4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par Lonie le Mer 25 Mar - 16:04

J'ai donné à mes 4èmes un devoir sur la lettre du Docteur Jekyll au docteur Lanyon.

Auriez-vous des idées de lettre dans un roman pour bâtir mon évaluation pour mon autre 4ème (je n'ai pas le texte sous les yeux, mais dans Dracula, n'y aurait-il pas une lettre _ bien que ce roman soit sous la forme de journaux intimes) ? Ou dans Frankestein ?

Merci


Dernière édition par Lonie le Mer 25 Mar - 21:29, édité 1 fois

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par val09 le Mer 25 Mar - 16:41

Tu as la lettre de Lullaby à son père dans le roman éponyme ... ms ce n'est pas Dracula ! Laughing

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par Lonie le Mer 25 Mar - 16:46

En fait, je suis en plein déménagement... et tous mes livres et manuels sont dans des cartons... Alors, si une bonne âme pouvait m'envoyer une lettre dans un roman, ce serait vraiment très gentil...

J'avoue ne pas avoir d'idées de lettres dans un roman assez précise ! Donc je prends toute idée !

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par miss acacia le Mer 25 Mar - 17:03

Il y a la lettre à la fin d'Une vie de Maupassant, tu peux la retrouver dans pas mal de manuels.
j'avais aussi utilisé la lettre au début des Faux Monnayeurs,
je croyais l'avoir dans mon PC mais je n'arrive pas à remettre la main dessus...effacée sans doute; désolée de ne pas pouvoir te l'envoyer !

miss acacia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par miss terious le Mer 25 Mar - 17:13

Frankenstein est en ligne ici. Tu y trouveras sans doute une lettre qui te satisfasse.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par Lonie le Mer 25 Mar - 17:45

Merci pour le lien et vos réponses !!!

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par Lonie le Mer 25 Mar - 21:31

Voici mon sujet... Merci de me donner vos avis

Le jeune Victor Frankenstein a une vingtaine d'année quand il quitte Genève et sa famille pour suivre des études scientifiques. Il essaye alors de donner vie à une créature de forme humaine, pensant avoir découvert le secret de la mort. Une fois la créature vivante, Frankenstein réalise l'horreur de son acte, s'enfuit, et tombe gravement malade. Aidé par son ami Clerval, il se rétablit peu à peu...

A mon retour, je trouvai cette lettre de mon père.

Mon cher Victor,

Tu as sans doute attendu avec impatience une lettre qui fixerait la date de ton retour parmi nous et je pensais tout d'abord ne t'écrire que quelques lignes, en mentionnant uniquement le jour où nous t'attendons. Mais ce serait là un service cruel que je ne peux te rendre. Quelle sera ta surprise, mon fils, au moment où tu t'attends à un accueil heureux et agréable, de ne recevoir au contraire que des nouvelles tristes et douloureuses ? Comment, Victor, te parler de notre malheur ? L'absence ne peut t'avoir rendu insensible à nos joies et à nos chagrins, et comment infliger cette peine à un fils si longtemps séparé de nous ? Je désire te préparer à cette triste nouvelle mais je sais que c'est impossible. Je vois déjà tes yeux parcourir la page, à la recherche des mots qui t'apprendront l'horrible nouvelle.
William est mort ! Ce doux enfant dont les sourires réjouissaient et réchauffaient le coeur, qui était si gentil, si gai ! Victor, il a été assassiné !
Jeudi dernier (le 7 mai), ma nièce, tes deux frères et moi-même nous étions partis nous promener à Plainpalais. La soirée était chaude et sereine, et nous avons plongé notre promenade plus tard que d'ordinaire. Il faisait déjà obscur quand nous avons décidé de rentrer et c'est à ce moment-là que nous avons découvert que William et Ernest, partis en avant, ne nous avaient pas rejoints. En attendant leur retour, nous nous sommes assis sur un banc. Bientôt Ernest apparut et nous demanda si nous avions vu son frère. Il dit qu'ils avaient joué ensemble, que William s'était éloigné pour se cacher, qu'il l'avait cherché en vain et qu'il avait attendu un long temps avant de revenir sur ses pas.
Ces propos nous secouèrent fortement et nous continuâmes à chercher jusqu'à la tombée de la nuit. Elisabeth avança qu'il était peut-être rentré à la maison. Mais il ny était pas. Nous sommes retournés, munis de torches. Je ne pouvais me calmer, sachant que mon petit garçon était perdu et qu'il était exposé à l'humidité et à la fraîcheur de la nuit. Elisabeth aussi était fort anxieuse. Vers cinq heures du matin, j'ai découvert mon fils. Le soir précédent, il était svelte et en bonne santé ; à présent, je le voyais, étendu sur l'herbe, livide et sans vie. Sur son cou, figuraient encore les traces de doigt du meurtrier.
Il fut conduit à la maison. L'angoisse qui se lisait sur mon visage ne trompa pas Elisabeth. Elle voulut absolument voir le corps. Tout d'abord, je tentai de l'en empêcher mais, devant ses insistances, je la fis entrer dans la pièce où gisait mon fils. Elle examina son cou et, joignant les mains, elle s'écria : « Mon Dieu ! J'ai assassiné mon enfant chéri ! » Elle s'évanouit et ne reprit connaissance qu'à grand-peine. Quand elle reprit ses esprits, ce fut uniquement pour pleurer et gémir. Elle me raconta que le soir même William l'avait suppliée de lui laisser porter une précieuse miniature qu'elle avait reçue de sa mère. La miniature avait disparu et, sans doute, elle avait été le mobile du meurtre. Jusqu'à ce jour, nous n'avons trouvé aucune trace de l'assassin mais nous persistons dans nos recherches. Mais rien ne me rendra mon William adoré ! Reviens, mon cher Victor ! Toi seul peux consoler Elisabeth. Elle se lamente sans cesse et s'accuse injustement d'être la cause de ces crimes. Nous sommes tous malheureux, mais n'est-ce pas une raison de plus, mon fils, de venir nous consoler ? Ta chère mère, hélas ! Victor, je le dis à présent, il faut remercier Dieu qu'elle ne soit plus en vie pour supporter ce drame cruel et affreux, la mort du plus jeune de ses enfants chéris !
Reviens, Victor ! Non pas avec des pensées vengeresses contre l'assassin mais avec des sentiments de paix et de douceur qui, loin de les envenimer, cicatriseront les blessures de notre esprit. Entre dans la maison du deuil, mon ami, mais avec bonté et affection pour tous ceux qui t'aiment, sans haine pour tes ennemis.

Ton père affectionné et affligé,
Alphonse Frankenstein.
Genève, 12 mai 17..

Clerval qui me dévisageait pendant que je lisais la lettre, fut surpris de constater le désespoir qui se lisait sur mon visage, alors que j'avais exprimé ma joie en recevant des nouvelles de mes amis.


I) Une lettre dans un récit.
1)Quels éléments vous permettent de savoir que vous lisez une lettre à partir de la ligne 3 ? (1 point)
2)S'agit-il d'une lettre réelle ? Justifiez votre réponse. (1 point)
3)Précisez la situation d'énonciation de cette lettre. (2 points)
4)Quel est le lien entre l'émetteur et le destinataire de cette lettre ? Citez le texte. (1 point)
5)De quel type de lettre s'agit-il ? Justifiez. (1 point)

II) Une nouvelle douloureuse.
6)Le destinataire est-il, au premier abord, surpris de recevoir cette lettre ? Justifiez en citant le texte. (1 point)
7)a) Quel est finalement l’événement qui explique l’envoi de la lettre ? (1 point)
b) L’émetteur ne le relate pas tout de suite. Pourquoi ? (1 point)
8)Quelles expressions présagent que la nouvelle est douloureuse à entendre ? (1 point)
9)a) Dans quel ordre se fait la narration de l'événement ? Relevez les expressions de temps pour justifier votre réponse. (2 points)
b) Pourquoi ?(1 point)

III) La visée de la lettre.
10)a) Que demande l'émetteur au destinataire ? (1 point)
b) Quel mode verbal est utilisé dans ses requêtes ? (1 point)
11)Quels sont les arguments employés par l’émetteur pour persuader le destinataire ? (2 points)
12)Quel est le rôle de cette lettre par rapport à l’action : quel effet doit produire cette lettre sur Victor ? Pourquoi ? Quels événements la lettre annonce-t-elle ? (2 points)

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par miss terious le Mer 25 Mar - 22:32

Moi je l'aime bien. Par contre, je reformulerais la 8 et pour la 6 je demanderais d'indiquer le sentiment ressenti par Frankenstein à la réception de cette lettre (ou qqch d'approchant).

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème - Lettre dans un roman : que pensez-vous de mon sujet ?

Message par Lonie le Jeu 26 Mar - 6:27

Merci...

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum