Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par trompettemarine le Ven 15 Nov 2013, 18:21

Ton tutueur a l'air d'être quelqu'un de bien.
Il est normalement régulièrement en relation avec l'inspecteur (qu'il ne faut pas toujours penser comme quelqu'un de négatif.). Il faudrait que ton tuteur parle de ce collègue à l'inspecteur qui ne devrait pas apprécier la manœuvre. L'inspecteur a choisi les tuteurs, d'autres n'ont pas à prendre leur place.
Que ton tuteur ou toi-même contacte l'inspecteur par la voie hiérarchique en exposant simplement et en montrant ta surprise.
Bon courage.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par tiptop77 le Ven 15 Nov 2013, 18:23

@*Lady of Shalott* a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:On me l'a proposé ! Je sais qu'il faudrait en profiter, mais je ne peux pas. Je suis effondré. Incapable de me bouger les fesses.
Alors ça, grave, grave, grave erreur. C'est urgent d'y aller. Maintenant, là, tout de suite.
Je viens de parcourir l'ensemble du sujet et c'est la conclusion qui s'impose. Sors, va te défouler, bouge tes fesses, remue le reste !!  santeverre Exécution !!!

Ensuite, un collègue n'a pas à faire de rapport sur un autre collègue. C'est n'importe quoi. Ce qu'il écrit n'a aucune valeur, il n'a aucun droit ni aucune compétence pour te juger ou t'évaluer. En principe, ton CDE devrait le descendre en flammes. En pratique, ignore-le.
+100000000000

et re I love you I love you I love you pour Sylvain


Dernière édition par tiptop77 le Ven 15 Nov 2013, 18:23, édité 1 fois

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 15 Nov 2013, 18:23

Ben, le CDE, ça m'a étonné qu'il ait un bon avis de moi. Du coup je m'imagine mal que le rapport du collègue ne va pas le renverser. Je m'efforce cependant de me focaliser sur ce premier avis. J'ai peut-être une trop mauvaise estime de moi-même et de ce que je fais... Mais ça fait tellement longtemps, quand j'y pense, qu'on ne m'a pas dit quelque chose d'agréable sur ce que je faisais... De bilans en bilans, j'ai complètement intégré, malgré ma résistance, que je ne faisais pas bien mon boulot. Ces visites dans cette classe et leur bilan relativement bon m'ont donné un moment un peu d'espoir, mais elles sont maintenant lointaines, mon tuteur vient surtout dans la classe où j'ai le plus de difficultés. Et même ces avis plutôt bon, quand j'y pense, c'était la vie global avant le torrent de "tout ce qui va pas".

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par tiptop77 le Ven 15 Nov 2013, 18:25

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Ben, le CDE, ça m'a étonné qu'il ait un bon avis de moi. Du coup je m'imagine mal que le rapport du collègue ne va pas le renverser. Je m'efforce cependant de me focaliser sur ce premier avis. J'ai peut-être une trop mauvaise estime de moi-[b]même et de ce que je fais... [/b]Mais ça fait tellement longtemps, quand j'y pense, qu'on ne m'a pas dit quelque chose d'agréable sur ce que je faisais... De bilans en bilans, j'ai complètement intégré, malgré ma résistance, que je ne faisais pas bien mon boulot.

Very possible, my dear Wink 

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par linkus le Ven 15 Nov 2013, 18:25

Remettez-le à sa place à l'aide des collègues de la même discipline. Étant titulaire, cela me fait penser à ce collègue qui joue au petit inspecteur.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Peinard le Ven 15 Nov 2013, 18:26

Un rapport d'un "collègue" sur un stagiaire qui apprend le métier affraid 

Dans mon bahut ça serait grosse gueulante ! furieux

Les collègues ont raison, ce soir tu sors boire un coup! Et glou et glou et glou! Razz 

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Asha Kraken le Ven 15 Nov 2013, 18:30

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:C'est mon tuteur qui m'a informé de tout cela, il a été extrêmement choqué et m'a confié un avis négatif sur ce collègue. Il a visité plusieurs cours avec cette classe et a jugé que ça se passait bien, ce à quoi le collègue a rétorqué que c'était parce que sa présence avait intimidé les élèves (ce collègue, effectivement, demande aux élèves ce qu'ils pensent de moi). J'ai appris au passage que mon CDE avait bonne opinion de moi, mais ce rapport va tout détruire. En même temps, ce tuteur m'a dit qu'il fallait que je sois extrêmement honnête avec lui, donc lui dire si vraiment ça se passait si bien que ça (mais je modalise toujours mes avis, je me sens trop mauvais juge de moi-même pour avoir jamais dit que c'était la belle vie avec cette classe). En gros : il y a quand même un peu de doute dans l'air, tout à coup.

Je ne vais jamais sortir vivant de cette année. Je sais, il ne faut pas penser comme ça, mais là actuellement je ne peux pas penser autrement. J'en suis incapable. Je ne vois aucune perspective positive. J'ai des difficultés de gestion de classe, c'est vrai, mais je ne peux pas appliquer les conseils qu'on me donne ici : c'est pas la politique locale, il faut gagner une autorité naturelle. Je n'y arrive pas. Donc, on va visiter mes cours, on va voir que je n'y arrive pas, et on n'en tirera jamais la conclusion que c'est parce que je n'ai pas d'ancienneté, que je ne suis pas connu, que maintenant les élèves ont compris que j'étais nouveau, on dira forcément que les conseils ne sont pas appliqués ou sont mal appliqués, ou mal incorporés, ou quoi, et puis ça finira par un joli : "pas fait pour ce métier". Parce que c'est la rhétorique qu'on me sert, l'idée que tout ça relève de la nature des gens : on l'a au fond de soi et il faut parvenir à l'exprimer, ou on l'a pas.

Et puis un beau jour on me proposera la visite d'un inspecteur pour m'"aider".

Désolé pour ce tableau extrêmement noir de moi-même. Je sens qu'il doit vous paraître avoir quelque chose d'un peu ridicule. Mais me déverser ici est la seule chose qui me soulage un tout petit peu en cet instant.

Et puis sortez boire un coup avec les copains (ça marche très souvent pour prendre du recul) !
On me l'a proposé ! Je sais qu'il faudrait en profiter, mais je ne peux pas. Je suis effondré. Incapable de me bouger les fesses.
Il faut vous les bouger (vos fesses)chat  ! Etant coutumière de la flippe avec sentiment d'auto-dépréciation, je ne peux que vous comprendre, toutefois, c'est systématique, chaque fois que je m'oblige , dans  ce genre de situations, à aller picoler une bière avec des amis, ça va mieux en rentrant chez moi (je vous jure, allez, faites-vous beau hop hop hop ).
Pour le reste, on respire un grand coup, votre tuteur a été choqué par ce comportement, preuve qu'il vous soutient et qu'il sait à qui il a affaire. Votre CDE a une bonne opinion de vous (c'est lui qui a le pouvoir d'émettre un avis, pas le fan du Corbeau). Très honnêtement, si votre chef est sain d'esprit, il pensera que c'est votre collègue qui a un grain, pas que vous êtes nul. Et bien sûr que si vous resterez vivant, c'est pas une enclume pareille qui va vous enterrer (foi de personne, qui, à l'instar de tout un chacun ici, a eu à faire à des malades en sdp), nom de Zeus ! 
Je pense, vu de ma fenêtre, que votre tuteur cherchait à savoir si vous ne lui cachiez pas des choses pas afin de vous casser mais dans le but de pouvoir vous aider le cas échéant. Il n'est certainement pas stupide, personne ne peut s'imaginer qu'une année de stage se passe "fingers in ze nose", il est complètement normal de pédaler un peu (et au risque de vous faire peur, il faut un peu de temps pour trouver son rythme de croisière et devenir un minimum sûr de soi).
Vous n'êtes absolument pas ridicule, la culpabilité et la sensation de ne pas être épaulé sont si fréquentes dans la profession que cela témoigne juste de votre normalité . L'autorité naturelle, c'est le bouclier que s'est trouvé l'institution afin d'éviter de se confronter aux problèmes de gestion des bahuts, vous êtes une victime collatérale pas l'artisan de votre déconfiture. Comment ça, vous n'êtes pas encore sorti ? Allez... Wink

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par nuages le Ven 15 Nov 2013, 18:33

@Sphinx a écrit:Un prof qui fait un rapport sur un autre prof ? C'est n'importe quoi.  
C'est même honteux ! ah la belle ambiance ... Sans atteindre ce degré d'ignominie , je constate que les propos déplaisants de collègues en dénigrant d'autres sont choses de plus en plus fréquentes, mais je ne pensais pas que cela pouvait se traduire par un  rapport écrit .  Ne te laisse pas atteindre, ce genre de démarche est trop méprisable. Tout mon soutien .

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Celadon le Ven 15 Nov 2013, 18:33

Le siège éjectable a fonctionné, on dirait...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Nita le Ven 15 Nov 2013, 18:34

Des copies de collégiens sur traitement de texte, des "rapports" de tiers, un tuteur qui débine un collègue auprès de son stagiaire, mais ne veut pas prendre la défense du dit stagiaire auprès du chef d'établissement, "pour ne pas se mettre en froid avec le collègue" ... Suspect 

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Sphinx le Ven 15 Nov 2013, 18:34

C'est normal qu'il vienne surtout dans la classe la plus pénible, ça veut dire que tu t'en sors bien avec les autres et que tu as davantage besoin de conseils avec celle-là. Donc, une seule classe, ce n'est pas si mal, et le but n'est pas de te voir en difficulté, même si cela t'embarrasse, c'est pour te préparer pour le jour où tu auras une classe encore pire, car oui, ça peut arriver Very Happy

C'est normal aussi qu'il te dise que c'est bien avant la liste de tout ce qui ne va pas : c'est la façon habituelle à l'être humain, je dirais, même si l'être humain, quand c'est lui qui reçoit des avis, aimerait mieux qu'on insiste un peu plus sur ce qui va. De son côté, il vise l'efficace ; de ton côté, tu es dans l'émotionnel parce que ça te touche davantage personnellement. Mais du moment qu'il commence par te dire que c'est bien, c'est que c'est bien.

Et il est effectivement tout à fait possible que tu aies une basse estime de toi : je connais ça Very Happy et du coup, tu amplifies tout ce que tu entends de négatif, et tu oublies tout ce que tu entends de positif.

Ce sont deux problèmes séparés. Quoi que ton tuteur et ton CDE pensent de toi, et ça n'a pas l'air si catastrophique, ils n'ont aucune raison valable d'écouter l'autre enquiquineur. Règle les problèmes les uns après les autres, et ne les rumine pas tous ensemble.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Schéhérazade le Ven 15 Nov 2013, 18:35

Le collègue qui t'a débiné est aussi bête que sournois et méchant: il n'a pas compris que tu étais apprécié de ton tuteur et de ton chef, il n'a pas compris que la grenade qu'il a dégoupillé pour toi allait lui exploser entre les mains, il n'a pas compris que ses procédés indigneraient légitimement tout le monde. Respire.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par InviteeF le Ven 15 Nov 2013, 18:38

Je suis fatiguée ce soir et lire ça me met d'humeur massacrante.
Le comportement de ce "collègue" (il n'agit pas comme tel) est abject. À gerber.
Je n'ai pas de mot...

Courage!

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Asha Kraken le Ven 15 Nov 2013, 18:38

@tiptop77 a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Ben, le CDE, ça m'a étonné qu'il ait un bon avis de moi. Du coup je m'imagine mal que le rapport du collègue ne va pas le renverser. Je m'efforce cependant de me focaliser sur ce premier avis. J'ai peut-être une trop mauvaise estime de moi-[b]même et de ce que je fais... [/b]Mais ça fait tellement longtemps, quand j'y pense, qu'on ne m'a pas dit quelque chose d'agréable sur ce que je faisais... De bilans en bilans, j'ai complètement intégré, malgré ma résistance, que je ne faisais pas bien mon boulot.
Very possible, my dear Wink 
Indeed ! Dixit la poulpe qui souffre des mêmes maux (vous n'êtes pas le mieux placé pour juger de vos mérites, j'en suis convaincue) ! Razz

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par zeprof le Ven 15 Nov 2013, 18:39

qu'est ce que c'est que ce "collègue" !!! c'est n'importe quoi, son rapport n'a AUCUNE valeur...
j'ai raconté l'histoire ailleurs : une collègue avait essayé de me descendre aussi quand j'étais stagiaire, mon tuteur m'avait soutenue et j'ai eu des appréciations très bienveillantes au moment de mes visites par les formateurs...
ne t'inquiète pas, tu es stressé, tu te sous estimes et tu manques de confiance en toi mais je suis sure que tu t'en sors TRES bien et de toutes façons personne n'est parfait et l'enseignent et la discipline ne sont pas des sciences infuses, il y a des jours où ça va et des jours où ça ne va pas.
courage !

(et pour ma part, un bon apéro me parait salutaire sur ce coup là santeverre )

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par caribouc le Ven 15 Nov 2013, 18:43

@tiptop77 a écrit:
@Lilypims a écrit:Ça n'a rien de ridicule. C'est la fatigue (mais aussi la pression et l'angoisse) qui te fait parler ainsi.
+1
Laisse-toi ce soir pour avoir le DROIT d'être effondré, puis si tu peux, sors ce we...

C'est honteux, l'attitude de ce collègue Evil or Very Mad 

fleurs2

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Invité-B le Ven 15 Nov 2013, 18:43

Face à un lâche la meilleure solution est de le prendre à part (après en avoir informé ton tuteur) dans une salle, de fermer la porte et de lui dire calmement "On m'a dit que tu avais des reproches à me faire, je t'écoute".
Neuf chances sur dix qu'il se débine.
Si tel n'était pas le cas, ça aura au moins crevé l'abcès.
Et, au cas où il essayerait ensuite de mentir à propos du contenu de cette conversation, la fonction dictaphone d'un I-phone est très pratique...Face à la lâcheté, pas d'état d'âme...

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Kalypso le Ven 15 Nov 2013, 18:43

en plus de mon mp, je te donnerais 2 conseils :

- si la classe est pénible mais quand même plutôt sympa, mise sur ta personnalité, sur ton style, essaie de leur faire comprendre que oui tu es jeune, que oui tu construis encore ton autorité, mais qu'ils te doivent le respect et que tes cours sont bétons. Utilise l'humour, chambre les (bon remarque je pense à des lycéens mais ça dépend de leur âge)
- si la classe est vraiment dégueu, pas sympa, d'une part, collectivement, tu ne lâches rien, ça implique de mentaliser chaque cours, d'investir la salle en avance et d'avoir tout prêt en mode warrior, de varier les techniques en les surprenant (appel aux parents, chronométre de leurs bavardages avec retrait sur l'interclasse ou que sais je quand ça atteint 5 min (et en principe ça ne les atteint pas car ils se calment tous seuls après t'avoir pris pour un cinglé avec un chrono, ils voient vite qui est le chef, mais faut être sûr de soi etc), et aussi, en parallèle, de leur montrer que tu veux avant tout les aider, les faire progresser (en passant dans les rangs quand ils sont en autonomie, en les aidant au max et en faisant contraster l'effet tyran face à la classe / le désir de les aider dès qu'ils montrent un petit effort). Essaye de rallier les élèves sympas, les langues se délieront peut être... évidemment ça dépend du profil de la classe.

courage

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Lenore le Ven 15 Nov 2013, 18:45

Le message de Lefteris est très important pour ta défense. Ce rapport, s'il existe, n'est qu'un torchon infâme. Maintenant, le plus important est que tu ne sois pas déstabilisé par tout ça et c'est sûrement l'effet recherché. Reste droit dans tes bottes au collège et comme conseillé plus haut, contacte un syndicat, expose-leur tout. Ton tuteur aussi doit être averti du tu penses qu'il est bienveillant. Mais avant tout, cherche à savoir si tout ça est avéré. Tu dis que tu as appris ça indirectement. Essaie d'abord de démêler le vrai du faux. Et ne te décourage pas ! Garde confiance !

_________________

Lenore
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Condorcet le Ven 15 Nov 2013, 18:45

Voli vola a écrit:Je suis fatiguée ce soir et lire ça me met d'humeur massacrante.
Le comportement de ce "collègue" (il n'agit pas comme tel) est abject. À gerber.
Je n'ai pas de mot...

Courage!
Itou au masculin. Tiens bon et sors avec tes amis ! santeverre 

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par damanhour le Ven 15 Nov 2013, 18:46

Je ne sais pas à quelle heure tu as tes classes mais ça change tout !! Un exemple : jeudi matin de 9h 30 à 10 h 30 : mes 3 sont des anges tout sourire et en silence. Vendredi 16 h 17 h : des gremlins hystériques et ricanants (surtout quand je veux faire de la grammaire avec eux)
Si ça peut te faire relativiser..fleurs 
On acquiert progressivement de l'autorité et il y a aussi tant de facteurs.
PS: ton collègue n'a pas le droit de faire un rapport sur toi. C'est hallucinant !!!!!

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Ragnetrude le Ven 15 Nov 2013, 18:50

Mais comment est-ce possible que des personnes aussi malfaisantes existent ? Il faut vraiment ne pas avoir de vie... Ce collègue risque de se faire très mal voir pour peu que ton chef soit quelqu'un de normal. L'année de stage est très démoralisante, on se sent jugé en permanence et vu qu'on a tout à apprendre on se sent nul. J'ai fini ma première année de stage en étant persuadée que j'étais incompétente et nulle. Aujourd'hui je me sens bien plus à l'aise et personne ne se plaint de moi.
Si j'avais un collègue comme ça dans mon établissement, je ne sais pas si je pourrais contenir mes envies de violence...furieux 

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 18:50

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Ben, le CDE, ça m'a étonné qu'il ait un bon avis de moi. Du coup je m'imagine mal que le rapport du collègue ne va pas le renverser.
Mais bon sang, c'est parce que c'est une démarche tellement ahurissante que le CDE, à moins une nouvelle fois d'être complètement timbré, va avoir pour première réaction: «mais qu'est-ce que c'est que cette délation?»

Le collègue qui fait un rapport sur un autre se ridiculise totalement et perd d'emblée toute espèce de crédibilité! Surtout s'il s'agit de descendre un stagiaire!

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par V.Marchais le Ven 15 Nov 2013, 18:52

Si le CDE est intelligent, le collègue s'est simplement discrédité un peu plus. Sa démarche est aussi illégitime qu'abjecte.

Tes interrogations ici montrent à la fois ta conscience professionnelle et ton intelligence. Tu débutes, et on ne peut pas honnêtement te demander d'avoir l'assurance d'un professeur expérimenté. Cela n'enlève rien à ta valeur.

Je suis de tout coeur avec toi, Sylvain.

À ta place, je demanderais un entretien avec mon CDE pour faire le point. Vas-y serein. Tu n'as rien à te reprocher et tu seras probablement surpris (et rassuré).

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par PauvreYorick le Ven 15 Nov 2013, 18:52

Bon, on boit un coup à la santé de Sylvain? J'offre le Talisker.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Asha Kraken le Ven 15 Nov 2013, 18:58

santeverre , j'offre la Maredsous !

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum