Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par PauvreYorick le Lun 18 Nov 2013 - 17:10

@Vincent83 a écrit: je suis étonné que personne ne relève l'inexactitude des chiffres délirants du  monde sur les cpge... le montant des hsa en cpge est public, une petite multiplication montre que 100000 euros sur un an sont inatteignables!
Cf. le post où j'ai donné le rapport de la cour des comptes et cf. page 81 de ce rapport pour la manière dont se décomposent, selon la Cour, les 107 339 € de salaire du grand gagnant. J'avoue que, le rapport émanant de la Cour des comptes, je n'ai pas refait le calcul.
@Vincent83 a écrit: de manière générale je suis étonné que personne ne relève que de nombreux cadres administratifs gagnent nettement plus que nous sans garantie qu'ils fournissent 18,15 voire même 9 heures de travail 'effectif' par semaine. les syndicats feraient bien de se pencher sur la question plutôt que de laisser l'opinion publique imaginer que nous sommes si nantis...
Lefteris l'a précisément relevé (et je crois qu'il n'a pas été le seul).

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Al le Lun 18 Nov 2013 - 17:21

Voli vola a écrit:
@Aletheia a écrit:
@doctor who a écrit:D'accord avec toi. Mais étant agrégé, je m'autorise à tenir ce genre de propos. "Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve"...
3 heures sup ça fait 1000 euros de plus ?

Discussion dangereuse à mon avis. Vous n'avez pas lu que le but est de remettre sur la table tous les avantages. Donc 35h dans établissement au SMIC, voilà ce qui nous attend. Nous ne mériterons rien de mieux puisque les "cerveaux" auront fui le métier, quand on a commencé à taper sur eux en premier, profs de prépa et agrégés. Et allez expliquer qu'un capes à 35% de sélectivité mérite mieux.
Je ne suis pas d'accord sur le principe de donner aux uns mais en enlevant aux autres.
Qu'on me dise encore que Peillon est de gauche, et qu'il a été enseignant (...)

Pas d'accord non plus pour parler de "cerveaux" (les autres ne sont pas des bouseux...) ni de capes à 35% de sélectivité. Tout dépend des filières.
Ne faisons pas ce qui est attendu: ne tapons sur personne. Ni haut ni bas de l'échelle de rémunération.  Ils comptent là-dessus...
J'étais dans la projection de ce qu'ils veulent qu'on devienne ! pour le capes à 35% ce n'est pas encore le cas partout : encore heureux non ? mais on va dans cette direction là. J'ai écrit "cerveaux" entre guillemets, je ne vais quand même pas dire qu'un agrégé est un âne. S'attaquer à un corps réputé pour son haut niveau disciplinaire c'est le début du nivellement par le bas, et je ne vois pas en quoi dire cela signifie que les autres sont des bouseux... (et ça me choque qu'on me prête de telles pensées).

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 18 Nov 2013 - 17:21

@Ronin a écrit:Donc pour une dizaine de profs de prépas qui abusent, tous les profs de prépas vont se faire avoir..puis les agrégés, puis ce sera l'isoe des certifiés, puis...

Au fait, pour trouver des sous pour Marseille ou la Bretagne ou les retraites des politiques, là, pas de soucis...
topela 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 17:22

@plotch a écrit:
C'est le dossier le plus sensible des discussions sur les métiers. Celui qui devrait permettre d'alléger le quotidien des enseignants de zone d'éducation prioritaire (ZEP), en piochant dans les avantages octroyés à ceux réputés les plus privilégiés… C'est en tout cas une piste mise sur la table des négociations.

Le ministre de l'éducation nationale envisage de diminuer le nombre d'heures de cours des professeurs en ZEP – d'une heure et demie à deux heures en moins par semaine, de source syndicale. Toutes les écoles et les collèges de l'éducation prioritaire ne seraient pas immédiatement concernés – dans un premier temps, seulement ceux qui concentrent le plus de difficultés.

Pour financer cette mesure, avec un budget serré, le ministre pourrait engager une réforme conduisant à alléger la feuille de paie des professeurs de classes préparatoires. Celle-ci peut atteindre des sommes inégalées – jusqu'à plus de 100 000 euros par an, selon la Cour des comptes.

Déshabiller Pierre pour habiller Paul ? "Cela ne vise pas uniquement les professeurs de classes préparatoires, précise Vincent Peillon. Il s'agit de repenser tout le système des avantages et des décharges"
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/11/18/les-profs-des-zones-prioritaires-decharges-au-detriment-des-enseignants-de-prepas_3515386_3224.html
Je commence la lecture de ce fil et j'en ai déjà ras-le-bol : qu'il nous explique où sont les avantages de ce métier parce je ne les vois plus.
Et si on repensait tout le système des avantages des députés, hum ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Celadon le Lun 18 Nov 2013 - 17:31

Il est grand temps en effet. furieux
Mais pas que.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 17:31

@doctor who a écrit:Le scandale, ce n'est pas le salaire. C'est que quelqu'un qui est déjà bien payé soit autorisé à faire 8 heures sup alors qu'il en doit 9 : 45000 euros d'heures sup.
Il doit travailler comme un damné, enlève des khôlles rémunératives de la bouche d'autres professeurs susceptibles de les faire, et, si ça se trouve, ne les bosse pas beaucoup (à l'époque où j'étais en prépa, les profs qui les faisaient passer nous paraissaient béton dans leur reprise. Avec le recul, je ne pense pas qu'il y ait eu des heures de préparation derrière chaque sujet).

PS : je trouve d'ailleurs anormal qu'un agrégé puisse faire plus de deux heures sup et qu'un certifié au collège puisse en faire plus de 3 (à la louche : l'important est qu'il faudrait un plafond autorisé, pour que le travail soit bien fait et éviter les effets d'aubaine).
Je suis d'accord également. Ceux qui prennent des HSA sans en avoir vraiment besoin tuent le décret de 1950 en laissant entendre que l'on peut parfaitement faire bien plus d'heures de cours.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 17:36

@doctor who a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@doctor who a écrit: Quant aux agrégés, il n'est pas normal qu'ils puisse se faire plus de 1000 euros supplémentaires, en faisant le service d'un certifié.
Allez, peut-être une toute petite réserve de formulation (moi-même j'ai sur ce forum été repris, à raison, sur une formule du même genre): disons plutôt qu'il n'est pas normal qu'on paie un certifié mille euros de moins que ce qu'on paierait, pour le même nombre d'heures hebdomadaires, à un agrégé.
D'accord avec toi. Mais étant agrégé, je m'autorise à tenir ce genre de propos. "Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve"...
Tout de même ! Faudrait-il être ministre pour se prononcer sur les indemnités des ministres ?

En plus, Cyrano n'avait jamais un sou vaillant.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 17:41

@Aletheia a écrit:
@doctor who a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Allez, peut-être une toute petite réserve de formulation (moi-même j'ai sur ce forum été repris, à raison, sur une formule du même genre): disons plutôt qu'il n'est pas normal qu'on paie un certifié mille euros de moins que ce qu'on paierait, pour le même nombre d'heures hebdomadaires, à un agrégé.
D'accord avec toi. Mais étant agrégé, je m'autorise à tenir ce genre de propos. "Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve"...
3 heures sup ça fait 1000 euros de plus ?

Discussion dangereuse à mon avis. Vous n'avez pas lu que le but est de remettre sur la table tous les avantages. Donc 35h dans établissement au SMIC, voilà ce qui nous attend. Nous ne mériterons rien de mieux puisque les "cerveaux" auront fui le métier, quand on a commencé à taper sur eux en premier, profs de prépa et agrégés. Et allez expliquer qu'un capes à 35% de sélectivité mérite mieux.
Dans ce cas, il faudra repenser le système des études, parce qu'avec un Bac +5, je ne vois personne aller spontanément s'emmerder dans un métier où il sera méprisé et payé une misère.
Je vois bien un BAFA lettres ou maths.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par InviteeF le Lun 18 Nov 2013 - 17:44

@Aletheia a écrit:
Voli vola a écrit:
@Aletheia a écrit:3 heures sup ça fait 1000 euros de plus ?

Discussion dangereuse à mon avis. Vous n'avez pas lu que le but est de remettre sur la table tous les avantages. Donc 35h dans établissement au SMIC, voilà ce qui nous attend. Nous ne mériterons rien de mieux puisque les "cerveaux" auront fui le métier, quand on a commencé à taper sur eux en premier, profs de prépa et agrégés. Et allez expliquer qu'un capes à 35% de sélectivité mérite mieux.
Je ne suis pas d'accord sur le principe de donner aux uns mais en enlevant aux autres.
Qu'on me dise encore que Peillon est de gauche, et qu'il a été enseignant (...)

Pas d'accord non plus pour parler de "cerveaux" (les autres ne sont pas des bouseux...) ni de capes à 35% de sélectivité. Tout dépend des filières.
Ne faisons pas ce qui est attendu: ne tapons sur personne. Ni haut ni bas de l'échelle de rémunération.  Ils comptent là-dessus...
J'étais dans la projection de ce qu'ils veulent qu'on devienne ! pour le capes à 35% ce n'est pas encore le cas partout : encore heureux non ? mais on va dans cette direction là. J'ai écrit "cerveaux" entre guillemets, je ne vais quand même pas dire qu'un agrégé est un âne. S'attaquer à un corps réputé pour son haut niveau disciplinaire c'est le début du nivellement par le bas, et je ne vois pas en quoi dire cela signifie que les autres sont des bouseux... (et ça me choque qu'on me prête de telles pensées).
Dire que ce sont les cerveaux (= les autres sont les jambes ou décérébrés?) me gêne. 
Je n'aurais jamais l'outrecuidance d'affirmer que tu dis ceci ou cela, je relève ce qui me choque et dis pourquoi je ne suis pas d'accord.

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Employé oxymorique le Lun 18 Nov 2013 - 17:47

On pourrait prendre sur les décharges du SGEN et de l'UNSA plutôt que sur les profs de chaire supérieure. Tout le monde serait gagnant.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par PauvreYorick le Lun 18 Nov 2013 - 17:50

Ne nous disputons pas. Ce que disait Aletheia, c'est que si l'on se met d'ici quelques années à recruter à un niveau de qualification (réel voire réel+nominal) plus bas, il deviendra difficile d'éviter une prolétarisation sociologique, mais également économique, du métier: le BAFA «Maths» de Janne.

Après, Aletheia a aussi un peu donné dans le «prêt de pensées» sur ce fil Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par User5899 le Lun 18 Nov 2013 - 17:57

@doctor who a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Nous avons sur le forum un collègue qui prétend en faire plus de 10 si ma mémoire est bonne, et qui prétend aussi que ses cours sont de qualité, et qu'il va créer une CPGE dans son bahut.
Je pose la question sincèrement : combien de temps de préparation pour ces 10 heures de khôles ? Je ne mets pas en doute les collègues, même celui qui gagne 100000 euros par ans. Mais, c'est comme pour les médecins : mieux vaudraient plus de profs de prépa qui cumuleraient des salaires moins élevés et auraient du temps pour vivre.
Ne mélangez pas kholles et HS.
Petit souvenir du lycée Thiers, années 83-86. Tous les profs de sup et de spé faisaient leur service (14h de maths en sup, 15h en spé M' si je me rappelle bien) > 6 HSA au moins. Ils faisaient tous 3h de kholles 4 soirs par semaine > 12h
Jamais je n'ai entendu la moindre réserve d'un seul étudiant sur la qualité des cours et des kholles Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par InviteeF le Lun 18 Nov 2013 - 17:59

Si le "ne nous disputons pas" s' adresse à moi, il est inutile. Comme toujours j'écris détendue.
Et qui plus est j'ai précisément recommandé de ne pas desserrer les coudes dans mon premier message...

La prolétarisation naît aussi de l'affirmation au sein MÊME du corps professoral que le capes ne vaut pas ou plus grand chose. C'est pour moi un discours qu'il faut éviter à tout prix pour pouvoir ESPERER ne pas couler. Je le dis sans animosité. Mais je suis lucide: avec de tels discours, comment espérer que le ministère n'en rajoute pas une couche? 
Je pense que l'on peut défendre les acquis (j'ai évité le mot privilège vous avez vu?) des moins mal lotis sans taper, même indirectement,  même par sous-entendu seulement sur les autres. En tout cas c'est ma vision du syndicalisme et de la vie en général (bien que ces visions ne se limitent pas à ça).

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par piesco le Lun 18 Nov 2013 - 18:00

Rappelons que la rémunération des professeurs de CPGE est celle dû à leur échelon, à laquelle s'ajoute une prime annuelle d'environ 1000 euros, qui remplace l'ISOE, si je ne m'abuse. 

Ces propos sont si choquants que ceux de Raffarin? à propos des enseignants qui touchaient 4.400 euros nets par mois.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 18 Nov 2013 - 18:00

Cripure a écrit:
@doctor who a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Nous avons sur le forum un collègue qui prétend en faire plus de 10 si ma mémoire est bonne, et qui prétend aussi que ses cours sont de qualité, et qu'il va créer une CPGE dans son bahut.
Je pose la question sincèrement : combien de temps de préparation pour ces 10 heures de khôles ? Je ne mets pas en doute les collègues, même celui qui gagne 100000 euros par ans. Mais, c'est comme pour les médecins : mieux vaudraient plus de profs de prépa qui cumuleraient des salaires moins élevés et auraient du temps pour vivre.
Ne mélangez pas kholles et HS.
Petit souvenir du lycée Thiers, années 83-86. Tous les profs de sup et de spé faisaient leur service (14h de maths en sup, 15h en spé M' si je me rappelle bien) > 6 HSA au moins. Ils faisaient tous 3h de kholles 4 soirs par semaine > 12h
Jamais je n'ai entendu la moindre réserve d'un seul étudiant sur la qualité des cours et des kholles Rolling Eyes
Peut-être parce qu'on n'est pas capable, étudiant, de juger de ce genre de choses. Je serais pour ma part assez favorable à un plafonnement, ne serait-ce que parce que cela permettrait à plus de collègues d'enseigner en CPGE. Mais il est des terrains de chasse bien gardés.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Igniatius le Lun 18 Nov 2013 - 18:05

@Vincent83 a écrit:bonjour
je suis étonné que personne ne relève l'inexactitude des chiffres délirants du  monde sur les cpge... le montant des hsa en cpge est public, une petite multiplication montre que 100000 euros sur un an sont inatteignables!
de manière générale je suis étonné que personne ne relève que de nombreux cadres administratifs gagnent nettement plus que nous sans garantie qu'ils fournissent 18,15 voire même 9 heures de travail 'effectif' par semaine. les syndicats feraient bien de se pencher sur la question plutôt que de laisser l'opinion publique imaginer que nous sommes si nantis...
Vincent un peu énervé par tout cela...
JE n'ai pas le courage d'aller lire les chiffres du rapport de la Cour des Comptes, mais il est vrai que si j'extrapole ma situation, les 45000 euros m'étonnent.
Je suis agrégé classe normale, et une kholle me rapporte annuellement 1500 euros nets.
Les 9h du prof cité lui octroient donc 13500 euros de plus : c'est une belle somme, mais on est loin des 45000.
De plus, une HSA rapporte annuellement peu ou prou la même chose, puisque c'est forfaitaire.

Je peux imaginer que le collègue en question soit agrégé, professeur de chaire supérieure (c'est une catégorie plus valorisée) mais les écarts ne nous mènent pas à ces chiffres fantaisistes.



Je suis d'autre part d'accord avec Alatheia : avec ce genre de raisonnement, on poursuit le travail de fond entamé par le SGEN/UNSA et la haine des bons élèves. Les meilleurs étudiants seront plus facilement amenés à se détourner des prépas, et tout le monde y perdra : nous sommes très loin d'être tous capables d'y enseigner, il faut raison garder.
Sauf si on y introduit les projets, les compétences et la dissolution des programmes.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Igniatius le Lun 18 Nov 2013 - 18:06

Voli vola a écrit:Si le "ne nous disputons pas" s' adresse à moi, il est inutile. Comme toujours j'écris détendue.
Et qui plus est j'ai précisément recommandé de ne pas desserrer les coudes dans mon premier message...

La prolétarisation naît aussi de l'affirmation au sein MÊME du corps professoral que le capes ne vaut pas ou plus grand chose. C'est pour moi un discours qu'il faut éviter à tout prix pour pouvoir ESPERER ne pas couler. Je le dis sans animosité. Mais je suis lucide: avec de tels discours, comment espérer que le ministère n'en rajoute pas une couche? 
Je pense que l'on peut défendre les acquis (j'ai évité le mot privilège vous avez vu?) des moins mal lotis sans taper, même indirectement,  même par sous-entendu seulement sur les autres. En tout cas c'est ma vision du syndicalisme et de la vie en général (bien que ces visions ne se limitent pas à ça).
+1

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Morgared le Lun 18 Nov 2013 - 18:08

@piesco a écrit:
Ces propos sont si choquants que ceux de Raffarin? à propos des enseignants qui touchaient 4.400 euros nets par mois.
Pas Raffarin, mais l'inénarrable Copé.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 18:10

Voli vola a écrit:Si le "ne nous disputons pas" s' adresse à moi, il est inutile. Comme toujours j'écris détendue.
Et qui plus est j'ai précisément recommandé de ne pas desserrer les coudes dans mon premier message...

La prolétarisation naît aussi de l'affirmation au sein MÊME du corps professoral que le capes ne vaut pas ou plus grand chose. C'est pour moi un discours qu'il faut éviter à tout prix pour pouvoir ESPERER ne pas couler. Je le dis sans animosité. Mais je suis lucide: avec de tels discours, comment espérer que le ministère n'en rajoute pas une couche? 
Je pense que l'on peut défendre les acquis (j'ai évité le mot privilège vous avez vu?) des moins mal lotis sans taper, même indirectement,  même par sous-entendu seulement sur les autres. En tout cas c'est ma vision du syndicalisme et de la vie en général (bien que ces visions ne se limitent pas à ça).
Je dirais plutôt paupérisation.

Le corps professoral est peut-être tout simplement conscient de ce qui se passe et du niveau demandé dans la discipline au CAPES : il ne faut pas non plus se voiler la face, du moins entre nous. Je ne tiendrais ce discours à un parent d'élève mais entre personnes d'une même profession, nous pouvons faire des constats, tu ne crois pas ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Igniatius le Lun 18 Nov 2013 - 18:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@doctor who a écrit:Je pose la question sincèrement : combien de temps de préparation pour ces 10 heures de khôles ? Je ne mets pas en doute les collègues, même celui qui gagne 100000 euros par ans. Mais, c'est comme pour les médecins : mieux vaudraient plus de profs de prépa qui cumuleraient des salaires moins élevés et auraient du temps pour vivre.
Ne mélangez pas kholles et HS.
Petit souvenir du lycée Thiers, années 83-86. Tous les profs de sup et de spé faisaient leur service (14h de maths en sup, 15h en spé M' si je me rappelle bien) > 6 HSA au moins. Ils faisaient tous 3h de kholles 4 soirs par semaine > 12h
Jamais je n'ai entendu la moindre réserve d'un seul étudiant sur la qualité des cours et des kholles Rolling Eyes
Peut-être parce qu'on n'est pas capable, étudiant, de juger de ce genre de choses. Je serais pour ma part assez favorable à un plafonnement, ne serait-ce que parce que cela permettrait à plus de collègues d'enseigner en CPGE. Mais il est des terrains de chasse bien gardés.
C'est un combat perdu d'avance : Châtel a bâti sa réforme du lycée sur l'augmentation drastique des volants d'HSA, afin de dégraisser.
Peillon n'y changera rien, même en recréant des postes, tellement la pénurie est forte.

Je me suis battu à l'époque contre les heures sup.

En même temps, le point d'indice est gelé depuis... le début du XXIè siècle.
Les enseignants sont confrontés à une évolution de l'école en laquelle ils ne croient souvent plus, dans laquelle on leur demande de moins travailler (moins d'évaluations, plus de lenteur dans les apprentissages) et on se fout de leur avis.
Il ne me semble pas choquant d'assurer quelques heures sup dans ces conditions, compte tenu du fait supplémentaire que les heures ne seront de toute façon pas effectuées si nous ne les prenons pas : en maths, c'est criant.

Depuis que cette réforme est passée, j'ai régulièrement entre 1 et 3 HSA, ainsi que des colles.

Et, étrangement, je suis pour le recrutement de plus d'enseignants, ce qui ferait mécaniquement baisser mon salaire.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Al le Lun 18 Nov 2013 - 18:11

Je me bats tous les jours pour mon métier, je ne me "dispute" pas mais ouais, y a de la passion, c'est tout ! Wink

Les concours ne seront plus à bac+5. D'ailleurs on s'achemine vers une suppression des concours dans leur sélectivité et leur disciplinarité.

C'était juste pour dire qu'un agrégé est censé avoir un minimum de compétences dans sa matière, je ne vois pas en quoi cela induit que tous les autres sont débiles.

Mais viser spécifiquement ce corps, c'est symboliquement attaquer cette compétence disciplinaire là. C'est sous entendre que leur salaire n'est pas mérité. Et ça sera ensuite très facile de sous entendre que le salaire d'un certifié ne l'est pas non plus, etc.

Par ailleurs, le fait que les meilleurs étudiants en fac ne se dirigent plus vers l'enseignement, c'est déjà en train d'arriver.

Au delà de ça, nous avons besoin d'une élite enseignante, nous avons besoin de jeunes qui prendront la relève, nous avons besoin que notre métier soit tiré vers le haut au lieu d'être constamment dégradé.

Et à mon avis, ce n'est pas en refusant de voir l'effrondrement du CAPES actuel qu'on va servir le métier. Là je le dis sur un forum de profs, c'est à nous de réagir. C'est un constat absolument catastrophé et un refus !!! ça arrive dans MA matière !!! Si je nie que ça arrive, je ne peux pas me battre contre ça.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par PauvreYorick le Lun 18 Nov 2013 - 18:11

Voli vola a écrit:Si le "ne nous disputons pas" s' adresse à moi, il est inutile. Comme toujours j'écris détendue.
Et qui plus est j'ai précisément recommandé de ne pas desserrer les coudes dans mon premier message...

La prolétarisation naît aussi de l'affirmation au sein MÊME du corps professoral que le capes ne vaut pas ou plus grand chose. C'est pour moi un discours qu'il faut éviter à tout prix pour pouvoir ESPERER ne pas couler. Je le dis sans animosité. Mais je suis lucide: avec de tels discours, comment espérer que le ministère n'en rajoute pas une couche? 
Je pense que l'on peut défendre les acquis (j'ai évité le mot privilège vous avez vu?) des moins mal lotis sans taper, même indirectement,  même par sous-entendu seulement sur les autres. En tout cas c'est ma vision du syndicalisme et de la vie en général (bien que ces visions ne se limitent pas à ça).
Je suis pleinement d'accord, et je n'avais pas de doute sur ton calme Smile Ni d'ailleurs sur la bonne foi d'Aletheia, ni sur la justesse de ses propos, bien interprétés.


Dernière édition par PauvreYorick le Lun 18 Nov 2013 - 18:13, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Osmie le Lun 18 Nov 2013 - 18:12

@Igniatius a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:Ne mélangez pas kholles et HS.
Petit souvenir du lycée Thiers, années 83-86. Tous les profs de sup et de spé faisaient leur service (14h de maths en sup, 15h en spé M' si je me rappelle bien) > 6 HSA au moins. Ils faisaient tous 3h de kholles 4 soirs par semaine > 12h
Jamais je n'ai entendu la moindre réserve d'un seul étudiant sur la qualité des cours et des kholles Rolling Eyes
Peut-être parce qu'on n'est pas capable, étudiant, de juger de ce genre de choses. Je serais pour ma part assez favorable à un plafonnement, ne serait-ce que parce que cela permettrait à plus de collègues d'enseigner en CPGE. Mais il est des terrains de chasse bien gardés.
C'est un combat perdu d'avance : Châtel a bâti sa réforme du lycée sur l'augmentation drastique des volants d'HSA, afin de dégraisser.
Peillon n'y changera rien, même en recréant des postes, tellement la pénurie est forte.

Je me suis battu à l'époque contre les heures sup.

En même temps, le point d'indice est gelé depuis... le début du XXIè siècle.
Les enseignants sont confrontés à une évolution de l'école en laquelle ils ne croient souvent plus, dans laquelle on leur demande de moins travailler (moins d'évaluations, plus de lenteur dans les apprentissages) et on se fout de leur avis.
Il ne me semble pas choquant d'assurer quelques heures sup dans ces conditions, compte tenu du fait supplémentaire que les heures ne seront de toute façon pas effectuées si nous ne les prenons pas : en maths, c'est criant.

Depuis que cette réforme est passée, j'ai régulièrement entre 1 et 3 HSA, ainsi que des colles.

Et, étrangement, je suis pour le recrutement de plus d'enseignants, ce qui ferait mécaniquement baisser mon salaire.
Il est vraiment gelé depuis juillet 2010.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 18 Nov 2013 - 18:12

@Igniatius a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:Ne mélangez pas kholles et HS.
Petit souvenir du lycée Thiers, années 83-86. Tous les profs de sup et de spé faisaient leur service (14h de maths en sup, 15h en spé M' si je me rappelle bien) > 6 HSA au moins. Ils faisaient tous 3h de kholles 4 soirs par semaine > 12h
Jamais je n'ai entendu la moindre réserve d'un seul étudiant sur la qualité des cours et des kholles Rolling Eyes
Peut-être parce qu'on n'est pas capable, étudiant, de juger de ce genre de choses. Je serais pour ma part assez favorable à un plafonnement, ne serait-ce que parce que cela permettrait à plus de collègues d'enseigner en CPGE. Mais il est des terrains de chasse bien gardés.
C'est un combat perdu d'avance : Châtel a bâti sa réforme du lycée sur l'augmentation drastique des volants d'HSA, afin de dégraisser.
Peillon n'y changera rien, même en recréant des postes, tellement la pénurie est forte.

Je me suis battu à l'époque contre les heures sup.

En même temps, le point d'indice est gelé depuis... le début du XXIè siècle.
Les enseignants sont confrontés à une évolution de l'école en laquelle ils ne croient souvent plus, dans laquelle on leur demande de moins travailler (moins d'évaluations, plus de lenteur dans les apprentissages) et on se fout de leur avis.
Il ne me semble pas choquant d'assurer quelques heures sup dans ces conditions, compte tenu du fait supplémentaire que les heures ne seront de toute façon pas effectuées si nous ne les prenons pas : en maths, c'est criant.

Depuis que cette réforme est passée, j'ai régulièrement entre 1 et 3 HSA, ainsi que des colles.

Et, étrangement, je suis pour le recrutement de plus d'enseignants, ce qui ferait mécaniquement baisser mon salaire.
*

Rappelons quand même qu'il y a une inégalité entre les disciplines dans la possibilité de faire des HSA en grand nombre et dans la possibilité de faire des kholles.
Pour le reste, je suis entièrement d'accord avec toi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par Lefteris le Lun 18 Nov 2013 - 18:14

Janne a écrit:
@doctor who a écrit:Le scandale, ce n'est pas le salaire. C'est que quelqu'un qui est déjà bien payé soit autorisé à faire 8 heures sup alors qu'il en doit 9 : 45000 euros d'heures sup.
Il doit travailler comme un damné, enlève des khôlles rémunératives de la bouche d'autres professeurs susceptibles de les faire, et, si ça se trouve, ne les bosse pas beaucoup (à l'époque où j'étais en prépa, les profs qui les faisaient passer nous paraissaient béton dans leur reprise. Avec le recul, je ne pense pas qu'il y ait eu des heures de préparation derrière chaque sujet).

PS : je trouve d'ailleurs anormal qu'un agrégé puisse faire plus de deux heures sup et qu'un certifié au collège puisse en faire plus de 3 (à la louche : l'important est qu'il faudrait un plafond autorisé, pour que le travail soit bien fait et éviter les effets d'aubaine).
Je suis d'accord également. Ceux qui prennent des HSA sans en avoir vraiment besoin tuent le décret de 1950 en laissant entendre que l'on peut parfaitement faire bien plus d'heures de cours.
Là, je suis d'accord avec toi. Les rectorats ciblent apparemment les établissements où il y a des preneurs d'HS et en tiennent compte dans les DGH suivantes , voire les non -affectations de postes. De plus, certaines matières  sont particulièrement désavantagées , chaque HS pèse plus lourd que dans d'autres.
Maintenant, avec le manque criant de professeurs, je ne sais pas comment ça va se régler : il vaut encore mieux être payés que cette histoire de deux heures en plus pour tous qui revient régulièrement sur le tapis... Crying or Very sad

EDIT : je n'avais pas vu ce qu'écrit Ignatius, c'est la même idée , en gros...


Dernière édition par Lefteris le Lun 18 Nov 2013 - 18:18, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs de prepa vont financer les décharges en zep (Le Monde)

Message par florestan le Lun 18 Nov 2013 - 18:15

Les colles en langue sont d'un rapport 'travail/rémunération" absolument excellent en prépa scientifique et économique (je ne parle pas des littéraires). Un document audio dont il faut rendre compte. Il suffit en tant que prof de langue de maîtriser le contenu et le contexte du document qui peut-être proposé à plusieurs candidats. Peu de préparation ( une demi heure pour une heure de colle), pas de corrections (il fut juste être frais d'esprit pour l'écoute et la reprise). Les colles sont une denrée fort recherchée et à juste titre! Les profs de prépa ont la possibilité de les intégrer dans leurs services. La rémunération en tant que colleur est supérieure chez les agrégés (par rapport aux certifiés). Il est vrai que dans l'EN on prête/donne avant tout aux riches (ISOE, indemnités PP, heures sup.). Cependant je ne peux imaginer qu'on enlève ces acquis( et non privilèges) à qui que ce soit!!!! Sinon on peut donner directement le minimum à tout le monde, les profs se prolétariseront encore davantage et ceux qui ont les moyens iront dans le privé 'il y a beaucoup de pays où ça fonctionne comme ça après tout.





florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum