Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Leclochard le Mar 19 Nov 2013 - 22:44

@Aidoprofs a écrit:
@Leclochard a écrit:Tu parles de création d'échelons et en même temps, tu dis que " le ministre n'a plus d'argent à donner". Faudrait savoir.
J'ai le sentiment qu'il y a dans votre programme  d'un côté les certitudes: ce qu'on va perdre ; et de l'autre les espérances dont on sait qu'elles n'engagent que ceux qui y croient (augmentations pour tous, changement de métier facile..)

Par ailleurs, tu prétends que personne ne s'est élevé contre les dernières réformes des retraites: c'est faux.
On peut très bien créer un 12e et un 13e échelons sans avoir d'argent. Faire comme Luc Chatel par exemple, qui avait allongé les temps de passage d'un échelon à un autre pour être bien sûr que certains n'arriveraient jamais au 11e échelon. Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe. Il va préférer agir sur la prime des PE, qu'il portera peut-être à 1200 € un jour comme le demandent certains syndicats qui ont déjà obtenu à ce qu'elle soit créée.

Pour la réforme des retraites de 2013, l'opposition a été très timide par rapport à celle de 2010, qui avait mobilisé les foules dans les rues (sans que ça change grand chose de toute façon)

C'est normal qu'il y ait eu une moindre mobilisation. L'enjeu était réduit et moins lisible car la réforme concerne principalement les plus jeunes (en gros les moins de 40 ans). Ainsi, certains ne l'ont pas trouvée si mauvaise. Il y a aussi le traumatisme de 2003.
Maintenant, si le gouvernement proposait de calculer la pension sur plusieurs années comme dans le privé et non plus les six derniers mois, je te garantis qu'il y aurait à nouveau de grosses grèves.

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Osmie le Mar 19 Nov 2013 - 22:44

Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.

Belle devise, cela colle bien au truc.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Aidoprofs le Mar 19 Nov 2013 - 22:46

@plotch a écrit:Bref aideauxprofs a pensé avoir trouvé un bon business plan justifié par des sondages importants de "futures reconversions".
Mais finalement ces sondages n'ont pas été confirmés par les faits et ils se retrouvent "le bec dans l'eau" obligés de chercher à rendre le métier d enseignant moins attrayant pour "recruter" ..
Cet argument pourrait tenir si nous avions décidé 1) d'être une entreprise 2) de vendre des prestations de nature commerciale 3) de continuer notre activité.

Donc ben non, désolé, c'est pas ça...No 

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Nemuyoake le Mar 19 Nov 2013 - 22:46

Chuis pas prof, mais je vous sens pas nets, Aidoprofs.... On dirait vraiment que vous cherchez à vous créer du business en attaquant le statut des profs en France sous le pretexte de les aider, effectivement...

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Aidoprofs le Mar 19 Nov 2013 - 22:48

@Leclochard a écrit:
@Aidoprofs a écrit:
@Leclochard a écrit:Tu parles de création d'échelons et en même temps, tu dis que " le ministre n'a plus d'argent à donner". Faudrait savoir.
J'ai le sentiment qu'il y a dans votre programme  d'un côté les certitudes: ce qu'on va perdre ; et de l'autre les espérances dont on sait qu'elles n'engagent que ceux qui y croient (augmentations pour tous, changement de métier facile..)

Par ailleurs, tu prétends que personne ne s'est élevé contre les dernières réformes des retraites: c'est faux.
On peut très bien créer un 12e et un 13e échelons sans avoir d'argent. Faire comme Luc Chatel par exemple, qui avait allongé les temps de passage d'un échelon à un autre pour être bien sûr que certains n'arriveraient jamais au 11e échelon. Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe. Il va préférer agir sur la prime des PE, qu'il portera peut-être à 1200 € un jour comme le demandent certains syndicats qui ont déjà obtenu à ce qu'elle soit créée.

Pour la réforme des retraites de 2013, l'opposition a été très timide par rapport à celle de 2010, qui avait mobilisé les foules dans les rues (sans que ça change grand chose de toute façon)

C'est normal qu'il y ait eu une moindre mobilisation. L'enjeu était réduit et moins lisible car la réforme concerne principalement les plus jeunes (en gros les moins de 40 ans). Ainsi, certains ne l'ont pas trouvée si mauvaise. Il  y a aussi le traumatisme de 2003.
Maintenant, si le gouvernement proposait de calculer la pension sur plusieurs années comme dans le privé et non plus les six derniers mois, je te garantis qu'il y aurait à nouveau de grosses grèves.

oui, on veut bien le croire. Le projet de l'ancien gouvernement était de faire sauter la garantie de l'emploi des fonctionnaires:
http://www.liberation.fr/politiques/2011/01/07/jacob-s-attaque-au-statut-des-fonctionnaires-tron-prend-le-contrepied_705671

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Osmie le Mar 19 Nov 2013 - 22:50

@Aidoprofs a écrit:
Janne a écrit:
@Aidoprofs a écrit:Alors Aidoprofs à l'origine ne signifie pas Aide aux Profs, justement.
Accompagnement
Individuel
(à) Distance
Ouvert
Pour
Remotiver (mais là on vous sent démotivés)
Ou
Former
(par un) Suivi

Rien à voir avec les profs, donc, c'est venu comme ça...ça aurait pu être un tout autre public. Le hasard...
Ben oui, pourquoi nous ? Faites profiter d'autres corps de métier de vos lumières ! Pourquoi pas les médecins, les avocats d'affaire ?
Parce que les profs focalisent toutes les attentes de la société...on n'arrête pas de parler d'eux en mal, de les taxer de ne rien faire, d'être toujours en grève ou en vacances...alors que beaucoup triment au travail pour un niveau de salaire indigne d'un niveau Bac+5. C'est pour trouver de nouvelles voies de valorisation au travail qu'on a créé ce dispositif. Tenez, le cumul d'activités accessoires au titre de la création d'auto-entreprise, c'est une de nos idées exposée en détail à l'ancienne DGRH qui l'a mise en application avec le décret du 20 janvier 2011. Le résultat, c'est que pas mal de profs peuvent créer une activité qui les passionne et en faire un revenu de complément, plutôt que d'attendre que le MEN augmente leurs revenus (-20% de pouvoir d'achat en 8 ans, et gel du point d'indice depuis 2009, faut le faire quand même)
Mais bien sûr ! Et cela ne vous choque pas que la profession se paupérise ? En effet, on ne fait pas 5 ans d'études pour un travail à temps plein, pour aller en plus trouver un second boulot pour boucler les fins de mois.
Les profs focalisent toutes les attentes de la société ?! Il n'y a pas une profession qui soit plus attaquée que la nôtre. Venez faire notre boulot un an et on en reparle. On verra comment vous vivrez le fait d'être sérieux dans votre profession et d'être socialement vus comme des feignasses. Venez un an, l'EN manque de bras (mais on vous prévient, c'est du boulot).

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par PauvreYorick le Mar 19 Nov 2013 - 22:51

Permettez-moi quand même de revenir à un point qui a été noyé dans le flot. Je cite deux de vos posts précédents, successifs ou presque (en tout cas je les cite dans l'ordre).
@Aidoprofs a écrit: Alors dans nos propositions, il y en a deux qui permettraient au moins d'espérer voir le salaire du prof s'accroître jusqu'à la veille de son départ en retraite, et qui sont dans le détail de notre texte (pas ici): donner la hors classe à tous en en faisant un 12e et un 13e échelons.
@Aidoprofs a écrit: Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe.
Pourquoi vanter des propositions dont on explique juste après qu'elles n'ont aucune chance d'être suivies d'effet? Je ne comprends pas du tout le but de la manoeuvre.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Cath le Mar 19 Nov 2013 - 22:52

Oui, je me suis aussi posé la question.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Aidoprofs le Mar 19 Nov 2013 - 22:52

yoaken a écrit:Chuis pas prof, mais je vous sens pas nets, Aidoprofs.... On dirait vraiment que vous cherchez à vous créer du business en attaquant le statut des profs en France sous le pretexte de les aider, effectivement...
voir les posts plus haut pour la réponse. On est tous bénévoles, notre métier est à côté et n'a rien à voir avec AideauxProfs, et si nous avions eu l'envie de faire "du business", ça fait longtemps que ce serait fait. 1500 contacts de profs par an, il y a de quoi faire vivre au moins dix salariés. ça n'est pas ce côté mercantile qui nous intéresse, mais l'activité intellectuelle à part entière: les idées, les rencontres, les colloques, les articles, le sentiment de contribuer un tant soit peu à la respiration collective sur le web, sur un espace virtuel.

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Aidoprofs le Mar 19 Nov 2013 - 22:55

@PauvreYorick a écrit:Permettez-moi quand même de revenir à un point qui a été noyé dans le flot. Je cite deux de vos posts précédents, successifs ou presque (en tout cas je les cite dans l'ordre).
@Aidoprofs a écrit: Alors dans nos propositions, il y en a deux qui permettraient au moins d'espérer voir le salaire du prof s'accroître jusqu'à la veille de son départ en retraite, et qui sont dans le détail de notre texte (pas ici): donner la hors classe à tous en en faisant un 12e et un 13e échelons.
@Aidoprofs a écrit: Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe.
Pourquoi vanter des propositions dont on explique juste après qu'elles n'ont aucune chance d'être suivies d'effet? Je ne comprends pas du tout le but de la manoeuvre.

L'important, c'est d'émettre des idées. Après, qu'elles soient suivies ou pas n'est pas le problème. Le métier d'enseignant est figé depuis tant d'années, que toutes les idées alimentent le moulin collectif. Chacun apporte son grain à moudre, il en ressortira bien quelquechose. Un monde sans idées, sans mouvement, c'est un monde mort. Les idées permettent ce genre de débat tel que vous nous en donnez l'occasion. Au moins, on n'aura pas perdu notre soirée - on est trois derrière l'écran et on se relaie ;-)

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Leclochard le Mar 19 Nov 2013 - 22:56

@Aidoprofs a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aidoprofs a écrit:On peut très bien créer un 12e et un 13e échelons sans avoir d'argent. Faire comme Luc Chatel par exemple, qui avait allongé les temps de passage d'un échelon à un autre pour être bien sûr que certains n'arriveraient jamais au 11e échelon. Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe. Il va préférer agir sur la prime des PE, qu'il portera peut-être à 1200 € un jour comme le demandent certains syndicats qui ont déjà obtenu à ce qu'elle soit créée.

Pour la réforme des retraites de 2013, l'opposition a été très timide par rapport à celle de 2010, qui avait mobilisé les foules dans les rues (sans que ça change grand chose de toute façon)

C'est normal qu'il y ait eu une moindre mobilisation. L'enjeu était réduit et moins lisible car la réforme concerne principalement les plus jeunes (en gros les moins de 40 ans). Ainsi, certains ne l'ont pas trouvée si mauvaise. Il  y a aussi le traumatisme de 2003.
Maintenant, si le gouvernement proposait de calculer la pension sur plusieurs années comme dans le privé et non plus les six derniers mois, je te garantis qu'il y aurait à nouveau de grosses grèves.
oui, on veut bien le croire. Le projet de l'ancien gouvernement était de faire sauter la garantie de l'emploi des fonctionnaires:
http://www.liberation.fr/politiques/2011/01/07/jacob-s-attaque-au-statut-des-fonctionnaires-tron-prend-le-contrepied_705671
Ce n'est pas impensable si le pays s'enfonçait dans des difficultés insurmontables (à la grecque ou à l'espagnole). On n'en est pas encore là cependant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Aidoprofs le Mar 19 Nov 2013 - 22:59

et sur ce...bonne soirée. On a une dizaine de contacts ce soir - pendant la discussion ils se sont connectés - qui attendent de savoir ce qu'on peut leur proposer. C'est comme ça tous les soirs, avec une variabilité de 1 à 50 contacts, rarement plus. On essaie de répondre à chacun, en fonction de ses besoins. Allez trouver dans une IA ou un rectorat des CMC qui travaillent bénévolement entre 23h et 1h du matin. Juste pour le fun...l'EN ne comprend d'ailleurs toujours pas pourquoi on le fait.

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par PauvreYorick le Mar 19 Nov 2013 - 23:03

@Aidoprofs a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Permettez-moi quand même de revenir à un point qui a été noyé dans le flot. Je cite deux de vos posts précédents, successifs ou presque (en tout cas je les cite dans l'ordre).
@Aidoprofs a écrit: Alors dans nos propositions, il y en a deux qui permettraient au moins d'espérer voir le salaire du prof s'accroître jusqu'à la veille de son départ en retraite, et qui sont dans le détail de notre texte (pas ici): donner la hors classe à tous en en faisant un 12e et un 13e échelons.
@Aidoprofs a écrit: Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe.
Pourquoi vanter des propositions dont on explique juste après qu'elles n'ont aucune chance d'être suivies d'effet? Je ne comprends pas du tout le but de la manoeuvre.
L'important, c'est d'émettre des idées. Après, qu'elles soient suivies ou pas n'est pas le problème. Le métier d'enseignant est figé depuis tant d'années (1), que toutes les idées alimentent le moulin collectif. Chacun apporte son grain à moudre, il en ressortira bien quelquechose. Un monde sans idées, sans mouvement, c'est un monde mort (2). Les idées permettent ce genre de débat tel que vous nous en donnez l'occasion. Au moins, on n'aura pas perdu notre soirée - on est trois (3) derrière l'écran et on se relaie ;-)
Bon. Je vous avoue que ça me déprime tellement que je n'aurai même pas à faire d'effort pour rester poli, je vais me contenter d'être mou dans mes réponses, ça en fera office.

1. Le métier d'enseignant n'a pas varié depuis trois millénaires, il n'a jamais varié et il ne variera jamais. Vous ne voyez pas ce que veulent dire les mots «métier» et «enseigner». Les conditions de son exercice varient, le nombre de bâtons qu'on met dans les roues de ceux qui l'exercent varient, plein de choses varient. Mais «enseigner», ce n'est pas vert aujourd'hui et rouge demain.

2. Vous ne m'avez pas eu comme prof. Vous seriez devenu plus allergique que ça aux slogans. Enfin j'espère.

3. Le fait de tenir un discours à trois explique sans doute, mais ne justifie pas, l'incohérence du discours même.

***

Aidoprofs, je vous fais entièrement crédit de la bonne volonté, et je peux comprendre que vous soyez un peu estomaqué, surtout si vous venez de bonne foi offrir quelque chose, par l'énergie avec laquelle il vous est répondu. Ce n'est pas du tout de ma part forfanterie, même si c'est pour vous disposer à tenter l'exercice de lire l'ensemble des réactions que vos propositions ont suscitées comme entièrement justifiées quant au fond.

Je crois même (mais vous n'êtes évidemment pas obligé de me suivre sur ce point) que cet exercice une fois fait, vous vous demanderez, je crois (j'espère), si la probité n'impose pas que votre association se retire séance tenante de toute consultation avec le ministère. Votre seule présence dans ces consultations pose un problème profond (de légitimité mais aussi de stratégie) et il est assez probable qu'elle ne vous rendra pas service, ni aux enseignants, et ne rendra pas même service au ministère.


Dernière édition par PauvreYorick le Mar 19 Nov 2013 - 23:11, édité 2 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par plotch le Mar 19 Nov 2013 - 23:06

@Aidoprofs a écrit:
yoaken a écrit:Chuis pas prof, mais je vous sens pas nets, Aidoprofs.... On dirait vraiment que vous cherchez à vous créer du business en attaquant le statut des profs en France sous le pretexte de les aider, effectivement...
voir les posts plus haut pour la réponse. On est tous bénévoles, notre métier est à côté et n'a rien à voir avec AideauxProfs, et si nous avions eu l'envie de faire "du business", ça fait longtemps que ce serait fait. 1500 contacts de profs par an, il y a de quoi faire vivre au moins dix salariés.
Alors dix salarié au smic sans même compter les charges sociales, cela revient à 150 000 euros annuellement. Vous considérez donc que chaque contact de prof peut vous rapporter 100 euros ?

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par User5899 le Mar 19 Nov 2013 - 23:17

@Aidoprofs a écrit:Le projet de l'ancien gouvernement était de faire sauter la garantie de l'emploi des fonctionnaires:
http://www.liberation.fr/politiques/2011/01/07/jacob-s-attaque-au-statut-des-fonctionnaires-tron-prend-le-contrepied_705671
Merci, on n'avait pas lu pendant la campagne électorale...
Reste que ça ne justifie pas que vous vous permettiez d'exciper du témoignage de quelques profs, de bonne foi admettons, qui se réunissent toussa toussa pour demander ou recommander que ça devienne la norme. Avez-vous pensé aux pauvres collègues qui aimeraient se réunir tranquillement et qui vont devoir me supporter deux heures par semaine ? diable

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par User5899 le Mar 19 Nov 2013 - 23:18

@Aidoprofs a écrit:et sur ce...bonne soirée. On a une dizaine de contacts ce soir - pendant la discussion ils se sont connectés - qui attendent de savoir ce qu'on peut leur proposer. C'est comme ça tous les soirs, avec une variabilité de 1 à 50 contacts,
http://www.youtube.com/watch?v=lOfpKfQpDuc

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par User5899 le Mar 19 Nov 2013 - 23:22

@Aidoprofs a écrit:on est trois derrière l'écran et on se relaie ;-)
Ca, c'est contraire à la charte, monsieur.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par John le Mar 19 Nov 2013 - 23:26

J'ai juste survolé la discussion (que je découvre à l'instant), et je n'ai donc pas lu tous les messages.

Cependant, je trouve qu'on peut être désaccord avec des propositions sans être inutilement désagréable avec la ou les personnes qui défend(ent) ces propositions.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Luigi_B le Mar 19 Nov 2013 - 23:48

Qu'une entreprise d'aide à la reconversion des enseignants donne son avis sur le métier d'enseignant, c'est comme si les pompes funèbres donnaient des conseils pour vivre heureux.

@Aidoprofs a écrit:Nos recherches vont s'amplifier puisque actuellement toutes nos données sont étudiées par des sociologues, dirigés par des universitaires de renom. Cela donnera un autre éclairage à ce qu'aura été notre travail d'investigation.

Le dernier ouvrage a vu la contribution de deux professionnels reconnus dans le domaine de l'enquête et des sondages: Georges Fotinos pour la Mgen, et José Mario Horenstein, pour la Mgen aussi. Si les recherches menées par Aide aux Profs leur avaient semblé farfelues, ils n'y auraient pas associé leur nom, leur réputation. Tout ce qu'ils avancent dans ce livre, est, on le conçoit bien, plus statistiquement élaboré que les données d'aide aux profs...
Le Georges Fotinos qui considère que grâce à la réforme des rythmes scolaires "la fatigue des élèves n'existe presque plus en fin de journée" ? Tout s'explique, alors ! cheers

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 0:03

@John a écrit:J'ai juste survolé la discussion (que je découvre à l'instant), et je n'ai donc pas lu tous les messages.

Cependant, je trouve qu'on peut être désaccord avec des propositions sans être inutilement désagréable avec la ou les personnes qui défend(ent) ces propositions.
C'est vrai.
On peut aussi être utilement agacé depuis ce matin Rolling Eyes
Bon, on a quand même essayé de répondre de façon construite, sinon toujours chaleureuse...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par PauvreYorick le Mer 20 Nov 2013 - 0:41

Certes, John; on peut comprendre aussi un certain agacement devant un posteur qui affirme son caractère trinitaire, qui s'autocontredit d'un post à l'autre en glorifiant ses propositions dont il dénonce l'instant d'après le caractère totalement irréaliste, et qui explique, cerise sur le gâteau, que le sigle «AIDOPROFS» ne fait songer, je cite, que par hasard à une «aide» aux «profs». (C'est ce qui s'appelle prendre ses interlocuteurs pour des billes, ou j'ai la berlue du siècle.)

Sans même discuter du fond des propositions, puisque ça, ça a été réglé en gros dès le début.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Zenxya le Mer 20 Nov 2013 - 0:45

J'ai suivi la discussion plus ou moins et cela m'a rappelé la cessation progressive d'activité qui a existé à une certaine époque (au moins au siècle dernier, voire au millénaire dernier Laughing ). C'était quand même une manière de finir à peu près correctement sa carrière, sans trop finir sur les rotules. J'ai travaillé directement avec deux profs dans ce cas, ils appréciaient de ne travailler qu'à mi-temps même s'ils percevaient moins, 80% du salaire. Ils disaient que c'était vivable pour eux (leurs enfants étaient grands et casés, le crédit de la maison remboursé ....).
Enfin, c'était avant ....

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par mitochondrie le Mer 20 Nov 2013 - 1:09

@Aidoprofs a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Permettez-moi quand même de revenir à un point qui a été noyé dans le flot. Je cite deux de vos posts précédents, successifs ou presque (en tout cas je les cite dans l'ordre).
@Aidoprofs a écrit: Alors dans nos propositions, il y en a deux qui permettraient au moins d'espérer voir le salaire du prof s'accroître jusqu'à la veille de son départ en retraite, et qui sont dans le détail de notre texte (pas ici): donner la hors classe à tous en en faisant un 12e et un 13e échelons.
@Aidoprofs a écrit: Démographiquement, 25% des profs auront 60 ans dans les 10 prochaines années. Le MEN ne va donc pas prendre le risque de créer un 12e et un 13e échelons, rassurez-vous, ça lui coûterait trop cher. Il ne prendra pas non plus le risque d'accroître les % de hors classe.
Pourquoi vanter des propositions dont on explique juste après qu'elles n'ont aucune chance d'être suivies d'effet? Je ne comprends pas du tout le but de la manoeuvre.
L'important, c'est d'émettre des idées. Après, qu'elles soient suivies ou pas n'est pas le problème. Le métier d'enseignant est figé depuis tant d'années, que toutes les idées alimentent le moulin collectif. Chacun apporte son grain à moudre, il en ressortira bien quelquechose. Un monde sans idées, sans mouvement, c'est un monde mort. Les idées permettent ce genre de débat tel que vous nous en donnez l'occasion. Au moins, on n'aura pas perdu notre soirée - on est trois derrière l'écran et on se relaie ;-)
Alors, ça, c'est le truc le plus shadokien que j'aie lu depuis un moment... Bravo. veneration Rolling Eyes

mitochondrie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Audrey le Mer 20 Nov 2013 - 1:31

Ce que je ne comprends pas bien, c'est comment une association qui "n'a rien à voir avec les profs" dans son principe (je cite aidoprofs...) peut se sentir légitime pour prendre part au débat sur la réforme du métier d'enseignant, ni comment une association avec un tel principe peut oser prendre la parole sur ces questions dans les médias, se poser comme un interlocuteur privilégié et spécialiste, communiquer très largement sur cette "visibilité" nouvelle de l'assoce, s'en réjouir et s'en vanter.

Une fois de plus, quelqu'un qui n'y connaît rien se pose en pro du sujet parce qu'il connaît des gens qui...

Y en a marre, vraiment.

J'ai moi aussi la très désagréable impression que la participation au débat n'est qu'une façon de se mettre en avant médiatiquement.
Pour le moment, Aidoprofs ne gagne peut-être pas d'argent... Ceci dit, son responsable Rémi Boyer a bien publié des livres sur ces questions, dont il a d'ailleurs parlé sur néo et qui sont disponibles à la vente:
http://www.aideauxprofs.org/index.asp?affiche=Ressources.htm&rub=Guide_pratique

Aidoprofs participe même à la création d'une collection chez un éditeur:

http://www.aideauxprofs.org/index.asp?affiche=News_Display.asp&rub=&ArticleId=3001

Vous remarquerez au passage que le premier ouvrage de la collection est préfacé par Georges Fotinos, celui qui dit que la fatigue des enfants n'existe plus avec la réforme des rythmes scolaires.

Du coup, l'opération n'est quand même pas totalement désintéressée.
A moins que M.Boyer ne nous explique qu'il cède tous ses droits d'auteurs à son association...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par gilthoniel le Mer 20 Nov 2013 - 9:31

Je pense que quoi qu'on puisse penser de vos idées (j'avoue qu'avec mon statut de CAD2 et mon trimestre d'enseignement, je ne peux me prononcer), l'erreur que vous faites est de vous prétendre organisme de recherche. Vous n'apportez pas, pour l'instant toute la rigueur notamment méthodologique qui caractérise un travail de recherche. Ça ne signifie pas, pour autant, que vous n'ayez pas de pertinence ou de légitimité pour dire ce que vous dîtes, mais vous n'êtes pas des chercheurs.

Vos arguments sur la taille de votre échantillon sans prendre en compte le biais de sélection (qui est pourtant évident) montre le problème. Vous ne maitrisez absolument pas les protocoles de recherche en sciences humaines (j'ai été chercheur en économie). Votre comparaison avec les instituts de sondage en est un exemple. Vous êtes un think tank si vous le désirez mais pas un organisme de recherche, et le fait que des chercheurs soient associés à vos travaux n'y change rien (ce n'est pas nouveau que des chercheurs participent à des travaux en tant qu'experts).

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Dame Tartine le Mer 20 Nov 2013 - 9:33

"Venez rencontrer Rémi Boyer et José Mario Horenstein le jeudi 21 novembre en CE 22 sur le stand du Sgen-Cfdt au Salon Européen de l'Education"...
http://www.aideauxprofs.org/index.asp?affiche=News_display.asp&rub=Notre_Actualite&ArticleID=3089

Extrait des statuts de l'association :
ARTICLE 3 Bis : Indépendance
"L’association est indépendante de toute formation syndicale, professionnelle, religieuse ou politique, même si l’un des membres du Bureau dispose un jour d’un mandat électif."


Curieux mélange des genres Suspect 


Dernière édition par Dame Tartine le Mer 20 Nov 2013 - 9:38, édité 1 fois

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum