Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par invitéW le Mar 19 Nov 2013 - 15:39

Quelles sont les avancées de la loi de refondation de l’école ?

Elle a remis l’école au cœur du débat public. Nous étions dans une sorte de léthargie éducative. Elle a permis de remettre l’école au cœur de notre démocratie. Certaines mesures, comme le dispositif « plus de maîtres que de classes », la mise en place d’un parcours artistique et culturel, la systématisation de la découverte des métiers sont de bonnes avancées.

Et les lacunes ?

Certains points demeurent problématiques. En ce qui concerne la formation des enseignants, le concours reste au milieu des deux années de master, avec le danger de la juxtaposition d’une année de bachotage et d’une année de stage. De plus, on n’accorde pas suffisamment de place à la réflexion pédagogique et il n’y a aucune impulsion significative en matière de formation continue. Et puis, alors qu’on parle de refondation – c’est un mot très fort -, on ne touche pas aux deux vaches sacrées qui structurent le système : d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps et la marginalisation de l’entraide et la coopération entre élèves de niveaux différents. D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
lire la suite

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Luigi_B le Mar 19 Nov 2013 - 15:54

Philippe Meirieu a écrit:d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps
Les mêmes nouveaux pédagogues qui ont demandé la suppression du redoublement se lamentent maintenant de l'homogénéité en âge des élèves...

D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
Mais voyons, les élèves font aussi du français en physique !

PS : en S le coefficient de la physique est de 6 (ou 8 avec spécialité) et celui du de français de 4. En L c'est 9 pour français et littérature et 2 pour les sciences. Le concept de coefficient doit être étranger à Philippe Meirieu.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Invité le Mar 19 Nov 2013 - 16:04

L'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt a dit un jour: "Wer Visionen hat, sollte zum Arzt gehen" (celui qui a des visions devrait aller chez le médecin) Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Luigi_B le Mar 19 Nov 2013 - 16:09

Laughing 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Celeborn le Mar 19 Nov 2013 - 16:37

@Luigi_B a écrit:
Philippe Meirieu a écrit:d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps
Les mêmes nouveaux pédagogues qui ont demandé la suppression du redoublement se lamentent maintenant de l'homogénéité en âge des élèves...
Il faudrait l'encadrer, celle-là, quand même.

Je vais aller lui proposer notre projet de collège modulaire, tiens ! Very Happy

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par egomet le Mar 19 Nov 2013 - 17:19

Je m’assume comme délibérément utopique et je crois que nous avons besoin de l’utopie comme boussole.
Il me semble que les gestionnaires ont finalement pris le dessus sur visionnaires.
Retrouvons le bon chemin:

abk 

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par henriette le Mar 19 Nov 2013 - 18:09

@egomet a écrit:
Je m’assume comme délibérément utopique et je crois que nous avons besoin de l’utopie comme boussole.
 
Sauf que Meirieu comme boussole, on est mal barré, parce qu'avec lui, ce serait plutôt l'effet girouette : il ne montre jamais le nord, ce monsieur, mais toujours d'où souffle le vent, et vire avec lui...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Paratge le Mar 19 Nov 2013 - 18:22

@henriette a écrit:
@egomet a écrit:
Je m’assume comme délibérément utopique et je crois que nous avons besoin de l’utopie comme boussole.
 
Sauf que Meirieu comme boussole, on est mal barré, parce qu'avec lui, ce serait plutôt l'effet girouette : il ne montre jamais le nord, ce monsieur, mais toujours d'où souffle le vent, et vire avec lui...
Excellent !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Marie Laetitia le Mar 19 Nov 2013 - 18:51

Mais qu'il se taise, qu'il se taise... pitié!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Reine Margot le Mar 19 Nov 2013 - 18:55

Will.T a écrit:
Quelles sont les avancées de la loi de refondation de l’école ?

Elle a remis l’école au cœur du débat public. Nous étions dans une sorte de léthargie éducative. Elle a permis de remettre l’école au cœur de notre démocratie. Certaines mesures, comme le dispositif « plus de maîtres que de classes », la mise en place d’un parcours artistique et culturel, la systématisation de la découverte des métiers sont de bonnes avancées.

Et les lacunes ?

Certains points demeurent problématiques. En ce qui concerne la formation des enseignants, le concours reste au milieu des deux années de master, avec le danger de la juxtaposition d’une année de bachotage et d’une année de stage. De plus, on n’accorde pas suffisamment de place à la réflexion pédagogique et il n’y a aucune impulsion significative en matière de formation continue. Et puis, alors qu’on parle de refondation – c’est un mot très fort -, on ne touche pas aux deux vaches sacrées qui structurent le système : d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps et la marginalisation de l’entraide et la coopération entre élèves de niveaux différents. D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
lire la suite
je rêve ou c'est bien lui et ses séides qui ont justement défendu cela?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par PauvreYorick le Mar 19 Nov 2013 - 18:57

«Bachotage». On se prend à rêver qu'il ait fait des études. (Des vraies.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Olympias le Mar 19 Nov 2013 - 19:02

Je pensais qu'il avait décidé de dispenser ses conseils à l'Argentine...On m' aurait menti ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 0:35

@Luigi_B a écrit:
Philippe Meirieu a écrit:d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps
Les mêmes nouveaux pédagogues qui ont demandé la suppression du redoublement se lamentent maintenant de l'homogénéité en âge des élèves...

D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
Mais voyons, les élèves font aussi du français en physique !

PS : en S le coefficient de la physique est de 6 (ou 8 avec spécialité) et celui du de français de 4. En L c'est 9 pour français et littérature et 2 pour les sciences. Le concept de coefficient doit être étranger à Philippe Meirieu.
Euh, ce n'est pas 9, Luigi. C'est 3+2+4, et ce n'est pas du tout pareil...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par adelaideaugusta le Mer 4 Déc 2013 - 15:15

Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Philippe Meirieu a écrit:d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps
Les mêmes nouveaux pédagogues qui ont demandé la suppression du redoublement se lamentent maintenant de l'homogénéité en âge des élèves...

D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
Mais voyons, les élèves font aussi du français en physique !

PS : en S le coefficient de la physique est de 6 (ou 8 avec spécialité) et celui du de français de 4. En L c'est 9 pour français et littérature et 2 pour les sciences. Le concept de coefficient doit être étranger à Philippe Meirieu.
Euh, ce n'est pas 9, Luigi. C'est 3+2+4, et ce n'est pas du tout pareil...
LuigiB a dit "Le concept de coefficient doit être étranger à Philippe Meirieu".

Petit rappel :
"Le niveau général ne cesse de monter, et en même temps, le niveau que les professeurs constatent dans leurs classes ne cesse de baisser!
C'est pourtant une évidence arithmétique indiscutable! Prenons, pour nous en convaincre,un exemple arbitraire parmi d'autres. En 1960, moins de 10% de la tranche d'âge des jeunes de 15-16 ans sont en classe de Seconde de Lycée.
Ce sont pour la plupart des jeunes issus des classes moyennes et supérieures. Bien entourés, bien dirigés, ces élèves ont un bon niveau en orthographe, savent rédiger un texte correctement, et obtiennent une moyenne de 12/20 en dissertation de français...
Quarante- cinq ans plus tard, plus de 70 % de la même tranche d'âge est en Seconde : issus de milieux sociaux et culturels bien plus diversifiés, sans doute plus inégalement suivis par leurs familles et moins systématiquement stimulés par leur environnement, ils n'obtiennent, sur la même dissertation, qu'une moyenne de 8/20...Le niveau des jeunes Français a-t-il vraiment baissé? Petit calcul .
En 1960, un élève de Seconde a, en moyenne, 12/20 à sa dissertation; donnons aux autres une note forfaitaire, pour le papier et le temps passé, de 2/20 : la moyenne de la tranche d'âge est de 3/20. Aujourd'hui, avec les mêmes modes de calcul, la moyenne de la même tranche d'âge sur le même exercice est de 6,2/20 : elle a plus que doublé!
Hausse spectaculaire du niveau général, tandis que le professeur de seconde voit, lui, les résultats de sa classe baisser de 4 points!
Dans le même temps, le nombre d'élèves ayant 12 et plus a augmenté, mais ces élèves sont proportionnellement moins nombreux que jadis!
Reste évidemment la seule vrai question : comment faire pour que l'accès aux études s'accompagne d'une hausse correspondante du niveau des élèves qui y accèdent? Comment transformer "la démocratisation de l'accès" en "démocratisation de la réussite"? C'est évidemment affaire de pédagogie."

( Lettre à un jeune professeur, Philippe Meirieu.)

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par adelaideaugusta le Mer 4 Déc 2013 - 16:00

Will.T a écrit:
Quelles sont les avancées de la loi de refondation de l’école ?

Elle a remis l’école au cœur du débat public. Nous étions dans une sorte de léthargie éducative. Elle a permis de remettre l’école au cœur de notre démocratie. Certaines mesures, comme le dispositif « plus de maîtres que de classes », la mise en place d’un parcours artistique et culturel, la systématisation de la découverte des métiers sont de bonnes avancées.

Et les lacunes ?

Certains points demeurent problématiques. En ce qui concerne la formation des enseignants, le concours reste au milieu des deux années de master, avec le danger de la juxtaposition d’une année de bachotage et d’une année de stage. De plus, on n’accorde pas suffisamment de place à la réflexion pédagogique et il n’y a aucune impulsion significative en matière de formation continue. Et puis, alors qu’on parle de refondation – c’est un mot très fort -, on ne touche pas aux deux vaches sacrées qui structurent le système : d’une part, la classe homogène avec l’illusion que tous les élèves peuvent toujours faire la même chose en même temps et la marginalisation de l’entraide et la coopération entre élèves de niveaux différents. D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
lire la suite
Wil.T a écrit, citant Meirieu :
"D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !"

C'est une idée fixe chez Meirieu, il l'a redit ce main sur France inter, dans son dialogue avec Peillon: insistant sur le fait qu'il s'agit d'une "évaluation obsolète". Pensez donc, "au pays de Descartes", qui plus est !!!
Je pressens le retour en force du sieur Antibi : le trrrrès grand pédagogue (sic) Meirieu vient de préfacer un livre intitulé "Echec scolaire, LA GRANDE PEUR ", Décrochage : prévenir, aider, accompagner", d'une certaine Julie Chupin, qui a été journaliste au Monde de l'Education pendant 13 ans. Et aujourd'hui directrice de cabinet de la région Limousin.
Elle y fait longuement l'apologie de la "Constante Macabre", et du génial "contrat de confiance" 'André Antibi.
Elle y rappelle que :
* "D'autres militent pour la suppression pure et simple de la notation, notamment dans les petites classes. C'est le combat de l'AFEV (association fondantion des étudiants pour la ville) qui, avec le soutien du sociologue  François Dubet, a lancé en 2010 un Appel pour la suppression des notes à l'école élémentaire. (Tout y est de la faute de la notation!)
* 43 % des enfants ont mal au ventre avant de rentrer en classe.
* La pression scolaire précoce nuit grandement à l'efficacité de notre service éducatif : aujourd'hui, quatre écoliers sur dix quittent l'école primaire avec de graves lacunes. (Franchement, là, j'hallucine !!)
Boris Cyrulnik, Axel Kahn, Marcel Rufo et Eric Debarbieux figuraient au nombre des signataires et...blabla sur le système finlandais et son excellence.
* Cet appel est resté lettre morte.
* Tout système de notation est biaisé.
* Comment échapper à la dictature du 0 /20 qu'un certain nombre d'enseignants accompagnent d'une séance de torture collective en distribuant les copies de la meilleure à la plus mauvaise ?

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Olympias le Mer 4 Déc 2013 - 17:56

Qu'on nous garde de la vision de Meirieu...heureusement qu'il n'a pas étudié en Corée du Sud...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par C'est pas faux le Mer 4 Déc 2013 - 18:37

Gloire à notre visionnaire national !


C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Iphigénie le Mer 4 Déc 2013 - 18:44

lol! 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par adelaideaugusta le Mer 4 Déc 2013 - 19:39

@henriette a écrit:
@egomet a écrit:
Je m’assume comme délibérément utopique et je crois que nous avons besoin de l’utopie comme boussole.
 
Sauf que Meirieu comme boussole, on est mal barré, parce qu'avec lui, ce serait plutôt l'effet girouette : il ne montre jamais le nord, ce monsieur, mais toujours d'où souffle le vent, et vire avec lui...
Je retrouve un pari qu'il fit il y a quelques années.
Ecrit par un psychiatre, peut-être certains s'en souviendront-ils :
"Le pari stupide de Meirieu."
Fichiers joints
LE PARI STUPIDE de MEIRIEU.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(32 Ko) Téléchargé 26 fois

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Luigi_B le Jeu 5 Déc 2013 - 11:50

Cripure a écrit:Euh, ce n'est pas 9, Luigi. C'est 3+2+4, et ce n'est pas du tout pareil...
Vous pinaillâtes. professeur 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Paratge le Jeu 5 Déc 2013 - 13:03

@adelaideaugusta a écrit:
Je retrouve un pari qu'il fit il y a quelques années.
Ecrit par un psychiatre, peut-être certains s'en souviendront-ils :
"Le pari stupide de Meirieu."
C'était l'ami Roger Felts, paix à son âme.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par victor44 le Jeu 5 Déc 2013 - 14:59

@Luigi_B a écrit:
Philippe Meirieu a écrit:D’autre part l’évaluation et le bac, avec un système dans lequel on accepte sans sourciller qu’un 13 en physique compense un 7 en français !
Mais voyons, les élèves font aussi du français en physique !

PS : en S le coefficient de la physique est de 6 (ou 8 avec spécialité) et celui du de français de 4. En L c'est 9 pour français et littérature et 2 pour les sciences. Le concept de coefficient doit être étranger à Philippe Meirieu.
Y a pas plus sourd que celui qui veut pas entendre. Il veut juste dire que le principe de compensation, quel que soit les coef est stupide. Le but c'est le 10 de moyenne alors qu'il devrait être la maitrise de toutes les compétences (logique du socle commun)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Luigi_B le Jeu 5 Déc 2013 - 15:07

Merci pour l'amabilité, victor44.

C'est vrai qu'il n'existe pas des séries ou des spécialités au bac valorisant des profils différents...

Et c'est vrai qu'avec le socle commun, tout est acquis. C'est moins stupide que le bac, finalement. Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par victor44 le Jeu 5 Déc 2013 - 15:11

@Luigi_B a écrit:Merci pour l'amabilité, victor44.

C'est vrai qu'il n'existe pas des séries au bac valorisant des profils différents...

Et c'est vrai qu'avec le socle commun, tout est acquis. C'est moins stupide que le bac, finalement. Razz 
Avant le bac il y a le DNB, et avant le DNB il y a la 6è, contrairement à toi il fait preuve de hauteur de vue. Cesse de te regarder le nombril et de tendre des pièges stupides à tes élèves

Ce que dit Meirieu c'est précisément que cette logique (celle de la moyenne et du bac) n'a aucun sens au moment des apprentissages. Il serait préférable que chacun se concentre sur le fait que chaque élève doive maitriser chaque compétence plutot que de dire tu as 8 de moyenne tu es mauvais, tu as 10.5 tu as respecté le contrat.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Meirieu: "Les gestionnaires ont pris le dessus sur les visionnaires"

Message par Luigi_B le Jeu 5 Déc 2013 - 15:32

Je m'incline devant la hauteur de vue de Philippe Meirieu, ce visionnaire ! cheers

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum