l'année prochaine de subir la même chose.
Concernant la préparation des cours, en SES, nous ne pouvons être qu'en lycée. J'aurai de toute façon au moins une classe de seconde en enseignement d'exploration. Ce sera du travail en moins...

zerbinau
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par InviteeF le Dim 17 Nov 2013, 09:59

@zerbinau a écrit:Les conditions d'exercice normalement sont plutôt bonnes (pas de ZEP, pas de classes difficiles...). Je pense que cela permet de savoir si l'enseignement est réellement fait pour nous. Cela ne sert à rien de passer un concours si derrière on ne sait pas ce qui nous attend. En réponse au sujet, je pense qu'il faut que la personne qui souhaite démissionner fasse une introspection pour déterminer si elle souhaite continuer ou pas. On peut tous se tromper de voie, d'orientation professionnelle. Avant d'enseigner, je suis passée par les Ressources Humaines et j'ai appris, à mes dépens, que le monde du recrutement et de l'entreprise n'était pas fait pour moi.
En réunion avant avant la prise de fonction, le recteur nous avait mis en garde et avait avoué qu'environ 10% des collègues seraient en difficulté et démissionneraient. Cela est dû, en partie à l'absence de formation spécifique à notre métier, mais également pour beaucoup à un projet professionnel pas clairement défini, à une idéalisation du métier.
L'année prochaine sera encore plus dure que cette année. Il y aura le temps plein, la pression de la titularisation. Démissionner maintenant pour moi voudra dire avoir de grandes chances l'année prochaine de subir la même chose.
Concernant la préparation des cours, en SES, nous ne pouvons être qu'en lycée. J'aurai de toute façon au moins une classe de seconde en enseignement d'exploration. Ce sera du travail en moins...
Normalement ne veut rien dire dans l'EN, hélas...
Je trouve tes propos dangereux et  accablants pour des collègues qui souffrent déjà. Pour la majorité les débuts sont difficiles puis cela s' améliore. La situation de "stagiaire" est ignoble... et dieu merci pas représentative de ce que sera une carrière entière. J'ajoute que j'ai été longtemps contractuelle, et que pendant l'année de stage, bien que n'ayant aucun souci avec les élèves,  ma pseudo tutrice me faisait vivre un tel enfer que j'avais réfléchi au contenu de ma lettre de démission et envisagé d'aller repasser les écrits du Capes... car la situation était bien plus rude que quand je débutais.
Tout le monde ne gagne pas à la loterie de l'affectation et il suffit parfois d'une personne "de pouvoir" malveillante ou deux pour transformer un prof stagiaire épanoui en souffre-douleur éreinté. Je pèse mes mots.
Et je plains l'auteur du sujet... qui par ailleurs enseigne une langue vivante, comme moi, et pour laquelle la chance du peu de nombre de classes différentes possibles des collègues de SES est loin très loin de s' appliquer.

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par PauvreYorick le Dim 17 Nov 2013, 10:32

Voli vola a écrit: il suffit parfois d'une personne "de pouvoir" malveillante ou deux pour transformer un prof stagiaire épanoui en souffre-douleur éreinté. Je pèse mes mots.
Je pense qu'il suffit, même sans malveillance, d'être immodeste, et de se faire une idée excessive de ses prérogatives et de son autorité, pour être plus nuisible qu'utile.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Lizou le Lun 16 Déc 2013, 18:58

Bonjour,
Je voulais savoir la décision que tu as prise finalement...? Car je suis un peu dans la même situation que toi, je ne pense pas être faite pour ce métier, je déprime vraiment, j'ai vraiment du mal avec la gestion de classe depuis le début de l'année, même si j'essaie de tenir. Mais là je suis quasiment à bout même si les vacances de noël arrivent... Je pense à démissionner mais j'ai peur de la réaction des collègues et du principal... ainsi que de la formatrice qui est déjà venue me voir (je comptais justement lui en parler à ce moment-là mais comme ça s'était bien passé ce jour-là je me suis laissée une chance mais finalement je n'y arrive toujours pas). Par contre, je suis complètement perdue concernant ma reconversion si j'arrête tout maintenant. Mon entourage me conseille de passer l'oral quand même et d'attendre d'être titularisée avant de changer de voie au cas où je voudrais un jour retourner dans l'EN. Mais je ne sais pas si je vais pouvoir tenir, car je n'ai aucune motivation pour l'oral, et cela paraît extrême mais je n'arrive plus à me concentrer pour lire les textes en anglais pour la préparation à l'oral.... je suis complètement perdue...

Lizou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Modulo le Lun 16 Déc 2013, 19:33

Lizou,

Pourquoi avoir peur de la réaction du principal et des collègues ? Ils ne peuvent rien te faire dans la situation actuelle : tout au plus ce sera un moment difficile d'avouer que "ça se passe mal", mais il n'y a pas de quoi "avoir peur".

Le tout, c'est de te protéger toi. Si tu vois que cette année se passe mal, il faut voir aussi pourquoi : tu parles d'une gestion de classe difficile, mais est ce ton collège en général qui l'est ? T'a-t-on refilé les pires niveaux ? Ou alors tu sens que, quelle que soit la classe, ce ne sera pas possible ?

Bref, profite de tes vacances à fond, et prends la décision qu'il faut si tu ressens encore le besoin de partir. La question de la reconversion se pose, mais en Anglais, il doit y avoir d'autres possibilités que l'enseignement non ?

Bien du courage ! fleurs2

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Lizou le Lun 16 Déc 2013, 21:03

Merci Modulo,

Oui je suis dans un collège difficile, j'ai deux classes de 5e agitées avec des élèves en fiche de suivi... mais là ils sont encore 'petits' mais quand je vois des 4e et 3e je me dis que si j'avais eu ces niveaux ça aurait été encore pire... je n'arrive pas du tout à asseoir mon autorité... les élèves me reprochent d'être trop gentille et pas assez sévère, j'essaie d'être ferme mais je n'y arrive pas vraiment. Je ne sais pas si l'autorité est quelque chose qu'on a en soi car j'ai l'impression que je ne vais jamais y arriver... Si je souhaite démissionner, faut-il d'abord que j'en parle au chef d'établissement puis envoyer une lettre au rectorat ou d'abord en parler à ma formatrice? Merci d'avance.


Dernière édition par Lizou le Lun 16 Déc 2013, 23:02, édité 1 fois

Lizou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Fleur16 le Lun 16 Déc 2013, 21:30

Non l'autorité n'est pas inné, enseigner s'apprend. J'ai été dans ta situation (stagiaire en 2011-2012 donc admise et à temps plein), mon année s'est très mal passée, j'ai été renouvelée. Ma seconde année de stage s'est beaucoup mieux passée mais j'ai failli être licenciée à cause de l'inspection.

Aujourd'hui, tout n'est pas parfait, très loin de là, mais je m'améliore progressivement, à mon rythme. Je suis heureuse de ne pas avoir démissionné comme j'ai envisagé de le faire en première année de stage.

Est-ce que ce que tu fais te plait quand ça se passe bien ? Même si ce sont des moments rares.

Et on est souvent surprise de nos élèves, chaque année des élèves m'ont remercié pour l'année qui s'était écoulée, comme quoi eux ne nous voient pas comme si mauvais, même quand ça se passe mal Wink

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Lizou le Mar 17 Déc 2013, 22:06

Bonsoir Fleur16,
Lorsque certains élèves suivent le cours ça me plaît mais le seul moment où ça m'a vraiment plu c'est lorsque ma formatrice est venue (car silence total dans la salle... Sinon ils sont toujours tous agités en temps normal...et je n'arrive à les faire taire). Je trouve que tu as vraiment du courage de continuer. Pourquoi as tu failli être licenciée a cause l'inspection ?

Lizou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contractuel admissible : puis-je démissionner mais passer l'oral quand même ?

Message par Fleur16 le Mar 17 Déc 2013, 22:25

C'est le principal alors Smile

Pas question de courage, j'ai vraiment cru que c'était fini, je profite de ma chance Smile

L'inspection s'est très mal passée (entre la classe de 6e footballeurs très durs et mon stress, j'ai paniqué), l'IPR a fait un très mauvais rapport. Mon CDE, qui ne m'avait jamais vu en entretien, s'est basé sur ce rapport pour son avis, après l'entretien il a décoché "défavorable" pour "favorable" en ajoutant "sous réserve de formation".

Bref, c'était très mal parti mais mon tuteur m'a soutenu jusqu'au bout, je me suis battue et voilà !


Dernière édition par Fleur16 le Jeu 19 Déc 2013, 08:28, édité 1 fois

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum