Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Igniatius le Jeu 21 Nov 2013 - 22:21

@Aidoprofs a écrit:

A notre niveau, certaines de nos propositions seront défendues par deux syndicats nationaux.

Hum... Laissez-moi deviner...


Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par agc le Ven 22 Nov 2013 - 7:53

@WonderWoman a écrit:
@agc a écrit:
- Les réunions qui se multiplient à longueur d'année...Les conseils de classe servent à quoi puisque les parents et l'administration ne tiennent pas compte de nos conseils sur les redoublements ou orientation...Combien d'élèves se retrouvent en septembre dans la classe au dessus ou dans une série que l'on a déconseillé fortement en juin l'année précédente....Et maintenant on fait des conseils d'ambiance (chez nous) avant le conseil de classe....
Conseils d'ambiance ??? Qu'est-ce donc ?
Alors c'est une réunion où l'on parle des problèmes de discipline comme cela au conseil de classe on se concentre uniquement sur le travail et cela va plus vite ( c'est l'argumentaire du CDE). Moi je pense plutôt que comme ça les rares parents qui viennent en conseil de classe n'entendent pas parler des problèmes de discipline puisque ces derniers ne sont pas conviés au conseil d'ambiance.

agc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Daphné le Ven 22 Nov 2013 - 9:53

Dalathée2 a écrit:

Et j'imagine que dans les années 1970, on ne vous pompait pas l'air avec l'étude de l'image, l'histoire des arts, les TICE, les travaux en groupe et autres âneries qu'on doit caser en plus du reste dans 4h/semaine en classe entière dans lintérêdézenfants.

Exact !

Et au niveau des effectifs, est-ce exact que le nombre d'élèves par classe a, contrairement à l'opinion communément admise, baissé depuis 40 ans ?

Les classes étaient chargées, y compris en collège : au début des années 70, on avait facilement 35 élèves en collège, d'où les heures de dédoublement.
Quant au lycée on avait plus de 40 élèves par classe. En terminale, j'étais dans une classe de 49 car à partir de 50 le dédoublement était impératif. Mais nous n'étions pas les mêmes élèves qu'aujourd'hui.
Les effectifs ont été réduits lors du passage au collège unique, avec en principe 24 élèves par classe pouvant aller jusqu'à 30, plus de dédoublement et mise en place de l'horaire de soutien dans 3 disciplines.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par retraitée le Ven 22 Nov 2013 - 11:53

@Cath a écrit:L'effectif, en lycée, a plutôt augmenté, il me semble... Dans le lycée voisin, ils sont 34 à 35 par classe, "de mon temps" (bac en 85) on dépassait très rarement les 25/26...
En 1982, ou peu après, j'ai eu une 2e de 39, et une 1e ES de 39 ! Rarement moins de 32 en lycée.
Mais en terminale philo (1963/64) nous étions 45 !

En collège, étant donné qu'il y avait beaucoup de cours en demi-groupes, mêmes avec 28/30 élèves, on travaillait essentiellement avec 14/15 élèves, et ils étaient disciplinés, en général.
Ma seconde de 39 était exceptionnelle, pas de problème, à part les copies!

J'ai fait mon stage de CAPES (CPR)  en 69/70 dans des classes de seconde/première très chargées, mais nous étions là pour observer, et faire un cours par ci, par là. Et 5 adultes dans la salle (le prof et 4 stagiaires) ça calme les ardeurs.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Iphigénie le Ven 22 Nov 2013 - 12:07

-Dans les années fin 70 où j'ai commencé, beaucoup moins d'élèves en collège( pas plus de 24) beaucoup plus en lycée(pas moins de 36- j'ai eu un groupe de latin de 41 élèves)) mais ce n'étaient ni les même élèves ni les mêmes horaires: ce qu'on a gagné d'un côté, on l'a plus que perdu de l'autre:
finalement, le vrai immobilisme de l'éduc nat , il est là: on n'a jamais de réel progrès, ce qu'on fait semblant de nous donner d'une main, on le reprend de l'autre.


Dernière édition par iphigénie le Ven 22 Nov 2013 - 13:49, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Lefteris le Ven 22 Nov 2013 - 13:32

@iphigénie a écrit:ce qu'on fait semblant de nous donner d'une main, on le re^prend de l'autre.
Ils sont donc encore plus forts que je ne le pensais , ceux qui dirigent : ils reprennent un truc qu'ils n'ont pas donné scratch 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Iphigénie le Ven 22 Nov 2013 - 13:45

C'est comme le grand magicien de Montesquieu Laughing Laughing 
C'est une tradition bien française...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Roumégueur Ier le Ven 22 Nov 2013 - 17:58

@retraitée a écrit:
@Cath a écrit:L'effectif, en lycée, a plutôt augmenté, il me semble... Dans le lycée voisin, ils sont 34 à 35 par classe, "de mon temps" (bac en 85) on dépassait très rarement les 25/26...
En 1982, ou peu après, j'ai eu une 2e de 39, et une 1e ES de 39 ! Rarement moins de 32 en lycée.
Mais en terminale philo (1963/64) nous étions 45 !

En collège, étant donné qu'il y avait beaucoup de cours en demi-groupes, mêmes avec 28/30 élèves, on travaillait essentiellement avec 14/15 élèves, et ils étaient disciplinés, en général.
Ma seconde de 39 était exceptionnelle, pas de problème, à part les copies!

J'ai fait mon stage de CAPES (CPR)  en 69/70 dans des classes de seconde/première très chargées, mais nous étions là pour observer, et faire un cours par ci, par là. Et 5 adultes dans la salle (le prof et 4 stagiaires) ça calme les ardeurs.
C'est vrai que le métier d'enseignant m'a toujours fasciné car quel que soit le nombre d'élèves, vous aurez un salaire constant (à de très rares exceptions près, je sais qu'il y a un seuil donnant lieu à bonification). Parfois, en collège, on a des classes de 26 élèves, d'autres fois, c'est plutôt 30 et ce paramètre n'entre nullement en compte dans la rémunération alors qu'en calculant chaque année le nombre d'élèves que l'institution nous confie, c'est rarement constant. Il en va de même pour les niveaux, dans certains collèges on peut en avoir deux, dans d'autres, cela peut aller jusqu'à 5.
Avoir en tout 104 élèves sur 2 niveaux (mon cas il y a quelques années) et en avoir 126 sur 4 niveaux (mon cas cette année), cela n'a rien à voir en terme de temps de préparation et de correction, et pourtant, à part avoir une HSA pour mes 19h de cours, la carotte n'est pas bien joufflue.
Bref, tout cela pour dire qu'une vraie concertation sur notre métier devrait donner lieu à des mois et des mois de discussions, de négociations pour embrasser l'immense complexité de notre métier en 2013 avant toute décision : on a besoin de tout sauf de précipitation. Le 15 décembre, c'est tôt non? (ou c'est moi?)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par PauvreYorick le Ven 22 Nov 2013 - 18:06

@Roumégueur Ier a écrit: tout cela pour dire qu'une vraie concertation sur notre métier devrait donner lieu à des mois et des mois de discussions, de négociations pour embrasser l'immense complexité de notre métier en 2013 avant toute décision : on a besoin de tout sauf de précipitation. Le 15 décembre, c'est tôt non? (ou c'est moi?)
Je ne dirais pas «tôt». Je dirais «ridicule». (Mais vu qu'ils savent ce qu'ils veulent... bon.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Paratge le Ven 22 Nov 2013 - 18:11

Le nombre de classes par prof a augmenté avec des élèves sont de plus en plus ch... et incultes : aucune augmentation du salaire.

Normal, on exerce un sacerdoce.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par retraitée le Ven 22 Nov 2013 - 18:21

Et j'imagine que dans les années 1970, on ne vous pompait pas l'air avec l'étude de l'image, l'histoire des arts, les TICE, les travaux en groupe et autres âneries qu'on doit caser en plus du reste dans 4h/semaine en classe entière dans lintérêdézenfants.

Non, on avait juste "Les 10 %", un gigantesque bazar.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Roumégueur Ier le Ven 22 Nov 2013 - 18:22

@PauvreYorick a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit: tout cela pour dire qu'une vraie concertation sur notre métier devrait donner lieu à des mois et des mois de discussions, de négociations pour embrasser l'immense complexité de notre métier en 2013 avant toute décision : on a besoin de tout sauf de précipitation. Le 15 décembre, c'est tôt non? (ou c'est moi?)
Je ne dirais pas «tôt». Je dirais «ridicule». (Mais vu qu'ils savent ce qu'ils veulent... bon.)
En même temps, je me dis que quand on a une campagne européenne à mener, il faut accélérer le tout-venant.
Quand on y réfléchit, un autre fil en parle, enchaîner réforme 'des rythmes scolaires', mise en place des Espé et redéfinition du statut des enseignants en à peine un an et demi, c'est qu'on est pressé. Est-ce que l'on se donne le temps? c'est finalement une question accessoire...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par retraitée le Ven 22 Nov 2013 - 18:24

@Paratge a écrit:Le nombre de classes par prof a augmenté avec des élèves sont de plus en plus ch... et incultes : aucune augmentation du salaire.

Normal, on exerce un sacerdoce.
La meilleure solution serait d'imposer le célibat et de nous obliger à résider au bahut. Tiens, construisons des logements (studios, ou chambres ) dans tous les collèges et lycées et logeons-y les enseignants. Ils payeront bien sûr un loyer.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Daphné le Ven 22 Nov 2013 - 19:04

@retraitée a écrit:Et j'imagine que dans les années 1970, on ne vous pompait pas l'air avec l'étude de l'image, l'histoire des arts, les TICE, les travaux en groupe et autres âneries qu'on doit caser en plus du reste dans 4h/semaine en classe entière dans lintérêdézenfants.

Non, on avait juste "Les 10 %", un gigantesque bazar.
Oh oui, c'était le bazar !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Daphné le Ven 22 Nov 2013 - 19:07

@iphigénie a écrit:-Dans les années fin 70 où j'ai commencé, beaucoup moins d'élèves en collège( pas plus de 24) beaucoup plus en lycée(pas moins de 36- j'ai eu un groupe de latin de 41 élèves)) mais ce n'étaient ni les même élèves ni les mêmes horaires: ce qu'on a gagné d'un côté, on l'a plus que perdu de l'autre:
finalement, le vrai immobilisme de l'éduc nat , il est là: on n'a jamais de réel progrès, ce qu'on fait semblant de nous donner d'une main, on le reprend de l'autre.
Oui, le collège unique prévoyait 24 élèves par classe, pouvant aller jusqu'à 30 si nécessaire.
Plus de dédoublement donc.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Gryphe le Ven 22 Nov 2013 - 19:17

@Daphné a écrit:Oui, le collège unique prévoyait 24 élèves par classe, pouvant aller jusqu'à 30 si nécessaire.
Il faut croire que c'est très très nécessaire alors ! Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Lefteris le Ven 22 Nov 2013 - 19:20

@Daphné a écrit:
@retraitée a écrit:Et j'imagine que dans les années 1970, on ne vous pompait pas l'air avec l'étude de l'image, l'histoire des arts, les TICE, les travaux en groupe et autres âneries qu'on doit caser en plus du reste dans 4h/semaine en classe entière dans lintérêdézenfants.

Non, on avait juste "Les 10 %", un gigantesque bazar.
Oh oui, c'était le bazar !
cékoi les 10% ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par WonderWoman le Ven 22 Nov 2013 - 19:20

@agc a écrit:
@WonderWoman a écrit:
@agc a écrit:
- Les réunions qui se multiplient à longueur d'année...Les conseils de classe servent à quoi puisque les parents et l'administration ne tiennent pas compte de nos conseils sur les redoublements ou orientation...Combien d'élèves se retrouvent en septembre dans la classe au dessus ou dans une série que l'on a déconseillé fortement en juin l'année précédente....Et maintenant on fait des conseils d'ambiance (chez nous) avant le conseil de classe....
Conseils d'ambiance ??? Qu'est-ce donc ?
Alors c'est une réunion où l'on parle des problèmes de discipline comme cela au conseil de classe on se concentre uniquement sur le travail et cela va plus vite ( c'est l'argumentaire du CDE). Moi je pense plutôt que comme ça les rares parents qui viennent en conseil de classe n'entendent pas parler des problèmes de discipline puisque ces derniers ne sont pas conviés au conseil d'ambiance.
affraid 

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par WonderWoman le Ven 22 Nov 2013 - 19:24

@Paratge a écrit:Le nombre de classes par prof a augmenté avec des élèves sont de plus en plus ch... et incultes : aucune augmentation du salaire.

Normal, on exerce un sacerdoce.
Avec la réforme du bac pro, j'ai doublé mon nombre de classe. Voilà.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Gryphe le Ven 22 Nov 2013 - 19:30

@Lefteris a écrit:cékoi les 10% ?
Je crois que ça veut dire que dans les DHG, il y avait 10% "en plus" pour lesquels la répartition était laissée à la libre appréciation du CA des EPLE en vertu de l'autonomie.

A ne pas confondre avec le 1% culturel. (Les œuvres d'art placées dans les entrées des établissements...) (http://fr.wikipedia.org/wiki/1_%25_artistique)

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Roumégueur Ier le Ven 22 Nov 2013 - 19:33

@WonderWoman a écrit:
@Paratge a écrit:Le nombre de classes par prof a augmenté avec des élèves sont de plus en plus ch... et incultes : aucune augmentation du salaire.

Normal, on exerce un sacerdoce.
Avec la réforme du bac pro, j'ai doublé mon nombre de classe. Voilà.
Et dans le même temps les élèves ont perdu une année d'étude. Beaucoup avaient besoin de ces 4 années, enfin, c'est ce que j'en dis.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par WonderWoman le Ven 22 Nov 2013 - 19:35

@Roumégueur Ier a écrit:
@WonderWoman a écrit:
@Paratge a écrit:Le nombre de classes par prof a augmenté avec des élèves sont de plus en plus ch... et incultes : aucune augmentation du salaire.

Normal, on exerce un sacerdoce.
Avec la réforme du bac pro, j'ai doublé mon nombre de classe. Voilà.
Et dans le même temps les élèves ont perdu une année d'étude. Beaucoup avaient besoin de ces 4 années, enfin, c'est ce que j'en dis.
Oh que oui ....

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Roumégueur Ier le Ven 22 Nov 2013 - 20:18

@WonderWoman a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
@WonderWoman a écrit:Avec la réforme du bac pro, j'ai doublé mon nombre de classe. Voilà.
Et dans le même temps les élèves ont perdu une année d'étude. Beaucoup avaient besoin de ces 4 années, enfin, c'est ce que j'en dis.
Oh que oui ....
Tiens, M. Peillon a oublié de rajouter cette année sacrifiée...
Tiens, il a aussi oublié de réinstaurer les 72h par an volées par Darcos aux élèves de primaire...
Quel étourdi.
Tiens, il n'oublie pas en ce moment de brandir les 'résultats catastrophiques' aux tests PISA, décidément, sa mémoire est sélective.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Daphné le Sam 23 Nov 2013 - 10:53

@Gryphe a écrit:
@Lefteris a écrit:cékoi les 10% ?
Je crois que ça veut dire que dans les DHG, il y avait 10% "en plus" pour lesquels la répartition était laissée à la libre appréciation du CA des EPLE en vertu de l'autonomie.

A ne pas confondre avec le 1% culturel. (Les œuvres d'art placées dans les entrées des établissements...) (http://fr.wikipedia.org/wiki/1_%25_artistique)
Non non Gryphe, tu es trop jeune pour avoir connu ça Laughing 

Cela veut dire que 10% du temps d'enseignement devait être consacré à autre chose que nos cours habituels.
Et chaque établissement gérait ça à sa sauce........... d'où le bazar !
Mais pas 10% en plus de notre horaire, faut pas rêver Laughing 
J'ai été dans des étalissements où on éclatait l'EDT, pendant une semaine pour faire carrément autre chose (sorties...), d'autres où on gardait son EDT mais il fallait avoir d'autres activités que les cours, bref le binz. Sans aucune retombée pédagogique profitable, pour les élèves c'était la semaine "glande" Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 11:00

@Daphné a écrit:Cela veut dire que 10% du temps d'enseignement devait être consacré à autre chose que nos cours habituels.
Et chaque établissement gérait ça à sa sauce........... d'où le bazar !
Ça devait être quelque chose ça ! cheers 

Mais tu sais, je ne suis pas sûre que ce soit une question d'âge... Quand on a eu les IDD, je me suis fatiguée à faire des vrais cours sur mesure en interdisciplinaire, 5h de travail pour préparer une heure de cours (géographie et mathématiques : statistiques, pourcentages, règles de trois, cartographie, travail sur les échelles, du vrai travail directement utile pour les élèves). Tout ça pour qu'on finisse par nous dire : ben comme vous êtes deux, on va vous payer une demi-heure pour une heure.
Je ne cours pas après l'argent, mais étrangement, on avait tous arrêté... Rolling Eyes

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les propositions d'Aidoprofs pour la réforme du statut enseignant.

Message par Roumégueur Ier le Sam 23 Nov 2013 - 11:21

@Celeborn a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
@Celeborn a écrit:- Les statuts définis par des maxima hebdomadaires propres à chaque corps sont maintenus
- Les 1607 heures, on y est déjà soumis, ça s'appelle la fonction publique. Chez nous c'est rempli par les préparations de cours, les corrections de copies, les réunions, etc.
- Les tâches supplémentaires rémunérées par indemnités sont sur la base du volontariat
- Elles correspondent la plupart du temps (toujours ?) à des tâches qu'on fait déjà aujourd'hui; mais sans être rémunéré (coordination, responsable informatique, etc.).
- la liberté pédagogique est réaffirmée dans les propositions faites
- les pondérations ne sont pas votées par le CA, et ne sont certainement pas liées au contrat d'objectif
- aucune guerre n'est déclarée contre les décrets de 50


Alors tout va bien dans le meilleur des mondes, bonne nuit les petits...
Un petit peu comme l'histoire du rattrapage du lundi 2 septembre qui n'était que ragot colporté par des vilains méchants.
Au fait, les PE sont-ils au courant que l'an prochain grâce à l'extension de la réforme des rythmes, un maire pourra leur imposer une sorte de 25ème heure de cours en classe entière en refusant (comme ils l'ont fait à de nombreuses reprises cette année, couverts par les Dasen et l'écriture minable du texte de la réforme) que du personnel mairie encadre les enfants non inscrits en heures d'APC? Leur statut, malheureusement a bien déjà été rogné, quoi que l'on en dise. Le nôtre, on aura assez l'occasion d'en reparler je crois.
Sinon, à part l'ironie et le changement brutal de sujet (je rappelle que sur l'écriture minable du décret sur les rythmes scolaires, on est en parfait accord, au passage), il y a autre chose ?
L'ironie est conséquente des communiqués sibyllins du Snalc de ces derniers temps, à chaque coup, ça ne rate pas, une petite pique bien sympa pour FO. J'ai beau n'y être qu'un adhérent, n'y avoir aucun rôle décisionnel, prendre des précautions lorsque je fais tourner leurs communiqués, ça me saoule de lire cette prose d'autant qu'il me semble que l'on peut allumer plus vivement d'autres syndicats, qui sont en train de nous couler; d'autant que je n'hésite jamais à relayer d'autres communiqués du Snalc bien plus pertinents.
Je fais évidemment référence au communiqué sur le rattrapage du 2 septembre (au ras du caniveau et qui a donné lieu à un petit rétropédalage du Snalc), je fais référence au dernier 'Cassandre' concernant les menaces sur le statut (on peut très bien croire que FO va trop loin, si l'on est sûr de soi, la réalité devrait vous donner raison et là, FO n'aura plus qu'à s'écraser, inutile de se balancer de mesquines attaques entre nous). Mais bon, c'est sûr que le passif entre les deux syndicats semble tenace et que quelques plaies sont ouvertes. Ce n'est il me semble pas le moment de se friter entre nous...
Quant à ma référence à la réforme des rythmes, elle n'est pas du tout hors sujet : une simple décision stupide du ministère permet aux maires de s'asseoir sur les obligations de service des PE et de les forcer à prendre en classe entière les élèves en temps d'APE, poussant à une 25° heure de face à face, hors de toute législation statutaire et avec l'aval (voire la pression inamicale) des Dasen.
Si personne n'y voit une attaque du statut d'un corps enseignant, tant pis, pour moi c'en est une, flagrante.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum