Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Luigi_B le Jeu 30 Jan 2014 - 15:21

J'ai du mal à comprendre comment cette polémique peut être considérée comme "stérile" par Sébastien Sihr compte tenu de l'échec de l'apprentissage de la lecture auquel nous sommes confrontés aujourd'hui.

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par doctor who le Jeu 30 Jan 2014 - 15:30

Oui, mais l'on sait qu'il y a "mixte" et "mixte".

Une "mixte" à l'ancienne, au départ global, analytique et alphabétique, mais faisant intervenir relativement tôt la synthèse des lettres, et suivant une progression entremêlant compréhension et déchiffrage de manière inséparable.

Une "mixte" moderne, qui sépare le déchiffrage et la compréhension de manière cloisonnée, et qui est donc à la fois globale et non globale, alphabétique et non alphabétique (idéo-visuelle et contextuelle). On ne peut même pas dire qu'elle est vraiment analytique puisque les mots appris globalement ne sont pas pris comme point de départ d'un travail de discrimination phonique et graphique. on ne peut pas dire non plus qu'il y a un "départ" global puisque le fait de commencer en maternelle par la reconnaissance de mots globaux n'est pas un préalable à l'apprentissage du code alphabétique.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Luigi_B le Jeu 30 Jan 2014 - 15:35

Nathalie Mons impute au manque d'information des enseignants le débat actuel sur l'apprentissage de la lecture puisque - selon elle et Sébastien Sihr - le débat a été tranché en 2003. Elle propose précisément que le CNESCO diffuse mieux les recherches en proposant une "synthèse scientifique des recherches qui sont présentes sur le sujet" : on lui souhaite bon courage !

Le but de la synthèse ? Dire au enseignants : "Il faut aller dans ce sens-là... même s'il n'y a pas une méthode qu'il faut mettre en avant".  heu

On va donc faire des recherches pour prouver qu'il n'y a pas de méthodes plus efficaces que d'autres. Mais au fait pourquoi faire des recherches puisqu'on le sait déjà ?

Noyer le poisson est un art.  Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Luigi_B le Jeu 30 Jan 2014 - 16:05

@doctor who a écrit:Oui, mais l'on sait qu'il y a "mixte" et "mixte".

Une "mixte" à l'ancienne, au départ global, analytique et alphabétique, mais faisant intervenir relativement tôt la synthèse des lettres, et suivant une progression entremêlant compréhension et déchiffrage de manière inséparable.

Une "mixte" moderne, qui sépare le déchiffrage et la compréhension de manière cloisonnée, et qui est donc à la fois globale et non globale, alphabétique et non alphabétique (idéo-visuelle et contextuelle). On ne peut même pas dire qu'elle est vraiment analytique puisque les mots appris globalement ne sont pas pris comme point de départ d'un travail de discrimination phonique et graphique. on ne peut pas dire non plus qu'il y a un "départ" global puisque le fait de commencer en maternelle par la reconnaissance de mots globaux n'est pas un préalable à l'apprentissage du code alphabétique.
Sébastien Sihr parle de méthodes mixtes au pluriel : toutes se vaudraient donc, selon lui ?


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Spinoza1670 le Jeu 30 Jan 2014 - 17:34

Méthodes de lecture et difficultés d'apprentissage (dossier INRP, 2007)
http://ife.ens-lyon.fr/vst/LettreVST/pdf/31-novembre-2007.pdf

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par adelaideaugusta le Jeu 30 Jan 2014 - 21:08

@Luigi_B a écrit:Dans la querelle Goigoux-Dehaene, Sébastien Sihr du SNUipp, interrogé à propos du tout nouveau Conseil national de l'évaluation du système scolaire, donne raison à Roland Goigoux en affirmant qu'il n'y a pas de "recette miracle". Tout en affirmant : "Aujourd'hui ce que nous devons savoir, c'est quelles sont - dans les classes - les pratiques enseignantes et le bon dosage". Certes mais une question me taraude : s'il n'y a pas de méthode meilleure qu'une autre (il ne s'agit pas de "méthode miracle"), à quoi bon "savoir" quelles sont les pratiques enseignantes dans les classes ?

 heu 

Une autre phrase étrange :

Sébastien Sihr a écrit:Aujourd'hui la recherche nous dit très clairement que les manuels scolaires à destination des classes, utilisés par les enseignants, ne sont ni uniquement "syllabique" ni uniquement "globale" : on a, je dirai, des approches mixtes.
C'est effectivement très clair.  veneration 

Source : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4786528

Je ne sais s'il y a des recettes miracles, mais quand, faisant lire un petit Somalien, un petit Russe, dont les parents ne parlent pas un mot de français, je vois qu'ils sont incapables de lire de nouveaux mots, fin janvier (on les a pas encore lus en classe ) méthode : Justine et Compagnie, puis un petit Macédonien qui suit tantôt en CE1, tantôt en classe d'apprentissage de la lecture avec Ratus, ce dernier incapable de "lire" si ce n'est lire comme un perroquet les quelques lignes vues le matin, je me dis que ces pauvres petits seront les décrocheurs du futur.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par adelaideaugusta le Jeu 30 Jan 2014 - 21:11

@Spinoza1670 a écrit:Méthodes de lecture et difficultés d'apprentissage (dossier INRP, 2007)
http://ife.ens-lyon.fr/vst/LettreVST/pdf/31-novembre-2007.pdf

Je ne sais si lire un dossier INRP n'est pas perdre son temps : INRP = Institut National de la Recherche Pédagogique.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par adelaideaugusta le Jeu 30 Jan 2014 - 21:15

@Luigi_B a écrit:Ici : http://www.cahiers-pedagogiques.com/+-No422-Apprendre-a-lire-quoi-de-neuf-69-+

Et ceci ?

Méthodes de lecture : la recherche du sens perdu

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Education nationale
Par Gaston Mialaret

M. le Ministre,

Je vous ai entendu, mercredi soir sur la chaîne de télévision France 2, condamner, sans appel, telle ou telle méthode d’apprentissage de la lecture utilisée au cours préparatoire. Je me suis demandé ce que faisaient vos conseillers pédagogiques qui auraient pu vous éviter cette formule traduisant une ignorance profonde des problèmes pédagogiques de l’apprentissage de la lecture. Parler d’une méthode, quelle qu’elle soit, sans tenir compte des efforts faits par les maîtresses et maîtres dans leur classe, par les praticiens qui recherchent de nouveaux moyens d’apprentissage (il suffit de consulter les diverses revues pédagogiques ou les travaux faits actuellement par Rachel Cohen qui introduit les ordinateurs dans les classes et qui les utilise pour l’apprentissage de la langue orale et de la langue écrite), les recherches très sérieuses faites dans nos laboratoires universitaires soit sur le plan linguistique soit sur le plan de la psychologie cognitive de l’apprentissage.... c’est faire fi de tous les efforts réels que l’on peut observer à tous les niveaux et faire preuve d’une ignorance que je ne veux pas croire être celle du Grand Maître de l’Université.

Au-delà des querelles sur les méthodes... qui datent depuis plus de 100 ans, une réflexion sur ce qu’est une méthode permet d’apporter quelques lumières. Une méthode n’existe pas en soi ; elle n’existe qu’à travers un éducateur qui la met en oeuvre et plusieurs facteurs sont à considérer avant de pouvoir porter un jugement sur la valeur de telle ou telle méthode. Une méthode est un ensemble de démarches psychologiques et pédagogiques (quelquefois même sociologiques) qui amène le sujet à l’apprentissage de la lecture. On a distingué, et depuis très longtemps, les démarches synthéticoanalytiques (en gros les méthodes syllabiques) et les démarches analytico-synthétiques (appelées -un peu à tort- les méthodes globales). Mais nous savons que les maîtres (qui ont officiellement la liberté de choisir leurs méthodes) adaptent plus ou moins, et selon leur personnalité, leur formation antérieure, les publics élèves qu’ils ont devant eux, le milieu social dans lequel ils enseignent, la méthode choisie. À notre époque un autre facteur intervient : celui de la langue maternelle des enfants et leur degré de connaissance du français. C’est dire qu’en fin de compte ce sont davantage les qualités d’adaptation des maîtres à leur public qui entrent en jeu que les qualités intrinsèques de telle ou telle méthode. Un bon enseignant obtiendra, avec la méthode qu’il se sera choisie ou construite, de bons résultats ; un enseignant mal formé, et quelle que soit la méthode utilisée, aura de mauvais résultats. C’est donc la question fondamentale de la formation des enseignants et les conditions d’existence et de fonctionnement de notre éducation nationale qui sont au coeur de tous les problèmes. Ne rejouons pas « Les animaux malades de la peste » de notre cher La Fontaine et ne faisons pas porter, à une méthode ou à une autre, le rôle du pauvre baudet de la fable. Avant de porter un jugement il faut aller plus loin et ne pas se contenter de la solution facile du bouc émissaire qui semble nous dégager de nos responsabilités.

Vous comprenez pourquoi, Monsieur le Ministre, quand je vous ai entendu condamner une méthode d’apprentissage sans aucune justification scientifique, sans expliquer les avantages et les inconvénients de chacune des méthodes actuelles, j’ai cru rêver car votre attitude était à l’inverse de celle que nous essayons de développer chez tous nos étudiants et chercheurs : la nécessité d’éliminer, dans tout jugement objectif, la part d’opinions personnelles, l’influence des modes pédagogiques (les modes existent aussi en pédagogie), le besoin de satisfaire telle ou telle clientèle électorale ou autre.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.
Gaston MIALARET
Professeur honoraire de l’Université de Caen,
Docteur honoris causa des Universités suivantes : Gand (Belgique), Lisbonne (Portugal), Rethymnon
(Université de Crête), Bari (Italie), Timisiora (Roumanie), Sherbrooke (Québec), Université Laval
(Québec),
Membre de l’Académie nationale des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen,
Président d’honneur du GFEN.

Le GFEN, c'est bien le Groupe Français d'Education Nouvelle ?
Plus que suspect.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Bruno Florentin le Ven 31 Jan 2014 - 7:18

@adelaideaugusta a écrit:Je ne sais s'il y a des recettes miracles, mais quand, faisant lire un petit Somalien, un petit Russe, dont les parents ne parlent pas un mot de français, je vois qu'ils sont incapables de lire de nouveaux mots, fin janvier (on les a pas encore lus en classe ) méthode : Justine et Compagnie, puis un petit Macédonien qui suit tantôt en CE1, tantôt en classe d'apprentissage de la lecture avec Ratus, ce dernier incapable de "lire" si ce n'est lire comme un perroquet les quelques lignes vues le matin, je me dis que ces pauvres petits seront les décrocheurs du futur.
Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !

@adelaideaugusta a écrit:Le GFEN, c'est bien le Groupe Français d'Education Nouvelle ?
Plus que suspect.
Vite ! Une nouvelle loi sur les suspects et qu'on les guillotine !


Bruno Florentin
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par doctor who le Ven 31 Jan 2014 - 7:21

@Bruno Florentin a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Je ne sais s'il y a des recettes miracles, mais quand, faisant lire un petit Somalien, un petit Russe, dont les parents ne parlent pas un mot de français, je vois qu'ils sont incapables de lire de nouveaux mots, fin janvier (on les a pas encore lus en classe ) méthode : Justine et Compagnie, puis un petit Macédonien qui suit tantôt en CE1, tantôt en classe d'apprentissage de la lecture avec Ratus, ce dernier incapable de "lire" si ce n'est lire comme un perroquet les quelques lignes vues le matin, je me dis que ces pauvres petits seront les décrocheurs du futur.
Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à  lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !

Disons que pour apprendre à lire, une méthode de lecture ne gâte rien.

Ou bien vas-tu nous apprendre que mieux vaut apprendre sans aucune méthode, à la "one again" comme on disais dans mon collège quand j'étais môme ?


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Bruno Florentin le Ven 31 Jan 2014 - 7:28

@doctor who a écrit:
@Bruno Florentin a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Je ne sais s'il y a des recettes miracles, mais quand, faisant lire un petit Somalien, un petit Russe, dont les parents ne parlent pas un mot de français, je vois qu'ils sont incapables de lire de nouveaux mots, fin janvier (on les a pas encore lus en classe ) méthode : Justine et Compagnie, puis un petit Macédonien qui suit tantôt en CE1, tantôt en classe d'apprentissage de la lecture avec Ratus, ce dernier incapable de "lire" si ce n'est lire comme un perroquet les quelques lignes vues le matin, je me dis que ces pauvres petits seront les décrocheurs du futur.
Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à  lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !

Disons que pour apprendre à lire, une méthode de lecture ne gâte rien.

Ou bien vas-tu nous apprendre que mieux vaut apprendre sans aucune méthode, à la "one again" comme on disais dans mon collège quand j'étais môme ?
C'est vrai que le cataplasme ne gâte pas la jambe de bois. Mais il ne la soigne pas non plus !

Bruno Florentin
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Luigi_B le Ven 31 Jan 2014 - 7:50

@Bruno Florentin a écrit:Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à  lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !
Que d'amabilité !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par adelaideaugusta le Ven 31 Jan 2014 - 9:06

@Luigi_B a écrit:
@Bruno Florentin a écrit:Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à  lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !
Que d'amabilité !
Cela, encore, cela m'est égal.
Mais visiblement,
* il ne s'est jamais occupé d'enfants du primaire en grande difficulté qui, à l'évidence, si on ne fait rien pour les sauver, feront partie des 40 % des enfants entrant au collège sans savoir lire. (Vive l'égalité des chances, surtout, ne pas apprendre à kire aux petits immigrés.)
* Il n'a pas la moindre idée de ce qu'est la méthode Justine et compagnie.
* Il ignore tout de L'Education Nouvelle.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par doctor who le Ven 31 Jan 2014 - 13:10

@Bruno Florentin a écrit:
@doctor who a écrit:
@Bruno Florentin a écrit:
Te viendrait pas à l'idée que ce dont ont besoin certains enfants immigrés pour apprendre à  lire, c'est autre chose qu'une méthode de lecture ! A fortiori, que ce n'est pas "fin janvier" (sic !) qu'on peut juger de l'efficacité de l'intégration scolaire de ces enfants !

Disons que pour apprendre à lire, une méthode de lecture ne gâte rien.

Ou bien vas-tu nous apprendre que mieux vaut apprendre sans aucune méthode, à la "one again" comme on disais dans mon collège quand j'étais môme ?
C'est vrai que le cataplasme ne gâte pas la jambe de bois. Mais il ne la soigne pas non plus !

Bof. Le cataplasme n'est pas fait pour transformer les jambes de bois en vraies jambes.
Sérieux : pas de méthode pour apprendre à lire ?

Faisons l'hypothèse que l'on suive partiellement une méthode pour apprendre à lire et qu'on laisse le reste au hasard et au développement naturel de l'enfant : est-ce la faute de la méthode si l'enfant échoue ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par adelaideaugusta le Ven 31 Jan 2014 - 13:53

@doctor who a écrit:
@Bruno Florentin a écrit:
@doctor who a écrit:

Disons que pour apprendre à lire, une méthode de lecture ne gâte rien.

Ou bien vas-tu nous apprendre que mieux vaut apprendre sans aucune méthode, à la "one again" comme on disais dans mon collège quand j'étais môme ?
C'est vrai que le cataplasme ne gâte pas la jambe de bois. Mais il ne la soigne pas non plus !

Bof. Le cataplasme n'est pas fait pour transformer les jambes de bois en vraies jambes.
Sérieux : pas de méthode pour apprendre à lire ?

Faisons l'hypothèse que l'on suive partiellement une méthode pour apprendre à lire et qu'on laisse le reste au hasard et au développement naturel de l'enfant : est-ce la faute de la méthode si l'enfant échoue ?

 veneration veneration veneration 

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Spinoza1670 le Mar 4 Fév 2014 - 17:30

Stanislas Dehaene : « On observe souvent un déni de la réalité scientifique » (Le Monde, 03.02.2014) --> copiez le titre dans le moteur google pour accéder à l'article complet (merci pour l'astuce, PY)

Début interview a écrit:Pour le professeur au Collège de France, psychologue cognitif et neuroscientifique, ce sont les méthodes d'apprentissage de la lecture qu'il faut revoir afin de lutter contre l'illettrisme.

Tous les enfants peuvent-ils vraiment apprendre à lire ?

Oui, même les dyslexiques sévères, à condition de leur proposer un enseignement systématique. Le principe alphabétique ne va pas de soi. Il faut en enseigner explicitement tous les détails : la correspondance de chaque lettre ou groupe de lettres avec un son du langage, la distinction entre voyelle et consonne, le déroulement du mot de la gauche vers la droite, les lettres muettes, les terminaisons grammaticales – et cela, avec une progression systématique du plus simple au plus complexe, et sans jamais proposer à l'enfant de mots dont on ne lui ait pas enseigné, d'abord, les clés de lecture.

Vos recherches en imagerie cérébrale démontrent que tous les enfants bénéficient des mêmes capacités cognitives. Alors, comment expliquer que les élèves issus de milieux défavorisés ont plus de difficultés que les autres pour apprendre à lire ?

Les réseaux fondamentaux de la vision et du langage sont effectivement les mêmes pour tous. Ce qui manque, en revanche, aux plus démunis, c'est un environnement stimulant. Faute de livres, leur vocabulaire est réduit. Faute de jeux intelligents, leur flexibilité cognitive est moindre. Résultat : ils sont plus vulnérables que les autres aux troubles de l'apprentissage.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Spinoza1670 le Mer 5 Fév 2014 - 6:24

Merci !

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par profecoles le Mer 5 Fév 2014 - 15:48

Une réponse à Goigoux, écrite par une des coauteurs du manuel  Syllabique 2 (Je lis, J'écris) :

http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article183

Au passage , j'ai découvert ce site très intéressant.

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par doctor who le Mer 5 Fév 2014 - 15:57

L'auteur a le mérite d'énoncer deux vérités évidentes mais contestées par ailleurs :
- on ne peut se passer d'une méthode pour enseigner la lecture,
- on ne peut enseigner la lecture sans enseigner le déchiffrage.

Mais il veut trop prouver. Il rejette toute approche analytique du mot, et proscrit tout mot que l'élève ne peut pas lire en intégralité.
Ce faisant, il rejette les méthodes mixtes du milieu du XXe siècle, qui étaient pourtant des méthodes alphabétiques, et qui apprenaient à lire à tous les élèves.
Il rejette d'un même mouvement la méthode "officielle" des hussards noirs de la République, c'est-à-dire la méthode analytique-synthétique d'écriture-lecture de Schuler.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par profecoles le Mer 5 Fév 2014 - 16:06

@doctor who a écrit:
-
Il rejette d'un même mouvement la méthode "officielle" des hussards noirs de la République, c'est-à-dire la méthode analytique-synthétique d'écriture-lecture de Schuler.

Je ne connais pas cette méthode mais à ce qu'en dit Michel Delord  :

lméthode Schüler, méthode recommandée lors de la fondation de l'Instruction Publique dans les années 1880 : c'est une méthode d'écriture-lecture analytique-synthétique, et, en tant que méthode  analytique,  une méthode de mots, mais, qui contrairement par exemple aux "méthodes mitigées" apparues dans les années 20, interdit la lecture et l'écriture de mots dont l'élève ne cornait pas les lettres



Elle semble respecter la même démarche que Je lis, J'écris et interdire les mots comprenant des lettres non étudiées.


Dernière édition par profecoles le Mer 5 Fév 2014 - 16:27, édité 2 fois

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par doctor who le Mer 5 Fév 2014 - 16:07

Sauf que Je lis j'écris ne se veut pas analytique mais purement synthétique.

Mais je peux aussi me tromper et avoir trop voulu prouver...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par profecoles le Mer 5 Fév 2014 - 16:26

Le fait d'insérer de nombreuses et systématiques dictées de phonèmes et de mots n'est-ce pas de l'analytique ? (Désolée, si je dis une bêtise, je ne suis loin d'être une spécialiste juste une PE qui s'intéresse aux méthodes de lecture parce qu'elle constate au quotidien les méfaits d'uen lecture non automatsiée et non fluide).

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Janine R le Jeu 6 Fév 2014 - 16:13

Effectivement, comme le fait remarquer doctor who, c'est très étonnant que le Café pédagogique ne parle pas de la réponse de Jérôme Deauvieau aux réactions de Roland Goigoux...
Si donc vous souhaitez consulter le dossier complet, il est en ligne sur www.leslettresbleues.fr, ainsi que sur www.democratisation-scolaire.fr, signalé plus haut.
Par ailleurs, comme R.Goigoux récuse la pertinence de la notion de méthode pour réfléchir les pratiques d'enseignement de la lecture et les manuels, ce site a également mis en ligne un texte dans lequel j'essaie d'expliciter clairement les raisons pour lesquelles cette notion conserve toute sa valeur pour comprendre l'essentiel de ce qui s'y joue. (Enseigner la lecture: une question de méthode ou à chacun sa pratique ?)

Janine R
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par retraitée le Jeu 6 Fév 2014 - 17:55

Je ne trouve pas le texte auquel vous faites allusion sur le site les lettresbleues.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Novembre 2013 - Rapport d'enquête universitaire sur l'apprentissage de la lecture (UVSQ) : "un enseignement «phonique» systématique est plus efficace" à tous points de vue.

Message par Spinoza1670 le Jeu 6 Fév 2014 - 18:03

L'article de J. Reichstadt se trouve à cette adresse : http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article183

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum