Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
retraitée
Vénérable

Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par retraitée le Mer 20 Nov 2013 - 14:28
Je suis , en soutien, un élève de seconde, et il va avoir une IE sur les différents registres. Est-ce encore au programme? Si oui, qu'en est-il?
Merci.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par totoro le Mer 20 Nov 2013 - 14:41
Tiens, ça m'intéresse pour demain...

Normalement, ce n'est plus au programme en tant que tel. MAIS il est difficile d'en faire l'économie avec certains textes...

_________________
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 17:28
Ce n'est plus au programme. Mais chacun fait étudier ce qu'il veut...
avatar
ysabel
Devin

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par ysabel le Mer 20 Nov 2013 - 18:08
Ils ne sont plus au programme mais pour certains textes, c'est une bonne attaque : montrez que le texte est épique...

je vois  cela au fur et à mesure des textes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Une passante le Mer 20 Nov 2013 - 18:12
en fait, le terme "registre" en tant que tel n'est plus au programme mais les notions qu'il intègre oui, ainsi certains professeurs (dont je fais partie) estiment plus pratique de continuer à parler de "registre" pour étudier le lyrisme, le tragique etc...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 18:14
@ysabel a écrit:Ils ne sont plus au programme mais pour certains textes, c'est une bonne attaque : montrez que le texte est épique...

.
si je demande ça aux miens, la réponse est tragique, mes efforts pathétiques et les résultats comiques: ça permet de varier les registres...
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Lilypims le Mer 20 Nov 2013 - 18:17
@iphigénie a écrit:
@ysabel a écrit:Ils ne sont plus au programme mais pour certains textes, c'est une bonne attaque : montrez que le texte est épique...

.
si je demande ça aux miens, la réponse est tragique, mes efforts pathétiques et les résultats comiques: ça permet de varier les registres...
Laughing 
avatar
Blan6ine
Expert

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Blan6ine le Mer 20 Nov 2013 - 18:18
Iphigénie: mdr 
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Lefteris le Mer 20 Nov 2013 - 18:20
@retraitée a écrit:Je suis , en soutien,  un élève de seconde, et il va avoir une IE sur les différents registres. Est-ce encore au programme? Si oui, qu'en est-il?
Merci.
Il me paraît indispensable, même en collège , d'en parler, et dès la 6ème. Ne serait-ce que pour faire comprendre les caractéristiques d'un texte , et pourquoi l'Odyssée ne "sonne" pas comme le conte de la Sorcière du placard à balai . D'ailleurs certains manuels donnent des indications sur les registres .
Ce n'est pas toujours la chose la plus difficile (je m'arrache plus lzes cheveux à faire comprendre le conditionnel, à faire admttre qu'on ne dit pas "si je serais..") , je ne vois pas pourquoi on hésiterait au lycée.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par retraitée le Mer 20 Nov 2013 - 18:41
Oui, mais avant (il y a belle heurette) on le faisait déjà, on parlait de tonalité, d'ailleurs, à-propos de chaque texte, sans donner un tableau récapitulatif à apprendre aux mômes, avec les caractéristiques de chaque "registre". Et les registres "fantastique" ou "réaliste", c'est idiot.
avatar
ysabel
Devin

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par ysabel le Mer 20 Nov 2013 - 18:43
@retraitée a écrit:Oui, mais avant (il y a belle heurette) on le faisait déjà, on parlait de tonalité, d'ailleurs, à-propos de chaque texte, sans donner un tableau récapitulatif à apprendre aux mômes, avec les caractéristiques de chaque "registre". Et les registres "fantastique" ou "réaliste", c'est idiot.
tout à fait...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Lefteris le Mer 20 Nov 2013 - 18:45
@retraitée a écrit:Oui, mais avant (il y a belle heurette) on le faisait déjà, on parlait de tonalité, d'ailleurs, à-propos de chaque texte, sans donner un tableau récapitulatif à apprendre aux mômes, avec les caractéristiques de chaque "registre". Et les registres "fantastique" ou "réaliste", c'est idiot.
Il est vrai qu'en feuilletant divers manuels, diverses théories, il y a un flottement sur ce qu'est un registre . De même, on trouve encore ça et là le terme "tonalité".
Pour le fantastique, il est classé souvent classé "registre", parce qu'il faut bien mettre ce type d'écriture quelque part, trouve run mot pour le définir, et ce n'est pas un genre, il n'est même attaché à aucun genre...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 18:52
ça fait partie de ces trucs que les élèves savaient intuitivement tant qu'on ne les enseignait pas et qu'ils sont infichus de trouver depuis qu'on a voulu les enseigner: c'est comme avec les genres: mes BTS pensent que tous les textes sont des "romans", par exemple...
Avant ils étaient capables de dire que c'était triste ou joyeux maintenant si on leur demande quel est le registre ils répondent (systématiquement) "soutenu" quand ils ne disent pas moyenâgeux, évidemment....
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Lefteris le Mer 20 Nov 2013 - 18:54
@iphigénie a écrit:ça fait partie de ces trucs que les élèves savaient intuitivement tant qu'on ne les enseignait pas et qu'ils sont infichus de trouver depuis qu'on a voulu les enseigner: c'est comme avec les genres: mes BTS pensent que tous les textes sont des "romans", par exemple...
Avant ils étaient capables de dire que c'était triste ou joyeux maintenant si on leur demande quel est le registre ils répondent (systématiquement) "soutenu" quand ils ne disent pas moyenâgeux, évidemment....
"Soutenu", c'est depuis qu'on a donné le nom de registre à ce qui était "niveau de langue". Même problème avec "discours" (discours narratif, discours indirect, discours narrativisé, ...).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 19:02
@Lefteris a écrit:
@iphigénie a écrit:ça fait partie de ces trucs que les élèves savaient intuitivement tant qu'on ne les enseignait pas et qu'ils sont infichus de trouver depuis qu'on a voulu les enseigner: c'est comme avec les genres: mes BTS pensent que tous les textes sont des "romans", par exemple...
Avant ils étaient capables de dire que c'était triste ou joyeux maintenant si on leur demande quel est le registre ils répondent (systématiquement) "soutenu" quand ils ne disent pas moyenâgeux, évidemment....
"Soutenu", c'est depuis qu'on a donné le nom de registre à ce qui était "niveau de langue". Même problème avec "discours"  (discours narratif, discours indirect, discours narrativisé, ...).
toutafé!
le problème c'est qu'ils confondent tout ce qu'on leur apprend, du coup ils en savent moins que lorsqu'on ne le leur apprenait pas Rolling Eyes
avatar
dita
Habitué du forum

Etude des registres ?

par dita le Lun 30 Jan 2017 - 17:30
Pourriez-vous me confirmer le fait suivant SVP ? Dans les programmes du lycée, on n'étudie plus les registres littéraires, cela n'est pas au programme. Pour la question de corpus d'un bac blanc, il me paraît difficile, donc, de poser une question sur le registre de textes.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Thalia de G le Lun 30 Jan 2017 - 18:02
Topics fusionnés.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par dita le Lun 30 Jan 2017 - 19:19
Merci, Thalia. Nous préparons un bac blanc et la question s'est posée ...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Thalia de G le Lun 30 Jan 2017 - 19:33
Il y a d'autres topics très intéressants sur les registres, utilise cette fonction , en haut à droite.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Isidoria le Lun 30 Jan 2017 - 19:37
Tout dépend à mon sens de la question, par exemple l'ironie, le comique ou le tragique pourraient tout à fait être posés, il faudrait voir au cas par cas.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par NLM76 le Sam 4 Fév 2017 - 14:14
C'est-à-dire que mettre les textes en cases, en général, ce n'est pas une bonne idée.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par trompettemarine le Sam 4 Fév 2017 - 14:25
Le terme registre n'apparaît plus dans les programmes, sauf, au détour d'une phrase, une seule, fois dans ceux de première L.
Un oubli, certainement.
BO a écrit:Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu'à nos jours
L'objectif est de faire réfléchir les élèves sur la création littéraire en l'abordant sous l'angle des relations de reprise et de variation par rapport aux œuvres, aux formes et aux codes d'une tradition dont elle hérite et dont elle joue. On leur fait ainsi prendre conscience du caractère relatif des notions d'originalité et de singularité stylistique, et du fait que l'écriture littéraire suppose des références et des modèles qui sont imités, déformés, transposés en fonction d'intentions, de situations et de contextes culturels nouveaux. On aborde dans cette étude les questions de genre, de registre et d'intertextualité et on travaille sur les phénomènes de citation, d'imitation, de variation et de transposition. Ce travail sera l'occasion d'entrer plus avant dans l'atelier de l'écrivain, mais aussi d'aborder l'œuvre dans son rapport au contexte historique et social qui la détermine.

Plus de registre donc, un peu de liberté enfin...
Pour combien de temps ?
Contenu sponsorisé

Re: Ôtez-moi un doute : les registres sont-ils encore au programme?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum