que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Simgajul le Ven 15 Nov - 17:51

J'ai le cas dans 2 classes... Des élèves qui sont stigmatisés sans qu'il y ait de véritable incident, ni une insulte, ni un mot plus haut que l'autre.

c'est quelque chose d’insidieux. Par exemple, j'interroge l'élève et il y a plusieurs élèves qui sourient. Où quand on fait un travail à 2, il y a des regards entendus vers l'élève qui se retrouve en groupe avec cet "élève". Où dans un exercice de questionnement entre élèves, ce sont toujours les derniers à être interrogés comme si personne ne voulait les questionner...

Vous faites quoi face à ça?

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par trompettemarine le Ven 15 Nov - 17:55

Ne pas laisser faire.
1.Au moment où tu sens à nouveau le phénomène, dire que tu n'es pas dupe, que tu as bien vu ce qui se passait (mais tu ne cites personne et tu ne dis pas quoi.)
2. Faire écrire à toute la classe le règlement intérieur (ou un extrait de loi ?) sur le respect des camarades et faire signer les parents.
3. Sans dire les noms devant toute la classe, dire que si cela se reproduit en classe ou à l'extérieur, les parents seront convoqués car ce sont des faits graves. Plus encore que des citoyens ce sont des hommes " bien" qu'ils doivent devenir.
4. Ne laisser à aucun moment la parole à quelque élève que ce soit quand tu rappelles ces règles et préciser fermement que tu ne veux rien entendre. On ne se moque pas d'un camarade : point. Pas de discussion.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Simgajul le Ven 15 Nov - 18:17

Je pensais demander à la médiatrice du collège d'intervenir auprès de ceux que j'ai repéré, car ce n'est pas toute la classe.


_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Schéhérazade le Ven 15 Nov - 18:26

@Simgajul a écrit:J'ai le cas dans 2 classes... Des élèves qui sont stigmatisés sans qu'il y ait de véritable incident,  ni une insulte, ni un mot plus haut que l'autre.

c'est quelque chose d’insidieux. Par exemple, j'interroge l'élève et il y a plusieurs élèves qui sourient. Où quand on fait un travail à 2, il y a des regards entendus vers l'élève qui se retrouve en groupe avec cet "élève". Où dans un exercice de questionnement entre élèves, ce sont toujours les derniers à être interrogés comme si personne ne voulait les questionner...

Vous faites quoi face à ça?
1er cas: "Ah tiens, Christopher, ça t'amuse? Dis-moi, qu'est-ce que tu aurais répondu, toi, d'intelligent, à cette question?"
Autant que possible, casser l'effet de groupe, cerner les moqueurs individuellement, les remettre en place.
Le travail de groupe est une épreuve pour les élèves un peu mis sur la touche, car il favorise...les phénomènes de groupe.
Dernier cas: ce sont les derniers à être interrogés? S'ils le sont avec bienveillance, trouver une remarque agréable à faire aux élèves qui auront fait des efforts pour les inclure ainsi dans le groupe. Marquer un assentiment, discret s'il le faut, à part s'il le faut, si la situation est déjà bien enkystée, à tous les élèves de bonne volonté, qui "n'entrent pas dans le jeu". Tenter d'avoir par eux des informations complémentaires sur la situation dans la classe, en parler au PP et au CPE si c'est préoccupant. Les encourager, en s'appuyant sur leur sentiment d'empathie, à faire au mieux, de leur côté, pour favoriser l'intégration de l'élève sur la touche au groupe.
J'avais exclu de cours une élève qui en avait traité un autre à haute voix de fayot, parce qu'il avait donné une très bonne réponse; l'élève ainsi moqué venait d'arriver au collège. Je l'ai virée en disant à tous qu'un élève ayant un tel comportement n'avait pas sa place en classe: je voulais tuer dans l'oeuf les vélléités de potentiels suiveurs de s'y mettre. J'ai eu l'approbation et le soutien du CPE. J'ai bien conscience qu'il faut qu'un établissement soit impeccablement tenu pour que ce soit possible.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Ajupouet le Ven 15 Nov - 18:40

Je n'ai pas de conseil à donner sur la conduite à tenir, mais je voudrais juste apporter un témoignage : le harcèlement peut être très très insidieux
Personne ne te parle ni ne te dit bonjour.
Personne ne se range avec toi à la cantine ( c'est khon, faut se ranger par deux, sinon tu manges en dernier)
Personne ne se range à côté de toi avant d'entrer dans une salle, toi d'un côté, la classe de l'autre.
Personne ne prendra tes feuilles si tu es malade
Personne ne veut se déshabiller en ta présence en cours de sport, tu es donc relégué dans les douches. Quand le prof intervient, tu te retrouves seul dans le vestiaire, les autres se changeant ailleurs...

Et quand un prof monte au créneau, il obtient " ah mais on n'a rien fait, on lui a rien dit ". Ce qui, à l'exception de la douche, est vrai.

Essayez d'imaginer vivre la même chose tous les jours au boulot.
Pour avoir vu ma fille subir de genre de brimades, je te remercie simgajul d'avoir ne serais-ce que remarqué ce qui se passe et d'essayer d'intervenir. Ne laisse pas tomber ces élèves, ils ont besoin de toi.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par skindiver le Ven 15 Nov - 19:41

Il ne faut rien laisser passer à mon avis à ce sujet....

Les conséquences peuvent être dramatique, comme cette jeune ado qui s'est suicidée il y a quelques mois.

J'ai le souvenir au lycée d'un élève de seconde qui avait deux ans d'avance, qui était tout petit, personne n'a jamais été frontalement méchant avec lui, ça devait être juste des petites vannes de temps en temps, et il a été retrouvé pendu... Pourtant il n'y avait aucun signe....

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Ajupouet le Ven 15 Nov - 20:05

Osteoboy, c'est exactement ça pale 
Quand la psy vous dit " là, Mme Ajupouet, vous allez prendre vos responsabilités de parents et la sortir de là avant qu'il ne soit trop tard" ça fait tout drôle.
Mais pour un gamin suivi dont les parents ont le culot d'intervenir, combien y en a t'il qui subissent?
Et jusqu'où cela va t'il?
Tant qu'il n'y rien de grave, pas évident de faire bouger les choses.
Déjà que c'est la faute du plus faible " qui est trop jeune, trop bizarre , un peu neuneu, et pas fringué comme les autres" quand il y a violences physiques, alors dans le cas de " vagues moqueries "...




_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Dinaaa le Ven 15 Nov - 20:17

J'ose croire que l'immense majorité des ados qui se comportent ainsi n'ont pas conscience du mal profond qu'ils font. Ils sont excités de faire partie du groupe des forts, ne mesurent pas les conséquences.

Alors il faut d'une part démonter les mécanismes de la moquerie implicite (leur expliquer clairement que partager des regards entendus ou des gloussements est une façon d'exclure un ou plusieurs autres élèves) et d'autre part casser l'effet de groupe en isolant le meneur - il y en a toujours un, en le remettant à sa place d'enfant et d'élève. Enfin, il faut expliquer les conséquences, mettre des mots sur le besoin universel d'appartenir à un groupe, quel qu'il soit, et sur la souffrance engendrée par le rejet, faire appel à l'empathie.

Edit : très concrètement, quand j'entends un élève qui glousse ou qui renifle bizarrement quand un camarade prend la parole ou passe dans l'allée, je lance systématiquement une remarque du genre "T'es malade, t'as un problème rhino-pharingique ? Tu sais pas respirer normalement ? T'as pas appris à respirer comme un être humain ?". Je dis aussi régulièrement "j'espère que tu ne signifies pas par là que tu te sens supérieur à quelqu'un de la classe ? parce que tu sais qu'on est toujours le khon de quelqu'un d'autre ? Toi par exemple, tu peux trouver que quelqu'un est débile, mais en ce moment, c'est moi qui trouve ton comportement débile et immature..." Bref, j'essaie de ne pas laisser les caïds imposer leur loi. J'essaie...


Dernière édition par Dinaaa le Ven 15 Nov - 20:26, édité 1 fois

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Simgajul le Ven 15 Nov - 20:25

Je vais le signaler à la médiatrice, c'est elle dans notre collège qui s'occupe de ça alors que la cpe s'occupe plutôt des sanctions.

Le pire, je pense c'est que les meneurs d'un truc aussi insidieux ne se rendent surement pas compte de la blessure qu'ils infligent à l'autre.

Pour la plus isolée des 2 je vais lui proposer de la changer de place pour la mettre à coté de ceux avec qui elle se sent le plus à l'aise. parce que sa seule copine vient de changer de collège. Et je pense qu'elle est aussi en grandes difficultés sociales, je suis pas certaine que sa famille soit là pour elle.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Dinaaa le Ven 15 Nov - 20:28

J'insiste : signaler à la médiatrice, c'est bien... agir au quotidien, c'est mieux ! Si la gamine discriminée sent qu'elle est en sécurité en cours, elle vivra mieux les inévitables brimades vécues à la récré ou à la cantine. Il faut qu'elle sente que les adultes sont ses alliés.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par Simgajul le Ven 15 Nov - 20:31

ah oui bien sur... je renvois pas la balle.

je leur mettrais les points sur les i au premier sourire, j'avorte le truc dans l'oeuf.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: que faire quand un élève fait face à des moqueries ?

Message par InvitéMA le Ven 15 Nov - 20:34

Bien sûr, il faut cadrer le groupe, comme on le dit plus haut, mais aussi essayer de savoir de quoi il retourne. S'ils font ça en cours, il doit y avoir pire en dehors du cours.
Je pense qu'il faut demander à l'élève à la fin de l'heure, à un moment où tu as un peu de temps, comment il se sent dans la classe, s'il y a des difficultés, avec qui il s'entend bien pour essayer de voir s'il est vraiment isolé ou pas, et s'il y a autre chose. Bien sûr certains ne disent rien, mais d'autres parlent...ou écrivent...
Mon truc, si je vois qu'un élève est triste, je mets un petit papier "que se passe-t-il" sur le bureau pour qu'il écrive. L'élève écrit toujours quelque chose! Et à la fin de l'heure ça déclenche une conversation au cours de laquelle on apprend des choses.
Tu devrais aussi avertir la PP et la COpsy en lui demandant de voir l'élève potentiellement harcelé en rendez-vous, elle saura comment l'aborder.
Je te conseille de le faire dès la semaine prochaine, ne laisse pas trainer ça.

J'édite pour dire qu'il y a autre chose d'intéressant à faire avec ses classes, en particulier celles où l'ambiance est bizarre: faire remplir par tous les élèves (pas en cours, chez eux, éventuellement avec les parents qui vont les engager à écrire ce qui se passe) une fiche sur leur ressenti - il ne s'agit pas de juger le cours, mais de comprendre s'ils sont à l'aise ou pas, avec des questions du type:
- j'arrive me concentrer oui/non (si non: pourquoi?)
- je participe oui/non (si non: pourquoi?)
- le cours avance un peu trop vite pour moi/normalement/trop lentement pour moi
- dans la classe je me sens bien/pas bien (pourquoi?)
- il m'arrive de me moquer des autres jamais/rarement/parfois/souvent (pourquoi?)
- tout le monde s'entend bien dans la classe oui/non (pourquoi?)
- quels efforts devraient-je faire pour que tout se passe bien en cours?
etc...
En l’occurrence, ça te permettra de mieux cerner ce qui se passe. Il faut qu'ils répondent honnêtement, et expliquer que c'est pour mieux les connaitre et débloquer des situations pour que tout le monde suive bien en classe.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum