Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Lefteris le Ven 15 Nov 2013 - 21:18

@Celadon a écrit: Je ne plaisante jamais avec la détresse.
Moi si. diable  Alors je crois que les autres font pareil ...

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 15 Nov 2013 - 21:25

@Asha Kraken a écrit:Première leçon de mémé poulpe : "ne jamais picoler tout seul quand on a l'impression d'être une crotte, toujours attendre le ou les camarades de gaudriole !"
Certes, mais je me prépare, car je n'ai pas envie de décevoir mon inspecteur ami.

@Asha Kraken a écrit:Pour les margaritas, dosez bien le Cointreau, ça change tout (purée, c'est bon le Cointreau, minute dédiée à zeprof pour qu'elle ne sente pas seule dans son adoration du coquetèle).
Le cointreau est ma passion. Plus tard je serai contreaulogue. En plus cette précieuse chose est produite dans ma ville natale. A ce propos, je vous recommande chaudement la soupe angevine. Dans un saladier :
- 12 cl de sucre de canne
- 12 cl de jus de citron jaune
- 5 cl de liqueur de curaçao bleu
- 10 cl de cointreau
- 1 bouteille de crémant de Loire



Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par yogi le Ven 15 Nov 2013 - 21:26

Bière et vin tout va bien!
Vin et bière ,c'est l'enfer.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Asha Kraken le Ven 15 Nov 2013 - 21:36

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Asha Kraken a écrit:Première leçon de mémé poulpe : "ne jamais picoler tout seul quand on a l'impression d'être une crotte, toujours attendre le ou les camarades de gaudriole !"
Certes, mais je me prépare, car je n'ai pas envie de décevoir mon inspecteur ami.

@Asha Kraken a écrit:Pour les margaritas, dosez bien le Cointreau, ça change tout (purée, c'est bon le Cointreau, minute dédiée à zeprof pour qu'elle ne sente pas seule dans son adoration du coquetèle).
Le cointreau est ma passion. Plus tard je serai contreaulogue. En plus cette précieuse chose est produite dans ma ville natale. A ce propos, je vous recommande chaudement la soupe angevine. Dans un saladier :
- 12 cl de sucre de canne
- 12 cl de jus de citron jaune
- 5 cl de liqueur de curaçao bleu
- 10 cl de cointreau
- 1 bouteille de crémant de Loire


Une passion commune (tellement intense que j'ai orthographié le nom de la liqueur adorée avec une majuscule, c'est dire...Laughing ) ! Merci pour la recette inspirante, votre esprit est en train de revenir aux fondamentaux de l'existence, vous êtes sur la bonne voie et méritez les encouragements du jury ! Razz

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par pseudo-alison le Ven 15 Nov 2013 - 21:47

Bon faut-il le rappeller, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Essaie le chocolat, les séries de bolywood, les bandes dessinés, les bains chauds ...

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par InvitéMA le Ven 15 Nov 2013 - 22:58

Sylvain, l'année de stage est généralement difficile d'un point de vue psychologique. Rares sont les collègues qui sont sûrs d'être titularisés. Le principe de cette année-là, c'est que tu as forcément quelque chose à apprendre (quand bien même tout serait parfait!).
Continue simplement d'appliquer les conseils de ton tuteur.
Et dis-toi quand même que c'est aussi dans l'intérêt de ton tuteur de te faire un rapport favorable: si tu es une bonne stagiaire qui a bien progressé, c'est qu'il est un bon tuteur Smile 
Donc à moins d'une catastrophe interplanétaire, il ne devrait pas chercher à noircir le tableau.
Le pervers narcissique dans l'histoire, ce n'est pas lui, c'est ton collègue.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par *Lady of Shalott* le Ven 15 Nov 2013 - 23:38

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:A ce propos, je vous recommande chaudement la soupe angevine. Dans un saladier :
- 12 cl de sucre de canne
- 12 cl de jus de citron jaune
- 5 cl de liqueur de curaçao bleu
- 10 cl de cointreau
- 1 bouteille de crémant de Loire
Shocked 
Doux Jésus. Et faut le boire en entier, après ?

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 16 Nov 2013 - 0:49

Non, il faut partager le saladier avec sa classe, de préférence le vendredi en dernière heure.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par kero le Sam 16 Nov 2013 - 1:12

Cette histoire est complètement surréaliste...

Comme ça a été dit, en aucun cas un collègue n'a à se prononcer, par un rapport, sur ce qu'il pense d'un stagiaire. Ce n'est tout simplement pas dans ses prérogatives.

Au-delà de ça, et au-delà des réactions indignées lues ici et là, Sylvain: il va falloir que tu te blindes un peu et que tu deviennes un peu pragmatique. L'ÉducNat, c'est comme n'importe quel milieu pro: blindé de connards prêts à faire les connards. Si tu fais une crise de panique à chaque problème, ça va pas être possible. Déjà, pour commencer, tu n'as pas eu de rapport. Tu as entendu que quelqu'un voulait te faire un rapport. C'est un peu différent.

Commence par vérifier ce qu'il en est, par exemple en allant parler à la personne concernée, pour:
1/ Savoir s'il y a réellement quelque chose ou si c'est un délire/rumeur.
2/ Si c'est avéré, lui faire savoir que c'est hors de proops (en clair: "mêle toi de tes oignons").
3/ Si c'est avéré, voir ce qu'il est possible de faire pour descendre en flèche son histoire (syndicats, conseils du tuteur, et tout ce que tu peux bouger).

Fais en sorte que ce soit LUI qui soit en mauvaise posture.

Edit: je viens de voir le post de Lefteris. Commence surtout par suivre son conseil Wink 

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Reine Margot le Sam 16 Nov 2013 - 7:35

Je trouve que ce collègue, si l'histoire du rapport est vraie, est une véritable petite or  ure qui profite du fait qu'un jeune stagiaire arrive pour lui pourrir la vie. Il n'est pas ton tuteur ni ton supérieur hiérarchique pour "surveiller" tes cours ou que sais-je. Mais le rôle de ton tuteur est de te protéger, et de recadrer ce collègue, et je n'ai pas l'impression qu'il ait une attitude très claire dans l'affaire, car il laisse faire...S'il y a des formateurs à l'IUFM en qui tu as confiance tu peux peut-être leur en parler (après avoir averti ton tuteur): aucun collègue n'est autorisé à s'immiscer dans la formation d'un stagiaire.


Dernière édition par Reine Margot le Sam 16 Nov 2013 - 7:48, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par zeprof le Sam 16 Nov 2013 - 7:41

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Non, il faut partager le saladier avec sa classe, de préférence le vendredi en dernière heure.
ou coller la tête du collègue délateur dedans... non ce serait gacher ceci dit...
partage plutôt avec les neos Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing santeverre 

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Reine Margot le Sam 16 Nov 2013 - 7:54

+1 avec tout le post de Kero.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par FiatLux le Sam 16 Nov 2013 - 8:25

Je rajoute une petite touche d'espoir : lors de sa première année, un collègue avait eu des rapports de visite désastreux de ses formateurs, à tel point qu'ils ont mis sa titularisation en danger et ont sonné l'alarme, demandant à un IPR de venir rendre une visite au pauvre stagiaire. Résultat : l'IPR a trouvé mon collègue génial et a validé sa titularisation, malgré les avis défavorables précédents.

FiatLux
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par InvitéPas le Sam 16 Nov 2013 - 9:14

Quelle histoire ! c'est ahurissant. Surtout, ne fais pas plaisir à ce genre de personne : ne te démoralise pas. Il n'a aucun droit de faire cela, et il s'est grillé.
C'est pas facile cette année, mais garde courage.

_________________
"L'ENT idéal ne serait constitué que d'une poubelle et la seule fonction de l'ENT serait de se mettre lui-même dans sa propre poubelle de façon récursive et sans mécanisme de sortie." Dugong

"S'il arrive que tu tombes, apprends vite à chevaucher ta chute. Que ta chute devienne ton cheval pour continuer ton voyage." Frankétienne
I love you

InvitéPas
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par *Lady of Shalott* le Sam 16 Nov 2013 - 9:48

@zeprof a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Non, il faut partager le saladier avec sa classe, de préférence le vendredi en dernière heure.
ou coller la tête du collègue délateur dedans... non ce serait gacher ceci dit...
partage plutôt avec les neos Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing santeverre 
Voui, c'est bien de partager  *air désintéressé*

Spoiler:
On n'est pas près de de revoir Sylvain s'il a fini son litre de soupe angevine cette nuit elephantrose abi 

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Al le Sam 16 Nov 2013 - 9:52

@kero a écrit:
Au-delà de ça, et au-delà des réactions indignées lues ici et là, Sylvain: il va falloir que tu te blindes un peu et que tu deviennes un peu pragmatique. L'ÉducNat, c'est comme n'importe quel milieu pro: blindé de connards prêts à faire les connards. Si tu fais une crise de panique à chaque problème, ça va pas être possible.
+1000
J'avoue que je suis Shocked devant ce discours qui empile les projections négatives dans une frénésie paniquée, heu le monde de l'EN est pas vraiment très tendre, ni cette année ni ensuite, et si tu trembles à chaque instant de t'entendre dire que t'es pas fait pour ça... t'es pas sorti... devant tant de dysfonctionnements (il f... quoi ton tuteur là ? on dirait qu'il est aussi paniqué que toi...) je prendrais les devants et écrirais directement à un IPR (celui que je juge le plus digne de confiance possible), afin de lui demander une visite conseil, en lui expliquant bien l'acharnement des collègues. Oui c'est culotté mais les IPR cherchent surtout à voir qui tiendra le coup dans l'EN pour la titularisation... On dirait vraiment à te lire que tu ne t'estimes pas toi-même professeur. Or, malgré l'infantilisation des formations et du dispositif "stagiaire", tu l'es, tu es seul devant tes élèves, tu as le salaire et les responsabilités. Il serait temps d'en prendre vraiment conscience !

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par A.vanWorden le Sam 16 Nov 2013 - 10:05

De stagiaire (en renouvellement) à stagiaire : courage !

Je joins ma voix à l'ensemble pour dénoncer le caractère totalement hallucinant du comportement de ton "collègue" (je ne mets pas de smiley qui vomit mais le mal au cœur y est).

Par ailleurs, un point sur lequel je voulais revenir plus précisément :
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:J'ai peut-être une trop mauvaise estime de moi-même et de ce que je fais... Mais ça fait tellement longtemps, quand j'y pense, qu'on ne m'a pas dit quelque chose d'agréable sur ce que je faisais... De bilans en bilans, j'ai complètement intégré, malgré ma résistance, que je ne faisais pas bien mon boulot. Ces visites dans cette classe et leur bilan relativement bon m'ont donné un moment un peu d'espoir, mais elles sont maintenant lointaines, mon tuteur vient surtout dans la classe où j'ai le plus de difficultés. Et même ces avis plutôt bon, quand j'y pense, c'était la vie global avant le torrent de "tout ce qui va pas".
@Sphinx a écrit:C'est normal qu'il vienne surtout dans la classe la plus pénible, ça veut dire que tu t'en sors bien avec les autres et que tu as davantage besoin de conseils avec celle-là. Donc, une seule classe, ce n'est pas si mal, et le but n'est pas de te voir en difficulté, même si cela t'embarrasse, c'est pour te préparer pour le jour où tu auras une classe encore pire, car oui, ça peut arriver Very Happy

C'est normal aussi qu'il te dise que c'est bien avant la liste de tout ce qui ne va pas : c'est la façon habituelle à l'être humain, je dirais, même si l'être humain, quand c'est lui qui reçoit des avis, aimerait mieux qu'on insiste un peu plus sur ce qui va. De son côté, il vise l'efficace ; de ton côté, tu es dans l'émotionnel parce que ça te touche davantage personnellement. Mais du moment qu'il commence par te dire que c'est bien, c'est que c'est bien.
Voilà, +1.

Expérience personnelle : cette année ma tutrice est venue me voir avec mes 6e (tout se passe bien) et mes 4e (tout ne se passe pas bien). Et, comme de juste, un peu plus souvent avec les 4e dernièrement. Comme toi (même si peut-être moins violemment), et alors que je m'entends vraiment très bien avec ma tutrice cette année, j'ai évidemment eu ce fond de sentiment que "oui, bon, elle vient me voir avec les pénibles mais pas avec les autres alors que ça se passe mieux ailleurs...". La semaine dernière, elle est revenue voir les 6e, a pris consciencieusement des notes pendant le cours puis, une fois les élèves sortis, les a remisées et m'a juste dit : "bon, ben c'est nickel". Content, j'étais. Very Happy(Ce qui ne m'empêchera pas de me sentir mal la prochaine fois qu'elle viendra me voir avec mes 4e...)

Enfin, dans le pire des cas (mais vraiment le pire, je ne dis pas que tu en arriveras là), dans le pire des cas, on ne te montrera pas la sortie en t'expliquant que tu n'es pas fait pour ce métier !! On te proposera un renouvellement - ce qui a des aspects pénibles, mais peut être aussi positif. À mon humble avis, il est encore trop tôt dans l'année pour y penser, quoi qu'il en soit de ce que tu fais ou ne fais pas en classe ; mais sache du moins que ce n'est pas forcément l'ANPE qui t'attend si tout ne se passe pas au mieux.

Une collègue de l'an dernier, avec qui je prenais l'apéritif il y a quelques semaines, m'a dit : "De toute façon, il faut sept ans (de pratique du métier) pour former un prof."

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par MarieL le Sam 16 Nov 2013 - 10:49

Bon, là je ne peux pas aller lire les cinq pages avant de réagir, sinon je vais exploser devant l'écran !

Arrête de te remettre en cause. A moins que tu n'aies une double personnalité, il est clair que tu aimes ce métier et que tu t'efforces de le faire au mieux. Alors tu arrêtes tout de suite de te dévaluer, de prendre en compte les on-dits, les rapports (Shocked ) d'un autre, ce que "peut-être après tout sait-on jamais" ton tuteur, ton CDE va penser de toi.

Tu fais de ton mieux. Sois-en déjà persuadé toi-même et ne te laisse plus atteindre.

succes 

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Bobby-Cowen le Sam 16 Nov 2013 - 10:53

Je ne sais pas trop quoi rajouter à la suite de tout ce qui t'a été dit (et je n'ai pas tout lu malheureusement), à part :

des c*** comme ça, malheureusement, tu en croiseras d'autres...
mais
courage, ne te laisse pas démolir ! fleurs2 

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Syria Forel le Sam 16 Nov 2013 - 15:57

Sylvain, cesse de te faire du mal.
Si les tuteurs rédigent un rapport sur leur stagiaire en fin de stage, il leur est rappelé encore et encore que ce rapport ne doit pas être une évaluation : ce n'est pas à nous de nous prononcer en place et lieu des inspecteurs et du jury pour la titularisation d'un jeune collègue, nous avons avant tout un rôle de formation.

Dans notre académie, nous remplissons conjointement avec notre stagiaire un document de travail séance après séance.
Quand nous signalons un problème, il doit faire l'objet d'un suivi de notre part, avec conseils et pistes de réflexion pour le stagiaire.
Ce document est au moins aussi important que le fameux rapport, et part d'observations concrètes.

Dis-moi, quelle pourrait être la teneur d'un rapport pondu par un collègue qui n'est pas ton tuteur et qui n'a jamais assisté à tes cours ? Et quelle pourrait en être la valeur ? Comment peut-on imaginer se prononcer sur la valeur professionnelle d'une personne après seulement un trimestre de pratique, surtout si la vision qu'on en a est complètement tronquée ?

A mon avis, ton CdE ne sera pas dupe : ce genre de rapport, s'il est existe, en dira certainement bien plus long sur son auteur que sur toi.

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Atargatis le Sam 16 Nov 2013 - 16:32

Ta collègue n'a pas à pondre de rapport. Et c'est à ton tuteur de la recadrer. Je te conseille de discuter avec cette collègue devant témoins (des personnes de confiance parmi tes collègues) et à partir de là de demander une entrevue à ton CDE.

Si un rapport est rédigé par cette dernière, contacte directement l'IPR pour lui demander si un collègue autre que ton tuteur a le droit de faire un rapport afin qu'il soit informé de ce qui se passe. Je ne pense pas que cela puisse te porter préjudice, du moins ça ne peut pas être pire que de laisser la situation pourrir à cause du non-dit.

Atargatis
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Gryphe le Sam 16 Nov 2013 - 16:57

Je voudrais revenir sur deux points, le rapport du "collègue" et la difficulté de l'entrée dans le métier.

- Le rapport du "collègue".
Non mais sérieusement, c'est une blague ? Il faut quand même avoir à l'esprit que ce n'est absolument pas une pratique courante, c'est du jamais vu, et donc, comme dit par quelqu'un plus haut, ce rapport en dira plus sur son auteur que sur toi.
Honnêtement, il y a peut-être beaucoup de choses qui ne vont pas dans ce métier, mais le fait pour un prof d'aller critiquer un autre prof auprès de la direction n'est pas une pratique courante et est très "mal vu". Donc, t'inquiète, il n'y a pas de risque sur ce plan-là.
Ce qui peut éventuellement se passer, c'est que profs confirmés et CDE discutent de manière informelle pour savoir comment aider le petit nouveau, mais ce n'est pas la même démarche que d'écrire un rapport visant à couler quelqu'un, surtout quand on n'est pas le tuteur du stagiaire en question.

- Deuxième point, certes, peut-être manques-tu d'assurance derrière ton entrée fracassante sur le forum en août, mais dans le fond, tu vis ce que vit tout stagiaire EN : le fait de passer d'étudiant brillant, lauréat de concours, à prof débutant et donc forcément inexpérimenté. Ce n'est pas sans rappeler le passage de bachelier-mention-très-bien à étudiant en prépa qui se prend soudain des mauvaises notes, avec des conséquences possibles en termes d'estime de soi.
Je crois qu'il ne faut pas s'affoler outre mesure, prendre bien conscience de ce qui se passe et avoir à l'esprit qu'il faut quelques années pour devenir prof confirmé. Rien de grave à cela même si je t'accorde que cela peut être très déstabilisant, surtout si tu n'es pas aidé par les collègues.
Je me rappellerai toujours de ce prof de 55 ans environ qui m'avait dit lorsque j'avais même pas 25 ans "Comment, tu as des problèmes avec cette classe, toâââ ?", regard méprisant qui va avec. Oui, je n'ai pas en cours les enfants de mes premiers élèves comme toi qui es dans l'établissement depuis trente ans. Ça fait une petite différence.
Si j'avais connu Neo à l'époque, j'aurais gagné facilement trois ou quatre ans en termes de maîtrise professionnelle. Mais bon, au bout d'un moment, on s'en remet très bien ! Laughing

Donc Sylvain, pas d'affolement général, haut les cœurs ! cheers

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Reine Margot le Sam 16 Nov 2013 - 17:04

et ton tuteur, il compte réagir?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Jacq le Sam 16 Nov 2013 - 17:29

Sylvain, ce qui compte pour toi c'est l'avis du CdE, de ton inspecteur, et de ton tuteur, celui de cette sal de collègue qui aurait fait un rapport ne compte en rien.

De plus les CdE ne sont tout de même pas des abrutis (je sais, on en connait qui le sont, comme partout), ils savent très bien comment cela se passe en classe pour les uns et les autres. Ils écoutent évidemment ce qui se dit, de la part des collègues ou non.
Mais toi, tu as l'air de dire qu'il a plutôt une bonne opinion de toi. Donc c'est positif.
Et on peut donc penser que ton CdE saura trier ce qui vient des fond des poubelles du reste, qu'il remettra dans ladite poubelle ce qui doit y rester (de même que son auteur dont il ne doit rien ignorer).

Courage donc Sylvain, et ne te laisse pas avoir.
Ce qui compte c'est ce que pensent les trois personnes citées plus haut ainsi que ta relation avec tes classes.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Night Owl le Sam 16 Nov 2013 - 17:53

@Reine Margot a écrit:et ton tuteur, il compte réagir?
Même question. J'ai lu tous les messages, on te donne beaucoup de conseils pour réagir en cas de mauvais rapport etc.. mais en fait, si je comprends bien, tout part d'un avertissement de ton tuteur concernant un 'rapport' de collègue? Je ne comprends pas la position de ton tuteur: a-t-il discuté avec le collègue? a-t-il proposé une rencontre entre vous trois?

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis stagiaire, et un collègue veut me couler

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 16 Nov 2013 - 18:46

Oui, on va lui parler ensemble. J'ai hâte d'être à lundi pour savoir ce qu'il en est vraiment.

Merci pour votre soutien. Et oui, il y a sans doute pas mal de parano de ma part. Je suis comme ça, facilement angoissé. Je sais bien que c'est le monde du travail tout ça tout ça, simplement je n'y suis pas habitué, c'est nouveau pour moi, et c'est violent.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum